Appel du Front de Gauche d’Aubervilliers

Soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon

dimanche 15 janvier 2017

Face aux politiques menées depuis 2012 par les gouvernements socialistes de recul des droits sociaux et démocratiques,

Face au programme de la droite porté par François Fillon
d’aggravation de ces politiques,

Face au danger que représente le Front National
de Le Pen qui défend une politique réactionnaire et xénophobe,

Nous appelons toutes celles et tous ceux qui veulent résister au libéralisme et à l’austérité, qui veulent résister au repli et aux politiques d’exclusion,

à soutenir la candidature de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle de 2017.

Il s’agit de construire une véritable alternative de gauche, un projet de transformation sociale et écologique de la société, le seul moyen de faire rempart au Front national et à la droite.

-* Priorité à l’emploi, pas aux profits ! Augmenter les salaires, pas les actionnaires !

- pour prendre le pouvoir sur la finance et satisfaire les besoins sociaux urgents (salaires, retraites, travail, santé, éducation).

- pour un plan de relance des services publics et de lutte contre les inégalités.

- pour l’abrogation de la loi El Khomri, pour rétablir un code du travail qui sécurise l’emploi et la formation.

- pour un nouveau mode de développement durable et écologique.

- pour des politiques de solidarité et de protection permettant de vivre ensemble sans peur et sans discrimination.

Le Front de Gauche d’Aubervilliers appelle les habitants-es de la ville, militant-es associatifs et politiques, syndicalistes, à signer cet appel à soutenir la candidature de Jean-Luc Mélenchon

37 Messages

  • Soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon Le 16 janvier à 19:14, par Bonneteau

    Y aura-t-il deux candidats du Front de gauche sur la circonscription Aubervilliers /Pantin : celui du PCF et celui de la France insoumise.
    Si une candidature unitaire n’est pas possible la seule solution à la connerie politicienne, ce sera de voter par tirage au pour l’un des deux candidats qui se réclament de la " gauche de la gauche " . On peut commencer à douter des envolées citoyennes de Mélenchon devant ces manœuvres électoralistes .
    .

    Répondre à ce message

    • La volonté du Parti communiste et de la France insoumise de créer les conditions d’une véritable dynamique politique n’existe pas. Si Jean-Luc Mélenchon est le candidat commun à la présidentielle c’est contraint et forcé que le pcf l’a accepté, mais sans accord politique, chacun sous sa bannière, avec son propre programme, et dans des campagnes séparées. Autrement dit il n’y a rien de bon à attendre pour les législatives, elles vont donner lieu à l’évidence à des combats fratricides dans les 577 circonscriptions, tout cela pour de sordides questions de financements publics des partis politiques. La politique politicienne est loin d’avoir disparu c’est pourquoi à a présidentielle je vote pour le candidat commun, à la législative j’ignore le pcf comme la France insoumise. De toute façon à Aubervilliers-Pantin ils n’ont aucune chance de battre le ps.

      Répondre à ce message

      • Soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon Le 17 janvier à 11:12, par Dissident

        On verra.
        Plusieurs inconnus : risque de Pasokisation du PS avec des candidats Macron aux législatives. Un PS 5ème au presidentielle n’aura pas la même dynamique qu’en 2012 avec une candidate de 70 ans archétype de l’élite bourgesoise qui a tout voté.

        Pour la France insoumise, autant, les gens connaissent Mélenchon, mais voter pour des candidats aux législatives qui sortent de nul part que personne connait ou des parachuter en mode Mélenchon du pauvre en mode perroquet, j’y crois moyen voir pas du tout. Si c’est pour faire gagner guigou, laisse tomber. Ils vont se faire briser les jambes à Aubervilliers et ils vont sortir en slip.

        La circon a peut être une chance même si c’est difficile de lever l’affront d’être représenté par une bourgeoise représentante des puissance de l’argent et d’élire un candidat défendant les salariés. Le débat sera soit on continue avec Mamie Hermes ou bien soit un candidat PCF - Front de Gauche avec le FN en embuscade.

