Où est passé Jaurès ?

mardi 19 octobre 2021

Le 14 septembre, le Conseil municipal s’est réuni pour la première fois depuis le déclenchement de la pandémie du Coronavirus dans la salle dédiée de la mairie.

Celle-ci, entièrement rénovée, a accueilli une maire, très agressive, pestant contre les menus problèmes de gestion du dispositif modernisé de communication et contre la couleur des sièges qu’elle aurait souhaité changer d’orange/rouge qu’ils sont en bleu…
Sous ces curieuses foucades se dissimulait un problème d’une autre importance dans l’ordre symbolique : la disparition du buste de Jean Jaurès !

Ce buste, œuvre du sculpteur Gabriel Pech, réalisé en 1914 au moment de l’assassinat du grand leader socialiste, éminente figure de la République, avait été acquis par la municipalité en 1921 et était depuis lors installé dans la salle du Conseil municipal. Il y avait été conservé, y compris lors des années noires de l’épisode Laval, et représentait, toutes opinions confondues, une grande référence.

Mme Franclet en a décidé, sans concertation aucune, autrement, envoyant le buste aux archives municipales, autrement dit le reléguant au passé.

Interpellée à ce propos par Anthony Daguet, elle a déclaré l’intervention de celui-ci « Hors sujet ».
Il s’agit là de la réaction autoritaire de quelqu’un qui se comporte en permanence en surveillante générale de collège, et révèle chaque jour un peu plus sa culture très médiocre. Par contre sa haine de classe est constante et porte contre Jaurès un coup inacceptable.
La figure de Jean Jaurès doit retrouver sa place dans la salle du Conseil municipal.

1 Message

  • Au secours ! Le 21 octobre à 22:17, par Jules G.

    La maire UDI vire Jaurès du Conseil municipal !
    C’est bien sûr une honte.
    Je propose que, à chaque séance du CM, un portrait de Jaurès soit arboré... et que l’exigence du retour du buste soit exigée.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article