Forum/Discussions libres

Cette page est dédiée aux discussions libres, sans lien avec les articles publiés. Analyses politiques, coups de gueule et coups de cœur, réflexions diverses, ... Cette page est la vôtre !

    Créer une nouvelle discussion

  • Forum - Discussions libres 14 juillet 08:06, par Narritsens mon modèle

    Comme le dit André Narritsens, Maryse Emel est devenue une référence sur ce site. En navigant, j’ai retrouvé un autre portrait. Celui de Sofienne Karroumi.

    A Aubervilliers, portraits de...Sofienne Karroumi
    16 juin 2019 Par MARYSE EMEL Blog : Tempête
    Un militant turbot

    J’ai tenté à deux reprises de le rencontrer dans l’intimité de sa réflexion. A deux reprises il a chargé son "accompagnatrice" de prendre mes coordonnées. Que nenni. Batterie en panne, peu de temps. Tous les prétextes sont bons.
    Alors tant pis. J’y vais M. Karroumi. Je vous fais le portrait.

    Jeune, dynamique, souriant au point de s’en décrocher la mâchoire, ce jeune homme a décidé d’être maire à Aubervilliers. Il a toute l’apparence du cadre sup, jeune loup aux dents longues. Pur effet de style ? Il aime être photographié. Génération du selfie. Une sorte de prothèse.

    Je ne suis pas politiquement correcte. Je cherche à comprendre. Monsieur Karroumi, les gestes ne sont pas gratuits. Celui-là par exemple. La main sur le bras, symbole de soutien et de compréhension. Attitude de l’homme à l’écoute. Que pensez-vous M. Karroumi ? Mystère.

    Il a paraît-il une côte d’amour avec le troisième âge ou plus. Il ne lésine pas c’est vrai sur les déambulations au sein de la ville. Il y a peu il était dans une epad. Trois femmes semblent admiratives. Il ne lésine pas. Tout est bon pour faire parler de soi. Hier il était à une animation locale autour d’un couscous partagé. Il arrive. Sourire. Discours formaté.

    Il sait y faire Monsieur Karroumi : Sur son FB, on le voit et le revoit tantôt dans les arts, tantôt fêtant l’Aïd après le Ramadan (عيد الصغير), ou encore soucieux de la retraite de ses proches.

    Il est tellement enraciné dans la tradition et la belle âme qu’on cherche où il se projette.
    J’en souris.

    Je sens une profondeur tragique derrière lui. Il est jeune. Et n’a pas encore compris que la démocratie est attitude et non une pétition de principe. Etre simple Monsieur Karroumi... c’est un point de départ. Pas simplet. Juste à l’écoute d’une justice corrigée par l’équité, sauvant l’homme de la généralité.

    Etre maire c’est être modestement celui qui cherche la justesse de l’action. Aristote parlait de prudence, seule réelle qualité politique.

    Participer à cette discussion

    • Il en faut plus 15 juillet 10:04, par Admirateur d’André Narritsens

      André Narritsens aurait du ajouter qu’il faudrait les portraits d’Abderrahim Hafidi, Fethi Chouder, Jean François Monino, Soizig Nedelec et Anthony Daguet par Maryse Emel pour compléter le tableau afin que l’auteure complète ce qu’elle a déjà fait sur Meriem Derkaoui, Sofienne Karroumi, Boualem Benkhelouf sur son blog de médiapart.

    • Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Mimétisme 13 juillet 07:34, par Michel.a

    La maire d’aubervilliers, imite en tous points le comportement de E. Macron. Elle doit penser que c’est la voie gagnante. Imposer et décider seule. Faire seule la tournée des quartiers..... Ce qui marche à l’échelle d’un pays, ne marche pas à l’échelle d’une ville. Pour la raison simple, que la République en marche fonctionne par l’ensemble des postes à prendre derrière le président. Et avec l’appuis de l’enarchie. A l’échelle d’une ville rien de tel. Sinon l’appui du dGs et de ses adjoints.........

    Participer à cette discussion

    • Mimétisme 13 juillet 08:07, par Lu sur médiapart

      A Aubervilliers, portraits de...le 49.3 en permanence
      27 mai 2019 Par MARYSE EMEL Blog : Tempête
      Le RN en tête. Une surprise ?

      Bien sûr cela n’a rien d’original. Le RN est le vainqueur des élections nationales, alors pourquoi serait-ce autrement à Aubervilliers ? Ce qui est certain c’est que les résultats du PCF sont de 9,7%, au-dessus de la moyenne nationale mais au-dessous des diverses moyennes de l’histoire de la commune.

      Aubervilliers est aux mains d’une équipe - si le terme a du sens - fatiguée et clivée. Les querelles internes n’en finissent pas, quelques "affaires" sortent des murs silencieux. Nous vivons le 49.3 en permanence. La Maire lance décrets sur décrets, à quelques mois des élections, court partout histoire de montrer un intérêt pour de potentiels électeurs. Elle tente de s’occuper des questions de sécurité aussi.
      Histoire de gagner du temps elle signe et proteste après. Les voitures classées 5 sont interdites en juillet dans la ville d’Aubervilliers. Aucune concertation n’a eu lieu. C’est ainsi. La concertation c’est après.

      Elle parle de démocratie participative, a soif d’égalité... mais demeure seule en scène.
      Pour les projets urbains elle délègue par contre. La ville est livrée aux promoteurs. On remplit l’espace et les vides. Sans autre cohérence que de loger, d’entasser.
      Les questions sont inexistantes. Il n’y a que des réponses, clés en main.

      Le RN en tête à Aubervilliers... ça donne la nausée, ce triomphe d’une politique de fermeture.

      Ce matin la maire est muette.

    • Une référence 13 juillet 09:49, par André Narritsens

      Mme Emel qui devient une incontestable référence sur ce site révèle une nouvelle fois de grands savoirs : la maire publie des décrets.

      Je croyais que la production de tels textes relevait des compétences du seul exécutif gouvernemental...

      Mais le délire de pouvoir peut sans doute conduire à des abus...

    • Mimétisme 13 juillet 10:20, par Michel.a

      au bout de cinq ans, quel est le bilan ? Pas de réalisation concrète.. L’office HLM est en ruine , la ville est plus connue pour ses incendies et ses assassinats... Les espaces verts sont une promesse lointaine, alors que gérer ceux qui existent et les sécuriser serait un bon début. Les constructions se font "à la va comme je te pousse....." la maire s’excuse des erreurs .... Demande pardon aux habitants... Mais est cela qu’on attend d’elle ?

    • Misérabilisme 13 juillet 10:43, par Michel.a

      A propos d’incendie, la maire et son premier adjoint ont largement communiqué sur les marchands de sommeil et la plaie qu’ils représentent. Elle et son adjoint ont largement accusé la famille qui ferait la superette, de ne pas avoir le droit de loger sur place....mais ont ils vus que la fiche d’immeuble comporte deux logements de fonctions ?. C’est facile de piétiner l’honneur des gens qui sont dans le malheur, est ce ce qu’on attend d’eux ?

    • Arrêté ou Décret : c’est juste une question d’autorité 13 juillet 11:53, par Sébastien Romanès

      C’est avec retard que l’on peut lire cet extrait publié sur "Médiapart" de Madame Maryse Emel dont Monsieur Narritsens nous dit qu’elle est devient une référence sur ce site. Ce qui suit peut être lu sur son blog et mériterait d’être confronté à la réalité : ..."Aubervilliers est aux mains d’une équipe - si le terme a du sens - fatiguée et clivée. Les querelles internes n’en finissent pas, quelques "affaires" sortent des murs silencieux. Nous vivons le 49.3 en permanence. La Maire lance décrets sur décrets, à quelques mois des élections, court partout histoire de montrer un intérêt pour de potentiels électeurs. Elle tente de s’occuper des questions de sécurité aussi. Histoire de gagner du temps elle signe et proteste après. Les voitures classées 5 sont interdites en juillet dans la ville d’Aubervilliers. Aucune concertation n’a eu lieu. C’est ainsi. La concertation c’est après". Elle parle de démocratie participative, a soif d’égalité... mais demeure seule en scène. Pour les projets urbains elle délègue par contre. La ville est livrée aux promoteurs. On remplit l’espace et les vides. Sans autre cohérence que de loger, d’entasser. Les questions sont inexistantes. Il n’y a que des réponses, clés en main"...
      Certes André Narritsens relève, à juste titre, une petite méconnaissance ou confusion entre la "prise d’un arrêté" et "l’établissement d’un décret". Pour le reste madame Emel fait preuve d’une analyse de la situation politique locale qui mériterait débat et confrontation.

    • Mimétisme 13 juillet 15:57, par Marceau

      Ce serait bien qu’on arrête de dire n’importe quoi sur ce forum franchement. C’est fatiguant de lire des conneries.

    • Mimétisme à marceau 13 juillet 16:41, par Michel.a

      Difficile de regarder les choses sans filtre....alors dites que ce mandat est une réussite......bonne chance pour l’élection.

    • Ok @Marceau si ça ne t’intéresse pas rien ne t’oblige à venir lire les commentaires de ce forum. Si on en juge par le nombre de visites et la diversité des interventions de ces dernières semaines ce site est un lieu d’échange qui intéresse.

    • Mimétisme 15 juillet 11:16, par Marceau

      Ce forum est aussi est aussi devenu un lieu de désinformation ou certains racontent n’importe quoi. Dire par exemple que la ville ne consulte pas les habitants, c’est faux.

      Est ce que ce mandat est une réussite ?

      Premier élément, tout ne dépend pas de la Mairie. On ne peut pas imputer à la ville tous les problèmes comme certains le font souvent avec des arrières pensées électoralistes.

      Ensuite, cela dépend des moyens de la ville. Aubervilliers est une ville avec peu de ressources même s’elle est sortie des emprunts toxiques sous ce mandat.

      Ensuite, cela dépend de là d’où tu pars et dans quelle direction tu vas. Des projet parfois se réalisent sur plus d’un mandat, en particulier les projets de renovation urbaine. Et je pense qu’ils sont partagés par les habitants.

      Est ce qu’on peut dire que ce mandat est mieux que celui de Salvator ? La réponse est largement oui. Est ce qu’il y a de nombreux projets partagés par la population qui sont enclenchés pour l’avenir d’Aubervilliers ? La réponse est oui.
      Est ce qu’il y a des choses à améliorer ou à revoir ? La réponse est également oui.

    • Mimétisme 15 juillet 11:57

      "Cela dépend d’où tu pars" ça fait 70 ans que le PCF est au pouvoir !
      J’aimerais bien savoir en quoi ce mandat est meilleur que celui de Salvator ! C’est le genre d’affirmation gratuite qui relève du militantisme pur et dur.
      Quand à la participation des habitants (90 000 habitants !) ça me fait rire.

    • Vivement demain 15 juillet 14:26

      NON ! le mandat municipal de M. Derkaoui n’est pas mieux que celui de J. Salvator. Sur les dossiers les plus importants M. Derkaoui navigue à vue sans jamais comprendre l’essentiel. Le métro en retard, la gare de la ligne 15, la démolition de l’îlot Ferragus, le centre aquatique, la gratuité du 512, on va d’échec en échec. L’aménagement du centre ville, du Fort d’Aubervilliers, le funérarium de la Villette, ne réponde en rien à l’attente des habitants. La maire communique, communique, proteste sur tout et n’importe quoi. Elle fait des effets de manche en se baladant partout avec son écharpe tricolore, elle ne fait que révéler son inefficacité. Vivement mars 2020.

    • Mimétisme 15 juillet 17:06, par FRENCH CANCAN

      A la suite de ’’ Vivement demain’’ , il y a dernier grief que certainement beaucoup de Citoyens pourraient reprocher à la ’’ Première Magistrate ’’ de la Ville ( pour rappel : non élue mais nommée ) :
      Son manque évident de neutralité politique , indissociable encore en ce pays pour tout maire respectueux de ses devoirs .
      Dernier exemple , n’en déplaise d’ailleurs à André Narritsens , éternel gardien du Temple de la Doxa, l’inauguration de cette plaque AUDIN sur le quai du canal St Denis ( canal qui mène tout droit à cette Basilique de nos rois de France , on l’avait oublié) par Mme Derkaoui et le consul d’Algerie !
      Espérons que notre Préfet était lui-même représenté, après l’onction présidentielle préliminaire ainsi octroyée et rappelée .

      C’est peut-être l’histoire personnelle de notre maire actuelle mais certainement pas celle de beaucoup d’autre habitants de cette Ville .
      Sur ce site rénové à grand frais ( dont Ville de Paris et Magasins Généraux) , une approche plus pacifiée, apaisée et respectueuse de la mémoire collective eut été certainement plus souhaitable .
      Avons-nous été consultés , à l’instar par exemple du square Jean Ferrat ?
      DONC VIVEMENT 2020

    • Chez Guevara 15 juillet 18:39, par Chez Guevara

      Alors là !!! le post de "french cancan" c’est le bouquet du racisme le plus bas du front (national, ça va de soit), ce site est infesté par le pire du pire ; oui vivement 2020 et la réelection de La Maire, élue je le rappel comme les 49 autres membres du conseil municipal, puisque aux municipales comme les européennes, on votes pour une liste et c’est le conseil municipal qui choisis la (le) maire, c’est peut être trop compliqué pour les esprits ouverts et tolérant comme "french cancan"

    • Mimétisme 15 juillet 19:07, par FRENCH CANCAN

      pOUR INFORMATION :
      Je n’ai jamais été encarté dans aucun parti politique .
      Seulement simple citoyen du Monde ( comme Socrate )
      L’ouverture et la tolérance ne règnent plus à Aubervilliers avec des gens comme ce
      ’’ Chez Guevara ’’.
      DOMMAGE !

    • Chez Guevara 15 juillet 19:40, par Chez Guevara

      Ors sujet monsieur ou madame "french cancan" mon propos n’était pas de savois si vous étiez encarté ou pas, je ne le suis pas non plus, mais de dire que vous vous trompiez en faisant des amalgames douteux, du style "Derkaoui = algérie= Maurice Audin= torture de l’armée de Française donc égal non respect de la France, un peux comme quand D.D (Didier daeninckx) dis " Derkaoui dégage"(quel courage)= hosni Moubarak ou Ben Ali, ou encore quand notre barde accordéoniste avec autant de talent qu’Assurancetourix mais moins joyeux compagnon, hurle sur la place de la mairie en insultant ceux qui ne sont pas de son bord, franchement détendez vous, peut être (ce dont je doutes) vous aurez la mairie en 2020 et à ce moment là vous verrez moins de Staliniens, de trafiquants et de voyous (j’en doutes aussi) la ville sera merveilleuse, comme sous le regretté Jacques Salvator qui voulait 100.000 habitants en 6 ans, 15 Algeco le long du square Stalingrad pour livrer la cité aux promoteurs (sans crèches, écoles, parcs ou collèges) et qui comme chacuns le sait fut réélu triomphalement en 2014 après avoir rompu le’accord de désistement en 2008 pour prendre la mairie avec des personnages d’une vertue incontestable (c’est pour rire).
      Je ne suis pas meilleur , ni plus mauvais que vous, alors asseyons de faire avancer nos idées, nos projets et nous verrons ce que les citoyens choisirons, au final c’est eux qui auront raison

    • Le site a 11 ans 15 juillet 21:28, par Vieux con ?

      @ Marceau,

      Il fut un temps que les moins de trente ans ne peuvent pas connaitre, le site en ce temps là était animé par des militants qui produisaient. Lucien Marest sur des questions de fond, André Narritsens sur les études électorales ou ses réflexions sur les textes révolutionnaires, Jack Ralite bien sûr, Eric Plée qui suivait de près les actualités de la ville, Gérard del Monte, Silvère Rosenberg, Denis Raffin… Ils savaient écrire et leurs textes apparaissaient comme des articles du site. Ceux-ci donnaient souvent lieu à débats. On se souvient des comptes rendus de conseils de quartier, des polémiques sur la vente de la ville aux promoteurs, des rythmes scolaires…

      L’information était hiérarchisée et même si la direction de section n’organisait pas la nature des écrits, on avait une expression des communistes d’Aubervilliers. Celle-ci n’était pas diluée dans le mégaphone.

      Aujourd’hui, par la force des circonstances, cette génération a fait place à la « génération selfie » : « J’existe par ma photo et l’évènement auquel j’assiste. Ma popularité se mesure au nombre de like ». Cette forme de communication n’a plus sa place sur un site comme celui du PCF Aubervilliers, dont le seul intérêt est le mégaphone, faute d’articles de fond sur le local.

      Mais y a-t-il une réflexion politique du PCF local sur la ville ? Y a-t-il une réflexion collective de la municipalité sur la ville et son avenir. C’est une autre question mais alors, comment demander au site de porter une parole ?

      Alors chacun y va de son opinion, parfois de son info, de son coup de gueule, de sa critique, ce qui fait dire à certains que ce site est sans intérêt, surtout quand les propos tenus vont à l’encontre de la pensée exprimée. Alors on se désintéresse du site. Du moins c’est qu’on entend.

      Sauf qu’à observer le référencement du site dans les moteurs de recherche, ou simplement à entendre les propos tenus dans les sphères politiques, associatives ou du personnel communal, on comprend que ce qui s’y passe n’est pas anecdotique. Malgré son caractère vieillissant, peu de photos, pas de vidéos, pas de refonte du site depuis que son initiateur a quitté Aubervilliers, le site qui historiquement a toujours laissé une large part à la libre expression et s’est refusé à toute censure, ce qui sans doute a fait son intérêt, continue en roue libre, sans pilote. On peut regretter certaines censures récentes, notamment celle de tous les propos rapportés de Didier Daeninckx qui au passage est totalement improductive. Car ce n’est pas ce qui apportera une dynamique nouvelle.

      Ce site est un bel outil. Le seul problème, c’est que les communistes ne se l’approprient pas. Alors pour en revenir à mon propos de départ pour répondre à Marceau, qu’il se prenne par la main, et qu’il développe son opinion, qu’il la partage en assemblées de communistes ou non communistes et qu’il écrive. Mieux, mais à chaque heure suffit sa peine, qu’il contribue à l’équipe qui a le mérite de faire fonctionner ce site depuis 2008 !

      Au fait, on aurait pu sinon fêter, en tout cas marquer le coup pour les 10 ans du site en 2018 !

    • REPONSE A C. GUEVARA 15 juillet 23:30, par FRENCH CANCAN

      Pour rassurer le CHE , à mon âge, je ne brigue aucune fonction élective municipale pour 2020 sur quelque liste soit-elle .
      Sachez que j’ai très bien connu des 2 côtés méditerranéens , le ’’ problème de la guerre d’Algérie ’’ ( tout court , sans autre adjectif supplétif ) :
      - en tant qu’appelé du contingent ( combien de ’’ potes ’’ morts ? )
      - en qualité de coopérant technique après 1963 ( on nous appelait les ’’ pieds rouges’’)
      ... Jusqu’à l’arrivée d’un certain colonel Boumédienne , hélas !
      Passons sur ces décennies révolues .
      Donc , ne m’accusez surtout pas de racisme ni de xénophobie .
      Comme beaucoup de citoyens de ce pays , j’aime la France et je ne peux accepter qu’Emmanuel Macron , épargné lui par le service dit militaire , d’ALGER, puisse décréter que la France a commis "un crime contre l’humanité ’’.
      Trop c’est trop ! Alors , ramener l’affaire algéroise AUDIN ici : désolé N O N !
      ( J’attends avec d’autres , de voir la délibération du Conseil Municipal qui en a décidé ainsi ).

      Une dernière précision avant de cesser ma participation à ces débats :
      venu habiter Aubervilliers sans à priori il y a maintenant une trentaine d’années, et participant à un bénévolat local ( accaparant ) , je ne peux me satisfaire du bilan des
      Municipalités qui se sont succédées sous nos yeux ,y compris mon entourage immédiat qui est resté malgré tout ; tout particulièrement celui de la dernière mandature .
      C’est tout le constat .
      A bon entendeur salut !

    • Révolution politique 16 juillet 06:54, par Fier de mon selfie

      « génération selfie » : « J’existe par ma photo et l’évènement auquel j’assiste. Ma popularité se mesure au nombre de like ». Pour faire suite à "Vieux con ?" j’ajouterai l’expression commune à cette génération : « Fier-e d’être au côté de… , Fier-e d’avoir porté ce projet, Fier-e d’avoir voté... ». Quelle est l’utilité de cette fierté sinon de renforcer l’égo de son auteur ?

    • Avec les selfies, sommes nous devant la maladie du siècle qui voit se développer la mégalonisation du soi ? Ce comportement répété fait que l’individualisme atteint son apogée et devient une sorte de maladie incurable. Il est vrai que cette "génération selfie" se caractérise aussi par cette expression "fièr-e de...". Ils ne cessent d’être fiè-e d’eux à tout instant et sur n’importe quel événement. Ils voudraient en fait être l’événement à la place de l’événement pour corriger cette image défaillante qu’ils ont d’eux-mêmes. Il y a chez eux un vide intérieur qu’ils essaient désespérément de combler en permanence. Ils croient que le plus important est ce qu’ils donnent à voir d’eux-mêmes, et derrière leur image futile et transparente ils pensent contrôler cette image sans comprendre que c’est peine perdue. Ils recherchent l’admiration et l’approbation, ils ne rencontreront que le silence et l’indifférence car la réalité diffère de la photo. Même sous leur meilleur profil ils ne parviendront jamais à combler leur vide. Heureusement ils ne sont pas trop nombreux, restons optimiste la maladie ne semble pas être contagieuse. Méfions nous quand même !

