Adresse aux habitants d’Aubervilliers par Patrick Le Hyaric

lundi 8 juin 2020

Le vote pour vous, le vote pour être efficace est celui pour la liste Meriem Derkaoui - Zishan Butt.

Le 28 juin prochain, la droite peut l’emporter à Aubervilliers. C’est une situation encore jamais vue dans notre ville, mais c’est bien la division des forces de progrès et le niveau de l’abstention du premier tour qui l’ont rendue possible.

C’est ce danger pour la population de notre commune qui a contribué à ce que les listes conduites par Mériem Derkaoui et Zishan Butt sollicitent ensemble vos suffrages pour ce second tour des élections municipales.

Nous sommes convaincus qu’il faut apporter des changements à la gestion de notre ville pour mieux répondre aux attentes de ses habitantes et habitants, de sa jeunesse.

Mais ces changements ne pourront pas se mettre en place avec des projets qui ne tendent qu’au pire, avec la droite ou avec une liste conduite par d’anciens élus refusant le travail collectif, manquant à leurs devoirs d’élus qu’ils tentent de camoufler derrière des rancunes et des haines. Il faut refuser l’aventurisme, d’autant plus que la période qui s’ouvre est celle d’un véritable ouragan social. En effet, il est nécessaire de prendre en compte le contexte national : le pouvoir macroniste et la droite vont provoquer des plans de licenciements massifs et un recul du pouvoir d’achat qui aura un impact sur notre vie quotidienne. Ils veulent faire payer le coût d’une crise sanitaire inédite au monde du travail, à celui de la culture et aux jeunes. « Le plus dur est à venir » préviennent-ils. Nous ne devons pas nous laisser faire afin de défendre au mieux les intérêts de la population de notre cité, et notamment les plus modestes.

Mme Franclet, la représentante de la droite dans notre ville, s’y emploiera alors que jamais peut-être vous n’aurez eu autant besoin d’être protégés, soutenus et écoutés. Ce sont ses amis qui ont augmenté les impôts locaux de 45% à Saint-Ouen, favorisé la spéculation immobilière au Blanc-Mesnil, qui partout réduisent les crédits du logement social, aux associations et aux clubs sportifs.

Ils n’ont qu’une idée en tête : privatiser les services municipaux. Si par malheur Mme Franclet l’emportait, elle, qui n’ose pas se présenter sous son vrai visage, poursuivrait méthodiquement son obsession : modifier la composition sociale de notre cité en en chassant les couches populaires.

L’arrivée des deux stations de métro de la ligne 12 deviendrait dès lors un argument de vente pour les promoteurs et spéculateurs immobiliers.

L’Office public de l’habitat, le centre de santé, les équipements scolaires, le théâtre, les moyens destinés à la solidarité, le foisonnement des associations, tous ces acquis résultat du meilleur des traditions ouvrières d’Aubervilliers seraient menacés. C’est un risque que n’aurait jamais dû prendre – en se maintenant – la liste conduite par M. Karroumi dans une alliance incompréhensible.

Notre diversité est une garantie pour vous d’être bien représentés et bien défendus au Conseil municipal et face à l’Etat qui ne fait aucun cadeau aux quartiers populaires et aux banlieues. C’est notre unité dans la diversité qui va permettre de donner un nouvel élan à Aubervilliers. Nous avons tout fait pour que toutes celles et ceux qui se réclament des valeurs progressistes se retrouvent sur une même liste. Malheureusement, des intérêts personnels et de carrière ne l’ont pas permis. Mais le vote utile pour tout progressiste, tout humaniste, pour tout citoyens qui refuse les discriminations, et le mépris des banlieues populaires est celui pour la liste portée par Meriem Derkaoui qui rassemble des forces et personnalités progressistes, écologistes, insoumises, socialistes, citoyennes qui s’engagent pour le bien commun.

Nous savons que le travail devant nous est immense pour une ville plus propre, plus en sécurité, disposant de plus d’espaces verts. Bref, plus écologique. Mais il faudra demain inventer encore pour mieux protéger les habitants, pour que toutes et tous aient accès à un logement économe en énergie ou pour leur protection sociale. Peut-être faudra-t-il inventer une mutuelle municipale ? Ou de nouveaux moyens pour se déplacer plus facilement à l’intérieur de la ville mais aussi entre notre ville et les grands services comme les hôpitaux, ou les services préfectoraux ? Peut-être faut-il innover pour que chacune et chacun puissent accéder au numérique gratuitement. La crise sanitaire nous oblige à inventer et nous réinventer avec toutes et tous.

Notre alliance peut permettre que chacune et chacun d’entre vous soit plus et mieux impliqué dans les choix municipaux, message que beaucoup d’entre vous ont exprimé au premier tour, dans leur vote ou leur abstention. Il a été entendu. De nouvelles pratiques et de nouvelles méthodes de travail avec vous vont être nécessaires pour que le Conseil municipal discute d’abord de vos priorités, de vos soucis, de vos aspirations.

Une expérience inédite peut naître à Aubervilliers. Saisissons ensemble cette chance.

En votant pour cette union, vous agirez pour réconcilier les habitants, vous agirez pour être partie prenante de la construction de l’Aubervilliers de demain, une ville fière de son histoire progressiste et consciente que son avenir reste à écrire ensemble.

Le vote pour vous, le vote pour être efficace est celui pour la liste Meriem Derkaoui - Zishan Butt.