Second tour des élections départementales : MERCI

Déclaration de "Agir nous protège"

lundi 28 juin 2021

Les élections départementales se sont déroulées dans un contexte d’abstention encore très fort, malgré une participation plus importante que dimanche dernier.
Dans ce contexte, les résultats sont contrastés et précaires : il appartiendra aux forces démocratiques d’en tirer collectivement des leçons.

Après la victoire de la droite lors des dernières élections municipales, les électrices et les électeurs qui se sont déplacés ont majoritairement décidé d’élire Karine Franclet et Samuel Martin au Conseil départemental de Seine-Saint-Denis. Nous reconnaissons leur victoire et nous espérons qu’ils seront utiles aux Albertivillariennes et Albertivillariens dans leurs nouvelles fonctions.

Le score de notre liste est honorable en voix comme en pourcentage. Nous faisons plus que doubler notre score en voix en passant de 1591 voix à 3258 voix au second tour. Nous rattrapons le retard du 1er tour mais hélas pas assez.

La responsabilité de celles et ceux qui, bien qu’éliminés au 1er tour, n’ont pas souhaité soutenir le ticket de gauche arrivé en tête est lourde. Quand la ville d’Aubervilliers et ses élus départementaux feront des choix contre les intérêts des classes populaires, chacun mesurera les conséquences de cette stratégie.
Heureusement, le Département reste majoritairement à gauche. Avec lui nous continuerons d’être les ambassadeurs des politiques solidaires et écologiques sur notre commune.

A l’inverse des rancoeurs et des stratégies individuelles, nous voulons affirmer notre volonté de reconstruire une gauche de combat, fidèle à ses valeurs et utile à la population.

Nous tenons à remercier sincèrement et chaleureusement les électrices et les électeurs de gauche qui se sont déplacés dans un climat plus propice à la confusion qu’à la mobilisation.
Aux électrices et aux électeurs de gauche qui se sont abstenus ou qui ont fait d’autres choix que le nôtre, nous voulons dire que nous entendons leur message et que nous souhaitons les retrouver pour échanger ensemble sur l’avenir d’Aubervilliers.

Merci aux militantes et aux militants, aux bénévoles, aux volontaires qui ces dernières semaines ont déployé une énergie formidable pour faire vivre nos idéaux et garder notre Département à gauche.

Nous avons la conviction qu’Aubervilliers reste une ville populaire et dynamique dont l’avenir s’écrira à gauche. Avec 45% des voix nous voulons écrire une nouvelle page de son destin collectif.

Les résultats :

inscrits 29924
votants 7618 25,46%
blancs et nuls 372
exprimés 7248

Karine Franclet - Samuel Martin 3989 55,04%
Anthony Daguet - Corinne Narassiguin 3259 44,96 %

10 Messages

  • Second tour des élections départementales : MERCI Le 28 juin à 09:13, par Gauche Toujours

    Le message des deux élections (régionales et départementales) à Aubervilliers est très clair.
    La ville reste à gauche comme le montrent les régionales.
    Mais les habitants ont eu à coeur de sanctionner tous ceux qui ont été mêlés à la désastreuse gestion municipale de Meriem Derkaoui et Pascal Beaudet.
    Si la gauche veut avoir un avenir à Aubervilliers, elle doit entendre ce message et avoir le courage de mettre à la retraite les Daguet, Le Meur, Karroumi, Karman et aller puiser chez les jeunes générations des représentants dignes pour notre ville.

    Répondre à ce message

    • Second tour des élections départementales : MERCI Le 30 juin à 08:59, par numbers

      Le précédent commentateur doit revoir sa copie en mathématique.
      La liste d’union de la gauche au second tour de l’élection régionale fait 48%. Elle n’est donc pas majoritaire puisqu’elle ne dépasse pas les 50%. Cela devrait interroger, d’autant que cette même liste dépasse les 60% dans les villes voisines.
      La liste Daguet fait 45% contre 48% pour Bayou, seul les gens de mauvaises foi et de peu de vertu peuvent oser parler d’un décrochage. Peut être pour justifier qu’ils aient préférés voter à droite à la départementale.
      Ca sera donc à suivre...

