Une manipulation de Madame Franclet.

vendredi 13 mai 2022

Dans la tribune publiée dans Les Nouvelles d’Auber du mois de mai, signée de la majorité municipale, la Maire annonce que l’ANRU vient d’accorder 142,6 millions d’euros de crédits pour la rénovation urbaine à Aubervilliers.

Alors qu’elle a refusé toute concertation avec les habitants et négocié on ne sait quoi avec l’ANRU, Mme Franclet tente une opération politique. Affichant simplement un chiffre (qui apparaît au demeurant bien modeste par rapport à la taille du chantier de rénovation), elle se tient dans ce qu’elle aime appeler une « intervention de posture » et se garde bien de dire concrètement quelles opérations sont envisagées.

Les quelques éléments qui ont filtré du projet présenté à l’ANRU sont particulièrement inquiétants. Le patrimoine et l’organisation de l’OPH seraient mis en cause, des démolitions injustifiées seraient envisagées, la rénovation de La Maladrerie ouvrirait la voie à une remise en cause des principes fondateurs de la cité, globalement le logement social serait attaqué…

De multiples questions se posent qui n’ont fait l’objet d’aucune concertation avec les habitants et une concertation bidon est annoncée alors que les décisions sont déjà prises.

Ceci ne sera pas supporté par les habitants.

8 Messages

  • On aimerait que ce communiqué soit signé. Qui l’a écrit ? Certainement pas le Collectif des Habitants de la Maladrerie, seul légitime.

    Répondre à ce message

    • Une manipulation de Madame Franclet. Le 14 mai à 09:43, par Le maître toilier

      Ce site est celui de la section d’Aubervilliers du PCF. Tous les articles sont son expression, sauf précision contraire. La section d’Aubervilliers du PCF a toute légitimité à s’exprimer sur les sujets locaux. Il est évident qu’il ne s’agit pas là de l’expression du Collectif des habitants de la Maladrerie. Sinon, cela aurait été précisé.

      Répondre à ce message

    • Une manipulation de Madame Franclet. Le 14 mai à 09:55, par Eric Plée

      Que le collectif de la Maladrerie soit légitime pour parler au nom de la Maladrerie, personne ne peut le contester. Mais l’ANRU à Aubervilliers ne concerne pas que la Maladrerie. D’autres actions sont menées par ailleurs, à la Villette notamment où un rassemblement le 19 mars dernier a permis aux habitants de disposer d’informations qu’ils n’avaient pas, notamment sur le 23 rue de l’Union qui était dans le collimateur de la destruction. Depuis, les locataires se sont constitués en amicale CNL pour avoir accès au dossier et organiser la riposte qui touche aussi d’autres ensembles notamment boulevard Félix Faure destinés à la vente à des promoteurs privés.

      Que le PCF ait une première réaction sur la tribune de la maire qui prend les choses à l’envers m’apparait normal. En effet, commencer comme le fait la maire par annoncer trois chiffres, les 142,6 millions, un nombre de logements et un nombre de personnes concernées, sans avoir au préalable concerté les locataires sur les besoins dans les différentes opérations citées n’est pas la bonne démarche. Elle définit un budget dans lequel tout doit rentrer alors qu’une dicussion préalable avec les intéressés aurait permis de définir des objectifs aux projets et permettre à la maire dans la négociation avec les services de l’Etat de formuler des exigences budgétaires en rapport avec les besoins.

      Le gros problème est qu’en faisant les choses à l’envers, la première magistrate de la ville fait le choix de se priver du levier de la population et décide seule à la place des gens. A moins que l’objectif soit de changer la population. On en a là la confirmation.

      Répondre à ce message

      • Precisions. Le 14 mai à 11:27, par André Narritsens

        Je trouve ce communiqué très pertinent.
        Ceci dit :
        1 le Collectif dont il
        est fait état et au sein duquel je milite n’est pas que le Collectif de La Maladrerie. Il regroupe des associations et habitants d’Emile Dubois, La Villette, 4 chemins…
        2 la question posée étant celle du logement social le Collectif n’a aucun privilège d’exclusivité
        3 merci au site de la section du PCF d’avoir informé sur la tentative de manip de la maire.

        Répondre à ce message

Répondre à cet article