Forum/Discussions libres

Cette page est dédiée aux discussions libres, sans lien avec les articles publiés. Analyses politiques, coups de gueule et coups de cœur, réflexions diverses, ... Cette page est la vôtre !

    Créer une nouvelle discussion

  • Expo Marchais 14 janvier 17:51, par Eric Plée

    Expo Marchais : il ne reste que lundi 15 septembre pour aller la voir au siège du PCF, place du Colonel Fabien. Ça vaut le coup. Au delà du personnage qui apparait par des photos, des extraits de passages télévisés, de presse, des carricatures, c’est toute une époque qui s’étend du milieu des années 60 à la fin du siècle dernier qui est évoquée là, par un prisme limpide et plaisant. Les militants, les sympathisants mais aussi les autres et pas seulement les témoins de cette période s’y reconnaitront.

    Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Un débat national devrait s’ouvrir sur le suicide assisté et sur l’euthanasie : une étude montre, qu’une fois de plus, la société est en avance sur le législateur.
    L’étude de l’IFOP montre un niveau de soutien au suicide assisté (où c’est un tiers qui délivre un produit létal permettant à celui qui le souhaite de mettre fin à ses jours) ou à l’euthanasie (où le patient demande au médecin de mettre fin à ses jours) très important : seuls 11 % des répondants sont opposés à un changement de la loi, tandis que 89 % sont favorables à une réforme pour légaliser le suicide assisté (18 % de pour), pour légaliser l’euthanasie (47 %) ou pour légaliser l’un et l’autre (24 %). Et chez les catholiques, 72 % optent pour une réforme. Euthanasie et suicide assisté : ce n’est pas la même chose et cela mériterait un développement pour bien comprendre de quoi on parle. Ce débat devrait être relancé au niveau national car la loi actuelle "Léonetti", si elle constitue une avancée reste est une loi hypocrite.

    Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Où est passé Bastien Lachaud ? 11 janvier 10:32, par Muriel

    J’étais, hier soir aux voeux de la Municipalité. Patrick Le Hyaric, député européen, Fabien Gay, Sénateur, étaient présents. Je n’ai pas vu M. Lachaud. Je ne l’avais pas vu non plus à la cérémonie d’hommage aux fusillés de Chateaubriant (il n’avait d’ailleurs fait parvenir aucune gerbe).

    Visiblement, M. Lachaud n’a rien à faire d’Aubervilliers.

    Mais il est vrai qu’il est très occupé dans la "tranchée parlementaire"...

    Participer à cette discussion

    • Où est passé Bastien Lachaud ? 11 janvier 12:06, par Julien

      Il est à noter également la présence de Karine Franclet, conseillère régionale d’Ile-de-France, et Stéphane Troussel, président du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis.

    • « Il y a une colère qui pour l’instant ne se traduit pas en mobilisation capable de construire une alternative. »
      «  Il nous appartient de veiller à ce que nous redonnions de l’espoir à ce peuple en colère, qui souffre. »
      « J’entends que les communistes soient une opposition ferme et résolue sans transiger sur les questions qui font mal au peuple. »
      « J’entends aussi que les communistes jouent un rôle pivot, moteur, locomotive au côté de la France insoumise et de la gauche qui réfléchit. »
      « Face à un gouvernement de combat, il ne faut laisser aucun espace à nos adversaires. »

      « Il y a nécessité de mettre l’accent sur ce qui nous rassemble. »

      « Unis on est plus fort, on l’a démontré à la présidentielle, il faut le démontrer pour les européennes et je militerai pour cela. »

      « Il faut que le PCF tire les enseignements de ce qui n’a pas été, des errements stratégiques. »

      « Il ne faut pas renoncer à l’idéal communiste dans une démarche de rassemblement. »

      extrait d’intervention (11 janvier 2018) de Sébastien Jumel député pcf de Seine-Maritime

      Ça donne de l’espoir de lire des commentaires intelligents comme ceux de Sébastien Jumel.

    • Atelier des lois : Et si l’eau était un droit ?

      Ça se passe le mardi 16 janvier à 19 à l’école Jean Macé 49 rue Henri Barbusse en présence du Député d’Aubervilliers Bastien Lachaud.

      Le mardi 16 janvier 2018 à 19h, les groupes d’action d’Aubervilliers vous invitent à un atelier des lois sur la gestion de l’eau. Plusieurs communes d’Ile-de-France veulent créer une régie publique de l’eau et ne plus être dépendantes des multinationales de l’eau : Véolia, Lyonnaise des Eaux et consorts. L’eau est un droit et un bien commun comme l’air et le soleil. Comment faire respecter ce bien public, sinon en passant à la gestion publique ?

      En présence de Bastien Lachaud, député de Seine-Saint-Denis et de Gabriel Amard, responsable du livret « Eau, bien commun », venez faire la loi sur l’eau !

    • Où est passé Bastien Lachaud ? 11 janvier 23:59, par catherine

      peut-être n’a t-il pas été invité !!!!! Et il a toute sa place à Aubervilliers et Pantin malgré les soins pris pour qu’il ne soit pas présent. Il est temps d’enterrer la hache de guerre et se rassembler pour la bonne cause.

    • Quelques réflexions 12 janvier 09:57, par André Narritsens

      Le post de Muriel à propos de B. Lachaud provoque des réactions qui me paraissent appeler quelques remarques :

      1 - Muriel note l’absence du député sur des initiatives très symboliques (Châteaubriant, Voeux). Il s’agit là de faits qui interrogent lourdement. Pas plus.

      2 - Une toute autre question est celle de l’unité nécessaire des forces anti-macronistes. Je partage très largement ce que dit S. Jumel. Mais que faire lorsque la FI (au niveau nationall) tourne le dos à tout le monde ?

      3 - Au niveau local des convergences unitaires sont-elles possibles ? A vrai dire je ne sais pas. Où sont les responsables et militants FI sur la ville : je n’en vois guère. B. Lachaud pourrait peut-être impulser des choses, mais pour l’heure il se place dans une situation de grande extériorité à la ville.

      4 - Le débat sur l’eau du 16 peut s’inscrire dans la vaste consultation annoncée par Meriem Derkaoui au niveau des villes de Plaine commune. S’il en est ainsi c’est une bonne chose.

      5- J’ai toujours pensé que les comptes rendus de mandat étaient nécessaires. B. Lachaud s’était engagé à en faire. Pour l’instant il n’a pas tenu sa promesse.

      6 - Je pense que les polémiques inutiles sont nuisibles mais poser des questions et recevoir des réponses est une condition de la démocratie.

    • Une piscine d’entraînement pour les JO 2024 au Fort d’Aubervilliers. L’objectif de la ville est de ne pas débourser un euro pour cet équipement à 23 M€. La Ville veut en profiter pour obtenir l’enfouissement de l’avenue Jean-Jaurès (Nationale 2), qui deviendrait le Boulevard Olympique.

    • Quelques réflexions 12 janvier 11:45

      Muriel et Dédé même combat, celui de l’inutile. T’as raison Dédé les polémiques inutiles ne sont pas utiles. Aller Dédé on se laisse pas faire, surtout n’abandonnons pas le combat continuons d’enfoncer le clou tapons sur Lachaud ça sert à rien mais ça occupe.

