Examen du projet de loi portant sur la révision des circonscriptions électorales

"Vous n’aimez pas le réel qui vous dérange, mais la population est là !"

Explication de vote du sénateur Jack Ralite

lundi 25 janvier 2010

Nous voici au moment du vote de votre chambardement des circonscriptions électorales, animé par votre volontaire tentation de précariser les votes de l’opposition, voire même de séparer un ensemble humain qui vous dérange, en le traitant plus mal que l’ensemble des citoyens de notre pays.

Il en est ainsi du département que je représente au Sénat avec ma collègue Eliane Assasi, la Seine-Saint-Denis. Décidément, sur tous les plans, vous ne cessez de discriminer ce département. Certes, il bouge, mais c’est à son aptitude à la solidarité active et à la rébellion constructive qu’il le doit. Dans le cadre de votre politique de régression, de destruction, par exemple des services publics, que vous osez appeler « Réforme », vous en arrivez, vous qui chiffrez tout dans la vie et en imposez le résultat comptable, à biffer des électeurs et électrices.

Si votre loi passe, un député de l’opulente Hauts-de-Seine représentera 117 846 électeurs, un député de la rude et tendre Seine-Saint-Denis, 125 240.
Pourquoi ? Parce que les champions du chiffre que vous êtes sont aussi pour le chiffre comme écriture secrète. Troussons donc l’arithmétique séquanodyonisienne :

Le 1er janvier 1999, votre date référentielle, il y avait 13 députés en Seine-Saint-Denis pour une population de 1 491 970 habitants. Or, vous avez décidé que pour garder les 13 parlementaires, il fallait 1 500 000 habitants. Il manque donc 8 030 habitants. Mais la réalité, et vous le savez, est tout autre. Ce département, en 1999, 10 ans avant, avait 1 382 861 habitants et a donc augmenté sa population de 109 109 habitants, soit 10 000 chaque année. Tous les élus du département vous confirmeront que cette progression continue. On le constate au guichet de tous les services municipaux.

Vous savez aussi qu’il y a les sans-papiers et tous ceux qui ne répondent pas au recensement parce qu’ils craignent de voir utiliser leur curriculum vitae.
Depuis le 1er janvier 2009, l’augmentation est donc de 10 000 habitants. On peut évaluer la population actuelle à 1 502 880 habitants, les Hauts-de-Seine ayant 1 532 000 habitants. Nous avons donc droit au maintien de nos 13 députés.

Vous n’aimez pas le réel qui vous dérange, mais la population est là, comptée comme je viens de le faire, avec un député de moins. C’est vraiment de la discrimination, du mépris, qui sera ressenti comme tel. 
J’ajouterai que, pour parvenir à votre déformation, vous n’avez trouvé rien de mieux que de supprimer la circonscription d’Aubervilliers, une ville que je connais bien, où je vis, que je représente depuis 1959 à travers divers mandats, dont celui de maire. Elle a besoin d’être écoutée et entendue en tant que telle et quel que soit le titulaire du siège. C’est une histoire, ça ne se malmène ni ne se blesse. Vous la privez d’un de ses moyens de représentation qu’elle affectionnait. Je vais vous dire, je me demande si, quand vous avez mitonné ce texte, un mauvais travail anti-démocratique, vous ne nous avez pas considérés comme des « étranges étrangers » de France ! Et la dignité, Monsieur le ministre ? Nous ne nous plaignons pas. Nous portons plainte et je vote contre votre abus de pouvoir.

20 Messages

  • Justice ! Le 25 janvier 2010 à 19:38, par Justice pour le 93

    Cette histoire de suppression d’élus, à l’heure où l’on déplore que la population s’abstienne autant, c’est tout simplement scandaleux ! Les chiffres sont là et montrent toute l’hypocrisie de la bureaucratie sarkozyste !

    Merci à M. Ralite pour ses prises de position justes et courageuses !