    • Élections municipales 2020 16 juillet 20:38, par A vos selfies

      Élections municipales 2020 : les dates ont été dévoilées par le ministère de l’Intérieur. Les Français voteront les 15 et 22 mars 2020 pour leur maire mais aussi pour les membres du conseil municipal de leur commune.
      Pour les futurs électeurs, les demandes d’inscription sur les listes devront être déposées au plus tard le 7 février, a précisé le ministère de l’Intérieur.

    • Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Camelin 12 juillet 11:00, par Camelin

    Celui qui se fait appeler Gamellin (très drôle) me demande d’être discret, dois je craindre pour ma famille et mes enfants ? visiblement le courage n’étant pas la vertu de cette personne qui deversse son fiel sur ce forum, je ne répondrais plus à ces attaques de caniveau, mais juste modestement citer Albert Einstein "La bêtise humaine et l’univers sont infinis ; encore que pour l’univers j’ai des doutes"
    Ce forum, dont on ne peu pas dire qu’il soit à la gloire du PCF devrait être politique et parler du fond des choses, ce personnage devrait dire merci au PCF d’Aubervilliers d’ouvrir largement la discussion, il n’y a aucune censure et c’est tant mieux, malheureusement cela sert des gens qui n’ont que l’insulte et la menace comme étendard bien planqué dérrière l’anonymat.
    Merci aux femmes et aux hommes de tous bord politique qui élèvent le débat et heureusement il y en a beaucoup dans cette ville

    Participer à cette discussion

    • Camelin 12 juillet 11:19, par Gagamelle

      Monsieur Camelin, avez vous lu ce passage dans un post ? Le « cas Camelin, certes avatar malheureux des pratiques de la maire et qui est sans doute un monsieur tout à fait honorable même si son assurance aussi ridicule que déplacée devrait l’inciter à la discrétion ». Je crois que ce qui est distillé sur ce site, ce ne sont pas des menaces, mais simplement l’énoncé des pratiques clientélistes dans cette ville comme le dénoncent un certain nombre d’internautes sur ce site, notamment à propos du logement. Maryse Emel expliquait à sa façon que les pratiques népotiques trouvaient des prolongements sous d’autres formes à Aubervilliers. Ca ne sert à rien de vous énerver. Cette histoire malheureusement ridiculise beaucoup de monde, à commencer par les gogos venus à l’inauguration de l’expo qui tels les touristes qui vont voir la Joconde à qui il ne manquait que les perches à selfies. Cela vous énerve, mais rassurez vous, vous ne risquez que le ridicule.

    • Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Je reprends le titre de la tribune d’Evelyne Yonnet dans le dernier numéro des Nouvelles d’Auber .
    J’y ai lu avec une immense surprise qu’elle semblait considérer comme acquise la décision de construction du second crématorium de Paris au cœur de la future ZAC VILLETTE tout en déplorant l’absence de recherche d’un consensus avec les villes d’Aubervilliers et Pantin et leurs habitants .
    C’est ignorer que le combat contre ce projet de crématorium qui plombera la ZAC n’est même pas commencé !
    C’est oublier qu’un tel ouvrage est obligatoirement précédé d’une enquête publique qui aura lieu en 2020 et que nous devrons tous - habitants d’Aubervilliers et Pantin - faire connaître notre refus .
    C’est ignorer qu’après l’enquête publique si toutefois elle autorise la construction des recours existent devant le Tribunal Administratif de Paris et seront exercés par la Ville nous l’espérons fermement et par l’association Collectif Forceval Grand Paris qui s’est donnée pour mission première de combattre ce projet funeste pour notre secteur , pour notre avenir , pour notre devenir !
    Courage Madame Yonnet , n’avalisez pas ce projet absurde , combattez le avec les habitants !
    La Ville d’Aubervilliers mérite qu’au delà des désaccords partisans tous ses élus se mobilisent .

    Participer à cette discussion

    • Tribune d’Evelyne Yonnet 11 juillet 20:03, par Rocbar

      Dans sa tribune Evelyne Yonnet pose de bonnes questions et la réponse d’Annie est un peu à côté de la plaque. On a l’air de découvrir un projet qui est connu de longue date. A part un vœu, un pétitionnement et des communiqués assez peu de citoyens ont été sollicité pour réagir et réfléchir à des propositions. La construction d’un nouveau crématorium était inscrite dans le programme de la liste conduite par la candidate Anne Hidalgo en 2014. La ville de Paris avait sélectionné douze sites et c’est celui de la Porte de la Villette qui a été retenu par le conseil de Paris. Après près de trois années de réflexion, la décision a été actée en décembre 2018 et ce nouveau funérarium sera ouvert en 2024. Il serait d’ailleurs intéressant de connaître comment les élus de Paris du groupe communiste et front de gauche ont voté ?
      Ce projet a été présenté et c’est un beau projet avec un bâtiment de 3000 mètres carrés de très grande qualité architecturale dans un écrin de verdure de 7000 mètres carrés.
      Si l’on peut comprendre les griefs des villes de Pantin et d’Aubervilliers concernant les nuisances de circulation, il est dommageable que la ville d’Aubervilliers se contente seulement de protester sans rien proposer. Il s’agit de l’entrée de ville d’Aubervilliers et il est regrettable que la municipalité n’ait pas travaillé pour proposer un projet d’aménagement sur ce vaste espace au-delà du périphérique, qui est certes sur Paris mais, qui fait partie de la vie des riverains et des habitants d’Aubervilliers. Quand on ne propose rien il est difficile d’imaginer des partenariats entre Paris, Pantin et Aubervilliers.

    • Crématorium : question sans réponse ? 12 juillet 08:55, par Besoin d’infos

      La construction d’un nouveau crématorium était inscrite dans le programme de la liste conduite par la candidate Anne Hidalgo en 2014. La ville de Paris avait sélectionné douze sites et c’est celui de la Porte de la Villette qui a été retenu par le conseil de Paris. Après près de trois années de réflexion, la décision a été actée en décembre 2018 et ce nouveau funérarium sera ouvert en 2024.

      Il serait d’ailleurs intéressant de connaître comment les élus de Paris du groupe communiste et front de gauche ont voté ?

    • Vos réponses me surprennent , j’ai eu l’impression de lire un communiqué de la Mairie de Paris ! Y aurait il un sous marin dans nos eaux territoriales ?
      Si vous demandez quel a été le vote des élus du Front de Gauche , c’est que vous connaissez la réponse , il suffit de se reporter aux comptes rendus exhaustifs des délibérations du Conseil de Paris : les élus du Front de Gauche ne se sont pas opposés à ce projet car ils n’en ont pas vu les implications sur le terrain .
      La question n’est d’ailleurs pas de connaître leur vote !
      Le problème est que les municipalités n’ont pas été associées en amont et ce point ne peut être nié .
      Comment constituer une force de proposition sur le terrain d’autrui ?
      La proposition du Maire de Pantin concernant le cimetière de Pantin Parisien à quand même été rejetée ...
      Il faut une belle dose de mauvaise foi pour considérer qu’un crématorium va constituer un facteur de revitalisation du secteur Villette !
      Il y là un impact fort sur notre territoire .
      Mais plutôt que de comprendre la Mairie de Paris pourquoi n’incitez. vous pas les Albertivillariens à s’opposer par les voies légales à ce projet ?
      La procédure commence à peine , rien n’est perdu surtout dans un contexte d’élections municipales .
      MOBILISONS NOUS ET PROTEGEONS NOTRE BANLIEUE DES TENTATIVES DE PARIS DE REPOUSSER AUX LIMITES DE SON TERRITOIRE TOUT CE QUI POURRAIT DÉPLAIRE AUX PARISIENS .

    • Penser l’avenir autrement 12 juillet 11:22, par Rocbar

      Et non ! voilà encore une réponse à côté de la plaque. Non je ne suis pas un "sous-marin" de la maire de Paris, je suis simplement un riverain qui réside rue Henri Barbusse et qui aimerait bien vivre dans un environnement plus agréable que celui dans lequel j’évolue depuis quarante deux ans. Les élus communistes et front de gauche de Paris ont effectivement approuvé ce projet. La proposition du maire de Pantin n’apportait aucune amélioration aux nuisances de circulation que vous pointez à juste titre, il ne faisait que de les déplacer.
      Je n’ai pas envie de m’opposer à ce projet de crématorium tout simplement parce qu’il est un équipement indispensable et dont la qualité architecturale a été reconnue lors de la présentation qui en a été faite en réunion publique il y a quelques semaines. Je ne refuse pas ce projet car il peut-être de nature à encourager à la poursuite de l’aménagement de ce no man’s land abandonné depuis des années et des années. Jamais les élus d’Aubervilliers ne se sont préoccupés de cette zone tampon entre Paris et Aubervilliers, résultat : rien ne s’y est passé. Au lieu de tout critiquer proposez plutôt un aménagement qui améliore la vie des riverains.

    • Popof 12 juillet 12:05, par Popof

      Pourquoi Gogo ? à celles et ceux qui sont venus voir l’expo, dont j’ai fais partis, c’était aussi pour accueillir l’équipe de basket de Beit Jala qui viens de Palestine, pourquoi toutes ces attaques, je ne connais pas messieur Camelin mais je comprend sa réaction et au moins il a le courage de ne pas prendre de pseudo, moi si, j’ai pas envie d’avoir d’ennuies, si je suis le raisonnement de certains sur ce site, si un membre de votre famille est boulanger et ouvres son commerce à Aubervilliers et que vous êtes proches de la maire c’est qu’il y a combine !!! Bon pourquoi pas mais c’est un peu court
      C’est vrai que le débat ne vole pas haut ici, c’est la plaie de ces sites ouverts à tous les vents surtout les mauvais

    • La tribune de madame Yonnet est une vraie bonne surprise.
      Le projet de la future ZAC VILLETTE offre effectivement des perspectives plus qu’intéressantes pour ce "no man’s land" entre Paris et Aubervilliers. La réduire au projet de crématorium, c’est regarder par le petit bout de la lorgnette comme sait si bien le faire la majorité municipale d’Aubervilliers. C’est vrai que pour le moment, ses luttes intestines entre ses groupes la préoccupent bien plus que l’avenir de notre ville. Paris, elle, avance…
      Alors, on veut lutter, on veut combattre, on pétitionne, on « posture », on « incante » et finalement on plante les projets et le développement de la ville en désespérant encore davantage la population (si c’était possible). Il n’y a qu’à voir le Fort d’Aubervilliers qui n’avance pas depuis plus de 5 ans !
      L’intérêt de cette tribune est qu’enfin, on se tourne vers Paris avec la volonté de discuter directement avec ses représentants et de structurer un échange permanent.
      J’y souscris en partant d’un double constat :
      - les discussions avec Plaine Commune sont décevantes, notre maire ne pèse pas face à Braouezec qui continue sa politique de "Saint-Denis-ville centre". Le plus beau symbole récent est l’affaire du centre aquatique olympique…
      - on ne pèse pas non plus au sein de la métropole du Grand Paris avec le transparent Pascal Beaudet comme représentant de notre ville et la maire actuelle. D’ailleurs, ils ne rendent compte de rien et personne ne sait ce qui s’y passe.
      Alors pourquoi pas, une vraie dynamique politique en direction de nos voisins parisiens avec des échanges structurés et durables. Les sujets ne manquent pas. L’avenir du périphérique régulièrement cité en est un parmi d’autres. Et ce sera autant de sujets travaillés ensemble pour peser ensemble au sein de la métropole.
      Merci madame Yonnet !

    • Selfie sans perche 12 juillet 13:41, par Photographe du dimanche

      @Popof, je vois que c’est en tant que sportif que tu es venu assister à l’inauguration de l’exposition sur la Palestine et que tu as l’humilité de ne pas émettre un avis sur la valeur artistique de ce travail. Et d’ailleurs, il faut rendre hommage aux visiteurs qui d’après les photos sur les réseaux sociaux que j’ai pu voir n’ont pas utilisé de perches à selfies pour s’immortaliser devant les œuvres. Face aux critiques contradictoires, y compris de la part de madame Emel qui juge que le travail serait formidable quand il s’agissait du Mali et nul quand il s’agit de la Palestine selon Monsieur Camelin, je souhaite avoir des avis avertis sur la qualité des œuvres présentées. Pour l’heure, cette expo n’est vue que sous l’angle du copinage entre le père de l’artiste et la maire, ce que confirme le ton agressif de l’intéressé. La seule question qui vaille est de savoir s’il s’agit d’une belle création artistique ou si moi, avec mon Iphone 8, je pourrais faire aussi bien. Merci pour vos réponses.

    • Je lis vos propos avec intérêt mais si nous sommes d’accord sur.un constat désolant , l’état de notre secteur , pourquoi accepter sans broncher les diktats de la ville de Paris ?
      C’est une technique ancienne et bien rodée qui consiste à laisser un secteur à l’abandon pour que n’importe quelle proposition soit ensuite accueillie à bras ouverts .
      Tel est le cas du secteur Villette et je pense que vous ne me contredirez. pas sur ce point .
      Souvenez vous , en septembre 2017 la perspective de la ZAC VILLETTE est accueillie avec espoir de notre côté du périph .
      Hélas dès décembre 2017 le projet de crematrorum est annoncé en procédure d’urgence et faire reléguer la ZAC VILLETTE au second plan .
      Résultat : tous les projets de construction et d’aménagement au niveau de l’avenue de la Porte de la Villette sont gelés !
      Le secteur s’adaptera pour son renouveau à la présence du crématorium et à son cortège de nuisances !
      Quel renouveau espérer ?
      Alors même si le projet vous paraît architecturalement beau il ne redonnera pas à notre quartier l’élan de vie dont il a besoin .
      Alors non ce crématorium ce n’est pas mieux que rien .
      Vous savez sans doute que ce crématorium occupera une superficie de 3000m2 environ , pourquoi imposer ce symbole à Aubervilliers et Pantin.?
      3000m2 destinés aux Parisiens ne peuvent pas se trouver dans Paris ?
      Ne vous laissez pas duper et soyez plus exigeants pour notre territoire !

    • Tant qu’ils défendent ! 12 juillet 14:07, par Indéfendable

      Le problème à Aubervilliers c’est qu’on est sur des combats d’arrière garde. On se réveille au dernier moment uniquement parc qu’on a pas pris le temps de s’informer et de réfléchir avant. Et quand on a une absence de réflexion collective, ça ne donne rien de bon. Un jour, on a nous a gratifié d’un conseil municipal extra-ordinaire sur l’aménagement. on nous a expliqué une longue heure durant un projet appelé Aubervilliers 2030 qui semblait tombé du ciel et dans lequel personne ne pouvait se reconnaitre. D’ailleurs, le public largement composé de soutiens feu le grand bouillon s’en sont donnés à cœur joie pour pourrir la réunion. Mais la question de fond qui était de permettre aux habitants de s’approprier les enjeux du territoire n’a pas trouvé ce soir de réponse. D’ailleurs, à part la maire et quatre ou cinq élus à la tribune, les conseillers municipaux tournaient le dos à l’auditoire. Symbole d’un fonctionnement municipal qui tourne le dos aux usagers en plaçant les conseillers municipaux comme les obligés de la maire et non au service du citoyen. Ne soyons pas surpris de découvrir des projets dans lesquels le choix a été sciemment fait de ne pas s’y intéresser à temps, que ce soit de la part de la ville ou de Plaine commune.

      Alors découvrir les arbres de la Maladrerie, le crématorium de la Villette, la position du Front de gauche de Paris dont un internaute nous dit qu’ils n’avait pas mesuré les incidences sur la banlieue est consternant. C’est pas ce qui vous permettra de gagner les élections.

    • Le projet est dans Paris, ne vous trompez pas. Pas à Aubervilliers et ni à Pantin. Même pas sûr qu’il soit visible de ces villes puisque derrière le périph, rue du Chemin de fer à Paris. Franchement, vous y allez souvent au square de la Porte de la Villette ? Il ne donne pas envie aujourd’hui.

      3000m2 semi enterrés dans une parcelle en colline de 7000m2 arborée, y’a pire comme projet. Je n’y vois pas un symbole pour ma part, l’entrée de ma ville ne se situe pas ici de mon point de vue.

      Menons de vrai combat. L’enjeu pour notre ville n’est pas celui-là. L’aménagement de la place Auguste Baron, certainement. Celui de la rue Emile Reynaud surement. Idem de la sente à Bigot et du boulevard de la Commanderie. Et quand je dis aménagement, je pense aussi occupation des espaces et notamment publics.

      Vous parlez des nuisances futures liées au projet de funérarium. C’est possible qu’il y en ait. Mais que dire des nuisances actuelles de ce bout d’Aubervilliers. Les habitants de ce quartier n’en peuvent plus.

      L’exigence ne vaut rien si elle rime avec impuissance. C’est le résultat aujourd’hui. Le projet est voté, rien de plus. Une attitude plus ouverte et surtout plus constructive et propositionnelle eut pu apporter d’autres perspectives pour Aubervilliers et les Albertivillariens. Ils le méritent amplement.

      La hauteur de vue que semble adopter madame Yonnet donne sinon de l’espoir un peu de réconfort. Il y a d’autres manières de faire.

    • Je suis d’accord avec Annie Narritsens quand elle écrit : "Non ce crématorium ce n’est pas mieux que rien". Ce crématorium c’est tout simplement mieux, nécessaire, utile, et indispensable aux familles du territoire. La ville de Paris ne se moque pas des habitants de Pantin et d’Aubervilliers. Il y aura une belle oeuvre architecturale de 3000 M2 posée au milieu de 7000 M2 de verdure, ne l’oublions pas. Je maintiens qu’il faut se saisir de ce dossier pour obtenir un aménagement global de tout ce no man’s land et ceci dans l’intérêt des habitants. Je partage complètement le commentaire de cet internaute qui écrit : "Menons de vrai combat. L’enjeu pour notre ville n’est pas celui-là. L’aménagement de la place Auguste Baron, certainement. Celui de la rue Emile Reynaud sûrement. Idem de la sente à Bigot et du boulevard de la Commanderie. Et quand je dis aménagement, je pense aussi occupation des espaces et notamment publics. Vous parlez des nuisances futures liées au projet de funérarium. C’est possible qu’il y en ait. Mais que dire des nuisances actuelles de ce bout d’Aubervilliers. Les habitants de ce quartier n’en peuvent plus. L’exigence ne vaut rien si elle rime avec impuissance. C’est le résultat aujourd’hui. Le projet est voté, rien de plus. Une attitude plus ouverte et surtout plus constructive et propositionnelle eut pu apporter d’autres perspectives pour Aubervilliers et les Albertivillariens. Ils le méritent amplement. La hauteur de vue que semble adopter madame Yonnet donne sinon de l’espoir un peu de réconfort. Il y a d’autres manières de faire".

    • @Rocbar : ton clavier a sans doute fourché. L’internaute auquel tu t’adresses est André Narritsens et non Annie Narritsens. Je ne connais pas d’Annie Narritsens à Aubervilliers, ni ailleurs. André Narritsens est d’ailleurs un farouche opposant à l’utilisation des pseudos sur ce site, il l’a écrit à plusieurs reprises. Il serait donc très surprenant qu’Annie qui intervient régulièrement sur le site soit un pseudo utilisé par André Narritsens connu pour être un militant communiste particulièrement rigoureux dans sa pensée et sa démarche.

    • Erreur de pseudonyme 13 juillet 11:19, par Rocbar

      Désolé je croyais que @Annie était le pseudo de Monsieur Narritsens, c’est en tout cas ce que m’avait indiqué @Ernesto et @Rabcor. A l’évidence j’ai été abusé.

    • @ Rocbar : tant que tu n’as pas eu la confirmation de Léna à propos des pseudos que tu cites, tu ne peux être sûr de rien. Surtout que l’usage de pseudos, c’est pas bien.

    • Protester contre l’implantation d’un funérarium Porte de la Villette... Pourquoi pas ? C’est sûrement important d’avoir un avis sur ce choix de la ville de Paris, mais pendant ce temps, dans une totale indifférence, la mort s’installe à nos portes. Qu’attendez-vous pour vous insurger contre la politique de Mme Hidalgo qui amplifie sa politique d’hostilité vis à vis de tous ces exilés. N’avez-vous rien à dire sur cette situation qui voit Anne Hidalgo confiner ces migrants dans les pires endroits où tout le monde -y compris vous- les laissez à l’abandon créant les conditions d’un drame quotidien qui se déroule sous nos yeux. Vous qui déployer une grande énergie pour vous opposer à l’implantation d’un crématorium devriez vous inquiéter bien davantage de tous ces exilés qui sont parqués à quelques mètres de votre futur crématorium à la Porte de la Villette et aussi Porte d’Aubervilliers. De pauvres gens, avec femmes et enfants, sont entrain de mourir à nos portes sans que qui que ce soi ne s’indigne. Toutes ces personnes appellent à l’aide dans un silence assourdissant. Ne pensez vous pas que votre bataille contre ce funérarium est bien dérisoire face à la mort qui s’installe sous vos yeux ?

    • Si toutes les villes d’île de France avaient autant de dispositif d’accueil qu’Aubervilliers, on n’en serait pas là.

    • C’est trop facile et démagoqique de reprocher à quelques véritables citoyens-riverains de protester depuis 2 ans contre l’implantation funeste du crématorium Villette imposée par Mme Hidalgo et en ’’ même temps ’’ vouloir les culpabiliser à propos des occupations
      des immigrés alors qu’eux-même ( les riverains) en subissent les aléas dans l’indifférence justement des responsables politiques .
      AMALGAME TROP COMMODE de cet internaute, qui confond ’’ politique de la ville ’’ et ’’ politique d’ETAT ’’ .Le sujet est trop grave pour une telle simplification .

