Accueil > Vie d’Aubervilliers > Analyse des scrutins des 23 et 30 mars 2014 > Analyse des scrutins des 23 et 30 mars 2014 > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Analyse des scrutins des 23 et 30 mars 2014

14 avril 2014 11:22, par Éric Plee

Pourquoi la victoire a-t-elle été si longue à se dessiner ?
86 voix d’écart au premier tour, une perte sèche entre 2008 et 2014 de 314 voix pour Pascal Beaudet au premier tour, mais deux fois moins pour Jacques Salvator dont le débours n’était que de 152 voix. La cause apparaissait mal engagée...
Et pourtant, à l’arrivée, c’est plus de 1200 voix que Pascal Beaudet a déplacées entre 2008 et 2014. Il a gagné 756 voix par rapport au second tour de 2008 quand Jacques Salvator en perdait 453.
Une situaton figée par le premier tour ?
André Narritsens nous donne quelques pistes : la droite n’ayant pas (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.