  • Merci à Jack Ralite. De lire son intervention me change,en bien, de tous les "posts"qui déferlent actuellement sur ce site.Et quelle façon brillante de démontrer la discrimination dont nous sommes victimes dans ce département et dans notre ville.

  • La suppression du siège de député d’Aubervilliers a été décidée après une négociation entre l’UMP et Marie-George Buffet pour garantir l’élection de cette dernière sur Stains-La Courneuve-Blnc-Mesnil.

    Ce n’est pas n’importe qui qui le dit, mais le député PCF de Seine-Saint-Denis, François Asensi et il demande à le direction de son parti de revenir sur cette magouille.

    Qu’attend la section du PCF d’Aubervilliers, concernée au premier chef, pour prendre position ?

  • Délaration de François Asensi :

    "Le rattachement de La Courneuve à la circonscription de Blanc-Mesnil, au terme d’un accord passé entre la secrétaire nationale du PCF et le secrétaire d’Etat Monsieur Marleix est inacceptable. S’il conforte a priori la circonscription de Marie-George Buffet, il affaiblira néanmoins globalement l’influence des communistes déjà très diminuée en Seine-Saint-Denis".

  • Jack Ralite parle dans son admirable intervention du "réel qui dérange", et c’est une formule qui fait mouche quand on apprend que c’est la responsable de son propre parti, le PCF, qui a vendu le siège de député d’Aubervilliers-La Courneuve contre un plat de lentilles.

  • "Vous n’aimez pas le réel qui vous dérange, mais la population est là !" Le 26 janvier 2010 à 10:55, par Merci monsieur Ralite

    J’aime beaucoup la formule de MOssieur Ralite :
    "Nous ne nous plaignons pas, nous portons plainte."

    MMe Buffet aurait été bien inspirée de défendre l’intégralité des députés de Seine Saint Denis, de porter plainte contre ce hold-up, comme le fait le grand Jack, plutôt que d’essayer de sauver les meubles : en l’occurence, son siège pour des raisons bassement politiciennes.

    N’oublions pas que cela permettait d’éjecter un député qui bien que talentueux, avait le malheur d’être socialiste.

    On peut raisonnablement se demander quelle aurait été la stratégie choisie si la circonscription d’Aubervilliers La Courneuve était restée communiste ?
    Il me semble que Jack Ralite a une hauteur de vue un peu plus large. C’est tout à son honneur.

  • Et maintenant ils tirent sur Jack Ralite Le 26 janvier 2010 à 11:19, par Léna

    On croyait nos socialistes locaux respectueux de Jack Ralite, au point parfois de tenter de l’imiter en références de culture. Hé bien, ce temps est terminé. On ramasse tous les ragots et demi-vérités, on mobilise le langage de la haine, on vocifère, on s’apprête sans doute à ressortir les affichettes anti communistes au couleurs des années de guerre froide et à badigeonner rageusement les affiches de nos candidats comme on le fit lors de la municipale. Le communiste : voilà l’ennemi !
    Continuez ainsi. Les gens vous tournent de plus en plus le dos. Le pire c’est que vous ne vous rendez compte de rien alors que le Front de gauche fait son chemin dans la ville. A bientôt.

  • "Vous n’aimez pas le réel qui vous dérange, mais la population est là !" Le 26 janvier 2010 à 11:37, par Parti Conservateur Français

    Difficile, chère Léna, de contester le fait que François Asensi, député PCF du 93, a fermement condamné les tractations de MG Buffet avec l’UMP Marleix pour supprimer le siège de député d’Aubervilliers afin de sauver le sien.

    Alors, on fait diversion, on tente de provoquer de bien pauvre façon. A la mesure de ses moyens.

    Entre MG Buffet qui deal avec l’UMP et Gérin, le pote de JJK qui passe un PACS avec l’extrême-droitier Eric Raoult, il serait temps que le PCF revienne à gauche.

  • Et Martine Aubry pour la retraite à 62 ans, on en pense quoi ?