    • Votre réponse est absurde et déplacée. Il ne s’agit pas de culpabiliser les riverains, si c’est pour répondre des stupidités vous pouvez économiser votre clavier. Je suis riverain (21 rue de l’Union) et je ne cherche à culpabiliser personne je veux tout au plus interpeller sur les batailles importantes à mener à mes yeux devant de telles drames, et d’autres qui pour moi sont dérisoires tel le crématorium. Avoir un peu d’humanité ne doit pas faire partie de vos valeurs. Pour ce qui est des dispositifs d’accueil concernant ces exilés je serais curieux de savoir ce que fait Aubervilliers ? Et évitez de me répondre, l’État, l’État, le gouvernement, le gouvernement.

    • Aubervilliers a un grand nombre de dispositif d’accueil. L’essentiel de ses dispositifs se situent dans le nord de paris et en seine saint denis. D’ailleurs, certains en font le reproche.

      Le débat se situe sur la réponse aux besoins, une répartition adaptée et équilibrée sur l’ensemble de l’île de France.

      On ne peut pas avoir d’un côté ceux qui font de la solidarité comme Aubervilliers et certaines villes qui ne font rien ?

      Ceux qui luttent sur ce sujet devraient concentrer leurs attaques sur certaines villes ou territoires qui ne font rien.

      Que font les villes comme le Raincy, Drancy, Levallois Perret, Neuilly, Suresnes, Reuil Malmaison,... par exemple ?

    • Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • réponses à Madame Emel 11 juillet 14:56, par Camelin

    Puisque souvent madame Emel aimes à citer Machiavel, Baltasar Gracian voir Jules César, je me permet de citer à mon tour Jean Jaurès.
    "Le courage c’est d’aller à l’idéal et de comprendre le réel ; c’est d’agir et de se donner aux grandes causes sans savoir quelle récompense réserve à notre effort l’univers profond, ni s’il lui réserve une récompense. Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire ; c’est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissement imbéciles et aux huées fanatiques."
    Je vais déjà rétablir des vérités.
    1) Je ne suis pas membre du parti communiste, ce qui ne serait pas une honte, mais je suis un compagnon de route depuis longtemps de mes camarades d’Aubervilliers, dans lesquels je me retrouve sur des valeurs communes et fraternelles.
    2) Je vais avoir 62 ans l’an prochain et je ne brigue aucun mandat, mais je suis disponible pour être utile à la campagne de Madame La Maire dont je soutiens la candidature et jusqu’à nouvel ordre je n’ai pas d’autorisation à demander à Madame Emel.
    3) Je ne suis pas un fervent militant comme dis "la rumeur" mais un homme libre et loyal, je sais le dernier mot n’est pas à la mode.

    Il s’agit de rétablir des vérités et de tordre le cou aux rumeurs, si Madame Emel a déjà les listes avec les noms pour l’élection municipale de 2020 qu’elle la communiques cela interssera les candidates et candidats.
    Je suis ouvert aux dialogues, aux oppositions, aux débats contradictoires, plutôt que de répandre son fiel sur les réseaux sociaux (auquel je ne suis pas abonné) Madame Emel, que je croise souvent pourait me parler, on reviens au courage quand je citais Jaurès.
    Madame Emel attaque frontallement mon fils, laissant entendre, que dénué de talent il ne devrait le fait d’avoir son exposition de photos au square Stalingrad que par mon entremise.
    1) c’est mal me connaitre, je n’ai jamais demandé quoique ce soit pour ma famille ou moi depuis 32 ans que je suis à Aubervilliers (logements, cantines, crèches, allocations etc...)
    2) Mon fils est photographe (pas grands parmis les grands comme le laisse insiduesement prétendre Madame Emel), il ne me dois rien, seul son travail et son talent (s’il en a, ce n’est pas à moi de juger) lui permettes d’exposer ses photos dans la ville qui la vue grandir ; plutôt que de se réjouir d’avoir un jeune photographe qui est aller en Palestine et ramène un témoignage de la situation, certaines et certains s’offusquent qu’une telle exposition ais lieu.
    D’autres part quand mon fils à exposés ses photos sur le Mali, qu’il avait prises en 2014 dans le cadre du festival Auber Jazz Day 2017 sur les grilles de notre Dame des vertus, Madame Emel l’avait félicité pour son travail et l’avait remercié, c’est vrai que c’était il y à 2 ans, cela remonte à loin... Je résume 2017 madame Emel dis bravo à une expo quand elle est trésorière d’une association mais ne supporte pas que la même personne deux ans plus tard expose de nouveau au prétexte que c’est organisé par la Mairie !!! Madame Emel parle de morale, de procédé condannable !!! Dois je pour satisfaire Madame Emel, exiler mes enfants loin d’Aubervilliers pour ne pas froisser son regard, ma femme doit elle changer de ville pour travailler afin de ne pas subir ses foudres et moi même dois je faire acte de contrition et renier mes camarades et amis (es) pour lui plaire. Cela ne toucherais pas ma famille j’en rigolerais mais justement s’attaquer à ma famille pour me nuire et pour quoi pas nuire à la Maire est d’une bassesse sans nom.
    M’attaquer moi, me critiquer, ne pas être d’accord avec les valeurs que je défends est nécessaire, c’est la démocratie, mais en aucun cas JAMAIS Madame Emel vous ne vous en prendrez à ma famille.
    Je m’appel Yvon Camelin
    A bon entendeur.
    Je ne vous salut pas Madame

    Participer à cette discussion

    • Merci monsieur Camelin 11 juillet 20:50, par Il suffisait de le dire

      Je me demandais ce qu’était cette histoire de copinage autour de l’exposition sur la Palestine récemment inaugurée par la maire et relatée avec force selfies sur les réseaux sociaux. Sachant la sensibilité pro-palestinienne de la maire et l’histoire d’Aubervilliers, je me souviens d’une exposition sur l’intifada au théatre, le lecteur que je suis n’y a vu aucune malice. Maintenant, je suis informé.

      Merci donc à Monsieur Camelin, 62 ans dont 32 à Aubervilliers de nous avoir précisé que c’est son fils qui est l’auteur de ce travail et de détailler quelques aspects de l’œuvre de son rejeton, enfant d’Aubervilliers. Quant à ses relations avec madame Emel qui est l’auteure d’un portrait de Meriem Derkaoui, j’avoue qu’on s’en fout un peu.

    • Le révélateur Emel 12 juillet 08:15, par André Narritsens

      Le texte signé par Mme Emel s’est attiré une belle réponse d’Yvon Camelin. Le texte, dit de Mme Emel, concentre en effet inexactitudes,approximations, mensonges patentés. En ce sens il se situe dans la veine de beaucoup d’expressions malodorantes qui se manifestent sur ce site. Ces remarques concernent aussi la partie du texte consacrée à Meriem Derkaoui.
      Mme Emel s’est prêtée à une bien sale opération. Ceux qui s’inscrivent sous pseudonymes dans les mêmes manœuvres devraient réfléchir aux conséquences de leurs comportements et dire qui ils sont.

      Les pseudonymes sont devenus une plaie sur ce site mais ils ne nous démonteront pas.

    • réponses à Madame Emel 12 juillet 08:34, par Justine

      Le texte de madame Emel est surprenant. Je ne sais pas si tout y est exact mais les réponses qui sont faites ne sont pas à la hauteur. Monsieur Camelin a tout à fait le droit d’avoir 62 ans, dont 32 à Aubervilliers et un fils photographe. Il a tout a fait le droit d’être pressenti pour faire partie de la prochiane liste de Merie Derkaoui aux prochianes élections. Son fils a encore le droit d’aller en Palestine faire des photos. Enfin, la ville a tout a fit le droit de recevoir son expo sur les grilles du square Stalingrad. Je ne vois pas ce qu’il y a de choquant. De Rugy invitait bien les amis de sa femme à l’hotel de Lassay.

    • réponses à Madame Emel 12 juillet 09:21, par Roland

      Je ne m’attendais pas à ce que le débat sur le portrait de Meriem Derkaoui par Maryse Emel porterait sur le copinage entre la famille de l’artiste photographe de la Palestine et la maire. Je pensais plutôt que les internautes mettraient à mal le fil conducteur du texte à dimension psychanalytique. En somme, Maryse Emel explique que Meriem Derkaoui aurait subi en tant que femme appartenant à un groupe social une situation de soumission en Algérie. Elle a su se battre pour sortir de cette condition et prend sa revanche aujourd’hui. Seul problème, et on le voit aujourd’hui, et il n’y a pas que Maryse Emel qui le dit, ça se traduit par un mépris de l’autre, de l’autoritarisme, qui in fine conduit à l’isolement de la maire, c’est aussi dit par 15 élus de la majorité municipale.

      Cela devrait poser une question : faut-il légitimer par le vote en 2020 notre maire actuelle et la renforcer dans ce mode de gouvernance ? Ou quels contre-pouvoirs met-on en place pour éviter le pire ? Ou faut-il construire une alternative ?

      Les communistes et leurs alliés feraient bien de se poser la question. D’ailleurs, certains se la posent, comme Abderrahim Hafidi. Et c’est dit dans sa tribune relatée sur le site PCF. Autre exemple, je ne voulais pas croire que les adjoints au maire n’existaient plus dans "les nouvelles d’Auber". Et bien la lecture attentive du journal consacré aux sports ignore complètement la parol de l’élu du secteur, en l’occurrence Salah Chibah. Comme si les sports à Aubervilliers n’avaient rien à voir avec une politique sportive de la ville.

      Je pense que c’est sur ces questions de gouvernance qu’on devrait débattre, et non du cas Camelin, certes avatar malheureux des pratiques de la maire et qui est sans doute un monsieur tout à fait honorable même si son assurance aussi ridicule que déplacée devrait l’inciter à la discrétion, ce que Meriem Derkaoui attend de ses élus.

    • Fabienne 12 juillet 13:10, par Fabienne

      Je vais mettre à l’aise tout le monde, je suis une sympathisante de LR mais je peu venir sur ce forum de discussions pour dire mon désaccord avec la municipalité, je ne connais pas monsieur Camelin même si j’ai pu le croiser quelques fois et que nos échanges ont toujours été courtoises, c’est un adversaire politique, pas un ennemi et je trouve incroyable et mesquin les attaques qu’il subit, lui et sa famille.
      Avec raison il propose d’élever le débat, faisons ça et débattons projets contre projets, bilans contre bilan.
      Je ne suis pas d’accord politiquement avec vous mais je me battrais pour que vous puissiez vous exprimer et n’attachez pas trop d’importances même si cela vous blesse aux avis et commentaires des réseaux sociaux

    • FRED 12 juillet 15:00, par FRED

      Moi je me fous de savoir si le photographe qui expose sur les grilles du square Stalingrad et le fils d’un copain du neveu de la nièce du tonton de la maire, je constate juste que les photos sont pas mal, un beau noir et blanc de qualité et pas posés sur des baches mais sur des vrais panneaux, comme au jardin du luxembourg pour une fois qu’on a un truc bien ne nous plaignons pas, perso je n’ai pas les moyens d’avoir un I phone 8 même 7 ou 6 et qaund bien même je ne prendrais surement pas des photos aussi chouettes.
      C’était juste pour recentrer sur le débat artistique

    • Changer pour mettre fin à l’autocratique 12 juillet 15:40, par Daniel kausma

      L’objet du débat n’est pas artistique et s’il l’était nous n’aurions aucun commentaire sur le sujet. Personnellement, et je ne suis pas le seul dans cette ville, je ne connais pas et n’avais jamais entendu parler de M. Camelin pas plus du père que du fils. Je ne sais pas non plus si l’un comme l’autre feraient de bons conseillers municipaux pour l’après 2020. J’ai envie de dire qu’ils ne devraient pas pouvoir faire pire que ceux que avons actuellement, alors pourquoi pas ? Par contre je trouve que Mme Maryse Emel est une personne connue, appréciée et engagée dans les activités de la ville. Je crois que sa forte personnalité ferait d’elle une excellente représentante des citoyens dans un prochain conseil municipal. Cette ville a en effet besoin d’autre chose que des bénis-oui-oui qui sont aujourd’hui bien trop nombreux.

    • FRED 12 juillet 17:25, par FRED

      Arrette de mettre de la politique partout, si le débat est aussi artistique à moins que parce que c’est une initiative de la mairie ce soit forçément nulle. Moi je connais un peu Maryse Emel et Yvon Camelin, les 2 ont des activités bénévoles sur la ville, je ne prend pas partis, ils sont utiles l’une et l’autre et j’espère qu’ils pourrons se parler et lever leurs malentendus.
      J’essaye d’être positif mais sur ce forum c’est compliqué, c’est 60% d’hostilité à la municipalité, 30% de soutiens sans failles et 10% d’avis éclairées, ça couine sur les réseaux sociaux les fesses bien vissées au tabouret devant l’ordinateur, mais pour agir alors là !!!
      Vivement les vacances ou le repos pour que tout le monde se détendent

    • réponses à Madame Emel 12 juillet 18:07

      Bonjour,
      Je repose ma question. Quelqu’un peut-il me dire où en est le projet de rénovation de Maladrerie/Emile Dubois dans le cadre de l’ANRU ? A quand le début des travaux ? Existe-t-il un document décrivant le projet final ?

    • FRED suite et fin... 12 juillet 19:39

      T’es sûrement gentil et sympa FRED mais franchement un peu naïf. Il n’y a aucun jugement artistique dans les commentaires concernant la famille Camelin. Tout est politique. Si la petite phrase de Maryse Emel : "...Fervent militant communiste proche de la maire, briguant une place sur la liste de la maire, d’après les rumeurs"... n’avait jamais été écrite, personne ne passerait une demi seconde sur son clavier pour évoquer l’existence de Camelin père et fils. Après que Camelin père et/ou fils soient sur la prochaine liste de Derkaoui en 2020 je m’en fout, je ne les connaît pas et avec ou sans eux, je ne vote pas pour elle.

    • réponses à Madame Emel 13 juillet 01:28

      « https» ://plainecommune.« fr/projets/nos-quartiers-changent/aubervilliers/emile-dubois-maladrerie »

    • Questions sur la Maladrerie et Emile Dubois 13 juillet 06:39, par Encore un effort !

      Ce message renvoie sur un lien qui est le calendrier de la démarche de réhabilitation du quartier Maladrerie Emile Dubois. Logiquement, si on suit ce calendrier, en 2018 a eu lieu la concertation avec les différents acteurs, les habitants en particulier. A-t-elle eu lieu et qu’en est-il sorti ? En 2018-2019, le document nous indique : finalisation du projet. Nous devrions donc connaitre le projet, et si ce n’est encore fait, ce devrait être au plus tard après les vacances. Où en est-on ?

      L’internaute qui pose la question, et moi aussi, aimeraient avoir les précisions demandées, et pas seulement le lien vers un document qui ne donne aucune vision du projet et aucune information sur la réalisation du calendrier. Merci.

    • Quelques infos 13 juillet 07:59, par André Narritsens

      Le projet discuté avec les habitants vient d’être déposé. S’ouvre maintenant la phase de validation au cours de laquelle sera soulevée là question du financement.

      Il n’existe pour l’heure aucun calendrier précis mais les opérations qui seront réalisées s’inscrivent dans un temps long : environ dix années.

    • réponses à Madame Emel 13 juillet 08:15

      "Le projet discuté avec les habitants vient d’être déposé". Où peut-on avoir connaissance du contenu de ce projet ?
      Effectivement le calendrier initial prévoyait une durée des travaux allant de 2020 à 2028.

    • NPRU Mala : précisions 16 juillet 08:26, par André Narritsens

      Contrairement à ce que j’ai précédemment écrit le projet de rénovation urbaine n’a pas été déposé, des discussions sur ce que l’on appelle la « maquette financière » ayant retardé la rédaction finale.

      La date butoir est fixée au 22 juillet.

      Je souhaite bien sûr que toutes les informations soient données afin de bien comprendre les enjeux.

    • réponses à Madame Emel 16 juillet 08:58

      Merci pour l’info. Attendons le 22 Juillet, c’est bientôt.
      C’est l’occasion de parler de la démocratie participative : "les habitants ont été consultés". Combien l’ont été à La Maladrerie, à Emile Dubois ? Où sont les résultats de cette consultation ?
      Sur un projet aussi important, pourquoi ne pas avoir créé un outil moderne, un site dédié sur internet, avec information dans les boites aux lettres de l’existence de ce site ? Au lieu de toucher 80 habitants, peut-être que 800, ou plus, auraient pu donner leur avis. Sur 8000 que comptent ces deux cités, la consultation aurait été plus significative.
      La démocratie participative à Aubervilliers c’est souvent un simulacre de participation, avec des réunions à des horaires improbables, où n’est présent qu’un petit noyau de personnes, toujours le même.
      Nous n’avons aucune idée des idées qui ont été exprimé, de celles qui ont été retenues. Opacité complète, encore une fois.

    • réponses à Madame Emel 16 juillet 11:06

      Y’a les infos sur la page du quartier.

      http://maladrerie-emiledubois.aubervilliers.fr

    • Démocratie participative ? 16 juillet 15:06, par André Narritsens

      Vous avez tout à fait raison : la démocratie (participative ?) est un grand problème et pas qu’à Aubervilliers.

      Oui,la concertation aurait pu être plus importante et des outils capables de la propulser inventés.

      Sous ces remarques -qui sous-entendent un grand débat- les outils pour l’heure existants ont été sollicités (voir le tableau des réunions sur le site de la ville) et des comptes-rendus ont été assurés à tous les participants.

      J’ajouterai que des réflexions se déroulent en permanence au sein des associations (Jardins à tous les étages notamment ) et que des assises pour l’avenir du quartier ont été organisées à l’initiative des habitants.

      Ceci dit il faut vraiment sortir des limites actuelles.

      Pouvez-vous y aider ?

    • réponses à Madame Emel 16 juillet 18:40

      On tourne en rond !
      Bien sûr que j’aurais participé, si j’avais été informé. Manifestement, je devais être ailleurs ! Mais combien de personnes ont participé ? Et surtout, comment se fait-il que le résultat de cette concertation ne soit pas communiquée (consultable quelque part) à tous les habitants concernés ?
      Quant aux Assises du quartier, première nouvelle, jamais entendu parlé. Faut-il être membre du Parti communiste pour y être convié ? Je lis très régulièrement Les Nouvelles d’Auber. Je n’ai rien lu concernant ces Assises.
      Il serait grand temps d’ouvrir les fenêtres en grand !

    • Ne pas tourner en rond 16 juillet 20:47, par André Narritsens

      Vous êtes, je crois le comprendre, un assidu du site. Je suis donc très étonné que les deux textes rendant compte des assise du quartier vous aient échappés : vous pouvez les retrouver dans notre rubrique archives à la date de février 2016. Si vous habitez le quartier vous pouvez prendre contact avec Myriam Necib la coordinatrice de notre quartier et recevoir toutes les informations.

      On pourrait peut-être aussi se parler de vive voix.

    • Réponse à l’interanute qui ne s’informe pas bien 17 juillet 09:48, par Soyons sérieux

      Je pense que l’internaute à qui répond André Narritsens n’est pas très sérieux. Comment deux articles de février 2016 ont-ils pu lui échapper ? Comment, même s’ils les avaient peut-être lus à l’époque peuvent-ils être sortis de sa mémoire ? Comment peut-il trouver normal que la communication municipale informe sur la question de la rénovation urbaine de la Maladrerie Emile Dubois alors que le site du PCF le fait. Merci monsieur Narritsens pour votre mise au point salutaire.

    • réponses à Madame Emel 17 juillet 10:20

      L’internaute est pour une information largement diffusée et partagée par tous. L’internaute n’est par pour une information réservée aux seuls initiés. Il ne croit pas à l’avant-guarde éclairée du prolétariat.

    • Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Infos LFI 10 juillet 08:23, par Brio

    La France insoumise vient de communiquer les résultats du vote électronique organisé suite à sa convention nationale post européennes.

    Les textes présentés sont approuvés à au moins 84%. Mais seulement 5% des 400 000 inscrits sur la plateforme en ligne (l’inscription vaut adhésion) ont voté.

    A. Quatennens présentant les résultats a déclaré que du point de vue de la participation ceux-ci étaient de même importance que lors des consultations précédentes et que le niveau d’implication dans la FI était très différent d’un inscrit à l’autre.

    Ce commentaire paraît très pertinent.

    Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Deux questions 6 juillet 14:00, par Anastasie

    Quelqu’un peut-il me dire comment s’est passée l’initiative de K. Franclet à la cafétéria du théâtre et ce qu’il en est du recrutement de S. Chikirou (forte figure de la France insoumise) comme chroniqueuse à BFMTV ?

    Participer à cette discussion

    • Deux réponses 6 juillet 16:08, par Suivi campagne

      J’ai l’impression qu’il n’y avait pas grand monde. Je suis passé vers la fin. Il restait plein de petits gâteaux sur le buffet et beaucoup de bouteilles. Manifestement, Sophia Chikirou n’est pas venue, je pense que Monino m’en aurait parlé.

    • Belle entrée en campagne 6 juillet 16:47, par Oeil avisé

      Compte-rendu du lancement de campagne de Meriem Derkaoui le samedi 6 juillet à 10 heures

      La cafétéria du théatre est vite devenue trop petite pour accueillir les dizaines d’albertivillariens venus apporter leur soutien à la maire et qui tiennent à ce que l’impulsion qu’elle a su donner à l’action municipale trouve un prolongement par les élections de 2020. Sa capacité à rassembler les différentes composantes de sa majorité et surtout sa capacité à l’élargir ne fait aujourd’hui aucun doute, tant ses qualités de dialogue et sa volonté de travailler avec chacun ont été salués au cours de l’échange entre les participants un peu frustrés de ne pas avoir tous pu s’exprimer, tant ils étaient nombreux. La dimension du cadre de vie, et surtout de la nécessaire transition écologique constituent désormais l’épine dorsale des préoccupations municipales. Jean-François Monino, qui n’a pas manqué de souligner le score historique d’Europe écologie lors des européennes a indiqué que ce dernier (le score, mais lui aussi) constituait un point d’appui décisif pour réussir cette bascule vers la ville durable attendus par tous. Nous reviendrons sur ces échanges bien trop riches pour que nous puissions en faire un résumé concis.