    • Info ou intox ? 12 janvier 16:20

      Lu dans le Parisien de ce jour : "Une piscine d’entraînement pour les JO 2024 au Fort d’Aubervilliers. L’objectif de la ville est de ne pas débourser un euro pour cet équipement à 23 M€. La Ville veut en profiter pour obtenir l’enfouissement de l’avenue Jean-Jaurès (Nationale 2), qui deviendrait le Boulevard Olympique".

      Dans son intervention aux vœux de la ville la maire n’a jamais dit ce que le journaliste du Parisien écrit. Une précision serait utile. question : la maire exige bien que la piscine d’entraînement ne coûte rien aux albertivillarien, oui ou non ? La maire propose que la RN2 connaisse des travaux d’enfouissement, oui ou non ? Si ces propositions sont bien celles de la maire, il faut s’en réjouir tout en sachant que cela ne sera pas obtenu sans action des habitants. Conclusion : Qui confirme l’article du Parisien ? Et, si le journaliste dit vrai, on fait quoi pour passer des propositions à la réalité ?

    • Sac du fort 13 janvier 07:53, par Retraité

      En quarante ans je n’ai connu que du rêve .au fort ça fait bien vingt ans que l’on Faure la pelouse ,
      On finira bien par y trouver du pétrole l et cette fois nous serions la ville la plus riche de France

    • Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Forum-Mauvaise nouvelle dans la mauvaises nouvelles 11 janvier 09:43, par kikid’auber

    Pour les retaités du privé ( je ne sais pas pour ceux de la fonction publique) l’augmentation de la CSG de 1,7% sur les retraites entraine en réalité une diminution de 1,84% de la retraite percue.
    Je m’en était apercu et j’ai eu confirmation sur le site de "Marianne"

    Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Anaïs Beltran sera la tête de liste de la France Insoumise lors des élections législatives partielles des 28 janvier et 4 février dans la première circonscription du Territoire de Belfort. Elle sera soutenue par le MRC et le PC. Voilà une sage décision.

    Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Nouvelle année 3 janvier 12:02, par JC de la Mala

    Ben alors le "web master", pas de vœux pour cette nouvelle année ?
    La bande à Macron aurai-t-elle gagnée par abandon ?
    Il est vrai que le banquier nous a bien gâté, les augmentations diverses et variées
    pleuvent comme à Gravelotte, et visiblement ce n’est pas fini. Mais...
    "La magie d’une nouvelle année, c’est l’espoir fou de tout pouvoir changer.
    Ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller."

    Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Le commerce : rien ne va plus ! 27 décembre 2017 11:09

    Faire un conseil municipal sur Aubervilliers en 2030 c’est bien mais s’intéresser à Aubervilliers aujourd’hui serait mieux. La municipalité ferait mieux de se préoccuper du commerce de sa ville. Aubervilliers c’est coiffeurs, kebabs, boutiques cartes téléphoniques, solderies et produits bas de gamme à tout va. Aucune diversité, aucun dynamisme local commercial. Cherchez un bon boucher, un poissonnier, un fromager tout cela est introuvable dans notre ville. Sommes nous condamnés à l’inertie municipale sur le sujet et au bas de gamme à vie ?

    Participer à cette discussion

    • La mairie favorise l aussi les marchands de sommeil vu le prix de l’immobilier pourquoi acheter à neuilly l’urbanisation un pas devant devant et trois derrière ex au fort Aucun maire n’a pris un arrêté pour obliger les propriétaires à rénover leurs immeubles qui enlaidissent la ville laxisme complet je ne reconnais plus cette ville

    • Depuis le 1er octobre, les propriétaires de Pierrefitte ont l’obligation de solliciter un permis, auprès des services d’hygiène de la mairie, pour louer leur logement. La mesure concerne les immeubles privés de moins de 10 logements. La ville a été la première dans le département à adopter cette mesure, introduite dans la loi ALUR sur le logement adoptée en 2014.
      Ce permis de louer vise à lutter contre les marchands de sommeil et contre ceux qui louent tout et n’importe quoi. Le permis doit être renouvelé à chaque nouvelle location.

    • Aubervilliers est la quatrième ville la plus pauvre de France. Aubervilliers est dans le "TOP" des 20 villes où le taux (%) de pauvreté est le plus élevé et il est fait bien peu de choses pour l’en sortir. Pas de quoi être fière !
      1- Grigny : 44,8
      2- Clichy-sous-Bois : 44,5%
      3- Roubaix : 42,3%
      4- Aubervilliers : 41,9%
      5- La Courneuve : 41,7%
      6- Garges-lès-Gonesse : 41%
      7- Creil : 37,2%
      8- Saint-Denis : 36,7%
      9- Villiers-le-Bel : 36,6%
      10- Bobigny : 36,4%
      11- Pierreffite-sur-Seine : 36,1%
      12- Stains : 35%
      .....

    • Un petit pas de franchi pou pierrefitte 7 janvier 11:09, par Retraité

      Pierrette à franchi une étape mais malheureusement nous en avons l’exemple au fort ,chez nous
      Ainsi qu’à l’ophlm le premier locataire qui obtient un logement met eentre 8 et 12 lits à 240 euros par mois nons avions eté reçu par une personne de la mairie qui n’était pas intéressé par ce problème
      malgré un courrier envoyé par notre syndic aux personnes concernées même en haut lieu depuis deux ans le neant apparemment c’est un sujet épineux ! En ce qui concerne la pauvreté la mairie d’Aubervilliers veut que cette ville reste ouvrièrei au fort il y aurait 30 pour cent de logements sociaux accessibles à 2400 euros le mètre carré , ??bien que les travaux sont toujours repoussés ? alors que pantin Bagnolet et bien d’autres savent rebondir . très peu sont redevables de l’impôt le millénaire les boutiques ferment les unes après les autres pourquoi ? Pour que cela change il faudrait un changement radical cela fait quarante ans que j’habite cette ville vu le prix du mètre carré il m’est impossible de partir dans une autre banlieue je suis retraité et je n’ai plus le même pouvoir d’achat

    • Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Sans jamais avoir pris la moindre initiative, on va peut-être ne pas tout perdre. Dans le cadre des JOP 2024 le siège du "COJO" pourrait s’implanter sur l’ex terrain "Total" situé à Aubervilliers, où devait initialement s’installer le centre nautique olympique.

    Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Mauvaise nouvelle : La Couneuve veut réadhérer au SEDIF 16 décembre 2017 13:12, par Le concombre masqué

    Les habitants de Saint-Ouen, Épinay et La Courneuve ne doivent pas être condamnés à se faire plumer à perpétuité par VEOLIA !
    Dernière chance mardi : rassemblement devant le siège de Plaine Commune
    Mardi 19 décembre, 18h30, 21 rue Jules Rimet, Saint Denis.

    Nous venons d’apprendre la mauvaise nouvelle. Malgré l’accord trouvé pour un moratoire entre Plaine Commune et le SEDIF, les maires de Saint-Ouen, Épinay et La Courneuve veulent en priver leurs habitants en ré-adhérant au SEDIF mardi.

    C’est une décision incompréhensible pour les habitants : la convention qui va être signée entre le territoire et le SEDIF assure la continuité du service de l’eau, aux mêmes conditions qu’auparavant, et permet simplement que des études indépendantes sur le mode de gestion de l’eau soit lancées.
    Alors que l’adhésion au SEDIF est définitive, rappelons qu’aucune ville n’est sortie du SEDIF en 95 ans d’existence.

    Les maires condamnent donc, sans aucun débat public, leurs habitants à se faire ponctionner par les actionnaires de VEOLIA.