  • "Vous n’aimez pas le réel qui vous dérange, mais la population est là !" Le 26 janvier 2010 à 12:06, par JEUNESSE DU MONDE

    Pour la retraite à 60 ans, il faut demander à Jack Ralite (84 ans) ou au petit jeune qui voulait son écharpe, JJK (64 ans).

  • Merci à Monsieur Ralite pour son courage et sa détermination.Bien que des réactions tentent de nous détourner de l’essentiel que LA DROITE MAJORITAIRE fait passer toutes les lois qu’elle veut, il faut continuer à dénoncer, à se battre et à ne pas se tromper d’adversaire...sauf si les auteurs qui se reconnaitront sont de droite...

  • Monsieur Beau Fils, il n’a rien à dire sur la suppression du siège de député ?

    Pareil pour la Lumière de la Villette...

  • Francis Combes a protesté contre les magouilles de MG Buffet, et il appelait les communistes à protester. Sauf que rien n’est venu. Voici sa position :

    "Pour les communistes et les militants anticapitalistes d’Aubervilliers qui n’ont pas renoncé à la perspective d’un retour de la vraie gauche à la direction de la ville, ce découpage est un mauvais coup. Je déplore qu’il ait fait l’objet de tractations politiciennes lors desquelles on a sacrifié Aubervilliers pour tenter de préserver d’autres positions ailleurs.
    En tout cas, en tant que militant communiste d’Aubervilliers, je désapprouve vivement cette manœuvre et j’appelle mes camarades à ne pas rester sans réaction".

  • "Vous n’aimez pas le réel qui vous dérange, mais la population est là !" Le 26 janvier 2010 à 16:09, par Quand les étés étaient chauds

    Jean-Jacques Karman aussi a protesté contre le charcutage et l’accord passé entre Marie-George Buffet et l’UMP. Sa déclaration n’est mlheureusement pas sur le site d’Aubervilliers mais sur le site de François Asensi. Il suffit d’y aller voir.

    Fidèle à lui-même, il termine sa prise de position par ces mots :

    "Dans cette affaire nous avons étaient lâchés".

    C’est approximatif, mais l’intention est claire. Merci JJK.

  • "Vous n’aimez pas le réel qui vous dérange, mais la population est là !" Le 26 janvier 2010 à 16:10, par la droite gagnera en 2012 !

    Le parti socialiste ne sert plus à rien : il a été incapable de garder la circonscription de Goldberg. HOU HOU les cornes !!!

    L’avenir, c’est la droite

  • Non, le parti socialiste a réussi a remettre en débat la retraite à 60 ans et l’identité nationale par la présence de salvator au débat d’Aubervilliers, et les effets de manche de peillon.

  • Avec 27% des intentions de vote, le Parti Socialiste - bénéficiant désormais de la légitimité de Martine Aubry - semble en mesure d’effacer sa déconvenue des dernières élections européennes, souligne l’Ifop.

    Surtout, le PS reprend un net avantage au sein de la gauche sur les listes Europe Ecologie (13%), en retrait par rapport à leur résultat du dernier scrutin européen.

    Au sein de la gauche radicale, la liste du Front de gauche obtiendrait 5%, devant celle du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) d’Olivier Besancenot (3%) et Lutte ouvrière (2%). Des listes d’alliance du NPA et du Parti de gauche dans plusieurs régions obtiendraient 1%.

  • "Vous n’aimez pas le réel qui vous dérange, mais la population est là !" Le 26 janvier 2010 à 20:04, par P(re)S(que retraité)

    Donc , Jacques salvator, 60 ans depuis le 2 janvier, va prendre sa retraite. Enfin une bonne nouvelle !!

  • Relisez Martine Aubry

  • A ajouter à la discussion, le récent commentaire de M François ASENSI intitulé : Redécoupage électoral : les habitants de Seine-Saint-Denis sont des citoyens à part entière !

    http://www.francoisasensi.com/1062/redecoupage-electoral-les-habitants-de-seine-saint-denis-sont-des-citoyens-a-part-entiere/