    • Fake new 6 juillet 17:16, par Anastasie

      Ainsi donc l’initiative K. Franclet était un faux comme il y en a tant sur ce site.

      Je me suis donc fait piéger par un bel esprit.

      Quant à Sophia Chikirou je reste le bec dans l’eau ce qui n’est pas désagréable vu la température.

    • Conseil municipal du 8 juillet 9 juillet 09:41, par On a eu chaud

      Hier soir, on a bien cru que la gauche communiste referait le coup du conseil municipal de juin où les élus de Karmann ont quitté le conseil. Ils sont finalement revenus dans la salle…

    • On s’en fout 9 juillet 10:02, par Qu’ils dégagent tous

      Coup de chaud au conseil municipal : je me marre. Aucun changement ne viendra de ce côté, le coup de chaud c’est la météo, c’est sûrement pas le cinéma orchestré par Karmann. Lui il cherche juste une petite place dans la liste Derkaoui. Tout le monde sait qu’il va l’obtenir quitte à larguer Leïla Tlili, Éric Plée et Fathi Tlili et tous les autres de la Gauche Communiste seront les bienvenus derrière Derkaoui et ils iront tous en cœur oubliant les griefs qui lui sont adressés aujourd’hui. C’est pas super beau la politique.

    • On veut le texte 9 juillet 10:37, par Julie

      Quelqu’un a le texte que Karman a distribué au conseil ? Il paraît que c’est pas piqué des hannetons.

    • Pression 9 juillet 11:55, par Compteur

      Le problème c’est que Karman élargit sa base : il n’est pas seul signataire du texte mais c’est trois groupes qui signent, 15 élus ça représente 1/3 de la majorité.

    • Fin de règne ? 9 juillet 20:12, par Farid

      Jusqu’où ça peut aller ? Dans le texte des 3 groupes, les mots sont crus. Ça apparaît vers la fin, mais on parle de la maire qui s’isole, d’autoritarisme. On se demande à quoi servent les élus ?

    • Déclaration des trois groupes au conseil municipal du 8 juillet 9 juillet 20:53, par Gauche co, Ensemble, Dynamique citoyenne

      Trois groupes de la majorité municipale sur quatre*

      Gauche Communiste et apparenté-e-s, Ensemble et Dynamique Citoyenne

      E x i g e n t de la maire, Meriem Derkaoui, la convocation en urgence d’une réunion avec les représentants de ces trois groupes.

      En mars 2014, les électrices et électeurs d’Aubervilliers ont élu la liste à l’écoute, rassemblés, déterminés, pour vivre mieux à Aubervilliers conduite par Pascal Beaudet. Elles et ils ont fait le choix de femmes et d’hommes forts de leur diversité et de leurs sensibilités et rassemblés autour de valeurs et d’objectifs communs pour « vivre mieux à Aubervilliers ».

      Aujourd’hui le mode de fonctionnement à l’œuvre affaiblit l’action municipale.

      Quatre élu-e-s ont été, en un an, relevés de leurs fonctions par la maire pour des raisons incompréhensibles, ce qui a été relevé lors du conseil municipal du 26 juin dernier avec pour conséquence la non-tenue du conseil, faute de quorum. Ces sanctions n’ont pas fait l’objet de discussion, ni de débat, la décision de la maire étant déjà prise.

      Les élu-e-s sont régulièrement placés devant le fait accompli, y compris sur les questions qui relèvent de leur secteur. Ils les découvrent souvent en même temps que les citoyens ou le Parisien et sont écartés du processus d’élaboration des projets. Elément symptomatique, ils n’ont pas été associés à la réflexion sur deux documents importants du mandat, Vivre Aubervilliers ; engagements de l’équipe municipale et Aubervilliers 2030 qui sont structurants pour l’action municipale et ses prolongements, y compris après 2020.

      Elles et ils constatent que la méthode autoritariste de la maire qui consiste à piloter la ville à partir de son cabinet et de bureaux d’études extérieurs, nie le rôle et la place des élus en charge de délégations. La maire s’isole et prive l’exécutif municipal de relais utiles tant dans la perception qu’ont les habitants de leur ville que pour expliquer les enjeux municipaux. Les adjoint-e-s ou conseiller-e-s municipaux délégué-e-s n’apparaissent plus dans la communication de la ville, que ce soit sur les supports d’information ou les invitations aux évènements. De même, les tribunes des groupes paraissent de façon aléatoire.

      En conséquence, les groupes Gauche Communiste et apparenté-e-s, Ensemble et Dynamique Citoyenne demandent à madame la maire la convocation en urgence d’une réunion avec les représentants de ces groupes pour sortir de la situation actuelle qui ne peut perdurer sans conséquence lourde sur l’avenir politique de la majorité municipale.

      A Aubervilliers, le 08 juillet 2019

      *Sur les quatre groupes des élu-e-s fondateurs de la majorité municipale en 2014.

    • Deux questions 10 juillet 07:51, par ensemble

      Un texte clair qui explique bien le projets de ces quatre groupes, ils veulent des gages de bonnes volonté de la maire : Derkaoui des gages !

    • Deux questions 10 juillet 08:27, par Citoyen de vivre Auber

      J’ai cru comprendre que l’idée de "vivre auber" était de donner la parole aux citoyens. Ce processus m’a donné satisfaction et à ceux qui ont participé.

      En revanche, j’aurai été déçu si cela avait conduit seulement à des débats entre groupes politiques.

      Je ne partage pas l’idée de faire de la démocratie sans les citoyens.

    • Deux questions 10 juillet 08:43

      Bonjour,
      Il y a ici des gens bien informés sur la ville. Pouvez-vous me dire quand sera mis en oeuvre le projet de rénovation de La Maladrerie-Emile Dubois (PNRU) et s’il existe un document détaillant l’état (final ?) de ce projet.
      Merci.

    • Portrait de Meriem Derkaoui (Médiapart) 10 juillet 08:56, par Informé

      A Aubervilliers, portraits : Mme Derkaoui, la Maire d’Aubervilliers
      • 9 juil. 2019
      • Par MARYSE EMEL
      Médiapart
      Rencontre avec la femme, la mère, la maire

      J’ai rencontré Mériem Derkaoui un jour de fête à Aubervilliers. Je la remercie d’avoir accepté cette rencontre ce lundi 8 juillet une heure avant le Conseil Municipal. La maire d’Aubervilliers a été instituée telle par Pascal Beaudet, le maire démissionnaire, gendre de Jack Ralite qui lui avait lui aussi légué sa fonction, bref une double histoire d’héritage. La filiation dont Jules César ne se remit pas - "toi aussi mon fils"- est une des clés du modèle politique d’Aubervilliers. D’où un certain nombre de confusions qui a transformé le système politique de cette ville en un paternalisme, quels que soient d’ailleurs les partis au pouvoir. Autre héritage, celui de la dissociation du pouvoir et de la morale, si celui-ci entreprend de durer. La position de Meriem Derkaoui relève d’un tel héritage. En cela la Maire n’a pas innové. Sauf qu’elle n’a pas mêlé sa famille au pouvoir ce qui ne peut qu’être louable. C’est pourquoi de la mère nous n’apprendrons rien sauf un nécessaire éloignement de ses proches qu’elle ne veut pas mêler à une vie qu’ils n’ont pas choisi. Séparation du public et du privé à la qualité fondamentalement républicaine. Oui, mais... le même jour j’avais reçu un courriel de la municipalité m’invitant à un vernissage organisé par ses soins. Qui est cet artiste dont la présentation fait de lui un grand parmi les grands, au point d’accrocher sur les grilles du square ?

      Si on se place du côté de la morale, on trouvera le procédé condamnable. Il est en effet le fils de... son père, fervent militant communiste proche de la maire, briguant une place sur la liste de la maire, d’après les rumeurs que la préparation des futures municipales ne manque pas de répondre..
      Un grain de sable au milieu de tant d’autres...
      Nonobstant, Machiavel nous a laissé comme héritage la dissociation du politique et de la morale dont fit tant usage F. Mitterrand. On retrouve certains de ses propos chez Gracian : « Ne pas mentir, mais ne pas tout dire. Ne pas tromper, mais laisser croire... Les hommes aiment si peu la vérité qu’il est inutile de courir le risque de leur mentir. Leur propre médiocrité morale se chargera de les en détourner ». Ou encore : « se couvrir de la peau du renard, quand on ne peut se servir de celle du lion »

      Les courtisans ont toujours servi le pouvoir. Les semblants de la morale aussi.
      Pendant cet entretien, nous discutons formation, engagements, de ses années aussi de militantisme clandestin en Algérie. Prendre des risques Mériem Derkaoui s’en souvient encore. Avec les amis, elle est loyale, mais les ennemis elle les méprise. C’est peut-être cela qui lui vaut ce regard détaché des affects, ce sourire froid. Elle a un bac+5 me dit-elle, une formation juridique, qui explique une rigueur propre au droit fait pour redresser les défaillances. La vie clandestine a développé en elle - comme en tout individu soumis aux mêmes impératifs- la maîtrise du secret et de l’ombre. C’est une question vitale.

      Je lui parle de son autoritarisme qui lui est reproché. Elle vient d’une culture où la femme occupe une place quasi inexistante...Elle a conservé son mode de défense : prendre la parole, s’adresser à la population comme elle dit, et ceci sans intermédiaire. Le maire a pour responsabilité tellement de sujets, rajoute-t-elle, qu’elle ne voit pas l’utilité de ces réunions avec les autres élus pour "décider". Il y a là perte de temps. Les habitants veulent tout tout de suite. Pour elle la question est là. Faire face à l’urgence, satisfaire les habitants. Travailler d’arrache-pieds. Elle-même se présente comme travailleuse, avant que d’être une femme politique.

      Le secret, la décision responsable et risquée, la solitude, cela la conduit à rester seule sur la chaloupe. Jack Ralite, me dit-elle ne faisait-il pas la même chose ? Mais lui c’était un homme, alors... Etre femme dans un monde patriarcal, c’est une toute autre histoire. Elle a lu Beauvoir, Le Deuxième sexe. Un classique de la littérature existentielle. La vie est un combat.

      Mais il y a autre chose qui lui est propre. Comme elle le dit c’est son goût pour le travail. On est loin avec elle des discours doctrinaux. Elle s’intéresse plus à la gestion de la ville qu’à des idéaux. Lutter contre l’injustice sociale est son seul parti-pris. Elle dit ne pas faire dans le multiculturalisme, même si elle s’appelle Meriem Derkaoui.
      Elle parle de ses détracteurs, de ses opposants, ne confondant pas tout.

      Au début de l’entretien, elle avait refusé que l’on interprète ce portrait d’elle comme appartenant à une campagne électorale. Ce n’est que l’histoire d’une femme qui s’est battue. On peut ne pas être d’accord avec elle, dénoncer des erreurs, mais elle n’en demeure pas moins fidèle à sa fonction telle qu’elle se la représente : décider... seule.

    • Question pour demain 10 juillet 09:00, par A t-on vraiment besoin d’eux ?

      Arrêtez de vous là raconter. Tout cela n’a rien à voir avec la démocratie, le groupe Karmann n’a aucune intention de faire avec les citoyens. Le sujet d’aujourd’hui c’est le partage des places pour demain, son appel à l’union de la gauche c’est un appel à la gamelle. Tout est écrit d’avance Derkaoui reprendra Karmann et lui acceptera que Plée et la famille Tlili dégage. Tout ça se fera au nom de l’union pour sauver la ville face à la droite et l’extrême droite. Toutes ces vieilles méthodes politiciennes sont vomies par les citoyens mais ça ils ne le comprennent toujours pas.

    • Deux questions 10 juillet 13:10

      Tu crois encore à l’épouvantail du front national ?

    • Deux questions 10 juillet 15:21

      J’ai entendu que la FI d’Auber avait rencontré le PCF Auber et que beaucoup de convergences sur le fond s’était dégagé.

      J’espère qu’ils trouverons un accord comme à Villejuif.

    • Deux questions 10 juillet 15:40, par TU L AS DIT BOUFFI

      OUI IL Y A EU CERTAINEMENT CONVERGENCE ENTRE LA FI ET LE PC D AUBERVILLIERS SUR LA GOUVERNANCE DE LA VILLE. ILS SONT TOMBES D ACCORD POUR DIRE QU IL FALLAIT QUE LA VILLE DIRIGEE PAR MERIEM DERKAOUI LE SOIT COMME LA FI DE MELENCHON AVEC LE RESULTAT QU ON A VU AUX EUROPEENNES.

    • INFO du journal "Le Monde"
      Le quotidien « L’Humanité » va supprimer 20 % de ses effectifs

      En redressement judiciaire, le quotidien communiste s’apprête à licencier 35 salariés pour économiser 2,3 millions d’euros par an. « L’Humanité » a été fondé il y a 115 ans par Jean Jaurès.

      L’Humanité n’aura pu éviter de tailler dans ses effectifs pour échapper à la liquidation judiciaire. « Après un mois et demi de négociations entre la direction, les administrateurs judiciaires et leurs représentants syndicaux, les salariés de L’Humanité s’apprêtent à payer le prix fort pour participer à l’effort collectif et assurer l’avenir du journal », a annoncé, dimanche 7 juillet, le Syndicat national des journalistes (SNJ).

      Les organisations syndicales ont accepté à l’unanimité un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) devant conduire, d’ici à la mi-août, au licenciement de 35 salariés, auquel s’ajoute le départ de 6 personnes, en retraite ou pour démission. Au total, 41 postes sur 157 vont être supprimés, dont une grande partie de journalistes. L’accord prévoit par ailleurs la création de 9 postes, ouverts au reclassement des salariés licenciés. Soit une suppression nette de près de 20 % des effectifs.

      En difficulté, le quotidien communiste a été placé en redressement judiciaire, début février, après s’être déclaré en cessation de paiements. En réduisant de 2,3 millions d’euros, par an, la masse salariale, ce PSE doit contribuer au retour à l’équilibre du journal, dont les pertes ont atteint 1,5 million d’euros en 2018.
      Une dette de 13 millions d’euros

      « On n’a pas pu empêcher ces licenciements. Il faut maintenant consacrer tous nos efforts à aller chercher des recettes en élargissant notre diffusion et notre nombre d’abonnés », indique Thomas Lemahieu, délégué SNJ.

      L’Humanité, qui a déjà échappé de peu à la cessation de paiements en 2016, souffre, depuis plusieurs années, de la baisse des recettes issues des ventes en kiosque et des abonnements, et des revenus publicitaires. En 2018, les premières ont reculé de 500 000 euros (sur un total de 16,5 millions d’euros), tandis que le chiffre d’affaires publicitaire a chuté de 19 %. Entre 2017 et 2018, L’Humanité a vu sa diffusion diminuer de 5,7 %. Elle s’élevait à 32 900 exemplaires par jour en décembre 2018.

      Le quotidien est, par ailleurs, affecté par une dette de 13 millions d’euros. Après s’être résolu à couper dans ses effectifs, il compte désormais sur les administrateurs judiciaires pour la renégocier auprès des créanciers.
      2,4 millions d’euros de dons récoltés

      Le titre, fondé en 1904 par Jean Jaurès, organe officiel du Parti communiste entre 1920 et 1994, peut s’appuyer sur le fort engagement de ses lecteurs, auxquels il lance régulièrement des appels aux dons. En janvier, le directeur de L’Humanité, Patrick Le Hyaric, les a appelés dans les colonnes du journal, à une « mobilisation exceptionnelle », en proclamant le placement du quotidien « sous protection populaire et citoyenne ».

      Plus de 2,4 millions d’euros de dons ont été récoltés depuis. « Il faut que cet élan de solidarité se maintienne pour aider à financer le PSE et la Fête de L’Humanité, en septembre », souligne Vadim Kamenka, le représentant des salariés au tribunal de commerce de Bobigny. Le journal espère dégager cette année un bénéfice avec cet événement, et profiter de cette visibilité pour engranger une nouvelle vague de dons.

    • Municipale : A Aubervilliers ça se passe comment ? 10 juillet 18:06, par Ensemble dans la clarté et le respect des influences

      Municipales à Villejuif : LFI souhaite coopérer avec le PCF et Generation.S

      Le groupe d’action La France Insoumise de Villejuif annonce avoir rencontré les représentants locaux du PCF et de Generation.S pour leur proposer un projet de fédération populaire dans une liste emmenée par une tête de liste désignée en commun.

      « Dans le contexte actuel de mobilisation sociale et citoyenne marquée, répondre aux urgences sociales, démocratiques et écologiques nous semble plus que jamais nécessaire. Pour cela, il apparaît indispensable de sortir des sentiers battus depuis des années dans notre ville. Construire une liste reflétant la diversité des citoyens de tous les quartiers de la ville montrerait qu’ils ont été entendus dans leurs aspirations à une vie meilleure pour eux et leurs enfants », enjoint le mouvement qui veut d’abord construire le projet avec des habitants et les partis partenaires et ensuite désigner la tête de liste. Le groupe LFI n’a pas encore de chef de file local, précise Cindy Girard, membre du comité.

      Côté PCF et Generation.S, on confirme qu’il y a bien eu rencontre. « Je me félicite de ce dialogue. Cela fait un an que le PCF a ouvert les discussions avec les partis de gauche », commente Pierre Garzon, chef de file PCF, pour qui la tête de liste focalise les attentions mais ne constitue effectivement pas la question principale. Sophie Taillé-Polian, sénatrice Géneration.S, confirme également avoir rencontré LFI mais aussi les autres partis de gauche.

    • Appel aux citoyens 10 juillet 18:14

      Municipales à Villiers-sur-Marne : Mix-Cité, LFI et PCF s’allient

      "Villiers à venir", voilà le nom de la liste que souhaitent porter ensemble l’association MixCité ainsi que les membres locaux de LFI et du PCF à Villier-sur-Marne.

      L’équipe, qui n’a pas encore décidé de sa tête de liste, lance un appel aux citoyens qui souhaitent « créer une réelle alternative ».

    • Aux rigolots de service 10 juillet 18:26, par Soyons serieux

      C’est très bien de parler d’alliance avec LFI, moi je suis pour. Mais il faudrait peut-être que la maire commence par rassembler au parti communiste !

    • Chasse gardée 10 juillet 18:44

      Et puis là où ça se passe bien c’est aussi là où on discute en commun du choix de la tête de liste et non pas là où on nous met devant le fait accompli sans la moindre discussion.

    • Dîner de cons ? 11 juillet 11:12, par La majorité est unie

      "Les Nouvelles d’Auber" : Tribune libre des alliés de la majorité municipale que sont Abderrahim Hafidi et Ali Chérif du PRG.

      « Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà. »
      Le philosophe pascal ne pouvait mieux dire !
      Celles et ceux qui dénoncent la main mise de Bruxelles sur la souveraineté des Français·es et
      vocifèrent (souvent à juste titre) contre le hold-up de la technostructure européenne sur le choix des citoyen·ne·s, sont les mêmes qui s’accommodent – contre intérêts sonnants et trébuchants – du règne impérial de M. Braouezec et ses obligé·e·s de Plaine Commune pour mettre au pas le peu
      de souveraineté qui reste à notre ville !

      Songez que Plaine Commune régente tout ! Même la météo ! Lors de la récente canicule, Aubervilliers a failli ne pas être « autorisée » à ouvrir ses parcs au-delà des horaires habituels et permettre aux administrés·e·s d’y trouver fraîcheur, ainsi que l’arrosage des espaces publics, les bureaucrates de Plaine Commune avaient rechigné à le faire.
      Et il n’y a qu’à voir les chaussées de nos rues - autres prérogatives de Plaine Co –, elles sont
      déglinguées ! Et que dire de la propreté...

      Aussi, les prochaines élections municipales devront être l’occasion – en tout cas pour nous–
      de revenir sur ce « dîner de cons » intercommunal afin de revoir cette hégémonie, aux fins de restituer aux Albertivillariennes et Albertivillariens leur pouvoir de décider souverainement de leurs
      affaires !

      ABDERRAHIM HAFIDI ET ALI CHÉRIF
      RADICAUX DE GAUCHE ET APPARENTÉS
      Parti radical de gauche
      et apparentés

    • Hafidi prépare l’avenir (le sien) 11 juillet 20:33, par Et ça marche !

      On ne peut pas reprocher à Hafidi un manque d’anticipation. Lors du dernier conseil municipal, il s’est opposé à trois projets municipaux. Concernant le nom de Josette et Maurice Audin donné à un quai, sans s’opposer frontalement à cette décision, cela aurait été inconvenant, il a indiqué considérer qu’il aurait été préférable de donner ce nom à un espace scientifique du campus Condorcet. A propos de la vente de la ville d’un terrain pour 8 millions d’euros à la société Fichet, au pont de Stains, ce qui apportera à la ville des salariés qui consommeront au centre ville là où les commerçants et notamment les restaurateurs souffrent du chantier du métro, il aurait fallu selon lui construire des logements qui surchargeront encore plus les écoles ! Peu de temps avant, il expliquait qu’il ne fallait pas construire pour construire sans en mesurer les conséquences ! Du Karman dans le texte sauf que comme c’est Karman qui présentait la question qui au passage permet une rentrée de 6 ou 7 millions d’euros par la ville qui l’avait acheté à deux millions, il fallait allumer le dinosaure rouge. Enfin il a ressorti son habituel couplet sur Plaine Commune. Nul doute que quand il aura réussi à intégrer l’attelage municipal gagnant, il ne manquera pas de revendiquer un strapontin et l’indemnité qui va avec pour siéger à Plaine Commune. Car Hafidi a déjà en ligne de mire les prochaines échéances et mesure bien que la situation de la maire sortante est plutôt mal assurée. Mais qu’importe, quel que soit le résultat, il trouvera facilement un maire assez con pour le reprendre dans ses bagages.

    • Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Forum - Discussions libres 28 juin 06:19, par Dans le Parisien

    Aubervilliers : des élus de la majorité quittent la salle, le conseil municipal annulé
    La réunion n’a pu se tenir, faute de quorum, après le départ du groupe de la Gauche communiste.

    Aubervilliers. Meriem Derkaoui, la maire PCF, n’a pu tenir le conseil municipal, faute de quorum. LP/N.R.

    Par G.B.
    Le 27 juin 2019 à 19h09
    L’ordre du jour était dense, la soirée promettait d’être longue. Mais le conseil municipal d’Aubervilliers de mercredi soir s’est finalement achevé avant d’avoir commencé.

    Les élus présents du groupe « Gauche communiste et apparentés », l’une des composantes de la majorité (huit membres au total), ont en effet quitté la réunion dès les premières minutes. Il ne restait que 23 élus : il en aurait fallu 25 pour atteindre le quorum. En cause, le retrait d’une délégation Petite enfance

    En préambule, le maire adjoint Jean-Jacques Karman a lu une courte déclaration, afin d’adresser un « avertissement solennel » à la maire PCF Meriem Derkaoui et de dénoncer « un manquement à la démocratie ».
    En cause, le récent retrait de la délégation Petite enfance à une maire adjointe (Gauche communiste), Leila Tlili. Meriem Derkaoui lui reprochait d’avoir profité de sa position pour tenter d’obtenir une place en crèche, ce que l’intéressée a démenti.
    Cette décision s’ajoute à d’autres, a précisé Jean-Jacques Karman, qui évoque d’autres élus ayant perdu délégation ou mandat, au sein des groupes Gauche communiste et Dynamique citoyenne.

    La majorité n’a pas éclaté, selon une adjointe !

    De son côté, Evelyne Yonnet, élue d’opposition socialiste, a dénoncé un mélange de « sanctions », de « délégations vides », « incompréhensible pour les habitants ». « Dans les faits, cela revient à dire que cette majorité a explosé en vol laissant quelques fidèles auprès de Madame la Maire », a-t-elle affirmé.

    Sollicitée Meriem Derkaoui a laissé le soin de réagir ce jeudi à son adjointe au Logement, Soizig Nedelec, également responsable du groupe des élus communistes : « Il est faux de dire que la majorité a éclaté. Les élus concernés n’ont pas démissionné, ils siègent toujours, célèbrent les mariages, votent les délibérations avec la majorité. Le procédé est très irrespectueux. Le conseil devait notamment voter une enveloppe pour financer des projets portés par de jeunes habitants, qui étaient venus assister au conseil. »

    Participer à cette discussion

    • C’est la crise 28 juin 10:10, par Abracadabrantesque

      Curieux et inquiétant que mériem derkaoui reste silencieuse comme si le problème ne la concernait pas. Pour la réponse de soizic nedelec au parisien le moins que l’on puisse dire c’est que la canicule agit sur les neurones.

    • Forum - Discussions libres 28 juin 11:14, par Canicule

      A mi chemin entre le déni et l’incompétence ! Déni parce que considérer qu’il n’y a pas de difficulté majeure dans une majorité municipale dans laquelle la maire a déposé 4 élus conduit à se demander si l’elue qui tient ces propos est bien élue à Aubervilliers.

      Incompétence parce qu’affirmer que ces élus continuent à être maires adjoints pose un réel problème de légalité dans la mesure où la situation de trois d’entre eux devrait être mise à l’ordre du jour du conseil municipal pour qu’il délibère sur le retrait de leur titre d’adjoint au maire et sur l’ajustement de leurs indemnités. On imagine le bordel mais fallait réfléchir avant.

      Effectivement, certains supportent mal la chaleur.

    • Forum - Discussions libres 28 juin 13:44, par silvie

      Personne n’a remarqué que Monino était absent ?

    • Dura lex, sed lex 28 juin 15:14, par Vae victis

      Aubervilliers n’est pas une république bananière. Le droit doit s’appliquer, la maire ne peut pas méconnaître les lois de la république française. Que dit la loi concernant les retraits de délégation ?

      "Lorsque le maire retire ses délégations à un adjoint, il doit sans délai convoquer le conseil municipal aux fins qu’il délibère sur le maintien de ce dernier dans ses fonctions.
      Le Conseil d’État, dans un avis du 14 novembre 2012, rappelle les conditions de validité du retrait d’une délégation du maire à un adjoint et en précise les conséquences sur le sort des délégations éventuellement accordées à des conseillers municipaux.
       
      « (…) il est loisible au maire d’une commune, sous réserve que sa décision ne soit pas inspirée par un motif étranger à la bonne marche de l’administration communale, de mettre un terme, à tout moment, aux délégations de fonctions qu’il avait données à l’un de ses adjoints. Dans ce cas, il est tenu de convoquer sans délai le conseil municipal afin que celui-ci se prononce sur le maintien dans ses fonctions de l’adjoint auquel il a retiré ses délégations.

      A la date à laquelle il procède au retrait des délégations qu’il avait données à un adjoint, le maire n’est pas tenu de remettre en cause celles qu’il a pu attribuer à des conseillers municipaux. Si le conseil municipal se prononce contre le maintien dans ses fonctions de l’adjoint auquel le maire a retiré ses délégations et que les adjoints demeurant en fonction sont tous pourvus de délégations, les délégations attribuées à des conseillers municipaux peuvent être maintenues, sans qu’il soit porté atteinte au droit de priorité des adjoints dans l’attribution des délégations.

      En revanche, si le conseil municipal se prononce pour le maintien dans ses fonctions de l’adjoint auquel le maire a retiré ses délégations, le maire est tenu de retirer sans délai les délégations attribuées à des conseillers municipaux, sauf à conférer à l’adjoint intéressé une nouvelle délégation."

      En tout état de cause il appartient au conseil municipal, et à lui seul, de se prononcer par un vote sur le maintien ou non de la fonction d’adjoint au maire.

      La loi est dure, mais c’est la loi. ! rendez-vous en septembre...

    • Y’a une élection. C’est bien mieux.

    • Forum - Discussions libres 28 juin 19:19, par Leme

      Comme ça, on pourra virer tous ses opportunistes autour de la Maire qui veulent exister à coup de selfie sur les réseaux sociaux et ceux qui souhaitent rétablir les privilèges.

    • TOUS A LA CAMPAGNE 29 juin 11:02

      Bonjour à tous
      Plus de doute la campagne est commencée , les coups bas pleuvent , les ambitions personnelles ne se cachent plus ....
      Pourtant 2020 est encore loin et si on laissait la Maire et son équipe travailler !
      À vouloir imputer tous les problèmes à l’équipe municipale en place et notamment à la Maire les attaquants oublient les problèmes réels dont souffre notre commune et ses habitants pour ne penser qu’à leurs chances de succès aux prochaines élections !
      Le pouvoir pour le pouvoir , voilà le programme !
      Bravo et merci de penser aux habitants qui eux n’ont que les moyens de penser à leur quotidien ...

    • « La décision par laquelle le maire rapporte la délégation qu’il a consentie à l’un de ses adjoints sur le fondement de l’article L.2122-18 du code général des collectivités territoriales (CGCT) est une décision à caractère réglementaire qui a pour objet la répartition des compétences entre les différentes autorités municipales. » La réponse du Conseil d’Etat à une question du tribunal administratif de Lille dans un avis contentieux du 27 janvier 2017 est limpide. Elle a pour conséquence qu’un tel acte n’est ni soumis à motivation, ni à une procédure contradictoire. Ce que l’on savait déjà (1).

    • La montagne va-elle enfin accoucher ? 30 juin 15:34, par Julie

      Enfin ! J’ai ouïe dire que la maire rencontrait les présidents des groupes gauche communiste, Dynamique Citoyenne et Endemble mardi soir. Il est temps.

    • Rappel à Mériem Derkaoui qui ne devrait pas ignorer la loi 30 juin 17:12, par Nul n’est censé ignorer la loi

      Aubervilliers n’est pas une république bananière. Le droit doit s’appliquer, la maire ne peut pas méconnaître les lois de la république française. Que dit la loi concernant les retraits de délégation ?

      "Lorsque le maire retire ses délégations à un adjoint, il doit sans délai convoquer le conseil municipal aux fins qu’il délibère sur le maintien de ce dernier dans ses fonctions.
      Le Conseil d’État, dans un avis du 14 novembre 2012, rappelle les conditions de validité du retrait d’une délégation du maire à un adjoint et en précise les conséquences sur le sort des délégations éventuellement accordées à des conseillers municipaux.

      « (…) il est loisible au maire d’une commune, sous réserve que sa décision ne soit pas inspirée par un motif étranger à la bonne marche de l’administration communale, de mettre un terme, à tout moment, aux délégations de fonctions qu’il avait données à l’un de ses adjoints. Dans ce cas, il est tenu de convoquer sans délai le conseil municipal afin que celui-ci se prononce sur le maintien dans ses fonctions de l’adjoint auquel il a retiré ses délégations.

      A la date à laquelle il procède au retrait des délégations qu’il avait données à un adjoint, le maire n’est pas tenu de remettre en cause celles qu’il a pu attribuer à des conseillers municipaux. Si le conseil municipal se prononce contre le maintien dans ses fonctions de l’adjoint auquel le maire a retiré ses délégations et que les adjoints demeurant en fonction sont tous pourvus de délégations, les délégations attribuées à des conseillers municipaux peuvent être maintenues, sans qu’il soit porté atteinte au droit de priorité des adjoints dans l’attribution des délégations.

      En revanche, si le conseil municipal se prononce pour le maintien dans ses fonctions de l’adjoint auquel le maire a retiré ses délégations, le maire est tenu de retirer sans délai les délégations attribuées à des conseillers municipaux, sauf à conférer à l’adjoint intéressé une nouvelle délégation."

      En tout état de cause il appartient au conseil municipal, et à lui seul, de se prononcer par un vote sur le maintien ou non de la fonction d’adjoint au maire.

      La loi est dure, mais c’est la loi et nul n’est censé l’ignorer ! rendez-vous en septembre...

    • Tous à la campagne 30 juin 19:16, par Ça va se bousculer

      Un scoop : Damien Bidal conduirait une liste MODEM aux municipales 2020 à Aubervilliers en plus de celle de Karine Franclet de l’UDI/LR et Aïdara de LREM ne s’intéresserait plus à Aubervilliers mais à Saint-Denis ? Info ou intox ?

    • Forum - Discussions libres 30 juin 22:15, par dura lex sed lex

      @ Nul n’est censé ignorer la loi qui n’a pas lu que Soizig Nedelec avait expliqué qu’il n’y avait pas de problème dans la majorité puisque les élus qui ont été relevé de leur délégation continuent à être maires adjoints, porter leur écharpe en toutes occasions, à célébrer des mariages… Il faut qu’il comprennent qu’à Aubervilliers, la loi s’applique à géométrie variable et que c’est la maire qui décide. D’ailleurs les élus en délégation d’un secteur n’existent plus, comme l’élu au sports, Salah Chibah, qui n’étaient même plus puissante invitante pour la soirée des sportifs. d’ailleurs, est-ce que dans Aubermensuel vous voyez les élus de secteur ? Evelyne Yonnet a tort de s’interroger pour savoir où sont les délégations, c’est à la maire et son cabinet qu’il faut s’adresser. Vous comprenez bien que même si Evelyne Yonnet perd les pédales le citoyen lambda est largué ! Donc c’est plus simple d’envoyer Soizig Nedelec au casse-pipe pour répondre au Parisien et pourquoi ne lui donnerait-on pas la délégation à la petite enfance ? Après avoir brillamment expliqué que la cohésion était totale dans la majorité, elle pourrait facilement préciser ce que n’est pas un passe-droit pour avoir une place en crèche.

    • Forum - Discussions libres 1er juillet 06:10, par françois liva

      Nul n’est censé ignorer la loi...

      Cela devrait être gravé sur la façade de la mairie pour rappeler l’évidence à des élus qui ne la respectent pas.

      À Paris, dès son élection, Anne Hidalgo a demandé à tous les élus de quitter les HLM qu’ils occupaient alors que leurs revenus ne les autorisaient pas à y rester. On se souvient du bras de fer qui l’a opposée à l’Insoumis Alexis Corbière qui squattait un HLM du 12eme arrondissement alors qu’avec sa femme ils gagnaient plus de 10 000 euros par mois.

      À Aubervilliers, c’est la maire elle-même qui donne le mauvais exemple en squattant un très beau HLM du centre ville alors que ses revenus explosent la barre des 7000 euros. Elle qui disait à son ex adjointe à la petite enfance : "Je ne me sers pas, je sers" !

      Et pareil pour son grand ami et grand soutien Haffidi dont on ne comprend pas comment, avec son pactole mensuel, il peut squatter un grand appartement HLM du centre-ville.

      Et pour une fois ces temps-ci, Derkaoui et Haffidi se retrouvent solidaires de JJ Karman qui squatte lui dans un secteur plus difficile, la Villette.

      Alors, on fait comme Corbière, on se trouve un logement en rapport avec les revenus et on laisse les HLM à ceux qui en ont vraiment besoin ?

    • Forum - Discussions libres 1er juillet 06:38

      Ce forum commence à devenir intéressant, malgré la censure autour du nom de Daeninckx.

    • Forum - Discussions libres 1er juillet 17:19

      A Aubervilliers , Natacha Ferreira, 22 ans, ex-candidate FN aux législatives de 2017 veut monter une liste.

      Ce serait bien d’arrêter les petites querelles à deux balles car en attendant, certains creusent leurs sillons.

    • Forum - Discussions libres 1er juillet 17:50, par Jules

      On peut tout dire, y compris n’importe quoi. On vient de le voir avec le précédent post. Car brandir la menace du front national ne rend ni plus vertueux, ni plus efficace ceux qui sont aux manettes. Madame la maire, montrez nous que vous êtes garante de la cohésion de votre équipe en commençant par reconnaître vos erreurs. Apprenez à travailler collectivement. Ce sera dur, vous n’y arriverez peut être pas, mais au moins vous aurez essayé.

    • Aubervilliers a besoin de son Big bang à gauche 1er juillet 23:51, par Cirque albertivillarien

      "Madame la maire, montrez nous que vous êtes garante de la cohésion de votre équipe en commençant par reconnaître vos erreurs. Apprenez à travailler collectivement." Voilà un conseil de @Jules que madame la maire se devrait de suivre pour sortir son collectif municipal de la crise. Il faut regarder la réalité lucidement. Le groupe de la "Gauche Communiste et apparentés" est provisoirement mais très fortement fâché, le groupe des élus "Dynamique Citoyenne" est rejeté par la maire, Le groupe des élus "Ensemble et Citoyens" reste silencieux mais n’accepte plus de soutenir les pratiques de pouvoir autoritaire de la maire, de nombreux élus-es ont déserté le conseil municipal et ne participent plus aux séances. Tout cela donne le sentiment d’une municipalité en perdition et d’une maire qui ne maîtrise plus rien. @Jules a raison, il faut vite se ressaisir et cela passe non seulement par la reconnaissance des erreurs commises mais surtout par un changement radical des méthodes de direction de madame la maire.

    • Forum - Discussions libres 2 juillet 15:28, par Vous croyez qu’on a rien vu ?

      Le PCF a-t-il la consigne de rouler contre Meriem Derkaoui ? On peut sérieusement le penser quand on a pu lire subrepticement les messages censurés qui sont pour ce que j’ai pu en voir une mise en cause des opposants à la maire. Par contre il reste des messages peu sympathiques pour la maire, en particulier ceux répétitifs du juriste qui explique que la maire est hors la loi parce qu’elle ne porte pas à l’ordre du jour du conseil municipal les retraits de fonction des adjoints Karroumi et Tlili.

    • Forum - Discussions libres 2 juillet 16:22, par JFK

      Personne n’a remarqué que Monino était absent ?

      Parce qu’on a perdu l’habitude de le voir.

    • Il serait incompréhensible que le pcf d’Aubervilliers roule contre Mériem Dekkaoui. Réclamer que la loi soit respectée et appliquée ce n’est pas rouler contre Mériem Derkaoui. Bien au contraire c’est agir dans la clarté et aller jusqu’au bout de la démarche engagée. Oui les élus qui sont privés de délégation n’appartiennent plus à la majorité municipale. En conséquence le conseil municipal doit voter pour leur retirer leur fonction de maire adjoint. Sofienne Karroumi, LeïlaTlili, Nourredine Kaddouri et Éric Plée étant démis de leurs responsabilités n’ont aucune raison de se revendiquer de la majorité. J’ajoute que personne ne comprend que Kilani Kamala ait encore une délégation de conseiller délégué, qu’attend t-il pour démissionner de sa fonction et rembourser ses indemnités ? De la même manière les absents permanents du conseil devraient être démissionné d’office de leur mandat d’élu, Mourad Zorgani n’est jamais venu à une séance du conseil, Hana Rabah est absente depuis des mois et bien d’autres encore. La maire doit faire respecter les lois de la république et le conseil municipal doit la soutenir et aller dans son sens.

    • Ne soyez pas daltonien 2 juillet 16:58, par Gilet vert

      Vous devriez cesser vos attaques contre Jean-François Monino. Il est le seul représentant légitime de EELV et en 2020 sont influence sera bien utile à Mériem Derkaoui. Il y a peu d’élus au sein du Conseil municipal qui défendent comme lui l’écologie et l’environnement. Sans lui et sans son engagement pour l’application de la ZFE les bagnoles pourries et ultra polluantes continueraient de circuler dans Aubervilliers. Sans lui le projet du Fort d’Aubervilliers serait vidé de son contenu environnemental. Il est aussi celui qui n’hésite pas à s’engager contre les ouvertures intempestives des bouches à incendie en développant des projets d’implantation de fontaines à brumisateur pour répondre à la canicule. L’action pour le maintien du square de la Maladrerie n’aurait jamais débuté sans son soutien, il faut aussi ne pas oublier son engagement pour le développement des pistes cyclables sur le territoire d’Aubervilliers ainsi que ses incessantes actions pour la végétalisation des façades des immeubles, la multiplication des espaces verts et la plantation d’arbres sur le domaine public. Il est un élu incontournable pour l’avenir écologique d’Aubervilliers.

    • Big-bang 2 juillet 17:17, par Nouveau jouet inusable

      Le nouveau gadget de Clémentine Autin est en marche : Le Big-bang politicien pour rivaliser avec LFI se veut redoutable. Quand l’histoire nous ressert les plats il n’y a rien de bien bon à espérer.
      Souvenir...
      C’est à Montlouis, le 17 février 1993, que Michel Rocard, ennemi intime de Mitterrand, lança son appel "historique" pour la recomposition de la gauche. Alors que la majorité mitterrandienne broyait du noir et semblait promise à un cuisant échec aux élections législatives à venir, Michel Rocard décidait de frapper un grand coup. A l’occasion d’un meeting, l’ancien Premier ministre appelait à un « Big-bang" politique de la gauche On connaît la suite.

    • Forum - Discussions libres 2 juillet 21:10

      Merci au webmaster d’avoir censuré l’initiative de Carine Franclet le 6 juillet à 10h à la cafétéria du théâtre de la Commune. Le PCF n’a pas à relayer des infos d’une concurrente.

    • Tous en campagne 2 juillet 23:08

      "Initiative de Carine Franclet le 6 juillet à 10h à la cafétéria du théâtre de la Commune." C’est quoi cette initiative de l’UDI/LR ? C’est quoi encore cette histoire de censure, ce n’est pas dans les habitudes de ce site qui reste très libre ? Encore de l’intox pour nuire à Mériem Derkaoui.

    • où est Monino 3 juillet 10:58, par rien vu rien entendu !

      Monino s’est reconverti dans l’immobilier !!!!

    • Forum - Discussions libres 3 juillet 11:02, par Osservatore

      Sur Fb et sans selfie s’il vous plaît Anthony Daguet explique que Soizig Nedellec et bien sûr lui, ont sauvé la copropriété des Joyeux.

    • Forum - Discussions libres 3 juillet 16:05

      Les Birkinis boys disent des choses inexactes.

    • L’inconpétence au pouvoir c’est jamais brillant 3 juillet 17:13, par Inaptitudeadiriger

      « La femme serait vraiment l’égale de l’homme le jour où, à un poste important, on désignerait une femme incompétente. » Françoise Giroud - mars 1983.

    • Forum - Discussions libres 3 juillet 19:36, par Vesna

      Julie a annoncé une rencontre entre la maire et les représentants des groupes de Karman, Karroumi et Ceccotti. Celle-ci s’est tenue mardi soir. Est-ce qu’il y a eu un communiqué suite à cette rencontre dont l’enjeu était d’améliorer le fonctionnement de la majorité ?

    • Où va JF Monino ? 3 juillet 22:02, par KGBpassérieux

      Comment pourrait-il devenir agent immobilier sans formation, sans expérience et sans diplôme ? Et puis un adjoint au maire agent immobilier ça se marie pas très bien avec l’écologie. De plus aucun intérêt pour la ville les promoteurs immobiliers ont suffisamment sévit sur le territoire d’Aubervilliers. Je crois que cette info est un fake news.

    • Pas de rencontre des élus de la majorité 3 juillet 23:10, par Julien

      Comme ne cesse de le répéter Soizic Nedelec la présidente du groupe pcf il n’y a aucun problème dans la majorité qui reste unie autour de Mériem Derkaoui, il n’y a donc aucune raison de s’inventer des problèmes et c’est pourquoi aucune réunion des présidents de groupe de la majorité n’est envisagée, on a encore droit à des fake news. C’est comme Carine Franclet à la cafétéria de la mairie samedi cela ne figure nulle part sur son agenda.