    À perpétuité.

    Et ce faisant, ils fragilisent la possibilité d’une régie publique dans le reste du territoire.

    Quel serait le risque pour eux ? Simplement de faire vivre la démocratie locale, et peut-être permettre, à terme, une gestion publique de l’eau.
    Mais les choses ne sont pas encore jouées : c’est Plaine Commune qui a la compétence eau, c’est donc les conseillers territoriaux qui votent pour les demandes d’adhésions des villes au SEDIF. Le vote aura lieu mardi. Si nous sommes nombreux, nous pouvons les faire changer d’avis !

    Rassemblement devant le siège de Plaine Commune Mardi 19 décembre à 18h30

    Participer à cette discussion

    • Résultat du vote de Plaine Co 3 janvier 18:07, par Antoine Wohlgroth

      Voici le résultat des deux votes. Le premier sur la convention liant de manière provisoire les villes de Plaine Commune au SEDIF jusqu’au 31 décembre 2019 pour "préparer" avec le SEDIF la décision d’adhérer ou non au SEDIF au 1er janvier 2020.
      Le deuxième est sur l’adhésion directe des villes de La Cournneuve, Epinay et Saint Ouen au SEDIF sans attendre 2020.

      Ce vote a été organisé sans débat entre les élus du groupe à Plaine Co, ni entre les élus territoriaux d’Aubervilliers.

      S’agissant de la convention :

      - Contre (2) : Karman et Wohlgroth,

      - Absentions (3) : Taibi, Vassalle et Rogeret,

      - Pour (61).

      S’agissant de l’adhésion :

      - Ne prend pas part au vote (5) : Monges, Carre, Chibane, Zemouri, Geyres,

      - Contre (7) : Karman, Wohlgroth, Rouillon, Morin, Dione, Taibi, Kemmache,

      - Absentions (19) : Derkaoui, daguet, Beaudet, Le Moine, Kouame, Vally, Ducatteau, Rozenberg, Helle, Vassallo, Rogeret, Proult, Durand, Delacroix, Oderda, Russier, Paillard, Pavilla, Soulas,

      - Pour (35).

    • Mauvaise nouvelle : La Couneuve veut réadhérer au SEDIF 3 janvier 22:44, par Oui au droit de révoquer les élus-es

      Les élus-es abstentionnistes d’Aubervilliers devront expliquer leur vote qui est contraire aux débats du conseil municipal concernant le vœux sur la régie publique de l’eau. La maire d’Aubervilliers manque de cohérence et ne respecte pas ses engagements pour une régie publique. Dans ces conditions comment lui faire confiance ? J’attends un communiqué pour connaître les raisons de son revirement. La société Véolia ferait t-elle peur à certains de nos élus-es ?

    • Mauvaise nouvelle : La Couneuve veut réadhérer au SEDIF 4 janvier 08:04, par le concombre masqué

      " Oui au droit de révoquer les élus-es" ne doit pas bien savoir lire.

      Le compte-rendu établi par Antoine Wohlgroth est clair et précis : Les élus ont bien voté POUR la convention provisoire avec le SEDIF comme décidé au conseil municipal. Ils se sont abstenus sur l’adhésion des trois villes ; on peut tout à fait comprendre que les élus d’Aubervilliers ne prennent pas position sur la décisison d’autres communes.

    • Cohérence 4 janvier 18:51, par Vigie

      Le Concombre a raison mais il doit savoir qu’il n’y a pire sourd que qui ne veut pas entendre.
      Pour ma part, je trouve le deuxième vote de JJK and Co un peu donneur de leçon.
      Mais on ne se refait pas.

    • La position du Parti communiste sur la question de l’eau est la suivante : « création d’un service public national déconcentré de l’eau et des déchets pour accompagner les compétences des collectivités dans la création de régies démocratisées ou de sociétés coopératives d’intérêt collectif (SCIC) de l’eau et de la gestion des déchets » (La France en commun, p. 64).

    • Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Venezuela/Népal : circulez il n’y a rien à voir 14 décembre 2017 15:33, par Léna

    Rien ou presque n’a transpiré des résultats des élections municipales au Venezuela. Il est vrai qu’après avoir gagné les élections régionales, les chavistes l’ont à nouveau largement emporté. Imaginons le déferlement auquel nous aurions assisté si l’opposition avait gagné ces élections.

    Au Népal, lors des élections législatives, les communistes ont obtenu 71% des voix. Là aussi c’est le silence radio.

    L’ordre règne.

    Participer à cette discussion

    • Elections boycottées par l’opposition ! Pas difficile de l’emporter.

    • Précisions 16 décembre 2017 10:17, par Hugo

      1/ Au Népal, il n’y a eu boycott de personne mais, comme l’a écrit Le Courrier international : "un raz-de-marée communiste".

      2/ Au Venezuela seule une partie de l’opposition a boycotté le scrutin et a décidé, dans le même temps, de participer à des discussions avec le gouvernement. Celles-ci viennent de s’ouvrir en République dominicaine (à suivre...).

      La victoire chaviste aux municipales, est après le scrutin de la Constituante puis celui des régionales, la troisième depuis juillet dernier.

      Dans l’Etat de Zulia, dans le cadre d’une élection partielle, le candidat de l’opposition au poste de gouverneur a été battu par le candidat chaviste alors qu’il avait été élu lors des régionales.

    • L’habit ne fait pas le moine ! 17 décembre 2017 10:26, par Visiteur

      Certes au Népal c’est une victoire d’une union électorale du Parti communistes du Népal (marxiste-léniniste unifié) CPN( MLU ) 49% et du parti communiste du Népal (maoïste) 22 % au nom d " l’Alliance de gauche pour la stabilité et la prospérité " ( 71%).

      L’histoire du mouvement communiste népalais est difficile à résumer et à suivre plusieurs dizaines de partis ont eu parti communiste dans leur nom. Depuis la chute du roi , la misère du peuple népalais est toujours importante et le peuple népalais aspire au changement .. ’’les ’’ communistes promettent une politique de développement économique, ils veulent s’inspirer des 30 ans de Doi Moi ( renouveau) du PC vietnamien qu’ils ont rencontré en mars 2017 pour échanger sur la gestion foncière .
      Au regard du nom de l’alliance électorale et de la participation du CPN (MLU) à deux gouvernements antérieurs avec le parti du congrès népalais ( membre de l’internationale socialiste ) on pourrait dire que c’est plutôt un parti de gauche gestionnaire .
      Quant au Parti communiste du Népal (maoïste ) il s’oriente vers une politique économique à la chinoise et il rompt avec ses positions antérieures sur la lutte armée . On ne peut pas parler du Népal sans évoquer la religion hindoue , elle est toujours très présente : un népalais peut voter communiste et faire une offrande à Ganesh. . ..La force des communistes népalais c’est de sortir des mantras ML et de construire un rapport de force en fonction d’une réalité sociale.

    • Comprendre et débattre 18 décembre 2017 10:12, par Hugo

      Je remercie "Visiteur" des éléments qu’il apporte sur le Népal où règne une situation politique complexe et où "communiste" a des sens divers. Ceci dit le silence médiatique sur les élections népalaises demeure inacceptable. Victoire communiste est manifestement imprononçable.

      Sur la situation au Venezuela, on peut utilement lire l’interview de l’Ambassadeur venezuelien en France publié dans l’Humanité dimanche de cette semaine qui nous éloigne des caricatures et nous aide à comprendre, là aussi, la complexité de la situation.

