Locataires de l’office : la victoire !!!

jeudi 19 novembre 2009

Jeudi 19 novembre, à la suite de plusieurs courriers, mails, interpellations des locataires en colère, le Maire a enfin accepté de recevoir des représentants des locataires. En colère pourquoi ? Parce que depuis octobre, l’Office avait décidé de baisser le chauffage à 16° la nuit, et de le monter à 19° la journée.

Les personnes âgées, les enfants en bas âge, les malades ? Une seule réponse : "Vous avez la sensation du froid". Et oui, concernant le froid, la "sensation" fait tout !

À 17 h 30, des dizaines de locataires se sont rassemblés devant la mairie avant d’investir le hall. Le Maire et le Président de l’Office ont reçu une délégation nombreuse, composée de locataires de plusieurs grands ensembles, de Jacques Poiret et de Fabrice Gilard, administrateurs CNL, de Marc Ruer de la CNL de Seine-Saint-Denis.
Après une heure et demie de discussions et de négociations, l’Office cède devant la résolution des locataires. Le chauffage sera dorénavant à 21° dans tous les immeubles de l’Office.

La morale de cette histoire ? La lutte collective paye !

C.A.

8 Messages

  • Un pas en arrière qui en appelle d’autres Le 20 novembre 2009 à 17:17, par Jos

    Ils ont donc reculé. C’est une bonne nouvelle mais, diantre, quelle surdité.

    Il faut qu’ils le sachent : le froid a fait monter la colère, mais d’autres s’accumulent. Les services des impôts croulent sous les réclamations gracieuses. Depuis trois semaines plus de 500 personnes, parmi lesquelles nombre d’albervillariens, font chaque jour la queue pour expliquer leurs difficultés à payer la taxe d’habitation. Les gens sont excédés. Ils n’en peuvent plus.
    Qui sème la misère récolte la colère !

  • Que fait le maire ? Le 20 novembre 2009 à 17:26, par Gérard

    Lors du vote de l’augmentation des impôts locaux, le Maire avait déclaré qu’on trouverait des solutions pour aider ceux qui seraient en difficulté pour payer. Le propos était démagogique, le maire n’ayant aucun pouvoir de réduire l’impôt voté sauf à demander aux services des impôts de faire preuve de mansuétude étant entendu que les remises gracieuses sont compensées par l’Etat.

    M. Salvator et son équipe sont aux prises avec les difficultés qu’il ont créées. Il faut qu’ils assument.

  • Locataires de l’office : la victoire !!! Le 21 novembre 2009 à 11:31, par Gel des loyers !

    Le 12 octobre, le secrétariat d’Etat au Logement a fait paraître sa circulaire relative aux augmentations de loyers du secteur social pour 2010.
    Les organismes HLM sont priés de ne pas augmenter les loyers au-delà de 1%. En encourageant une telle hausse des loyers dans le secteur du logement social, le gouvernement confirme son intention de ne faire aucun effort en direction des familles et de leur pouvoir d’achat. Quelle décision va prendre le président du conseil d’administration de l’OPH d’Aubervilliers ? Va t-il faire comme cette année et décider d’augmenter plus que les recommandations du ministère, 3,38% au lieu de 2,38% ? Ou va t-il entendre la revendication de la CNL qui réclame, pour 2010, le gel des loyers et la baisse des charges locatives ?

  • Et le surloyer ? Le 27 novembre 2009 à 18:22, par Colette

    Qui a des infos sur la conférence sur le logement qui s’est tenue cette semaine ? Je n’ai pu y participer, la réunion ayant lieu en pleine journée. Un point de discussion concernait semble t’il le surloyer. Où en est-on, à un mois de l’échéance du 1er janvier ? Où en est la démarche de classement de tout Auber en ZUS ?
    On est complètement dans le brouillard.

  • Locataires de l’office : la victoire !!! Le 29 novembre 2009 à 12:05, par locataire ni riche ni pauvre ni soumis

    En réponse à Colette, la conférence locale sur le logement n’a pas permis de dissiper le brouillard quant au surloyer.


    On attend des circulaires (pour fin novembre...), je ne veux pas faire peur aux locataires, etc...”

    Mais à la question "La municipalité va-t-elle officiellement déclarer Aubervilliers zone hors surloyer, la réponse des élus est NON.

    Soulignons cependant l’utilité de la lutte menée par le collectif "ni, riches, ni pauvres, ni soumis".

    C’est grâce à lui que le surloyer à été mis à l’ordre du jour de cette conférence, et c’est la porte-parole du collectif et celui de la CNL qui ont animé le débat face aux élus.

  • Attendre ou agir Le 29 novembre 2009 à 15:31, par Colette

    La majorité municipale attend donc les instructions. Non seulement elle n’a voté que très tardivement et sous la pression un voeu contre le surloyer et n’a impulsé aucune mobilisation mais elle déclare que le surloyer s’appliquera aux conditions prévues par les textes nationaux.

    Cette attitude n’est pas pour surprendre. La lutte se poursuivra donc. MM Salvator et Lanternier n’ont pas fini d’entendre parler du surloyer.

  • Locataires de l’office : la victoire !!! Le 29 novembre 2009 à 19:29, par Robert

    Le pouvoir d’achat des locataires hlm n’est pas la préoccupation majeure du maire d’Aubervilliers. Quand au président de l’OPH, il attend peut-être les circulaires ou les décisions de la communauté d’agglomération "Plaine Commune", mais cela n’a pas empêché l’administration de l’OPH de calculer, par avance, les rentrées financières supplémentaires au cas où le surloyer s’appliquerait dès 2010. La non application du surloyer, c’est comme le manque de chauffage, on obtiendra des engagements en manifestant sur la place de la mairie.

  • Locataires de l’office : la victoire !!! Le 29 novembre 2009 à 19:51, par Catherine

    Le gouvernement Sarkozy veut la mise en oeuvre du surloyer, de la même manière qu’il veut obliger les offices hlm à vendre des logements sociaux. Derrière de "beaux" discours, M. Lanternier, en accord total avec M. Savator, a fait voter l’autorisation de vente des logements hlm du quartier "Maladrerie", il ne fait rien pour s’opposer à l’application du surloyer, et il pratique des augmentations de loyer supérieures aux recommandations ministérielles. Il n’y a rien de bon à attendre de ces gens là !