        Répondre à ce message

        • Soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon Le 17 janvier à 17:03, par Anti pseudo dissident

          Dire que la candidate du PS est une "mamie Hermes" montre que le sexisme est présent dans le PCF, je connais des députés du Front de gauche qui ont plus de 71 balais, pourquoi ne pas les appeler les papis bureaucrates. Je n’ai aucune sympathie pour Hollande ni pour Elisabeth Guigou dont la ligne politique est d’un suivisme total de Valls mais je dénonce la ligne politique pas la personne qui la défend. Sans parler du vocabulaire " se faire briser les jambes à Aubervilliers et ils vont sortir en slip" montre que ce pseudo dissident est un apolitique de première sans analyse de classe et je crains que ce type de militants commencent à éclore dans un parti qui "attrape" des militants sans formation marxiste .
          J’espère que ce pseudo dissident est minoritaire sinon le pcf avec des individus de cet acabit disparaîtra et je le regretterai pas si cette engeance militante devient majoritaire.

          Répondre à ce message

          • Soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon Le 18 janvier à 00:55, par Dissident

            Perso : Evite les généralités, ce n’est pas très marxiste. Deuxièmenent, cela pourrait être considéré comme de l’âgisme et non du sexisme. Donc ta phrase essentialiste serait plutôt de dire "Mamie Hermes" montre que l’âgisme est présent dans le PCF. C’est vrai que cela fait moins "dénonciation" de quelque chose d’horrible qu’il faudrait condamner. Car comme tout le monde le sait, bourgeois et bourgeoises de plus de 60 ans dans l’assemblée nationale sont une minorité qu’il faut absolument défendre. Pour le reste, les images ou expressions font parti de la langue française et permet de mieux comprendre quelque chose en peu de mot ce que tu n’as pas réussi à l’évidence dans ton post. Mais j’en resterai là sur l’individualisation de mon post et j’invite plutôt à réfléchir collectivement et rassemblé.

            Répondre à ce message

          • La claque à Valls est un acte inexcusable et surtout inutile. La seule gifle qui faut coller à Valls, c’est une gifle électorale.

            Répondre à ce message

          • Cumul des mandats ça suffit Le 19 janvier à 15:38

            cumul des mandats :
            235 députés et 160 sénateurs sont concernés. Arrêtons de voter pour des cumulards.

            Répondre à ce message

      • Macron gagne du terrain Le 17 janvier à 20:04

        Emmanuel Macron caracole dans les sondages et ne risque pas de dégringoler, d’ailleurs les socialistes sont de plus en plus nombreux à envisager le moment venu un ralliement au fondateur d’En marche !. JL Mélenchon plafonne et ne parviendra pas à décoller pour avoir une chance de se retrouver dans le peloton de tête pour le second tour. Pour l’après présidentielle la désunion est voulue secrètement par les appareils politiques en raison des "gros sous" qu’apportent les législatives. A ce jeu certes le pcf risque de presque tout perdre, mais la France insoumise ne va rien gagner. Après ce méli-mélo politicien vous pouvez compter sur les socialistes pour se refaire une petite santé assez rapidement et vous verrez ce qui restera des communistes renouer avec eux aussi rapidement.

        Répondre à ce message

        • Macron gagne du terrain Le 19 janvier à 14:09, par kikid’auber

          Oui, c’est inexusable ,mais lui aussi ( Manuel Valls) avait mis une claque à un militant socialiste il y a quelque mois.
          On voit la téte de ce jeune militant secouée par la gifle ( voire la video sur le site "Bellaciao")

          Répondre à ce message

          • Justice à grande vitesse Le 19 janvier à 16:07

            Selon que vous serez puissant ou misérable... Une gifle le lundi, une condamnation le mardi. On appelle ça une justice accélérée. Moins de 24h après le délit le verdict de la justice tombe : 3 mois avec sursis. Rien à dire sur la condamnation mais juste constater que pour certains la justice est à grande vitesse et pour d’autres la réparation demandera des mois et des mois quand ce n’est pas des années.