    • Ouf ! nous voilà soulagés, il y a le Népal pour nous redonner enfin le moral, parce que chez nous le pcf est crédité de 2% dans le sondage Ifop de début décembre 2017.

    • Je ne sais pas si le PCF va disparaître mais s’il est remplacé par les clowns insoumis le social libéralisme a de l’avenir !

    • En ayant comme référence les résultats électoraux du Venezuela et du Népal le pc va sûrement s’en sortir. L’avenir c’est Macron avec un petit opposant pc qui continuera de vivre sa petite vie en tentant régulièrement de reconstruire l’union de la gauche formule front de gauche, pc, ps Verts, radicaux de gauche. Macron a de beaux jours devant lui.

    • Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Jérôme Cahuzac est condamné à trois ans de prison ferme et cinq ans d’inéligibilité, conformément aux réquisitions. Il a été reconnu coupable de fraude fiscale, de blanchiment de fraude fiscale et d’omission de déclaration de patrimoine ce matin par le tribunal correctionnel de Paris.
    Son ex-épouse, Patricia Cahuzac, est quant à elle condamnée à deux ans de prison ferme.

    Participer à cette discussion

    • Fraude fiscale : il y a parfois de bonnes nouvelles 8 décembre 2017 17:02, par Thévenoud

      Cahuzac sera rejugé en février prochain... Espèrons que la justice confirme son jugement de première instance.
      Mais si, ici à Auberviliers, on parlait de ce ponte de l’administration communale condamné pour faux et de qui la justice a exigé le remboursement de 60 000 euros de loyers de complaisance, fric prélevé sur le budget d’un organisme HLM ?

    • Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • D’Ormesson 5 décembre 2017 21:01

    MORT DE jEAN D’ORMESSON ; je n’ai pu m’empêcher de réécouter "Un air de liberté" de Jean Ferrat https://www.youtube.com/watch?v=TxJ3Y0UBteI

    Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Faisons nous entendre ! 10 novembre 2017 10:46, par alliance citoyenne

    "OPH injoignable" "gardiens trop peu nombreux" "saleté" locaux poubelles sales et défectueux" taxe d’habitation qui explose" "eau trop chère" "chauffage en panne" quittances de loyer incompréhensibles" "rats" "cafards" "pas d’espace pour les jeunes"
    Stop !
    Marche pour des logements salubres et dignes mercredi 6 décembre après-midi du siège de l’OPH jusqu’à la mairie.

    contact.aubervilliers@alliancecitoyenne.org

    Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • La 15 9 novembre 2017 16:44, par kiki d’auber

    Mercredi 8 novembre, il y eut une réunion à la Mairie d’Aubervilliers concernant en particulier la ligne 15 Est.
    Il semblerait que la Gare en extérieure à la Mairie d’Aubervilliers soit supprimée et remplacée par une station en sous-sol. Si c’est le cas on peut dire enfin « du bon sens »
    Des personnes dans l’assistance de cette réunion ont fait remarquer que si c’est le cas, qu’elle pouvait être l’utilité de détruire les immeubles situés dans l’îlot que l’on appelle Ferragus puisque l’interconnexion entre la ligne 12,et 15 des usagers se feraient en sous-sol.
    Reste donc que l’utilité de détruire cet îlot Ferragus serait d’être la base arrière pour les travaux de la station en sous-sol de la ligne 15
    Mais dans ce cas pourquoi ne pas utiliser comme base arrière l’ancien petit square « Docteur Pesqué » là où il y a les baraquements et dont l’entrée principale de la ligne 12 pourrait être condamnée pour les usagers le temps des travaux de la 15 sans gêne pour les usagers puisque la possibilité d’avoir accès à la 12 pourra se faire par les cinq autres entrées sur l’avenue Victor Hugo. Cette entrée principale de la ligne 12 situé dans cet ancien square pouvant devenir après les travaux l’entrée principale à la fois des lignes 15 et 12.
    À l’heure où des rumeurs circulent qu’il y aurait des réductions de voiLure pour le Grand Paris Express, il serait peut-être temps d’arrêter d’exproprier à tout-va et de ruser avec ce qu’il y a déjà ou qui sera là ;

    Participer à cette discussion

    • Quand on se lance dans une bataille et qu’on ambitionne de préparer l’avenir il faut se fixer des buts. Cette réunion publique a été essentiellement du bavardage. Personne ne sait quels sont les objectifs de la maire en ce qui concerne l’aménagement du centre ville. On sait que la gare deviendrait une station enterrée mais on ne nous dit pas ce qu’il y aura au-dessus. Et puis si tout est enterré pourquoi démolir ? La maire se contente de dire que personne ne sera lésé, et que ceux qui voudront rester en centre ville n’en seront pas éloignés. C’est moquer du monde. Autrement dit, la maire accepte par avance les démolitions sans avoir le courage de le dire clairement. Deux heures de papotage pour ne presque rien apprendre et pour ne prendre aucune décision avec les habitants à l’encontre de la MGP. Cette ville est dirigée par des amateurs sans aucune ambition.

    • Le centre ville se meurt dans l’indifférence 12 novembre 2017 10:27, par Se bouger devient urgent

      La municipalité ne prend aucune initiative pour dynamiser son centre ville. De vraies questions se posent concernant la piétonisation, le stationnement, la circulation, la médiocrité des commerces, la propreté... Il faut des zones piétonnes, un plan de circulation qui améliore la fluidité, des cheminements piétons, des parkings dissuasifs, mettre fin aux commerces sauvages sur les trottoirs... Les mentalités autour de la voiture doivent évoluer pour rendre la ville vivable et agréable encore faudrait-il se mettre en situation d’offrir des parkings publics et développer des navettes de transports gratuites avec des minis-bus. Il faudrait que les élus sortent de leur léthargie et arrêtent de croire que tout va bien et qu’ils sont soutenus par les habitants. Cette ville est en mode "pause" par absence de réflexion d’avenir et d’initiatives des élus, on se demande parfois si elle est encore dirigée ? Oser la piétonisation du centre ville permettrait de d’organiser tout au long de l’année des animations, des manifestations sur l’espace public. Cette ville manque de projets, de dynamisme, il faudrait un "manager" du centre ville et peut-être même un "manager" pour toute la ville vu l’inaction et le manque d’ambition des élus.

    • La 15 13 novembre 2017 09:39, par CAMELIN Yvon

      Pour avoir participé à la réunion du 8 novembre concernant l’urbanisme et notament la ligne 15, il s’agit de rétablir quelques vérités. Non la mairie n’abandonne pas le centre ville, elle essaie d’accompagner les changements, si certains pensent que débattre pendant 2 heures n’est que bavardage ils ont une notion de l’échange entre élus et habitants assez étonnante, d’autres part ces gens qui ne s’expriment que via les soi disant réseaux sociaux sont ou lorsqu’il y a des initiatives citoyennes ? Arrettez d’être spectateurs devenez enfin acteur de la ville, un maire ou une maire ne font pas la ville seuls mais avec nous, avec vous les grincheux qui trouvez que rien ne va. Stop aux commentaires oui à l’action

    • Quartier du fort abandonné depuis quarante ans 14 novembre 2017 08:06, par Retraité

      Venir aux réunions c’est perdre son temps

      Au fort marchands de sommeil trafic en tout genre à la vue de tous immeubles pourris dont les maires n’ont jamais oser faire un arrêté pour obliger les propriétaires À les renover seul les socialistes ce sont occupés de l,urbanisation ! Un café ouvert la nuit dont la mairie et la police connaîssent bien il n’y à que des bagarres quand au projet du fort
      cela me donne l’impression que si l’on pouvait l’éviter ce serait bien il serait temps que les élus
      Prennent leurs resposabilites mais la mairie prefaire peut être rester l’une des villes la plus pauvre de France belle image pour ceux qui viennent au spectacle zingarro

    • La 15 14 novembre 2017 13:01

      Je crois qu’il y a un projet au OIN au fort d’Aubervilliers, un réaménagement de la RN2, un ANRU Emile Dubois - Maladrerie, + gare express ligne 15. Beaucoup de projet à l’avenir dans ce quartier.