    • Forum - Discussions libres 4 juillet 08:01, par Confirmation

      Le PCF roule contre son camp : en censura t Soizig Nedellec qui apportait une réponse cinglante aux attaques personnelles dont elle a fait l’objet, il tire contre le camp de la maire. Pour mémoire, un internaute qui se croyait sans doute drôle avait mis en cause la capacité de résistance à la chaleur d’une bretonne. Ça n’a du faire rire que son auteur. C’est déjà pas mal.

    • La guerre de Troie 5 juillet 20:38, par Giraudoux

      Le conseil municipal du 8 juillet aura-t-il lieu ? Après l’annulation du conseil du 26 juin dû au départ des conseillers de la Gauche communiste, Jean-Jacques Karman, Leila Tlili, Fathi Tlili, Eric Plée, Marc Ruer, Antoine Wohlgroth et Lionel Donnet, Danielle Marino étant excusée, on se demande si les édiles d’Aubervilliers nous referont le coup en juillet. Ceci d’autant plus que huit absences, ça ne fait pas la moitié des conseillers municipaux. On s’interroge donc sur les absence ce mercredi 26 de plusieurs conseillers municipaux, par exemple Sofienne Karroumi, ou encore Jean-François Monino. De là à penser que la contestation de la maire dépasse les rangs des seuls Karmanistes, il y a un pas qu’on peut franchir. D’aucun affirment avoir saisi une conversation téléphonique entre deux élus de l’opposition, l’un invitant l’autre qui était en retard à ne pas venir pour éviter de tenir le conseil. Le front anti-Derkaoui pourrait être plus large qu’on ne le pense. On en saura un peu plus lundi soir.

    • On ne refuse pas la main qui nourrit 5 juillet 21:42, par Anecdotes locales

      Le conseil municipal du lundi 8 juillet à 18h aura bien lieu et se tiendra sans problème puisque pour ce conseil légalement le quorum n’est plus nécessaire. Donc quel que soit le nombre de présents la séance pourra se tenir et les élus présents pourront voter tout à fait normalement les délibérations. Ce qui c’est passé la semaine dernière est une petite péripétie sans grande importance car comme le souligne Soizig Nédelec, présidente du groupe pcf, il n’y a aucun problème dans la majorité. Il s’agit juste de l’expression d’une mauvaise humeur passagère qui va très vite s’estomper. JJ Karmann et ses acolytes vont rentrer dans le rang et d’ici quelques mois ils feront même allégeance à Méreim Derkaoui sinon ils n’auront aucune chance d’être élus en mars 2020. Quand à l’absence, en raison d’une "opposition diplomatique" de JF Monino, c’est une douce plaisanterie, il soutient sans réserve Mériem Derkaoui avec autant de force et de conviction que ses collègues Hafidi et Chouder. Ils savent tous pertinemment bien où se trouve leurs intérêts.

    • Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Conseil municipal : implosion de la majorité, tout le monde rentre chez soi. La gauche communiste dénonce l’autoritarisme de la maire qui en en an a supprimé leurs responsabilités à 4 élus. Quand finira le carnage. Les élus de la gauche communiste quittent le conseil municipal qui ne peut se tenir faute de quorum !

    Participer à cette discussion

    • Forum - Discussions libres 26 juin 20:26, par Les charlot comptez vous

      Et ce charlot d’Hafidi, au lieu de calmer le truc il réclamem le retrait de délégation pour tous les élus de la gauche communiste et un renversement de majorité !

    • Sale semaine pour Meriem Derkaoui. Après les excentricités de Daeninckx samedi dernier, Yonnet lance une première salve au conseil municipal de mercredi poursuivie par Karman qui finit par quitter le conseil avec son groupe. Une première.

    • On touche le fonds et on creuse encore 26 juin 21:44, par Sans espoir

      Soizig Nedelec irritée sur facebook suite au conseil municipal :

      "Y’a des claques qui se perdent... les manœuvres à 2 balles au détriment des gens ça commence à me courir sérieusement....."

      C’est vrai, il y a vraiment des baffes et des coups de pied au cul qui se perdent notamment pour un commentaire aussi con que celui que je viens de lire sur facebook !

    • Très bonne intervention d’Evelyne Yonnet au conseil municipal. Mériem Derkaoui n’est plus en capacité de rassembler qui que ce soit pour 2020. Il faut chercher une alternative dans la mesure ou JJ Karmann ne peut pas être un recours vu son âge. Il faudrait trouver au sein du groupe des élus communistes une personne qui rassemble, non sectaire, ouverte, qui ne pratique pas l’autoritarisme, qui sache écouter et travailler collectivement dans le respect de ses collègues. Allez les internautes à vos propositions...

    • A Aubervilliers le pcf c’est comme l’autruche qui met la tête dans le sable dès qu’elle se sent menacée. Ça fait deux ans que le feu de la révolte couve dans la majorité municipale. La majorité implose parce que la maire est incapable de gérer et d’accepter la diversité des points de vue. Le pcf comme la maire continue de travailler comme si leur influence était toujours au beau fixe, oubliant que les dernières élections ont ramené le pcf en dessous de 10%. Alors qu’il faudrait s’ouvrir aux autres forces politiques et accepter d’autres points de vue que le sien, la maire préfère pratiquer l’autoritarisme et comme les monarques elle fait de chaque différence une opposition. Le problème c’est que les communistes se refusent à voir cette réalité. Bientôt il sera trop tard.

    • Forum - Discussions libres 27 juin 07:00, par Julien

      C’est vrai le commentaire à 2 balles de Nedelec ne vole pas haut, si c’est cela faire de la politique alors il faut tout arrêter.
      Nedelec doit pas supporter la canicule, il connaisse pas ça en Bretagne ! ! !

    • Forum - Discussions libres 27 juin 07:33, par Jules

      Ils n’ont que Facebook pour exister. Un selfie et j’existe. Ça évite de réfléchir’

    • Forum - Discussions libres 27 juin 08:29, par Max

      Daeninckx prémonitoire ? En lançant son Derkaoui dégage.
      , Daeninckx aurait-il anticipé les attentes d’une bonne partie des albertivillariens ?

    • Le temps du dégagisme approche 27 juin 10:07, par Aggiornamento

      Mais de quoi a besoin Aubervilliers ? D’un peu d’apaisement et de beaucoup de changement. L’apaisement ne pourra pas venir de Meriem Derkaoui, avec elle c’est une monarchie locale qui dirige et tout devient immédiatement conflictuel. Il faut donc une autre candidate en 2020. Le besoin de changement est très fortement attendu notamment par le personnel communal qui supporte de moins en moins la déroute et les dysfonctionnements de cette équipe municipale. Ce changement indispensable ne viendra pas d’élus comme Hafidi qui ne représente rien et à qui la maire a pourtant accordé des moyens démesurés. Il ne viendra pas davantage d’élus comme Daguet ou Nédelec qui sont plus préoccupés par leur image diffusée sous forme de selfie sur facebook (ils ne sont pas les seuls) que par la recherche d’apaisement, ils sont l’un et autre des bénis oui oui. Quand à Monino il ne pense qu’à sauver sa place pour 2020. Oui ! en 2020 une vague dégagisme serait vraiment nécessaire, il faut du sang neuf à cette ville et la gauche ferait bien de s’y préparer si elle veut conserver la gestion de la ville et ceci dans l’intérêt des habitants.

    • État des lieux 27 juin 10:46, par Divagation

      "Il faudrait trouver au sein du groupe des élus communistes une personne qui rassemble, non sectaire, ouverte, qui ne pratique pas l’autoritarisme, qui sache écouter et travailler collectivement dans le respect de ses collègues. Allez les internautes à vos propositions..."

      Avec un tel profil, j’ai beau chercher au sein du groupe pcf je vois pas ! Peut-être Sophie Vally

    • Où va t-on ? 27 juin 10:57, par Avertissement

      "Une civilisation qui s’avère incapable de résoudre les problèmes que suscite son fonctionnement est une civilisation décadente".
      (Aimé Césaire)

    • J’aime bien Aimé Césaire mais on pourrait lui retorquer : "Est ce que la démocratie libérale est une forme de décadence vue qu’elle ne règle pas les problèmes ?".

    • Forum - Discussions libres 27 juin 16:41, par Joker

      Qui pour succéder à Meriem Derkaoui ? Deux personnalités se dégagent :

      Evelyne Yonnet dont la déclaration au conseil municipal d’hier a été d’une pertinence certaine. Elle a manifestement pris de la hauteur et montré une envergure qu’on ne lui connaissait pas. Seule difficulté, elle ne pourra s’appuyer sur un PS divisé et le groupuscule localisant 100% Aubervilliers ne saurait constituer un courant suffisamment rassembleur.

      La seconde, c’est Jean-Jacques Karman pour plusieurs raisons : d’abord, il prend ses responsabilités. Il ne se contente pas de causer, il passe aux actes en quittant le conseil municipal avec ses troupes. Ensuite, il incarne une forme de sagesse et dispose d’une image forte dans la ville. Sa grosse faiblesse réside dans le fait qu’il avait pour des raisons de santé déjà annoncé son départ de la vie politique et la réputation qu’il traine de vouloir absolument une place. Mais surtout son age, 74 ans, ne lui permet pas d’envisager un mandat entier et les électeurs ne voudront pas revivre un changement de maire en cours de mandature.

      Reste l’hypothèse du troisème larron : on l’imagine assez mal dans la mouvance Derkaoui, et de toute façon, elle ou il ne peut exister dans la municipalité actuelle. On aurait pu l’imaginer à droite, dans la mouvance LREM, mais c’est la droite qui semble tenir la corde, ce qui lui enlève toute chance de rejouer la partition Augy. On pourrait l’imaginer encore à la france insoumise, mais le manque de structuration de cette formation dans la ville lui confère à l’heure actuelle le rôle de deuxième couteau. Les verts ne sauraient représenter à Aubervilliers une alternative crédible du fait de leur quasi-absence de structuration et leurs divisions. Quant aux constructions fondées sur des monvements citoyens, ils ne sauraient tenir un rôle suffsamment rassembleur. Faites vos jeux !

    • Forum - Discussions libres 27 juin 19:33, par Elle peut le faire !

      Un non évènement : A cause de 5 ou 6 clampins, le conseil municipal d’hier soir ne s’est pas tenu. Ne pas avoir de quorum, c’est fréquent. Par exemple à Bobigny, c’est un évènement quand le quorum est atteint et que le conseil se tient. Par contre à Aubervilliers, la dernière fois que le conseil n’a pu se tenir, faute de quorum, c’était en… 1923 ! Presque un siècle !

    • Forum - Discussions libres 27 juin 19:50, par Justine

      Yonnet, elle a fini sa déclaration sur des crottes de chien.

      C’est sur que sa déclaration a pris de la hauteur... pour finir à celle du caniveau.

    • Forum - Discussions libres 27 juin 19:56, par Lathumita

      Relis la déclaration de Yonnet. Elle termine non sur des crottes de chien mais sur la propreté en général. Si tu considères comme la maire que le principal souci des gens, c’est le cadre de vie et pas la propreté, comme si la propreté ne contribuait pas au cadre de vie, tu peux soutenir Derkaoui et tu gagneras le droit d’être sur son affiche, faute de gagner l’élection !

    • Forum - Discussions libres 27 juin 20:19, par Justine

      La propreté est très importante et fait partie du cadre de vie comme celui de vivre en tranquillité, avec des espaces sécure pour les femmes et enfants. Il y a aussi la pollution de l’air et sonore mais aussi des espaces publiques à apaiser et rendre plus moderne.

      Un autre, c’est l’élu en charge de la voirie, car je ne sais pas ce qu’il fait à part s’occuper de la CNL.

      Mais si je me souviens bien, cela ne date pas d’hier. Sous Salvator, la ville était pareil voir pire. Donc Yonnet qui avait 4 délégations et un autre qui vendait tout aux promoteurs, ce sera sans moi. Car je ne souhaite pas que le quartier pavillonnaire soit livré aux promoteurs et qu’on betonne partout. La maire a l’air de défendre tout ça.

      Et cela ne dépend pas seulement de la Maire. Car il y a certains comportements de ceux qui croient que la ville leur appartient et dégrade la ville tous les jours.

    • Forum - Discussions libres 27 juin 20:23, par il faut écouter

      @ Justine, c’est pas ce qu’a dit la maire en préambule du conseil municipal. Elle a expliqué que les gens qu’elle avait rencontrés lors des visites de quartier, ceux qui avaient été triés sur le volet par son cabinet, à part Daeninckx qui passait par hasard et alliance citoyenne à la Maladrerie qui n’était pas prévue, lui ont dit que le problème numéro 1 était le cadre de vie.

    • Forum - Discussions libres 27 juin 20:29, par Justine

      La propreté fait parti du cadre de vie.

      Mais le cadre de vie, c’est une vision plus large que celle de la seule propreté.

    • Forum - Discussions libres 28 juin 09:43, par dégagisme

      Mais ce n’est pas cette majorité qui a fait campagne en 2014 sous le slogan "Mieux vivre à Aubervilliers " ?

      Quel échec, quel mensonge, quel mépris !

      Qu’ils dégagent tous !

    • Forum - Discussions libres 28 juin 22:11, par NEDELEC Soizig

      Franchement je ne sais pas si je dois rire ou pleurer tant c’est pathétique ! Outre le fait qu’on m’incrimine sur le fait que je sois bretonne ou que la canicule m’aurait soi disant retourné le cerveau, ce que je trouve le plus risible c’est qu’à aucun moment ceux qui s’expriment de cette manière ne le font en leur nom (courage fuyons...). J’aurais pu accepter qu’on m’attaque sur mon bilan d’élue mais là je vous attends et j’accepte un débat contradictoire sans problème. Je peux défendre tout mes choix qu’on soit d’accord ou pas mais bon pour ça encore faut il avoir le courage de dire les choses en face... Les réseaux sociaux c’est tellement facile surtout en mode caché et quand on sait que ce sont une, allez deux personnes (que tout le monde est en capacité d’identifier qui plus est) qui ont plusieurs pseudos et qui se lâchent franchement laissez moi rire... Nédélec comme vous dites est apte à vous répondre et sur le fond pas sur une guéguerre de caniveau qui cautionnent passes droits etc... Les albertivillariennes/albertivillariens méritent mieux...

    • Déclaration de la Gauche Communiste 29 juin 08:30, par lu sur facebook

      Pour un fonctionnement municipal serein et respectueux de chacun-e. Déclaration de la Gauche communiste

      Les élu-e-s du groupe Gauche communiste et apparentés tiennent à alerter le
      conseil municipal d’une situation préoccupante et préjudiciable au fonctionnement
      municipal.

      En un an, quatre élu-e-s se sont vus retirer leurs responsabilités : Eric Plée (Gauche
      Communiste et apparentés) a été évincé des représentants de la ville au Syndicat
      Intercommunal de restauration collective, Sofienne Karroumi et Nourredine Kadourri
      (Dynamique Citoyenne) ont fait l’objet d’un retrait de délégation, pour des raisons des
      plus contestables. Aujourd’hui, Leila Tlili (Gauche Communiste et apparentés) est
      relevée de sa délégation à la petite enfance.

      Nous n’acceptons pas que pour des raisons incompréhensibles, la municipalité qui a
      été élue en 2014 sur la base d’un programme municipal, soit privée de certains de
      ses apports dans leurs compétences et leur diversité. Il s’agit d’un manquement à la
      démocratie et aux engagements de 2014 qui ne sont pas acceptables.

      En conséquence, nous entendons ici lancer un avertissement solennel en quittant la
      séance du conseil municipal. Avec les groupes Ensemble et Dynamique
      Citoyenne
      qui partagent ces préoccupations, nous nous tenons à la disposition de
      madame la maire pour envisager les modalités d’un fonctionnement serein et
      respectueux des engagements pris en 2014 par rapport à la population
      d’Aubervilliers.

      A Aubervilliers, le 26 juin 2019

    • Qu’on dégage les dégagistes ou les inquisiteurs. Si c’est pour finir comme au Brésil.

      Je vous invite à voir le documentaire "La démocratie en danger" fait par documentariste Petra Costa.

    • Reste encore à obtenir l’aval de la commission nationale d’investiture dans les prochains jours ou semaines, mais les marcheurs de Saint-Denis semblent avoir trouvé leur tête de liste en vue des élections municipales de 2020. Il s’agirait d’Alexandre Aïdara, référent départemental du mouvement fondé par le président de la République. Battu au 2e tour des législatives par Bastien Lachaud (LFI) en juin 2017 dans la 6e circonscription de Seine-Saint-Denis (Pantin-Aubervilliers), Alexandre Aïdara (51 ans) est passé par l’Ena et l’école Centrale. Ancien militant du Mrap et du PS, le membre du conseil national d’En Marche a notamment travaillé au cabinet de Christiane Taubira alors garde des sceaux, sous la présidence de François Hollande (PS).

    • Forum - Discussions libres 29 juin 11:21, par Julie

      En désaccord total avec "qu’on dégage les dégagistes et les inquisiteurs". Il faut au contraire discuter avec les dégagistes et en particulier la premiere d’entre elles, à savoir Meriem Derkaoui qui en un an a dégagé 4 élus. C’est d’ailleurs ce que proposent les élus de la gauche communiste, ensemble et dynamique citoyenne. Il est de la responsabilité de ces élus de ne pas laisser certains de leurs collègues s’enfoncer.

    • Forum - Discussions libres 30 juin 12:19, par Taupe la

      Engueulade Derkaoui Yonnet lors de la fêtes des associations, la première reprochant à la seconde de faire le jeu de Karman ! Parce que Karman est l’ennemi de Derkaoui ?

    • Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Forum - Discussions libres 1er juin 10:18, par Lu dans le Parisien

    Aubervilliers : l’adjointe à la petite enfance privée de sa délégation
    >Île-de-France & Oise>Seine-Saint-Denis|N.R.| 31 mai 2019, 18h19 |0

    Aubervilliers, ce vendredi 31 mai. La maire (PCF) reproche à son adjointe d’avoir usé de son statut pour obtenir une place en crèche. LP/N.R.

    Meriem Derkaoui a retiré sa délégation à son adjointe à la petite enfance. Elle lui reproche un conflit d’intérêts.

    Leïla Tliti n’est plus adjointe à la petite enfance. Meriem Derkaoui lui a retiré sa délégation. La maire (PCF) l’a fait savoir il y a dix jours à l’intéressée. Le lendemain dans un courrier envoyé à l’ensemble des élus, Meriem Dekaoui a accusé son adjointe de conflit d’intérêts. « Madame Tliti a usé de son mandat pour satisfaire un besoin personnel aux dépens de la population […] L’équité, la justice, la probité constituent pour moi une boussole. »
    En cause, le dépôt par l’adjointe à la petite enfance d’un dossier de place en crèche pour son troisième enfant. « Elle s’apprêtait à s’attribuer une place lors de la commission qu’elle préside », dénonce la maire. Elle lui reproche également d’avoir fourni « des déclarations contradictoires » et de ne pas correspondre aux critères d’attribution, parmi lesquels, résider sur Aubervilliers.

    L’adjointe conteste ces accusations
    « J’ai été étonnée de cette convocation », confie Leïla Tliti. Quelques jours après le clash, l’élue campe sur sa position et refuse de démissionner. Elle repousse en bloc les accusations. « Je n’ai usé d’aucun passe-droit. J’ai déposé un dossier avec toutes les pièces. » Elle explique avoir suivi la procédure : « Mon dossier a été examiné devant la précommission que je ne préside pas. Je n’ai pas obtenu de place. Mon enfant a été mis sur une liste d’attente. »
    Ensuite le dossier est arrivé entre les mains de la commission d’admission à un mode d’accueil (Cama) qui doit rendre la décision finale. « Je ne suis pas seule à présider la Cama, je la codirige avec la directrice du service petite enfance de la ville et du département », explique Leïla Tliti. Quant à son lieu de résidence, l’adjointe reconnaît « ne pas habiter Aubervilliers, mais Saint-Denis », précisant : « toutes les familles ont le choix de s’inscrire dans quatre villes pour une demande en crèche départementale ».
    La Gauche communiste répond dans une lettre ouverte
    Lors de cette commission, la deuxième de l’année, 556 demandes ont été formulées et 289 places ont été attribuées dans des crèches municipales, départementales ou associatives. A Aubervilliers, ce secteur reste très tendu. Le taux de couverture de l’accueil en crèche (NDLR : dossiers satisfaits) n’est que de 23 % contre 32 % au niveau départemental et 57 % sur le plan national.
    Au final, l’élue dit ne pas comprendre le procès qui lui est fait : « En tant qu’élue, je n’ai pas plus ni moins de droits que les autres. La maire m’attaque à des fins politiques ». C’est aussi la traduction qu’en a faite Jean-Jacques Karman.
    Le patron de la Gauche communiste (huit élus) auquel appartient Leïla Tliti s’est fendu d’une lettre ouverte cinglante : « Je m’étonne de l’emballement avec lequel la maire a agi. J’espère que cette démarche n’est pas liée au fait que j’ai lancé un appel pour améliorer, dans l’union, la vie des habitants d’Aubervilliers qui a reçu l’approbation à ce jour de 736 personnes ».
    Le PS en observateur
    Dans les rangs de l’opposition socialiste, on compte les points : « Après Sofienne Karroumi (NDLR : l’adjoint qui a perdu sa délégation à l’enseignement en novembre), la majorité explose de nouveau », constate Evelyne Yonnet.

    Participer à cette discussion

    • C’est pas très propre et pas très correct... 13 juin 14:48, par Oulalalalala....