            Répondre à ce message

        • Macron gagne du terrain Le 19 janvier à 17:17

          Emmanuel Macron a lancé officiellement un appel à candidatures à toutes les personnes susceptibles de le rejoindre, dans l’objectif des futures élections législatives. Le candidat d’En Marche ! a également promis qu’il refuserait tout "accord d’appareil".
          Son mouvement En marche ! présentera 577 candidats aux prochaines élections législatives. Il a appelé ceux qui souhaiteraient le rejoindre à s’inscrire en ligne dès maintenant.
          L’ancien ministre du gouvernement Valls a dressé une liste de cinq critères nécessaires qui guideront les désignations : le renouvellement (avec la moitié des candidats qui ne viennent pas du sérail politique), la parité réelle entre hommes et femmes, la probité (pas de casier judiciaire, pas de peine d’inéligibilité), la clarté (aucun candidat ne pourra critiquer une idée du programme) et la pluralité politique.

          Répondre à ce message

  • Soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon Le 20 janvier à 10:05, par The bide

    Le PS saborde ses primaires à Aubervilliers : constatant l’intérêt limité pour ses primaires, le PS renonce à utiliser les écoles. La délibération qu’il avait pourtant votée pour l’utilisation des écoles permettait pourtant d’offrir un cadre officiel à une activité à caractère privé. Il n’aurait d’ailleurs pas été scandaleux que la maire ne souhaite pas dévoyer le caractère sanctuarisé d’une école à une activité à caractère privé.
    La signature d’une convention reposant sur une délibération prise en conseil municipal et prévoyant une indemnisation de la ville à la hauteur du coût supporté par la collectivité constituait d’ailleurs une garantie d’indépendance des organisateurs de la démarche.
    Le PS, s’abritant derrière des arguments financiers peu recevables puisqu’il dispose avec la participation de 1 euro, des indemnités de ses élus, a souhaité anticiper sur l’échec annoncé de ses primaires.
    C’est son choix de faire de la démocratie de comptoir puisque les lieux retenus pour ce vote n’ont sauf pour un, aucune légitimité institutionnelle pour les habitants.
    En tout cas merci au PS de donner un argument contre les primaires.

    Répondre à ce message

    • Soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon Le 20 janvier à 13:07, par En plus gros bide

      Il y aura deux candidats pro Mélenchon aux législatives de 2017 pour la circonscription d’Aubervilliers : un du PCF et un de la France insoumise. Il ne manque plus que deux candidats de " gauche" celle qui est appelée ici la" mamie Hermes" et un autre d’En Marche. Le prochain député pourrait être de droite si la droite arrive à faire son unité sans parler du FN est embuscade alors continuons la division et on aura un changement de droite.

      Répondre à ce message

    • Soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon Le 20 janvier à 13:43, par paris turf

      Je ne sais pas si c’est la mort des primaires mais là elles en prennent un sacré coup. Elles devaient faire le lit de Clinton et de Juppé, là on va aller dans un café pour élire le 5ème homme.
      Esperons que certains électeurs ne confondront pas avec le quinté !

      Precision : la primaire du PS devrait désigner le candidat qui arrivera 5ème. Pour certains électeurs à Aubervilliers elle se déroulera dans un bar. Renseignement pris, ce bar ne fait pas PMU : ca évitera de confondre Montebourg et Fakir du vivier.

      Répondre à ce message

      • Soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon Le 20 janvier à 14:59, par Abstinent

        Visiblement la drogue douce est utilisée pour apaiser les partisans de l’harmonie. Son usage leur permettra sûrement de se remettre de la défaite de leur gourou. Attention de ne pas en abuser ! Deux joints ça va, trois joints bonjour les dégâts !

