Assemblée citoyenne du Front de Gauche

Mardi 12 février à 19h00, école Robespierre : quelles perspectives pour le Mali ?

dimanche 10 février 2013

La semaine passée, une manifestation d’une centaine de maliens accompagnée de la députée Elisabeth Guigou et du maire Jacques Salavator remontait l’avenue de la République déployant drapeaux bleu blanc rouge et une banderole saluant l’intervention militaire française au Mali. Qu’est ce qui nous dit que dans un an, ces mêmes manifestants ne défileront pas, mais sans leurs accompagnateurs cette fois-ci, drapeaux tricolores rangés avec une banderole s’élevant contre l’humiliation faite au peuple malien de se voir imposer un règlement établi par l’ancienne puissance coloniale ?

Issa Ndiaye, universitaire malien et dirigeant du mouvement populaire du 22 mars est intervenu [1] ce week-end au 36ème congrès du PCF . Il sera présent mardi soir pour apporter son éclairage sur une question qui mérite de croiser les différentes approches ; en tout cas de ne pas en rester à des visions occidentales ne visant qu’à conforter les rapports de domination idéologique, économiques et politiques qui perdurent depuis la colonisation. Sokona Niakhaté, conseillère municipale à Fontenay sous Bois et présidente de la coordination des élus maliens, ainsi que François Asensi, député de Seine Saint Denis qui a rapporté sur cette question à l’assemblée pour le Front de Gauche nous accompagneront à l’occasion de cette prochaine assemblée du Front de Gauche d’Aubervilliers.

Éric Plée

1 Message