      Déclaration du groupe de la Gauche Communiste
      et apparentés sur une décision consternante

      Notre Groupe au Conseil municipal manifeste sa réprobation suite à la décision de la Maire, de mettre fin aux fonctions de Leila Tlili, Maire adjointe chargée de la petite enfance. Il regrette que cette décision ait été fondée sur l’information inexacte, selon laquelle Leila Tlili se serait attribuée une place en crèche. Nous tenons à rappeler les faits : Leila Tlili a renseigné un dossier de candidature pour une place en crèche. Celui-ci devait être examiné en commission, au même titre que les dossiers des autres citoyen-ne-s.
      Notre Groupe ne saurait accepter des mises en cause fondées sur des procès d’intention et non sur des faits établis.
      Un système d’attribution des places transparent : nous rappelons que c’est Leila Tlili qui avait proposé à Aubervilliers un système de cotation avec les différents critères d’attribution pour un mode d’accueil du jeune enfant. Ce droit au service public de la petite enfance proposé à toutes les familles de Seine-Saint-Denis a été finalisé en avril 2017 par un lieu unique d’inscription visant à centraliser les demandes pour répondre au mieux aux besoins.
      C’est dans ce cadre que Leila Tlili a posé sa candidature pour l’accueil de son dernier enfant. A ce jour, celle-ci est positionnée en liste d’attente, ce qui témoigne si besoin était, du respect des procédures. Nous considérons que sa fonction d’élue ne lui confère ni plus de droits, ni moins, que tout usager.
      Les marques de soutien de nombre d’élus vont au-delà du groupe de la Gauche Communiste et apparenté-es. Les réactions embarrassées de certain-e-s élus du groupe de la Maire ainsi que les témoignages de citoyen-ne-s qui voient en Leila Tlili pas seulement la jeune élue mais aussi une mère de trois enfants, montrent que cette affaire n’a fait que trop de dommages. Par exemple, l’annulation le 28 mai dernier par la Maire d’une commission d’attribution pour les enfants du personnel constitue une entrave au service public qui met en difficulté les usagers en attente d’une réponse et les oppose bien inutilement entre eux.
      Notre groupe est conscient des difficultés des familles pour trouver un mode d’accueil à leurs enfants. Il considère que la bataille à mener est celle de l’augmentation des capacités d’accueil en crèche. A ce titre, il salue les actions portées par Leila Tlili, notamment pour obtenir des financements dans les budgets 2016 et 2017 et ouvrir une nouvelle crèche en septembre prochain. Leila Tlili, avec le soutien de la municipalité, doit continuer à porter cette ambition, et c’est la raison pour laquelle nous demandons son maintien en fonction et le respect des engagements municipaux. Notre Groupe, soucieux des engagements pris lors de l’élection de 2014, a toujours inscrit son action dans une logique unitaire. C’est le sens de son appel au rassemblement qui à ce jour compte 753 Albertivillarien-ne-s.
      Il considère que le travail et la cohésion municipale ne peuvent souffrir de méthodes autoritaires qui divisent en retirant leur délégation ou leurs responsabilités à certains élu-e-s sous des prétextes fallacieux, et ce, quelle que soit leur appartenance politique. Il regrette notamment le départ de plusieurs collaborateurs comme Gérard Del Monte et que la question de l’office HLM n’ait été traitée que sous l’angle du changement de Présidence. Les attaques contre Marc Ruer en particulier qui ne fait que défendre les intérêts des locataires. Notre groupe s’est aussi élevé contre la lamentable manœuvre qui a évincé Eric Plée du Syndicat Intercommunal de REStauration COllective, ainsi que contre le retrait tout aussi précipité des délégations de Sofienne Karroumi et Nourredine Kaddouri (même si nous ne partageons pas toutes leurs positions).
      Cohérents et loyaux tant vis-à-vis de Pascal Beaudet que de Meriem Derkaoui, les élu-e-s du Groupe de la Gauche Communiste et apparenté-e-s attendent de la Maire que les conditions d’un travail serein et collectif soient créées par le respect des élue-s tant dans leur dignité que dans le travail qu’ils mènent.
      A Aubervilliers, le 6 juin 2019
      Jean-Jacques Karman, Lionel Donnet, Danielle Marino, Eric Plée,
      Marc Ruer, Fathi Tlili, Leila Tlili, Antoine Wohlgroth.

    • Waouh ! c’est abracadabrantesque j’arrive pas à le croire. C’est pas possible, c’est un fake news ?

    • JJK et Derkaoui c’est plus le grand amour ? 13 juin 15:41, par Réconciliation impossible ?

      "On ne quitte pas parce que quelque chose s’est mal passé, on quitte parce qu’on a tout essayé et que rien ne s’améliore" (proverbe d’expérience)

    • Forum - Discussions libres 13 juin 15:43, par sépafini

      Le plus comique serait que la délégation à la petite enfance revienne à un-e élu-e qui aurait bidouillé pour avoir une place en crèche à sa convenance. Mais avec Meriem Derkaoui, c’est tout à fait impossible, y compris en passant par le conseil général qui a la compétence des crèches départementales.

    • La petite enfance c’est l’avenir 13 juin 16:13, par En dire plus

      @sépafini a l’air bien informée. Serait-elle en responsabilité dans une crèche départementale ?

    • La petite enfance c’est l’avenir 13 juin 16:49, par Plusbellelavie

      Voilà ce qui va régler vos débats. Heureusement Édouard Philippe notre 1er ministre est là. Dans le cadre de son plan de lutte contre la pauvreté, il prévoit l’ouverture de 30 000 places de crèches. Il a promis le lancement d’un service qui permettra aux familles de connaître les places disponibles dans les structures collectives et chez les assistantes maternelles. Youpi ! fini les combines pour passer devant tout le monde.

    • Forum - Discussions libres 13 juin 18:32, par Sakomense

      @sepafini : trop d’allusion tue l’allusion. Tu as l’air d’en savoir un rayon ce qui veut dire que tu es prête à lâcher le morceau ?

    • Forum - Discussions libres 13 juin 19:11, par Personnel communal

      Il sait et il vote. Il a failli faire tomber Ralite en 2001, il a fait tomber Beaudet en 2008 et Salvator en 2014, c’est……………
      Faut-il raconter la suite ?

    • Forum - Discussions libres 13 juin 19:22, par On a ce qu’on mérite

      A une époque, les communistes se battaient pour des services publics. Aujourd’hui, ils se battent pour ne pas avoir la ligne 15 et cherchent des boucs émissaires pour expliquer le manque de places en crèche. Pas étonnant que Ian Brossat soit à moins de 3%.

    • Patrick Braouzec pourrait ne pas être sur la liste PCF aux prochaines municipales, ce qui signifie qu’il ne pourrait plus être président de Plaine Commune. C’est intéressant pour nous, et en particulier pour Meriem Derkaoui qui pourrait prendre la présidence de Plaine commune.

    • Tout mais pas ça 13 juin 23:45, par Burn-out

      Si la perspective pour la présidence de Plaine Commune c’est Derkaoui , j’organise la résistance et je prends le maquis au lendemain des municipales.

    • Y a mieux 14 juin 00:04, par Fin de carrière

      Si c’est pour un reclassement pourquoi ne pas envisager la présidence du Siresco, d’autant qu’il il y a un ancien élu d’Auber qui peut donner quelques conseils.

    • On a tout à gagner à dire la vérité 14 juin 08:24, par Pouvoir être fier d’être communiste

      A vouloir diviser ses troupes pour rassembler des cautères sur jambes de bois, Meriem Derkaoui risque gros. En lisant la déclaration de la gauche communiste, je constate d’abord qu’avec ce retrait de délégation de Leila Tlili, elle s’appuie sur des faits qui sont faux. C’est un peu le retour de la loi sur les suspects, mais n’est pas Robespierre qui veut et ça s’est pas bien fini. Ensuite, je lis que des éléments de son camp sont génés aux entournures dans cette affaire. Ils peuvent l’être et aussi être mécontents de ne pas s’être vu présentée la vérité.

      Cette manoeuvre conduit à une tentative de reconstruction politique en négatif dans laquelle la logique des animosités et des affinités personnelles l’emporte sur celle des compétences et du poids politique. Tout ça est malsain.

      Je lis aussi un post un peu injuste sur les communistes qui ne mèneraient plus les vrais combats. C’est vrai que le vrai combat à mener dans l’histoire de la place en crèche c’est celui du nombre de places et non celui de désigner à la vindicte générale un bouc-émissaire. Je regrette que la maire n’aie pas mis en avant ce besoin et que la gauche communiste ait attendu le milieu de son communiqué pour le revendiquer.

    • On a tout à gagner à dire la vérité 14 juin 10:09, par Julien

      Arrêtons de perdre du temps. Il faut concrétiser le travail engagé par Mériem Derkaoui, elle seule peut rassembler. Elle est la seule personnalité locale à pouvoir le faire. Le plus urgent est de constituer une liste pour les élections municipales et de la rendre publique. Un accord se dessine qui rassemblera à coup sûr pcf, gauche communiste, ps, eelv, prg, génération’s. Rendre un début de liste publique et vous verrez les 100% auber et aternative citoyenne comme lfi courir derrière la maire pour avoir une place.

    • On a tout à gagner à dire la vérité 14 juin 14:12, par Namrak

      Julien devrait mieux analyser les influences électorales actuelles même si il n’est pas possible d’aller dispersés aux élections municipales. Il faut se parler et construire des plateformes municipales. Au delà du rassemblements des forces de gauche, il faut une démarche populaire et citoyenne et faire avec les habitants. La décision de Meriem Derkaoui de décider toute seule, sans aucune concertation avec les autres forces politiques de gauche, qu’elle était la seule à pouvoir rassembler n’est pas judicieuse, elle n’est pas de nature à créer les conditions d’un bon rassemblement. La maire devrait prendre en considération que les influences politiques à Aubervillers se sont modifiées. Le pcf n’est plus la première force politique locale, elle ne peut pas décider seule qu’elle est a meilleure candidate pour conduire la liste de gauche à Aubervilliers. Surtout qu’elle est de plus en plus contestée dans la ville et que sa majorité municipale est entrain d’exploser et de se déchirer à cause de ses détestables pratiques de pouvoir.

    • Quelle est la première force politique locale ?

    • On a tout à gagner à dire la vérité 14 juin 15:45, par Veritas

      A Aubervilliers, à gauche, la première force politique c’est La France Insoumise (voir ci-dessous). Il n’y a aucune raison qu’il n’en soit pas de même aux municipales de 2020.

      Européennes 2019

      1) RN = 1374 voix = 16%
      2) LFI = 1354 voix = 15,7%
      3) LREM-Modem = 1271 voix = 14,8%
      4) EELV = 1012 voix = 11,7%
      5) PCF = 837 voix = 9,7%
      6) Génération’s = 579 voix = 6,7%}
      7) PS = 575 voix = 6,7%}

      Europénnes 2014

      Front de Gauche = 22,47%
      FN = 20,76%
      UMP = 10,39%
      Écologie les verts = 9,37%

      Législatives 2017

      LFI = 18,37%
      PCF = 12,93%
      PS = 11,77%
      FN = 9,58%
      LR = 7,39%
      EELV = 3,43%

    • On a tout à gagner à dire la vérité 14 juin 16:09, par Ensemble dans l’action

      Pour La France Insoumise Manon Aubry l’a plusieurs fois répété ces derniers jours : "la seule collaboration possible entre les gauches, c’est de partager les mêmes combats sur le terrain".

    • Forum - Discussions libres 14 juin 20:43, par Oeil de lynx

      Non, à gauche, la première force politique c’est Karman. Regardez toutes les élections où il s’est présenté ! Si Ralite s’était présenté sans les socialistes en 1995 et 2001, Karman était devant. D’ailleurs la cantonale de 2001 a été éloquente : au premier tour, Karman, 30 %, Vincent 12%, Ros et Del Monte, 11%.

      Les européennes ne sauraient être significatives localement. Regardez les Verts, ils ont raison de pavoiser maintenant parce qu’après, ce sera plus dur, comme d’hab.

      La réalité est qu’à Auber, la gauche c’est les trois tiers : PCF, FI et PS. Les Verts, les officines localisantes peuvent troubler ce jeu et même avoir un impact décisif, pour peu qu’elles misent sur le bon cheval. En restant au dessus de ce jeu politicien, Karman apparait potentiellement come le plus rassembleur. Cela peut sembler paradoxal pour qui connait Aubervilliers.

      Personne n’aurait misé un kopek sur Karman en 1995, et pourtant il a fait 18% au premier tour. En 2001, il était parait-il en fin de course et il fait 23% au premier tour, 26 au second. Et en 2008, il est élu conseiller général quand le PC perd la mairie. Il a en plus acquis une légitimité plus grande par son bon sens et sa capacité de recul. D’aucun se rendront vite compte que c’est le bon cheval.

    • Méfiez-vous, les "officines" locales peuvent très bien tirer leur épingle du jeu. En partant des préoccupations quotidiennes des habitants leurs animateurs ont engagé un vrai travail d’écoute qui peut se révéler payant d’autant que la section du pcf est déficiente à tout point de vue. Derkaoui à tort de les mépriser et de les sous-estimer comme elle le fait. Il est à craindre malheureusement qu’ils ne parviennent pas à s’entendre car seul un rassemblement de R2A-100% Auber avec Alternative Citoyenne soutenu par LFI serait de nature à balayer la monarchie albertivillarienne et s’ils étaient accepté par Karman le dégagisme contre Derkaoui les feraient vainqueurs à coup sûr.

    • Les ralliements politiciens vont sauver la maison qui brûle 14 juin 22:15, par Pompier de service

      Oui jj karmann a incontestablement un poids politique dans la ville. Il a un énorme avantage sur derkaoui il est populaire, il ne coupe pas les têtes et ne pratique pas l’autoritarisme. Mais il y a aussi un obstacle qu’il se refusera de franchir, une ligne interdite, celle de la désunion avec le pcf. Derkaoui va lui faire un pont en or pour qu’il reste sur sa liste. Seul il ne peut pas l’emporter alors il choisira le ralliement avec derkaoui dans une déclaration politicienne habituelle en la circonstance et tout le monde applaudira et rien ne changera.

    • Pourquoi faire ? 15 juin 01:20

      Et pourquoi faire ?

      Ca ne parle pas beaucoup de projet dans tout ça.

      Pendant ce temps, je sais ce que fait la Maire. D’ailleurs, y’a pas mal de projet en devenir très intéressant sur la ville même s’il y a du retard comme sur le métro et je souhaite qu’ils se poursuivent.

      La droite commence à bouger un peu.

      Le PS, je crois qu’ils sont divisés en 2. Un pro Macron, l’autre plus à gauche.

      La france insoumise, ils ont l’air de sortir de leur ligne hégémonique. Et j’espère qu’ils vont se rassembler avec la majorité pour porter des projets. Ils auraient plutôt intérêt à construire des projets avec la Maire.

      Karman, il a l’air gentil mais il a l’air très mal entouré. Voir l’article dans le parisien. Certes, il est connu mais c’est pas l’avenir de la ville. Faut se le dire franchement.

      Pour le reste, je ne sais pas de qui on parle et ce qu’ils proposent. Y’en a qui sont cités mais je ne les connais pas sauf 100% Auber. Je crois qu’ils ont fusionné dans un truc.. Bref, ça m’a perdu.

    • Forum - Discussions libres 15 juin 13:19, par Pourferkoi

      Tiens, la maire aurait des projets. Ça, c’est l’info du jour. Pour quoi faire nous parle du retard de la ligne 12 comme projet, on ne voit pas bien les autres parce que il nous dit qu’il sait mais tout est supposition dans son post
      On n’ en saura pas plus.

    • La maison brûle 15 juin 17:19, par Au secours

      "La france insoumise, ils ont l’air de sortir de leur ligne hégémonique. Et j’espère qu’ils vont se rassembler avec la majorité pour porter des projets. Ils auraient plutôt intérêt à construire des projets avec la Maire".
      Tient donc ! voilà qu’à l’approche des élections municipales Rabcor trouve que LFI devient fréquentable au point d’espérer qu’ils se rassemblent avec la majorité pour construire des projets avec la maire, alors que jusqu’à là ils étaient totalement infréquentables. Et si l’hégémonie était plutôt du côté de la maire au point de rendre difficle, voir impossible, tout rassemblement ?

    • A Aubervilliers, à gauche depuis 2017, la première force politique c’est La France Insoumise. Il n’y a aucune raison qu’il n’en soit pas de même aux municipales de 2020. Il serait temps que la maire s’en aperçoive et cesse de considérer qu’elle est le seul recours possible pour l’avenir.

    • Forum - Discussions libres 15 juin 22:19, par Il sea midi chaque jour

      Pour lancer ce type d’affirmation, il faut s’appuyer à la fois sur des élections nationales et des élections locales. Si on a une visibilité sur les élections nationales, on n’en a aucune sur les élections locales concernant la FI. On l’a vu pendant longtemps avec le PS. Alors qu’il avait le vent en poupe nationalement, il a longtemps peiné pour arriver au niveau du PC localement. La faiblesse de ses personnalités locales y était sans doute pour quelque chose, comme c’est le cas actuellement pour la FI. Il faut du temps pour prendre une ville et de la légitimité. Celle que Beaudet n’a jamais réussi à acquérir et que Karman à mis 50 ans à gagner, et pas seulement par défaut.
      Alors vos supputations qui reposent sur des éléments ponctuels au lien distendu avec la réalité locale n’ont d’intérêt que pour ceux qui voient midi à leur porte.

    • Forum - Discussions libres 16 juin 14:14, par Midi sera encore demain

      Je partage ce point de vue qui m’apparaît nuancé. La question de la FI sera de savoir si localement elle peut acquérir une crédibilité politique. La faiblesse de son organisation locale, ses têtes inconnues localement, son député transparent présentent un double risque : celui d’exister à hauteur de 5 à 10% pour une municipale ou celui de se faire bouffer par une organisation locale. S’associer à Derkaoui c’est encore se diluer dans une union de la gauche sans perspective. La perspective politique la plus sensée est de jouer les seconds couteaux. C’est le mieux pour ne pas se griller et faire grandir ses militants. Reste à savoir pour qui. Derkaoui, c’est exclu, une organisation locale, c’est trop réducteur idéologiquement, ne reste que Karman.

    • Union de gauche dominé par les sociaux libéraux, union de la gauche kif kif ou union de la gauche dominé par la gauche radicale.

      Dans union de la gauche, y’a plusieurs options :

      - La gauche de Hollande (PS-Vert) dominé par les idées sociale libérale.

      - La Gauche espagnole et portugaise avec un rapport de force quasi égal entre sociaux démocrate et podemos ou encore PS potugais + PCP et Bloco

      - La gauche Brésilienne ou chilienne PT +Pcob + sociaux démocartes, PS +PCChilien + sociaux démocrates, PSUV + PCV.

    • Forum - Discussions libres 16 juin 16:24, par Midi sera encore demain

      Et le PCF ? C’est une force qui compte. Elle a repris la ville en 2014. Son gros problème, ne pas perdre le leadership de la majorité. Ce n’est pas simple pour plusieurs raisons. La première tient à la tête de liste. Après le gentil Pascal Beaudet, on pouvait penser que Meriem Derkaoui serait capable de trancher. Mais ce n’est pas les débats sur les décisions qu’elle tranche, c’est les têtes. Et du coup, ses soutiens qui se sont laissés embarquer dans des positions hasardeuses se retrouvent en difficulté quand il s’agit de couper une nouvelle tête (celle de Leila Tlili). Ensuite, on assiste à la dégénérescence du PC local qui depuis le début du mandat n’a quasiment eu aucune expression. On case des collaborateurs au cabinet de la maire après s’être séparé de gens d’expérience, dont on perçoit mal l’impact sur la politique municipalel tant la communication est hors sol. On est dans la survie de ce qui reste d’une caste dont les éléments les plus intéressants ne sont plus là. Ça peut durer mais des lors qu’ont fait depuis plusieurs municipales des premiers tours à 30%, tout peut arriver. D’ailleurs ca à failli arriver en 2001 et c’est arrivé en 2008 avec la victoire des socialistes. Rien ne dit qu’un rabibochage Derkaoui Karman suffira et manifestement la maire ne le souhaite pas. Et il apparaîtrait comme poliliticien. Et ce ne serait pas la première fois qu’une telle manœuvre ne permettrait pas d’atteindre le but.

    • C’est la description d’un épisode de Dallas.
      Ce n’est pas très intéressant. Ca évite de faire de la politique.

    • Et ce qui compte au final, c’est le projet. Mais vu que certains n’en ont pas...

    • Forum - Discussions libres 16 juin 20:43, par Julie

      C’est pas gentil pour le PCF

    • Encore un petit détournement pour éviter de parler de politique.

    • A l’internaute qui trouve mon post pas très intéressant, qu’il ait l’humilité de laisser chacun se faire son opinion. C’est comme l’autre internaute qui nous explique qu’il faudrait faire de la politique et qui au passage est bien incapable d’avancer quoique ce soit dans ce domaine.

      On attend toujours sur ce site les positions du PCF local, s’il en a.

    • Je note avec intérêt que La France Insoumise Auber ne perd pas son temps à faire des commentaires sur la crise de la majorité municipale. Comme quoi, si le pcf Auber fait un petit effort, le rassemblement derrière Mériem Derkaoui peut-être envisageable.

    • Forum - Discussions libres 18 juin 19:42, par Dallas

      Et si le PS était la première force de gauche à Aubervilliers ? La question peut sembler incongrue mais c’est ce qui ressortirait d’un sondage fait à Aubervilliers à l’automne. Certes, ça se joue à touche-touche avec le PC et la FI, mais quand même. il y a des restes de la vague rose qui avait submergé le département entre les années 2000 et 2010. Tout devait alors réussir au PS, Aubervilliers devait inexorablement rester socialiste, Hanotin devait devenir maire de Saint Denis, Pantin était passé à vie au PS… Certes, Hollande est passé par là… Mais il y a des restes.