        Répondre à ce message

  • Soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon Le 21 janvier à 09:46, par stratégie gagnante

    Je crois que ceux qui peuvent battre Guigou sera celui du Front de Gauche sur la circonscription. Donc courage. Maintenant que le vote PS devient inutile. En plus, Guigou soutient Valls. Et il va avoir une candidature Macron, le candidat du MEDEF, le mec qui s’essuie les mains quand il voit un salarié et la France d’en bas.

    Donc évitons de perdre des voix en chemin. La charte de la France insoumise ne peut pas être une raison sérieuse. Elle est trop rigide et ne permet pas le rassemblement. Et leur candidature risque d’être vu comme inutile surtout si on peux battre Guigou. De plus, lorsque l’on sait que la plupart ont soutenu une candidature commune lors des dernières élections. J’ai du mal à comprendre leur démarche.

    J’ai vu que certains ont soutenu les candidatures Front de Gauche aux dernières élections en île de France. La stratégie est de soutenir le mieux placé et d’être logique. Ce serait dommage de perdre la circonscription de quelques voix et la laisser à Guigou une représentante du gouvernement et soutien de Valls.

    Répondre à ce message

    • Ceux qui croient que le ps est complètement à l’agonie et qu’il ne va pas survivre au lendemain de la présidentielle se trompent. A l’élection législative le pourcentage de Guigou va chuter mais elle restera largement en tête et sera élue. D’ailleurs le pc, comme d’habitude, se désistera pour elle au second tour.

      Répondre à ce message

  • Soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon Le 22 janvier à 21:42, par Gaston y’a le téléfon qui son

    On s’en fout un peu mais l’élément essentiel des primaires à Aubervilliers constituera à travers le score de Silvia Pinel (PRG) de mesurer l’influence d’Hafidi à Aubervilliers.
    Pour le reste, moi j’ai voté Gaston Deferre. Il avait quand même fait 5% en 1969.

    Répondre à ce message

  • La dernière fois, les socialistes d’Aubervilliers s’y étaient repris à 3 fois pour donner les résultats de leur primaire. C’est vrai que la troisième mouture présentait un résultat plus consensuel pour les différents courants en présence.
    Cette fois, le PS local, sauvé par le cafouillage général organisé par Solférino, incapable de produire le résultat attendu, va sans doute produire un résultat remarquable accompagné d’un communiqué de haute teneur politique, soulignant la participation de quelques gogos anti-socialistes, qui par leur bulletin anti-Valls ont validé le principe des primaires.
    Ah, les c..s, comme disait Daladier au retour de Munich en1938...

    Répondre à ce message

    • Soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon Le 23 janvier à 12:16, par Compris ?

      T’as rien compris : le seul objectif du PS local est d’obtenir un chiffre de participation supérieur à celui des primaires de la droite. Il faut donc qu’il retrouve le chiffre de la droite pour définir le sien !

      Répondre à ce message

    • Pour ce premier tour des primaires il se dit dans la presse que le PS aurait gonflé ses chiffres de participation. Vrai où pas ? La question est posée.

      Comment pourrait-on vérifier les chiffres données par les organisateurs de la primaire ?

      Deux possibilités :

      En donnant, en toute transparence, le résultat dans chaque bureau de vote ;

      En donnant le montant récolté par les organisateurs de la primaire, égal au nombre de votants puisque chaque électeur était censé donner un euro pour voter.

      Le moindre soupçon sur la sincérité du scrutin, sur la participation et le score des candidats, entamera profondément la crédibilité du parti, et du candidat qui sera désigné à l’issue de la primaire.

      A suivre...

      Répondre à ce message

      • Les derniers sondages donnent actuellement le vainqueur de cette primaire, quel qu’il soit, en 5e position au premier tour de la présidentielle en avril prochain. Alors à quoi bon un candidat socialiste battu d’avance ? L’objectif de la primaire était d’avoir un candidat de rassemblement. Alors le mieux serait d’envisager un désistement pour un candidat de gauche qui aurait une petite chance d’être présent pour le second tour, à l’évidence ce n’est pas un candidat ps.