    • Lu sur page facebook "Metrauber"
      Ci dessous le compte rendu de notre rencontre avec la Maire mercredi dernier. Nous sommes en train d’organiser une nouvelle réunion avec tous les habitants concernés début décembre.

      L’objet de cette réunion était d’obtenir des informations complémentaires sur le projet d’implantation d’une gare/station pour la ligne 15 au centre ville et de recueillir l’avis de la municipalité sur ce projet.

      En ce qui concerne les informations complémentaires sur le projet, nous n’en avons obtenu aucune. Nous avions parfois l’impression d’être mieux informés que les représentants de la Mairie. En effet pour eux :
      il n’y a pas de travaux Place de la Mairie alors que la SGP nous a présenté un plan sur lequel figure clairement une emprise de chantier sur cette place, la taille de cette emprise étant en discussion avec la Mairie selon la SGP
      il n’y a pas de gare sur la ligne 15 à la Marie d’Aubervilliers, juste quelques locaux techniques. La SGP nous a précisé que son projet comportait bien une gare d’une hauteur d’environ 2 étages située le long de la rue Ferragus et comportant les accès à la station, un guichet, des distributeurs, quelques petits commerces et un garage à vélo. Certes ce n’est pas une gare de la dimension de celle prévue à Pleyel, mais c’est bien un bâtiment qui sera entouré et surmonté d’immeubles.

      Quant à la position de la municipalité sur le projet, la Maire a beaucoup insisté au début sur le fait que le passage de cette ligne à Aubervilliers était une chance pour la ville et ses habitants et qu’elle ne voulait pas, à la veille d’arbitrages financiers importants sur les lignes du Grand Paris, donner des arguments à ceux qui seraient tentés d’abandonner ou de repousser la construction de la 15 Est.
      Nous lui avons confirmé que nous étions également favorable à l’arrivée de cette nouvelle ligne, mais pas à n’importe quel prix.

      En début de réunion il nous a semblé que cet objectif prioritaire avait pour conséquence la non remise en cause du projet destructeur de la SGP mais plutôt de chercher négocier des compensations : compensations financières pour les personnes délogées, compensation par la construction d’un équipement public à la place du Foyer Ambroise Croizat démoli.

      Ensuite, au fil de la réunion, après que nous ayons exposé les conséquences dramatiques de la mise en œuvre de ce projet, la position de la Maire a semblé évoluer jusqu’à affirmer lors de la réunion de quartier qui suivait notre rencontre que rien n’était acté et que tout était négociable.

      La seule chose qui soit donc certaine est que seule l’intervention des habitants dans ce dossier est susceptible de faire évoluer le projet.

    • La 15 16 novembre 2017 10:32, par kikid’auber

      Merci pour ceux qui ne sont pas adhérants de Facebook d’avoir donné cette information.

    • CDG Express la ligne des riches 22 novembre 2017 10:48, par Voyageur mécontent

      Au motif de la perspective des jeux olympiques 2024 Macron a décidé que l’État allait prêter 1,7 milliards d’euros pour construire une liaison ferroviaire directe qui permette aux voyageurs d’affaires et aux touristes aisés de relier la gare de l’Est à l’aéroport de Roissy en 20 minutes pour 24 € le trajet. Macron donne priorité à ce train des riches. Ce choix du gouvernement va fragiliser les transports grand public alors que le RER B est totalement saturé avec ses 900 000 voyageurs quotidiens.

    • La banlieue attendra 22 novembre 2017 11:26, par Josy

      Cette ligne CDG Express avec un tarif à 24€ le trajet ne pas sera réservée aux salariés.
      Il est à craindre que les crédits donnent priorité à cette ligne CDG et réduisent ceux du Grand Paris Express qui prévoyait 200 kilomètres de lignes nouvelles de métro automatique souterrain, 68 nouvelles gares pour plus de 2 millions de voyageurs favorisant ainsi les déplacements dits de banlieue à banlieue. Il apparait de plus en plus évident que le gouvernement va revoir à la baisse ce projet en sacrifiant les besoins des salariés au profit des hommes d’affaires. Le président des riches mérite bien son nom.

    • Metrauber

      LIGNE 15 du Métro à Aubervilliers

      Après notre action plutôt réussie du 4 novembre

      Après notre rencontre avec la Municipalité qui n’a pas apporté beaucoup d’éléments nouveaux

      Quelles nouvelles actions envisager ?

      METRAUBER vous invite à venir en discuter lundi 11 décembre à 19h au Foyer Ambroise Croizat

      Cette réunion tiendra également lieu d’Assemblée Générale de notre association, car de manière à mieux asseoir notre représentativité, il est nécessaire de modifier les statuts pour les adapter à nos nouveaux objectifs et de renouveler le bureau. Cette invitation vaut donc convocation à cette Assemblée Générale.

      Veuillez noter également que la Municipalité convie la population à assister à un conseil municipal extraordinaire lundi 4 décembre à 19h. à l’Embarcadère :
      "Ensemble construisons l’avenir"

      Cet événement aura lieu en présence de Catherine Tricot urbaniste.

    • La 15 3 décembre 2017 20:26

      Métrauber défend le métro ou pas ? Le combat pour la ligne 12 en mairie, pas d’ambiguité ! mais trainer les pieds pour la ligne 15, c’est surprenant !

    • La 15 4 décembre 2017 10:21, par kikid’auber

      Pour ceux que ça intéressent, sur le site" www.metroligne15est.fr" il y a des vues d’artistes actualisées des stations qui sembleraient indiquer que l’on a tenu compte de certaines propositions de « METRAUBER ».

    • La 15 4 décembre 2017 10:30, par kikid’auber

      Pour ceux que ça intéressent, sur le site « Accueil - Metro Ligne 15 Est » des vues d’artistes actualisées des stations sembleraient indiquer que l’on a tenu compte de certaines propositions de « METRAUBER ».

    • Aménagement du centre ville 5 décembre 2017 23:55, par citoyen du centre ville

      Un compte-rendu du débat du conseil municipal extraordinaire du mardi 5 décembre serait utile pour savoir ce qui a été décidé pour l’aménagement du centre ville.

    • Ce conseil municipal du 5 décembre a été houleux. La maire a été fortement contestée et très chahutée. Aucune discussion n’a vraiment eu lieu dans ce conseil municipal ou les élus sont restés particulièrement silencieux. Aucune décision n’a été prise concernant les projets d’aménagement. Les habitants du centre ville n’en savent pas plus, aucun élu n’a évoqué la démolition des immeubles de la rue Ferragus on ne connait donc toujours pas la position de la maire sur cette question qui inquiète pourtant beaucoup les copropriétaires.