      Pourtant, les socialistes locaux qui par le passé savaient serrer les coudes, ont laissé à voir des divisions béantes. Les socialistes historiques ont été mis hors circuit. C’est ainsi que Yonnet s’est se retrouve avec Garnier même s’il n’est pas encarté, avec 100% Aubervilliers. Les socialistes opportunistes sont déjà avec Meriem Derkaoui. Enfin ceux qu’on aurait un temps appelé les sossedem ont déjà supprimé le logo du PS sur leur local pour créer le Rassemblement pour l’avenir d’Aubervilliers. Ils se sont divisés en trois pour les européennes, entre les hamonistes, les Gluksmaniens et sans doute les abstentionnistes, les verts ou je ne sais qui. En rejetant leur identité qui pouvait encore avoir un poids localement, ils ont suivi le mouvement national et ont refusé de se retrouver sur le local. Peut-être paient ils aussi la faiblesse de leur projet municipal de 2008 avec une ville clientéliste livrée au promoteurs dans laquelle les gens ne se reconnaissent plus.

      A court et moyen terme, ils sont perdants, et pire, peuvent faire perdre ceux à qui ils s’accrocheraient comme un boulet.

    • Sa popularité fera la différence 18 juin 22:16, par Julien

      "Quand le vent du changement se lève, les uns construisent des murs et les autres des moulins à vent" dit un proverbe chinois. Mériem Derkaoui a fait le choix des moulins à vents laissant les murs à ses opposants de la gauche radicale. C’est ce qui fait d’elle la première force politique de la ville. C’est pourquoi les élections de 2020 ne lui apporteront aucune mauvaises nouvelles. Mériem Derkaoui va réussir son rassemblement car elle est la seule à pouvoir donner un avenir à la ville. Et ça le pcf, le ps, les verts eelv , le prg, la gauche communiste et génération’s l’ont bien compris. Ils vont tous, dès janvier 2020, annoncer leur ralliement et se ranger derrière elle sans discuter. C’est la seule solution pour eux s’ils veulent avoir une chance d’être élu et ça, ça va donner plus 45% dès le premier tour. R2A 100% auber et alternative citoyenne ne récolteront que des miettes.

    • Réveiller Aubervilliers devient urgent 18 juin 22:45, par Titi l’albertivillarien

      C’est cauchemardesque Julien parle comme Rabcor

    • Forum - Discussions libres 19 juin 07:02, par Julie

      Julien avait déjà prédit 30% pour le PCF aux européennes à Aubervilliers, maintenant, il prédit 45% pour Meriem Derkaoui au premier tour de la municipale. Il y croit dur comme fer. C’est bien d’avancer avec des certitudes mais je crains que Rabcor ne revienne et nous dise comme il l’avait fait pour les européennes que le PCF ne ferait pas un bon score et il avait raison. Pour l’instant, Julien peut diviser ses prévisions par deux et la maire sortante fera 25% au premier tour des municipales. Lors des dernières élections (2001, 2008, 2014), le vainqueur a été à chaque fois en danger car il dépassait tout juste les 30% au premier tour. Et dans les trois cas de figure, il avait avec lui une équipe soudée, même si le désaveu de la population était réel. Là, on a à la fois le désaveu de la population et une équipe qui rétrécit comme peau de chagrin, d’où mon pronostic à 25%.

    • Forum - Discussions libres 19 juin 09:29, par JULIEN auber

      La problématique n’est pas de savoir qui sera élu, combien par famille et sous-famille, mais définir le programme qui sera porté pour la période 2020 - 2026.
      Combien de construction nouvelle, combien de logements sociaux, que proposons-nous à la jeunesse, comment financer les équipements sachant que nous avons signé un accord de contractualisation avec l’État. Nous payons encore pendant quelques années les erreurs de gestion de Salvator Yonnet.

    • Auber mérite mieux 19 juin 10:06, par Macron bis

      En signant un accord de contractualisation avec l’État qui limite nos dépenses de fonctionnement (voté avec la droite au conseil municipal) nous acceptons la politique de rigueur du gouvernement Macron. Pas de quoi être fier !

    • On va se ramasser une veste 19 juin 10:56, par Anecdotes locales

      Julie a raison de considérer que Julien a la victoire facile. Croire au succès est un peu vite oublier les rancœurs et les règlements de compte actuels. La maire manque d’expérience pour gérer la dispersion de sa majorité. En même temps elle en est la cause. Il n’est pas écrit que Karmann va se coucher devant Derkaoui, sinon il va se ridiculiser. Vu son âge il joue sa dernière carte pour conduire une liste, s’il ne le fait pas il tombera dans les oubliettes et disparaîtra du monde politique albertivillarien. 100% auber et alternative citoyenne ne s’entendront jamais mais ils peuvent à eux deux approcher les 15%. Personne ne cause de Aïdara qui reste responsable départemental de LREM. Selon les "bruits de couloir" il travaille discrètement à sa liste, n’oublions pas qu’il à fait plus de 27% aux législatives. Après LREM pourrait s’abstenir de faire une liste et laisser, sans rien dire, le champs libre à Franclet. Karine Franclet "mariée" avec LR peut surprendre et atteindre les 20%. Pour l’immédiat du côté LFI c’est silence radio, mais étant donné que les communistes d’Auber ne peuvent pas supporter de les voir même en photo, ils finiront par défaut par apporter leur soutien à une autre liste citoyenne, là aussi il faut se souvenir que Bastien Lachaud a fait plus de 18% aux législatives et plus de 15% aux européennes pendant que le pc faisait moins de 10%. Tout ce joyeux bordel n’assure en rien une victoire pour Dekaoui, qu’elle ne mérite pas par ailleur. Visiblement l’heure est au changement dans une incertitude totale d’autant que personne ne sait ce que pourrait envisager l’ex FN. Pour conclure ceux qui croient que le programme fera la différence se foutent profondément le doigt dans l’œil, les électeurs ne lisent plus les promesses électorales auxquelles ils ne croient plus. L’avenir est entre les mains des abstentionnistes.

    • Forum - Discussions libres 19 juin 11:37, par ras le bol

      Julien, Julie, Juliette, Jules, Julia… Tous ces pseudos nous fatiguent depuis des lustres. Qu’ls commencent à faire de la politique et on verra après. Pourquoi n’interviennent-ils jamais sur les actions municipales, par exemple les visites de la maire dans les quartiers, les arbres de la Maladrerie, la ligne 15, la ligne 12, la nécessité de resserrer la majorité municipale ?

    • Éloge du vide 19 juin 17:26, par Palpitant

      @ras-le-bol demande d’intervenir sur les actions municipales ! pourquoi pas ? Encore faudrait-il que celles-ci présentent un quelconque intérêt pour mériter des commentaires. Essayons quand même de répondre à @ras-le-bol. Que dire des visites de la maire dans les quartiers ? Commencer par se demander si dans une ville de 90 000 habitants il est normal de constater ces visites solitaires comme si tout reposait sur un seul personnage : la maire. Il devrait être possible de faire reculer le culte de la personnalité, qui n’est plus d’actualité à notre époque, pour montrer un collectif municipal au travail au lieu de cette excessive et exécrable personnalisation. Où sont les autres élus-es dans leur diversité ? La ligne 15 et 12 : parlons-en, mais pour dire quoi ? Depuis le début la maire va d’échec en échec sur ces dossiers. Les arbres de la Maladrerie. Sujet de grande actualité qui mécontente à juste titre les habitants. La réalisation de ce puits de ventilation est connu de longue date par la municipalité sans que la maire ne prenne la moindre initiative autre que de décréter tardivement qu’on ne coupera pas les arbres. Peut-être que les pseudos fatiguent, mais peut-être aussi qu’eux mêmes sont fatigués, usés, par une maire qui passe son temps à communiquer pour justifier son existence. Quand à l’appel au resserrement de la municipalité, la mission première d’un maire n’est pas de couper des têtes mais de souder son équipe municipale, de ce point de vue le fiasco est total.

    • Forum - Discussions libres 19 juin 22:29, par Dallas

      Pourquoi LREM sera en tête au premier tour des municipales. D’abord parce qu’ils ne s’en sont pas si mal sortis lors des européennes. Macron dispose d’un réel socle électoral. N’oublions pas que LREM avait fait 27% au premier tour des législatives. Et 27%, c’est plus que le score que fera Derkaoui aux municipales. Et on voit mal qui pourrait faire davantage même en imaginant des alliances qui de fait apparaitraient contre nature. Les verts de Monino feront le forcing pour une liste unique à gauche. Mais plus ça tirera dans ce sens, notamment avec Hafidi, plus ça crééra le grand écart avec Karman. Et même si Karman ne présentait pas de liste, il y aurait de la perte en ligne. dans ce contexte marqué par une confusion générale, l’opération siphonage des voix de droite par LREM se poursuit inexorablement. L’UDI a fait son temps dans le 93, depuis que Lagarde déserte Drancy, cumul des mandats oblige. LR n’est pas en meilleure santé et le vote utile se portera inévitablement sur LREM. De là à remporter un second tour, ce sera un peu juste, sauf si on joue au plus con à gauche. Et avec la personnel politique en responsabilité actuellement, le pari peut être gagné, ce qui laisse toute ses chances à un illustre inconnu qui conduirait la liste LREM.

    • Bon sens 20 juin 14:14, par Jules

      N’importe quoi ! S’imaginer que LREM peut faire 25% au premier tour d’une municipale, c’est du délire. Il n’y a plus aucune réserve de voix à droite. Le rapport de force c’est 70/30. La ville ne peut pas échapper à Meriem Derkaoui.

    • Infos 20 juin 14:23, par Vigie

      Pour ajouter au brillant babillage politicien qui se déroule sur ce site, je souhaite donner deux informations capitales :

      1/ Le député B. Lachaud est de retour sur nos murs, encadré par les affiches de spectacles collées par l’entreprise publicitaire qui inonde périodiquement Aubervilliers ;

      2/ Nos boîtes aux lettres ont accueilli un curieux faire part d’anniversaire-autopromotion filiale édité par JJ Karman.

      Ces deux éléments peuvent bouleverser bien des analyses.

    • Révélations (suite) 20 juin 16:20, par Éclairage politique

      Savoir que Bastien Lachaud fait coller ses affiches par un affichiste privé est en effet une info fondamentale. Et plus encore, que ses affiches soient positionnée entre deux affiches de concert est un élément de contexte indispensable à la compréhension des enjeux politiques locaux.

    • Présent en affiche pour masquer son absence sur le terrain, c’est plutôt ça le problème !

    • La chute n’en fini pas 20 juin 20:24, par Dégobiller

      Ha ! les communistes se réveillent et retrouvent leur instinct naturel. Un sport favori dans lequel ils sont imbattables : le bashing du député Bastien Lachaud. A l’heure du rassemblement dans l’action vous préférez vous enfoncer dans le dénigrement et la désunion. C’est bien continuez comme ça, vous êtes à moins de 10%, mais courage vous êtes sur la bonne pente, vous devriez encore pouvoir dégringoler sans faire trop d’effort.

    • A la conquête de l’inutile 20 juin 20:55, par Boute-en-train

      @Vigie me fait bien marrer à propos du "babillage politicien". Les deux informations qu’il juge capitales relèvent très précisément du babillage politicien superflu.

    • Terre brûlée 21 juin 17:56, par Attila

      Je viens faire une petite promenade dans la ville, je confirme que les communistes sont bien réveillés. Ces trois derniers jours ils ont fait la tournée des panneaux d’affichage. Comme par miracle toutes les affiches du député Bastien Lachaud ont disparu scrupuleusement recouvertes par les affiches de la maire d’Aubervilliers où du pcf. C’est fait proprement donc on va pas se plaindre. Pas bien sûr que ces gens là réfléchissent beaucoup. Même Attila qui laissait la terre brûlée après chacun de ses passages a vu son empire sombrer. Vouloir effacer LFI des murs d’Aubervilliers est d’une rare stupidité au moment où il faudrait au contraire chercher des rapprochements. Décidément les communistes d’Aubervilliers observe la politique par le petit bout de la lorgnette. A continuer comme ça leur avenir est de plus en plus incertain.

    • Forum - Discussions libres 21 juin 18:24, par Bibi coco

      Au moins c’est pas un affichiste pro qui a collé les affiches PCF et comme Lachaud ne vient jamais il ne verra pas qu’il n’est plus sur les murs

      • Lachaud, je crois qu’il est plutôt préoccupé à devenir numéro 2 ou 3 de la FI.

      • Comment éviter le naufrage qui s’annonce ? 27 juin 14:20, par Sauvetage impossible

        Rien de surprenant à ce qui vient de se passer au conseil municipal. Vu le bazar dans cette mairie qui montre que la maire ne maîtrise plus rien même avec ses alliés privilégiés, je conseille à LFI de rester le plus loin possible d’Aubervilliers. Ils n’ont rien à gagner à se rapprocher de Derkaoui qui est en perdition et totalement invivable du point de vue de ses comportements. Aucun intérêt pour LFI et pour les autres partis politiques de gauche à monter sur un bateau qui coule en pleine tempête.

      • Mériem Derkaoui n’a que faire du soutien de LFI. Elle sera réélue sans difficulté et sans l’aide de LFI. Karmann et Yonnet finiront par rentrer dans le rang tout comme le ps et génération-s. Pour eelv c’est déjà réglé JF Monono en est le garant dès lors où il est assuré de son titre de Maire adjoint avec indemnité. Pour le prg Hafidi est aux ordres et fera ce qu’il doit faire pour peu qu’il conserve son secrétariat et son chargé de mission et bien évidemment ses indemnités.

      • Forum - Discussions libres 27 juin 19:30, par Justine

        Moi ce qui me choque, c’est que dès qu’on l’attaque à un comportement clientèliste, on voit que certains réagissent pour soutenir cela.

        Si on reprend les faits. Leila Tlili veut s’attribuer une place en crêche et en plus, elle n’habite pas la ville, la maire lui retire sa délégation. Karman fait une déclaration et quitte le conseil municipal pour soutenir ça. Il vit dans un autre monde le Karman.

        Franchement, qui soutient ça ? La logique voudrait qu’on soutienne la Maire. Apparemment, certains préfèrent ce type de comportement. Cela les désohonore.

      • Relis l’article du parisien, ça te rendra intelligent !

      • Participer à cette discussion

    • Forum - Discussions libres 22 juin 16:09, par raymond

      Une fois de plus c’est Monino qui va désigner le futur Maire.
      ca étais le cas en 2001 avec Ralite, en 2008 avec Salvador
      et en 2014 avec Beaudet.

      Tout le monde dit attendre son choix pour savoir dans quel camp
      il faut aller.

      marrant car lui il veut arrêter , tout le monde va arrêter ??

    • Forum - Discussions libres 27 juin 19:41, par Justin

      Si tu trouves normal qu’en moins d’un an une maire retire leur délégation à 4 élus, adhère au PRG qui en demande plus (pour Justine)

    • Forum - Discussions libres 27 juin 20:03, par Justine

      Je trouve même cela assez mesuré.

      Elle retire leur délégation à des élus qui s’abstiennent sur le budget et critiquent fortement les orientations politiques prise par la majorité. Leur critique ont été parfois plus virilente que la droite. C’est dire. En plus, ils ne démissionnent même pas.

      Une autre élue, elle veut s’attribuer une place en crêche en douce alors qu’elle n’habite pas la ville et adjointe à la petite enfance.

      C’est parfaitement normal.

    • Forum - Discussions libres 27 juin 20:25, par Justin

      Je confirme à Justine qu’il faut 1/ qu’elle se renseigne un peu plus précisément sur ce qu’elle avance, 2/ qu’elle adhère au PRG, il y a encore de la place dans la cabine téléphonique.

    • Forum - Discussions libres 27 juin 20:31, par Justin

      @ Justine, je t’invite à ne pas trop aller sur le terrain glissant des élus privés de délégation non démissionnaires. La maire aurait du sans délai mettre à l’ordre du jour du conseil municipal le retrait de leur titre d’adjoint et donc laisser le conseil municipal se prononcer par un vote. En ne le faisant pas, elle est dans l’illégalité. Elle pourrait bien le payer cher devant le tribunal administratif. Si je peux te donner un conseil, tu gagnerais à la mettre en veilleuse la dessus.

    • Forum - Discussions libres 27 juin 20:35, par Justine

      Justin veut avoir le dernier mot. Je te le laisse. C’est vrai que les femmes n’ont pas leur mot à dire et disent des choses inexactes.

    • Forum - Discussions libres 27 juin 20:37, par Justin

      Non, il s’agit simplement d’énoncer des éléments qui sont avérés, pas des supputations. Bonne soirée

    • Forum - Discussions libres 27 juin 20:55, par Julie

      J’attends avec impatience le communiqué de la ville sur cette affaire

    • Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Décès de Bernard Boudet 16 mai 23:12, par Le maître toilier

    Nous avons appris aujourd’hui le décès de Bernard Boudet.

    Militant écologiste, membre du collectif Eau’bervilliers pour uen régie publique de l’eau, du collectif climat, de l’association Circul’livres, etc..., il est décédé des suites d’une chute en vélo survenue il y a environ un mois.

    Un hommage familial et amical lui sera rendu lundi 20 mai à 18h au Temple protestant, 195 avenue Victor Hugo à Aubervilliers.

    Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Samedi, une grande première aura lieu à Paris : La France insoumise, la CGT et les Gilets jaunes marcheront côte-à-côte.

    C’est un événement inédit, nous devons y être en nombre !

    Rendez-vous : Samedi 27 avril - 12h30
    Devant "L’Atelier"
    95 Boulevard du Montparnasse
    75006 Paris

    Participer à cette discussion

    • Manifestation du 1er mai 30 avril 20:09

      Info concernant transports en commun pour se rendre à la manifestation (Montparnasse - Place d’Italie)

      Stations de métro fermées dès 7 heures mercredi

      Argentine, George V, Tuileries, Charles de Gaulle - Étoile, Concorde, Franklin D.Roosevelt, Champs Elysées Clemenceau, Victor Hugo, Ternes, Opéra, Kléber, Boissière, Pyramides, La Tour Maubourg, École Militaire, Madeleine, Invalides, Miromesnil, Assemblée Nationale.

      Le trafic sera interrompu :

      Ligne 6 : à partir de 7 heures, entre Trocadéro et Charles de Gaulle-Etoile puis, à partir de midi, entre Montparnasse et place d’Italie.

      Ligne 8 : dès 7 heures, entre La Motte-Picquet-Grenelle et Richelieu Drouot

      Stations fermées à partir de midi

      Vavin, Raspail, Denfert-Rochereau, Saint-Jacques, Glacière, Corvisart, Notre-Dame des Champs, Port Royal

      RER C

      Le trafic sera interrompu mercredi entre Musée d’Orsay et Javel et entre Musée d’Orsay et Avenue du Président Kennedy. Reprise des circulations estimée à 19 heures. Sur l’axe Ouest, les trains sont origine / terminus en gare de Javel. Sur l’axe Sud, les trains sont origine Musée d’Orsay et Paris Austerlitz. Sur l’axe Nord, les trains sont origine / terminus en gare de Avenue du Président Kennedy.

    • Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Notre Dame de Paris 17 avril 10:21, par annie

    Je souhaiterais ce matin me placer à contre courant de cette vague poisseuse de compassion .
    C’est effectivement dommage que le feu ait atteint ce monument qui célèbre la religion , Paris , les croyants et les incroyants ...mais faut il vraiment que la vie s’arrête , que la nation soit en pleurs ?
    Et que dire alors de cette pluie de millions d’euros , de l’attitude du gouvernement pour qui plus rien n’existe et qui est devenu opportunément sourd et muet sur tout le reste ...
    À quand une souscription pour les pauvres et les affligés ?
    J’attends ...

    Participer à cette discussion

    • Notre Dame de Paris 17 avril 17:59

      Ca s’appelle l’impot. Il faut juste le rendre plus équitable et faire payer les riches et les évadés fiscaux.

    • Notre Dame de Paris 18 avril 09:23, par La rose et le réséda

      En réponse à Annie 1 ou Annie 2 ( il y a 2 homonymes différentes sur ce site) :
      ’’ aide toi et le ciel t’aidera ! ’’

    • Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • A propos de Julian ASSANGE 13 avril 11:25, par kikid’auber

    Certains à gauche demandent que Julian ASSANGE puisse bénéficier de l’accueil en France comme réfugié politique
    Mais est-ce vraiment prudent pour lui .IL y a deux affaires dans le passé qui devraient nous rendre extrêmement méfiant.

    L’enlèvement de Medhi BEN BARKA en Octobre 1965 et surtout en Juillet 2013, le blocage par la FRANCE entres autres pays dans son avion du président de BOLIVIE Eva MORALES sur simple rumeur qu’il pouvait avoir dans son avion Edward SNOWDEN.

    Personnellement je pense que la France est beaucoup trop liée aux Etats Unis (l’OTAN) pour que Julian ASSANGE pour sa sécurité puisse avoir l’asile politique en France.

    Participer à cette discussion

  • Créer une nouvelle discussion

  • Stop 7 avril 15:01, par chez guevara

    Non Mériem Derkaoui n’annule pas les Européennes, non il n’y à pas de clampins sur la photo comme le dis Repos de façon méprisante mais des soutiens à la candidature de la Maire, oui elle a été élue, car pour rappel, tous les élus peuvent prétendre à être maire, même si dans 90% des cas on choisis celle ou celui qui conduit le liste, ils sont tous légitimes (puisqu’élus) pour le poste. Alors STOP aux mensonges, approximations et infos douteuse. La campagne pour les Européennes va démarrer et il n’y a rien de choquant à ce que la Maire sortante annonce sa candidature et commence sa campagne, pour mémoire Mélenchon, Le Pen et Macron sont partis à la présidentielle presque 2 ans avant

    Participer à cette discussion

0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 | ... | 1410