        Répondre à ce message

        • Le Tweet du jour (23 janvier 2017) de gérard Filoche membre du ps :
          "qui peut expliquer pourquoi toutes les attaques de melenchon et de son équipe sont contre Hamon et non contre Valls ? stop ! unité !"

          Le Tweet de Gérard Filoche du 16 avril 2014 :
          "Le gouvernement Valls-Montebourg-Hamon, le pire gouvernement de l’Histoire de la gauche depuis cent ans"

          Filoche peut-il nous expliquer la différence entre ses deux Tweets ?

          Répondre à ce message

          • Mélenchon Macron Hamon : le spectacle des On ! Le 24 janvier à 06:37, par Spectateur

            Certes mais on peut trouver des tirades du PCF contre Mélenchon et vice-versa, les gauches font tout pour faire gagner les droites. Aussi, les électeurs de gauche regardent les militants des sectes s’invectiver et restent chez eux ou jouent à voter pour un un tel pour favoriser l’autre .Les primaires c’est la star ac de la politique , enfin un spectacle politique participatif !

            Répondre à ce message

          • Soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon Le 24 janvier à 19:46, par Patrick

            Ni Benoit Hamon ni Manuel Valls ne sont en mesure d’endosser le costume du rassembleur, et ce n’est pas le résultat de la primaire des tricheurs qui va y changer quoi que ce soit. Si Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon réussissent à rassembler derrière leurs candidatures, c’est parce qu’ils ont fait le choix d’assumer pleinement leurs lignes en dehors du PS et de tout compromis.

            Répondre à ce message

  • Soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon Le 24 janvier à 20:58, par Raphaël

    Je parcours les messages concernant la présidentielle et je crois que je ne vis pas sur la même planète que ces internautes.
    Critiques contre le PCF, contre Mélenchon, contre Hamon, etc...
    Pas un mot sur le danger qui devrait nous RASSEMBLER : Le danger d’une victoire de Fillon ou de Le Pen au mois de mai. J’ai l’impression que ce n’est pas votre inquiétude !

    Moi c’est la mienne !

    Au lieu de lister les points de désaccords, et j’en ai avec tous les candidats, lister les points d’accords me semble bien plus nécessaire.

    Je constate cependant que P. Laurent et B. Hamon ne se livrent pas à des critiques et c’est tout à leur honneur.

    Alors, Jean-Luc Mélenchon, Benoit Hamon (si vous êtes élu dimanche prochain), Yannick Jadot, Nathalie Arthaud, Philippe Poutou, vous ne pouvez pas faire un effort pour nous débarrasser de Le Pen, Fillon et Macron ? Si ce n’est pas pour vous, pensez à nous !

    Répondre à ce message

    • Bien sûr que nous sommes nombreux à ne pas vouloir des Macron, Valls, Fillon ou Le Pen. Mais il faut regarder les choses en face, si l’union avait dû se faire elle serait déjà faite. Aujourd’hui c’est foutu ! Le ps avec sa "Belle alliance populaire" est enfoncé par ses tripatouillages qui ne semblent aucunement gêner ses candidats. L’essentiel des cadres politiques et des élus ps attendent le second tour de la primaire et la victoire possible de Hamon pour se ranger derrière Macron pour sauver les meubles ou leurs postes. Quant à Hamon il pense qu’il peut gagner la primaire mais il sait qu’il n’a aucune chance de passer le premier tour de la présidentielle. C’est pas son problème, il vise simplement le leadership de la reconstruction du ps. Ceux qui ont rejeté d’emblée la primaire avaient bien raison, comment soutenir et croire en des candidats qui ont voté tous les budgets d’austérité, qui n’ont pas voté la censure quand cela possible, etc...

