Robert Taillade est décédé

mardi 22 mars 2011

Notre camarade Robert Taillade est décédé lundi 21 mars.

Nous reviendrons très bientôt sur la vie si riche de celui qui fut très longtemps élu municipal d’Aubervilliers, et fut déclaré "Maire honoraire du Montfort".

Ses obsèques auront lieu vendredi 25 mars à 14h30 à la chapelle du montfort rue du buisson.

L’inhumation aura lieu ensuite, à 15h30, au cimetière communal rue Charles Tillon.

5 Messages

  • Robert Taillade est décédé Le 22 mars 2011 à 17:45, par La pastèque rouge et noire

    Toutes mes condoléances a sa femme et a sa famille, de la part d un voisin et camarade du montfort Thierry bonus

  • Robert Taillade est décédé Le 28 mars 2011 à 01:16, par Josiane

    Allez, Robert, ce soir de victoire, j’ai levé mon verre à toi, dommage que tu sois parti trop tôt pour ne pas la savourer ce soir !!!!!!!!Si tu avais vu l"ambiance devant la section !!!!! Et tu nous manqueras beaucoup !!!

  • Robert Taillade est décédé Le 28 mars 2011 à 10:21, par Roland Taysse

    Un homme est mort. On le surnommait "le maire du Montfort" . Il était de ses gens si ordinaire et pourtant si extra-ordinaire tant il s’investissait pour combattre la mal vie dans son quartier et dans la société. J’ai reçu de lui ma première carte du PCF, en 1972 à la cellule Viriot avec Arlette, "petit louis" et les autres. Ensemble nous avons arpenté les rue du Montfort, les arrières coures avant la construction de la Maladrerie ou subsistaient les vestiges de l’Aubervilliers de Prévert. Une misère qui donne un sens aux révoltes et aux combats. C’est pour des Hommes comme Robert que même en s’éloignant d’une organisation politique on reste fidèle aux idéaux de justice, de liberté et de fraternité qui ont été et son encore le terreau d’engagements vrais. Communiste, parfois critique mais jamais désespéré. Homme de conviction mais toujours attentif aux autres comme le montre les liens qu’ils avaient tissé avec la paroisse du Montfort. Ils le savent déjà d’expérience, mais je veux dire à sa famille que Robert était un Homme bien. Alors oui dédions lui la victoire de Dimanche soir mais avec au creux de l’oreille cette petite musique "être à l’écoute des autres toujours et encore pour convaincre et rassembler".

  • Robert Taillade est décédé rectif Le 28 mars 2011 à 10:44, par Roland Taysse

    Un homme est mort. On le surnommait "le maire du Montfort" . Il était de ces gens si ordinaires et pourtant si extra-ordinaires tant il s’investissait pour combattre la mal vie dans son quartier et dans la société. J’ai reçu de lui ma première carte du PCF, en 1972 à la cellule Viriot avec Arlette, "petit louis" et les autres. Ensemble nous avons arpenté les rues du Montfort, les arrières coures avant la construction de la Maladrerie ou subsistaient les vestiges de l’Aubervilliers de Prévert. Une misère qui donne un sens aux révoltes et aux combats. C’est pour des Hommes comme Robert que même en s’éloignant d’une organisation politique on reste fidèle aux idéaux de justice, de liberté et de fraternité qui ont été et sont encore le terreau d’engagements vrais. Communiste, parfois critique mais jamais désespéré. Homme de conviction mais toujours attentif aux autres comme le montrent les liens qu’il avait tissés avec la paroisse du Montfort. Ils le savent déjà d’expérience, mais je veux dire à sa famille que Robert était un Homme bien. Alors oui dédions lui la victoire de Dimanche soir mais avec au creux de l’oreille cette petite musique "être à l’écoute des autres toujours et encore pour convaincre et rassembler".

  • Robert Taillade est décédé Le 8 avril 2011 à 12:42, par Jo

    Cette majorité municipale est arrivée à une telle bassesse, qu’elle n’a pas honoré Robert. En effet, en début de séance du CM hier soir, Mme Hammache a demandé une minute de silence pour le décès d’ un jeune de 32 ans, travaillant, semble-t-il, à la ville. Rien pour Robert.Jean Jacques Karman a regretté vivement ce fait. Réponse du maire "On le fera en fin de séance du CM, et je suis allé à son enterrement".Comme la fin du CM a été très houleuse et s’est passée sans les élus du groupe communiste et apparentés, sans l’UMP,et sans l’UNA, quid de l’hommage à Robert Taillade ? Espérons qu’ils arriveront à se rattraper au prochain CM, mais j’en doute.