    • La 15 6 décembre 2017 11:02, par Julien

      Je regrette que la manifestation de soutien au Grand Bouillon ait perturbée ainsi cette soirée. La déclaration lue par une des membres de l’association était importante mais suffisait. Elle a ouvert la porte a plusieurs interventions sur des problèmes du quotidien, importants sans aucun doute. Mais tout cela a bloqué la discussion autour du projet qui nous a été présenté. C’est bien dommage.

    • La 15 6 décembre 2017 12:05

      Le mécontentement qui s’est exprimé dépassait très largement le seul sujet du Grand Bouillon. Il faudrait quand même essayer d’ouvrir un peu les yeux et d’écouter les habitants de la ville. La maire se croit hyper populaire mais elle se trompe elle est de plus en plus contestée, la réalité est que beaucoup d’habitants attendent des réponses et veulent que les problèmes du quotidien se règlent.

    • Oppposition municipale 6 décembre 2017 16:14, par Opposition municipale

      Aucune réaction des élus de l’opposition ? Notamment issus de l’ancienne majorité municipale de Jacques Salvator ?

      Pourtant, l’aménagement et l’urbanisme avaient été un de leurs gros chantiers.

      Dommage, la démocratie y perd et des propositions pour un avenir différent pour notre ville, également.

    • Monopole de la culture 7 décembre 2017 20:36

      Dommage que la prestation du grand bouillon ait été perturbée par la tenue d’un conseil municipal sur l’urbanisme.

    • La 15 8 décembre 2017 11:32, par kikid’auber

      Lors de l’assemblée du 4 décembre, Il nous a été expliqué qu’il était naturel que la population dans une ville augmente et donc qu’il est dans la logique des choses que la population d’Aubervilliers augmente.
      Stupéfiant d’entendre ça.
      Lorsque l’on regarde la population de Paris en prenant comme source Wikipédia on s’aperçoit par exemple qu’en 2011 la population était de 2 249 975 habitants et qu’en 2014 elle n’était plus que de 2 220 445 soient presque 30 000 habitants en moins. Pour la petite histoire en 1954 la population de Paris était de 2 850 189 habitants soit près de 600 000 personnes en plus qu’en 2014
      Ce qui veut dire que sans aller jusqu’à la ville de Paris qui est arrivé à diminuer sa population, Aubervilliers peut stopper cette croissance démesurée du nombre de ses habitants
      D’autant plus qu’à cette réunion nous y avons appris qu’au niveau des espaces verts, Aubervilliers a encore de gigantesques progrès à faire.

      Enfin il faut espérer que lorsque de futurs arbres seront plantés que ceux-ci ne soient pas des ginkgo biloba femelles comme dans la rue de la Commune de Paris ou deux fois par an et sur de plus longues périodes à chaque fois (les arbres grossissant d’année en année) des odeurs nauséabondes empestent cette rue à causes de ces sortes de bourgeons qui tombent au sol.
      À ce propos les fournisseurs de ces arbres avaient-ils prévenu la Mairie de ces inconvénients ou ne savaient-ils pas qu’il faut planter toujours des biloba males inodores plutôt que des biloba femelles surtout dans une ville ?

    • AUBER 2030 8 décembre 2017 13:10, par saïda

      Pour comprendre ce qui se passe à Aubervilliers, il est vain de lire le Parisien ou de chercher une info éclairante dans le mensuel officiel édité par la municipalité et ses journalistes obligés.
      Il suffit de se rendre sur le site du Courrier de l’Atlas, excellent quotidien algérien qui veint de consacrer deux pages à la "militante communiste Meriem Derkaoui" et où elle dit ce qu’elle ne peut avouer devant les électeurs d’Aubervilliers. Ainsi, elle se prononce contre la "gentrification" d’Aubervilliers et fera tout ce qui est en son pouvoir pour garder la couleur rouge à la ville.
      En clair, son objectif est de développer la ville en augmentant le nombre d’habitants mais en faisant en sorte que ce ne soient pas des familles à revenus moyens, une sociologie qui mettrait en danger sa liste aux élections de 2020. Donc, on fait toujours plus de "social", en faiton détruit durablement les efforts de mixité sociale engagés par Salvator. Avec pour conséquences un appauvrissement toujours plus dommageable de la ville qui sera masqué par un discours toujours plus insistant sur les responsabilités de l’État.
      Lisez donc le Courrier de l’Atlas, le seul quotidien albertivillarien qui vous informe sur le futur de votre ville !

    • Centre ville : pourquoi pas un appel à projets ? 8 décembre 2017 15:04, par Démos

      Pour imaginer l’avenir et l’aménagement du centre ville pourquoi ne pas faire comme pour le quartier Cochennec avec le petit marché du Montfort et lancer un appel à projets ?

    • Manque de perspective 8 décembre 2017 15:19

      Pour construire l’Aubervilliers de demain il faut être capable et en capacité de prendre en compte l’avis des habitants et de se projeter dans l’avenir. A la différence de Jack Ralite c’est une qualité que n’a pas du tout l’actuelle maire de la ville.

    • vision du futur 8 décembre 2017 16:17

      A Aubervilliers la maire n’a aucune vision d’avenir, tout le jeu politique est à courte vue, dans un bricolage permanent.

    • Conseil municipal très ordinaire 10 décembre 2017 09:54

      Article capturé sur "Médiapart" le 8 décembre 2017

      Quand un maire fatigué passe le relai à son adjointe, quoi de plus normal ? Attaché à la discussion, le premier avait du mal à décider. Un excès de démocratie en quelque sorte. Il faut dire que la ville d’Aubervilliers a de drôles d’élus, plus intéressés par leurs querelles internes que la construction d’un projet politique et encore moins de ville. En pleine mise en place du Grand Paris, on appelle à la rescousse des spécialistes de l’urbanisme. Mot magique qui en oublie jusqu’à l’habitant, tant celui-ci est bien peu de choses dans le monde des promoteurs. Ces derniers posent leurs conditions, rasent l’ancien bâti et de ce fait l’histoire de la ville. Ville parmi les plus pauvres et la plus chère en impôts locaux . Endettée – qui se souvient du fameux Métafort/Métaphore... qui croupit aujourd’hui et que l’on ne présente pas aux nouveaux arrivants ?…

      La Mairie reproche à un café culturel de la ville, le Grand Bouillon d’être endetté et on l’expulse des lieux. Certes, raisonnement imparable, quand on ne paie pas son loyer. Sauf que... il y a un rapport dont Madame la maire, remplaçante de son état, et élue par voie de conséquence de la transmission du témoin par un maire en titre, semble n’avoir pas reçu sur l’état des finances de certaines associations de la ville. Il est vrai qu’il y a des dossiers sensibles. Le voilà ce dossier : il émane de la Cour des comptes. Il a été publié avec ses conclusions en 2016.

      Il y est écrit que quelques associations vivent de fortes subventions et ne font pas part, comme ce devrait être le cas, de l’état de le leur budget. Qui sont-elles ? Il suffit de lire le rapport, et surtout à la fin les promesses engagées par la Maire. Elle s’engage à résoudre les problèmes soulevés en 2017..

      Où en sommes-nous ?

      Pour l’instant elle s’affirme et rappelle qu’elle est gardienne de la loi.

