1er mai 2020 ; confiné mais pas muselé !

vendredi 1er mai 2020

"Nous voulons donner un sens nouveau au travail, à l’effort collectif, à la production de richesses.

Nous voulons que le déconfinement soit synonyme de sécurité, de confiance mais aussi d’espoir.

L’espoir de bâtir un nouveau modèle économique, protégeant l’être humain et préservant nos ressources naturelles, garantissant notre souveraineté et les valeurs de notre République, si fragilisées au cours de ces dernières années." (Fabien Roussel)

C’est cette espoir que nous porterons toutes et tous en cette journée internationale des droits des travailleurs, ce 1er mai si particulier cette année.

Le PCF est plus que jamais mobilisé pour défendre les droits des travailleurs et faire entendre la voix des salarié·es dans le pays.

Malgré le confinement, portons haut et fort nos revendication, nos propositions.

Soyons inventives et inventifs, audacieux avec détermination, et humour aussi parfois, le 1er mai est une fête !

Accrochons des banderoles aux fenêtres, chantons sur nos balcons, postons sur les réseaux sociaux des images, avec le hashtag #MasquésPasMuselés, des selfies avec nos mots d’ordre, nos slogans. Mettons en mots et en scène nos exigences, nos urgences, nos revendications, nos propositions.

Jeudi 30 avril 17h30, sur la page Facebook du PCF,
table ronde :1er Mai, masqué·es mais pas muselé·es
avec Fabien Roussel secrétaire national,
Delphine Bithorel ouvrière, représentante CGT Métallurgie,
Christian Prudhomme médecin, porte parole des Médecins urgentistes de France.

Vendredi 1er Mai
A 7h30 Fabien Roussel se rendra devant l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière pour offrir des brins de Muguet au personnel soignant, en première ligne face à l’épidémie.

A 18h Prise de parole du secrétaire national. Vous pourrez retrouver l’intervention de Fabien Roussel sur la page Facebook et le compte Youtube du PCF.