élections départementales

Plus de 150 personnes jeudi soir avec Pascal Beaudet et Meriem Derkaoui

jeudi 19 mars 2015

Beaucoup de monde ce soir à Robespierre, et pas seulement des militants ! Beaucoup de visages nouveaux dans la salle.

JPEG - 127.8 ko

C’est à Jean-Jacques Karman que Lucien Marest, animateur de la soirée, a donné la parole en premier pour dresser un bref bilan des dernières années du Conseil général dirigé par un président socialiste.

Puis Maria Mercader, maire-adjointe à la santé, a fait un compte-rendu du rassemblement devant l’Assemblée Nationale pour s’opposer à la fermeture du centre de radiothérapie de la Roseraie (voir l’article ci-contre).

Deux parents d’élèves ont expliqué les luttes en cours dans les collèges d’Aubervilliers avec une nouvelle initiative mardi 24 mars.

Alain Montaufray pour Ensemble et Fethi Chouder pour le Parti de Gauche ont argumenté, chacun avec leurs mots, leur soutien à la candidature Front de Gauche pour l’élection
départementale des 22 et 29 mars, en soulignant l’importance de l’unité pour rompre avec la politique menée par le Parti Socialiste.

Tour à tour, Sophie Vally et Anthony Daguet, candidats remplaçants, Meriem Derkaoui et Pascal Beaudet ont pris la parole.

JPEG - 118.1 ko

Pascal Beaudet a souligné le risque que la Seine-Saint-Denis soit dirigée par la droite. Risque conforté par le rejet massif de la politique gouvernementale et le désespoir qui pousse vers l’abstention ou vers le vote FN. Jusqu’à dimanche soir, il faut convaincre nos amis, voisins, collègues.
Le Conseil Général aide 7000 albertivillariens grâce au RSA, et aussi l’aide sociale à l’enfance, l’aide aux personnes âgées, aux handicapés, toutes ces politiques dénocées par la droite et l’extrême-droite.

L’Etat augmente certaines dotations à notre ville, mais diminue d’autres ; comme si un patron donnait une prime de pénibilité à un ouvrier, mais lui diminuait son salaire pour compenser cette prime !
C’est du mépris pour la population d’Aubervilliers et la municipalité a appelé les habitants à manifester

L’arrivée du métro est reporté de deux ans.
C’est du mépris pour la population d’Aubervilliers et la municipalité a appelé les habitants à manifester.

Le centre de radiothérapie de la Roseraie est fermé.
C’est du mépris pour la population d’Aubervilliers et la municipalité a appelé les habitants à manifester.

Les moyens dans l’éducation sont en baisse.
C’est du mépris pour la population d’Aubervilliers et la municipalité a appelé les habitants à manifester.

Les candidats socialistes proposent une prime de 200€ aux familles pour un enfant qui entre en sixième : pourquoi avoir supprimé l’aide à l’achat d’un ordinateur ? Pourquoi ont-ils supprimé le financement à 50% de la carte Imagin’R ? Pourquoi avoir fortement augmenté les tarifs de la restauration scolaire dans les collèges ?

Le parc paysager de La Courneuve (parc Georges Valbon) est une des plus belles réalisations du Conseil Général depuis sa création. Il a été créé par la majorité communiste de l’époque, et est une des fiertés du département. Aujourd’hui, la majorité socialiste a donné son accord pour un projet de construction de 24.000 logements, soit 90.000 habitants, sur 20% de la superficie du parc !!! Notre politique écologique n’est pas celle-là.

Il faut aussi porter au plus haut les droits des femmes.

Pascal Beaudet termine en rendant hommage à Jean-Jacques Karman qui a représenté le quartier Villette / quatre-chemins depuis 1984 et proposant que le plus beau des mercis sera l’élection de deux conseillers généraux Front de gauche à Aubervilliers

Dans toutes les luttes en cours, ne lâchons rien !

1 Message

  • Un super meeting et une vilenie Le 20 mars 2015 à 19:15, par André Narritsens

    Merci pour ce compte rendu très complet et hyper rapide. Loin des petits propos politiciens qui se font, ces temps-ci, entendre, combativité, détermination, colères et besoin de victoire ont dominé la soirée.

    J’ai d’autant plus appécié la soirée que j’avais pris connaissance dans la journée d’une expression misérable de Mme Vigeant et ses acolytes d’"engagés pour Aubervilliers" appelant à "voter contre Pascal Beaudet" ou, plus clairement, à voter pour Mme Salvator- Yonnet.

    Après le tract sur le cumul des mandats - qui restera un moment d’intense pensée un peu écornée il est vrai par la promotion de Mme Salvator au Sénat - nous voici portés à la pointe du débat d’idées.

    Qu’ls dégagent d’Auberviliers !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article