      Certes. Mais nous sommes dans une démocratie. Et là je souligne ce qui ressort du Conseil Municipal Public du 4 décembre 2017 :


      • des discours contradictoires et une non concertation avec son Premier Adjoint.
      Il suffit de lire qu’un jour elle s’engage à discuter avec l’association qui est responsable du Café culturel. Un autre jour, elle annonce l’expulsion. Les lieux sont donc vidés

      • elle lance un appel à projet pour mettre en place un autre café culturel. En termes d’économie, étrange.

      • elle fait taire la manifestation, qui brandit pacifiquement des panneau évoquant non sans ironie la dette de la ville.

      • elle monopolise la parole, oubliant la fonction des autres élus

      • elle parle de bruit et invoque des témoins dont elle taira l’identité. Aurait-on affaire à des barbares qui confondent culture et brutalité ?

      • elle se transforme en Maire moralisatrice, et rappelle le sens de la loi.

      Ce qu’elle a seulement oublié, c’est ses propre silences et pour cela il faut lire ce rapport. Voitures de fonction, appartements de fonction... vous saurez tout. Pour ce rapport il n’y eut pas de conseil municipal ouvert au débat public.

      Ce qu’elle a oublié c’est qu’elle représente les citoyens.
      La libre parole citoyenne a toujours été un rempart... contre les abus. Aubervilliers n’est pas qu’une annexe du Grand Paris.

      Les citoyens ont droit de dire leurs choix.

      Ce soir du 4 décembre 2017, Madame la Maire, avait décidé d’en découdre avec la culture.

      A défaut de construire un projet de ville, elle s’en remettait à l’urbanisme.

      A défaut de parler avec les citoyens, elle imposait sa vision des choses par un « je » répétitif qui avait laissé aux oubliettes ce « nous » collectif d’un parti qu’elle représente. Ce nous aussi de citoyens qu’elle ramenait au stade Infantile.

      Les conclusions s’imposent.

      Lu sur médiapart le 8 décembre 2017

    • Abonné à Médiapart, j’attends autre chose qu’un article qui m’explique que Le Grand Bouillon a le monopole de la culture à Aubervilliers.
      Malgré l’intérêt que peut susciter le Grand Bouillon, je vois assez mal quel est son rôle dans l’urbanisme à Aubervilliers, ce qui était la thématique de la réunion.

    • Grand bazar 10 décembre 2017 20:14

      D’accord sur le fait que l’ordre du jour de ce conseil municipal ne portait pas sur la situation du Grand Bouillon mais quand une structure est menacée de fermeture et que ses animateurs ont le sentiment de ne pas pouvoir se faire entendre il est légitime d’utiliser les rencontres publiques pour faire connaître son avis et ses revendications. La parole citoyenne doit aussi pouvoir s’exprimer en direction des élus là où ils se trouvent. Si ce conseil municipal a été un grand bazar c’est à cause de ce dossier qui a été mal géré et aussi à un maire autoritaire qui ne supporte pas les avis autres que le sien.

    • Le bouillon du Grand bouillon 11 décembre 2017 18:06, par Rabcor

      Pourquoi donc ces tirs croisés sur la maire d’Aubervilliers et le premier adjoint ?
      Il est clair que certains préparent des échéances et pensent que le moment est venu de tenter de déstabiliser l’équipe municipale.

      Je n’ai pas à juger de ce qu’a fait le Grand Bouillon sauf que je n’y ai personnellement pas puisé grand intérêt. Mais cela est de peu d’importance. Par contre on a à faire, je crois le comprendre, à une gestion très dispendieuse qui s’est engagée dans la spirale d’un déficit incontrôlable.

      Il faut donc expliquer cette situation et la résoudre. Ceux qui ont conduit à cela sont ils dignes de confiance et peut-on continuer à penser à une collaboration possible avec eux ?

      Personnellement je ne le crois pas. Ils doivent (et nous devons) en tirer les conséquences.

      Ce ne sont pas des propos excessifs qui peuvent convaincre. Heureusement que la culture à Aubervilliers ne s’est pas réduite aux prestations du Grand Bouillon.

      Ceci dit l’idée de café culturel me paraît bonne. Que l’on envisage une structure à deux unités est positive. A la condition de trouver des personnes compétentes pour les faire vivre.

    • La 15 11 décembre 2017 20:41

      Non Rabcor, le Grand Bouillon a le monopole de la culture à Aubervilliers partagé avec Entremonde.
      Il faut donc drainer les fnances de tous vers ces deux entités.

    • Boire la tasse du grand bouillon 11 décembre 2017 23:10

      Et voilà que surgit @Rabcor en démineur de service qui nous sort comme à son habitude la grosse artillerie. Selon lui critiquer le maire serait obligatoirement préparer les échéances électorales. Rassurons nous, @Rabcor est sauvé, le ridicule ne tue plus. Que des citoyens viennent manifester leur mécontentement lui est insupportable et dès qu’ils émettent un avis contraire au maire ça devient du lynchage, c’est à mourir de rire. Continue @Rabcor t’es trop drôle.

    • Mécontent mais pas (encore) opposant 12 décembre 2017 08:41

      Le Grand Bouillon n’est pas vraiment le sujet le plus préoccupant pour les habitants. Par contre beaucoup de mécontentement s’exprime concernant les projets du centre ville. Les habitants attendent de la maire une prise de position claire sur la non démolition des immeubles de la rue Ferragus et ça c’est pas pour 2030 c’est pour tout de suite. Il faut arrêter de nous trimballer avec des discours creux et vides du genre on écoute tout le monde et vous serez respectés. Il ne faut pas confondre mécontents et opposants, mais sans réponse ni soutien, les mécontents vont vite devenir des opposants.

    • La 15 13 décembre 2017 10:22, par ratatouille

      Pour le grand bouillon, j’ai cru comprendre qu’il allait être en liquidation judiciaire.

      Je ne comprend pas les accusations sur la mairie qui subventionne l’association du grand bouillon, prete un local et qui voit qu’il y a 80000 euros de dette avec un risque de liquidation judiciaire. Au bout d’un moment, il est normal que les élus regardent ce qui s’y passe financièrement surtout si le projet se casse la gueule.

      J’ai trouvé l’attitude de l’association d’aller à la confrontation avec la mairie extrement bizarre. Mme la maire a dit qu’elle voulait préserver un café culturel à cet endroit donc ce n’est pas le projet qui est en cause, ni la culture car elle a dit qu’il y aurait un deuxième café culturel qui allait ouvrir.

      J’avoue que cela m’a choqué de voir ceux qui sont venu au conseil municipal extraordinaire applaudir le discours de la droite. Etrange quand on sait que la droite sucre très largement les subventions aux associations et bazarde tout ce qui est public. J’ai eu le sentiment bizarre de voir des nouveaux propriétaires conquérants qui pensent que la ville leur appartient et qui ne supportent pas que la ville soit dirigée par une femme, communiste et d’origine étrangère. Je trouve et je l’ai constaté dans d’autres réunions qu’il parle très mal à la maire et aux élus, et sont parfois odieux. Le discours de Kouchner à une émission de France 2 à un comique m’a donné le même sentiment.