      Répondre à ce message

    • Second tour des élections départementales : MERCI Le 1er juillet à 16:39, par chez guevarar

      Anthony daguet 38 ans, Sofienne Karoumi 32 ans et Aurélie Le Meur 31 ans sont des vieux...? et Guérien et la troupe d’AEC c’est la maternelle ? C’est tout votre problème vous faites de cette campagne une histoire de personne, par contre rien de choquant à vos yeux que la FI et AEC soutiennent la liste Bayou, Autain, Pulvar aux regionnales mais pas pour les départementales au pretexte qu’il y aurait des socialistes avec des communistes. Incohérence totale qui a laissé notre canton à la droite et je ne parle pas de ces soit disant gens de gauche qui ont ouvertement appelé à voter pour la maire UDI d’Aubervilliers !!!

      Répondre à ce message

      • Non c’est pas ça C’est juste une question de bilan désastreux Les gens ne sont pas idiots Ils sont pragmatiques, dans le concret. Ils ont dit stop.

        Répondre à ce message

      • Étant donné l’attitude de la France Insoumise pour les élections départementales à Aubervilliers je ne voterai pas pour Bastien Lachaud aux élections législatives de l’année prochaine. Les responsables de LFI Aubervilliers sont des politiciens non sincères, ils trahissent tout le monde au fur et à mesure des discussions. Pour les élections présidentielles de 2022 Jen-Luc Mélenchon continue de mener une campagne qui l’isole de toute la gauche, vu le nombre de candidats qui s’annonce la gauche sera éliminée dès le premier tour, donc c’est sans risque que je voterai NPA Philippe Poutou, quitte à perdre sa voix autant la perdre pour le plus honnête..

        Répondre à ce message

        • Second tour des élections départementales : MERCI Le 2 juillet à 11:34, par kikid’auber

          Moi aussi, si Fabien Roussel va jusqau’au bout de sa candidature, je voterai pour lui sinon ça sera Philippe Poutoux.

          Répondre à ce message

          • La candidature de Fabien Roussel à cette élection présidentielle va produire un électroencéphalogramme plat et conduire le pc en soins palliatifs. D’accord pour faire payer à lfi Aubervilliers leur irresponsabilité départementale, ils méritent largement qu’on ne vote plus jamais pour eux pour avoir facilité l’élection de Franclet, et il faut aussi leur faire savoir aux législatives en refusant le bulletin Lachaud, mais de là à voter Roussel, non ! Votez directement Poutou ça sera plus efficace.

            Répondre à ce message

            • Les candidats à la candidature présidentielles se multiplient plus rapidement que l’épidémie du variant Delta. Xavier Bertrand, Laurent Wauquier, Michel Barnier, Bruno Retailleau, Emmanuel Macron, Nicolas Dupont-Aignan, Valérie Pecresse, Marine Le Pen, François Asselineau, Eric Zemour Arnaud Montebourg, Anne Hidalgo, Yves Jadot, Éric Piolle, Jean-Luc Mélenchon, Fabien Roussel, Philippe Pouitou, Nathalie Arthaud... La débacle politique va se poursuivre avec un casting de rêve pour un film cauchemardesque. Qu’ils soient de droite ou de gauche, tous ces aspirants présidents vont payer cash leur division. La gauche une fois encore n’a rien compris. Au nom des égos des uns et des autres ils font le choix de l’échec assuré. Le fisaco est à l’ordre du jour et les électrices et les électeurs préféreront faire du shopping plutôt que de perdre leur temps dans un bureau de vote.

              Répondre à ce message

  • Le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) a annoncé à la fin d’une assemblée réunissant 150 délégués élus du parti qu’il se lançait dans la course à l’Élysée. Son candidat, comme en 2017 et en 2012, s’appelle Philippe Poutou.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article