      Répondre à ce message

      • Soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon Le 24 janvier à 22:27, par Pierre

        Participer à la primaire est une erreur, ça ne règle rien du tout et ça n’a rien de très démocratique. Il est regrettable que la direction du pc l’ait envisagé à un moment, ça a tout faussé dans les rapports avec JL Mélenchon. Valls et Hamon sont entrain de s’entre tuer et on imagine mal les voir se rassembler sur le nom du gagnant. La fracture du ps va s’élargir car elle est voulue pour permettre une recomposition de la gauche social démocrate. Non ! le ps n’est pas mort il va juste être provisoirement affaibli et le pc n’écarte pas des retrouvailles prochainement.

        Répondre à ce message

      • Soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon Le 25 janvier à 09:55, par Raphaël

        "Aujourd’hui c’est foutu !"

        Je constate l’esprit combatif de l’auteur anonyme, cela confirme pleinement mon message précédent.

        Répondre à ce message

        • Soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon Le 25 janvier à 11:50, par René

          Ne soyons pas complètement défaitistes. Des rapprochements sont possibles si chacun y met un peu de bonne volonté. Lundi soir le PCF et la France Insoumise ont renoué le dialogue et se sont rencontrés. Il a été décidé d’un groupe de travail sur les élections législatives. Pour l’instant le PCF a investi 253 candidats et la France insoumise 303. Il y a 577 circonscriptions, on peut espérer un accord qui éviterait que France Insoumise présente des candidats face aux élus sortants labellisés pcf. En contre partie le PCF doit comprendre que France Insoumise doit aussi avoir la possibilité d’être en situation de présenter des candidats dans des circonscription gagnables. Le PCF doit aussi clarifier sa position quand à ses alliances avec le ps. Aujourd’hui le rapport des forces en présence, et l’influence des uns et des autres n’autorise plus le PCF à vouloir tout diriger. L’union à la carte ou le rassemblement autour du seul PCF n’est plus acceptable. Pour espérer avoir quelques députés, le PCF et France Insoumise sont condamnés à s’entendre sans que l’un cherche à dominer l’autre.

          Répondre à ce message

          • Soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon Le 25 janvier à 15:59, par Recap

            Ca fait depuis combien de temps qu’il n’ ya pas eu d’alliance avec le PS d’ailleurs ?

            Répondre à ce message

            • Manuel Valls a donné le meilleur de lui-même, c’est-à-dire le pire pour la gauche. Si Benoît Hamon l’emporte dimanche prochain on peut imaginer que le PS va imploser. On peut s’en réjouir mais le petit plaisir sera de courte durée si ce coup de grâce n’est suivi d’aucun projet de rassemblement de la gauche. La droite du PS rejoindra plus ou moins ouvertement, ou honteusement, Emmanuel Macron. La recomposition du ps sera en marche avec "En marche !, mais tout cela ne fait pas une alternative crédible pour l’avenir.

              Répondre à ce message

  • Soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon Le 26 janvier à 02:07, par Comparaison

    Résultats des primaires socialistes au 1er tour en 2007- 7606 électeurs qui ont voté pour Ségolène Royal
    Résultat des primaires socialistes sur Aubervilliers en 2012, Votants : 1521

    Résultat des primaires de la droite sur Aubervilliers en 2017, Votants : 801
    Résultat des primaires socialistes sur Aubervilliers en 2017, Votants : 852 soit -44% en 5 ans.

    Bon, soyons optimistes, si la chute est de la même ampleur soit 44%, Guigou fera 2016 voix. Et là tout est possible.

    Répondre à ce message

    • Soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon Le 26 janvier à 10:48, par Maurice

      A quoi sert de voter pour cette primaire qui va désigner par avance un perdant ? C’est tellement évident que même les tripatouillages du premier tour ne font ni débat ni protestations des battus. Tout le monde a compris que, quel que soit le gagnant du deuxième tour de cette primaire, les électeurs éliront un perdant. Selon les dernières études d’opinion le "grand gagnant" ps terminerait en cinquième position. Le seul intérêt c’est d’accepter de financer le ps à hauteur de 1 euro par vote avec l’inconvénient de conforter un candidat qui fera perdre la gauche dès le premier tour.

      Répondre à ce message

Répondre à cet article