      Des propriétaires conquérants qui pour certains s’étaient appropriés ce lieu culturel. Etant propriétaire sur la ville, je ne me reconnais pas dans cette vision caricaturale qui est d’accabler la mairie pour tout et n’importe quoi, ou bientôt, on va reprocher le froid en hiver à Mme la Maire. Je ne dis pas qu’il n’a pas de problème à Aubervilliers mais delà à penser que la ville est préservée du contexte départemental, régional et national et mondial. Penser que tous les problèmes viennent de la mairie est aussi stupide. La mairie n’est pas responsable de la dette du Grand bouillon, ni de la perte d’emploi aidés. Quand on réduit les dotations aux villes et que certaines associations voit leur subventions communales et départemental diminuée, c’est un peu compliqué de reflouer une association qui a une mauvaise gestion.

      Y’ a aussi des choses paradoxal, on reprochait à la mairie de ne pas avoir de vision, lorsqu’elle propose une vision qu’on aime ou qu’on aime pas, on lui reproche qu’on s’en fout. Moi, j’avoue que j’étais content de savoir dans les grandes lignes où l’on va.

      Lors du conseil extraordinaire, c’est plutot la manière de la technocrate qui a présenté le document (très intéressant) qui m’a déplu car je trouvais également qu’elle prenait de haut les élus et la population. J’ai trouvé le discours de la maire plutôt bien même si elle était un peu longue rappelant les principes.

      J’ai plutôt le sentiment ici que la plupart des élus écoutent et essayent de trouver des solutions. En tout cas, ils n’ont pas de mal à être plus responsable que la dernière équipe municipale qui faisait n’importe quoi surtout avec l’école et nos enfants.

      J’avoue que ses propriétaires conquérants de droite comme de gauche qui pensent que la ville leur appartient commencent un peu à me saouler car au fond, ce n’est pas trop constructif.

    • La 15 13 décembre 2017 11:14, par Le concombre masqué

      Je partage en gros les propos de Ratatouille, mais je ne pense pas juste de parler des "nouveaux propriétaires conquérants". Il y a des nouveaux habitants qui partagent la position municipale et des anciens qui développent une campagne politique contre la municipalité (que faisaient donc ces affichettes "2020" dans la main des sougtiens au Grand Bouillon ?).

      A ce que j’ai compris, les problèmes financiers existent depuis longtemps et l’association se réveille quand il est trop tard. Pourquoi avoir attendu ?

    • Soyons lucides 13 décembre 2017 11:37, par Adrienne

      Ratatouille a très largement raison et Rabcor aussi. Lors du conseil municipal les Bisounours n’étaient pas de sortie (voir les affichettes "2020").

      J’ajouterai avoir été édifiée par les propos que m’a tenus il y a peu la directrice du Grand bouillon à propos de la municipalité, des propos de droite du type : "Que cherche cette municipalité qui ne pense qu’a accueillir les pauvres et se satisfait de la misère d’Aubervilliers".

      Basta des bobos !

    • La baveuse 13 décembre 2017 13:02, par Veni vici

      Boudiou !
      Allez, vas-y que je te balance dans le secret de l’anonymat...

      Je n’aurais pas aimé être la voisine d’Adrienne en 1943 !

    • Tous dans le même sac 13 décembre 2017 17:51

      Les défenseurs de l’impossible se réveillent et ils ne font pas dans le détail. Tous les mécontents dans le même sac, cherchons pas à comprendre, ça ne peut être que des gens de droite ou des bobos de gôche. Voilà pourquoi vous allez perdre car vous êtes incapables d’entendre les habitants vous croyez détenir la vérité sur tout et vous ne comprenez même pas que beaucoup d’entre eux ne s’intéressent pas au Grand Bouillon et que leur mécontentements portent sur tout autre chose.

    • C’est moi la cheffe 14 décembre 2017 00:23

      Ratatouille, adrienne, Rabcor trois pseudos en un pour un même combat celui du refus à chercher à comprendre pourquoi des habitants sont insatisfaits des décisions de la maire et contestent son "moi je" et ses choix autoritaires.

    • La 15 14 décembre 2017 09:54, par ratatouille

      On pourrait dire la même chose de toi. La personne qui fait semblant de ne pas comprendre et qui critique tout le temps la mairie en essayant de coller une étiquette à la Maire. Je vois que certains sont en guerre contre la majorité et la maire à défaut d’être constructif.

    • Spectacle 14 décembre 2017 11:37, par ex

      Quelle majorité municipale ? Du PRG aux gauchistes communistes en passant par des partisans du PIG et des pro Mélenchon ouverts ou sectaires bref un capharnaum politicien , certains acteurs retourneront leur veste comme ils l’ont déjà retournées. .Ce débat pro ou anti Bouillon est un avant goût du futur spectacle des élections municipales : loin des albertivillariens, !

    • Loin, très loin des Albertivillariens 14 décembre 2017 13:56

      Pour "@ratatouille", la conclusion de "@ex" te va comme un gant : "loin des albertivillariens".

    • Sombre perspective 15 décembre 2017 15:07

      Après avoir déclaré : "Je veux la réussite d’Emmanuel Macron", François Hollande a annoncé qu’il préparait un livre où il exposerait ses propositions pour aider le PS à se reprendre en main. Une façon comme une autre de torpiller définitivement le PS.

    • « …Le calendrier officiel actuel du Grand Paris Express ne sera pas respecté. Toutes les lignes devraient être maintenues, mais l’horizon de leur mise en service reste incertain notamment pour la 15 Est (Pleyel-Aubervilliers-Champigny). Depuis l’arrivée du nouveau gouvernement, ce « chantier du siècle » est en effet remis à plat. Face à la dérive des coûts, il est envisagé de réduire ou retarder le projet, pour moins peser sur la dette publique. »
      Conclusion, si on veut que la ligne 15 permette une jonction avec les lignes 12 et 7 du métro il va falloir se bouger.

    • Metr’Auber ne lâche rien 14 janvier 19:09

      Metr’Auber plus que jamais présent !

      L’association Metr’Auber vous présente à vous et vos familles nos meilleurs vœux pour 2018.

      La réunion avec la Maire le 28 décembre n’a pas débouché sur de nouveaux éléments. Toutefois, nous sommes invités à participer aux réunions des comités de pôles pour les stations Mairie et Fort d’Aubervilliers les 7 et 14 février.

      Celle avec Patrick Braouezec, Président de Plaine-Commune, le vendredi 5 janvier, nous a permis d’obtenir une réunion technique courant janvier.

      Nous vous invitons à participer nombreux à la réunion publique du mercredi 31 janvier organisée par la SGP. Le lieu n’étant pas encore défini, nous vous en informerons dès connaissance.

      L’assemblée générale de l’association Métr’Auber aura lieu le mercredi 14 février à 19h au foyer Ambroise Croizat 166 avenue Victor Hugo.
      Au cours de celle-ci seront votés les nouveaux statuts et élus les membres du bureau. Nous vous proposerons d’adhérer et de cotiser à l’association.

    • Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Evasion fiscale 7 novembre 2017 13:16, par L’indécence

    Paradise Papers, une enquête exceptionnelle de CASH Investigation
    ➡ À retrouver mardi 7 novembre à 20.55 sur FRANCE 2. Au cœur d’un scandale mondial, découvrez le résultat de 8 mois d’enquête dans le plus grand secret, "Cash Investigation" lève le voile sur les "Paradise Papers". Ne manquez pas l’émission, c’est ce soir, c’est la plus grande fuite financière de l’Histoire avec plus de 13 millions de documents secrets qui révèlent une partie de la réalité de l’évasion fiscale.

    Participer à cette discussion

0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 | ... | 1335