Avec Meriem DERKAOUI continuer et amplifier la mise en place du programme d’action municipale

vendredi 8 janvier 2016

Les communistes d’Aubervilliers ont pris connaissance de la décision de Pascal Beaudet d’abandonner son mandat de maire.

Ils prennent acte des raisons qui ont motivé cette décision et nous nous félicitions que Pascal Beaudet continuera d’apporter sa contribution à la vie publique locale, départementale et métropolitaine dans le cadre des mandats qui lui ont été confiés.

Les communistes remercient Pascal, qui reste conseiller municipal d’Aubervilliers, pour le travail qu’il a accompli en tant que maire et lui souhaitent de se rétablir pour poursuivre longtemps son action pour le bien commun.

Dans ce contexte, Aubervilliers doit faire face en confortant les orientations choisies par la population en 2014 :

- Assurer la sécurité des habitants d’Aubervilliers

- Développer la solidarité pour un mieux « vivre ensemble »

- Multiplier les initiatives pour l’emploi de tous, notamment des jeunes

- Faciliter l’accès à l’éducation et à la culture

- Gagner des moyens supplémentaires pour notre ville

- Défendre les intérêts d’Aubervilliers au sein de la Métropole du grand Paris

La direction du PCF d’Aubervilliers et tous les élus communistes soutiennent unanimement la candidature de Meriem Derkaoui à la responsabilité de Maire.

Ils considèrent que l’élection de Meriem Derkaoui, première adjointe et conseillère départementale, garantira la qualité du travail municipal et l’esprit d’unité qui doit prévaloir au sein de la majorité municipale.

21 Messages

  • Nous irons de l’avant Le 8 janvier 2016 à 18:15, par Léna

    Je prends connaissance avec satisfaction de la position unanime des militants et élus communistes d’Aubervilliers.
    Dans le Landernau local quelques-uns, socialistes en tête, se sont passablement agités ces derniers jours. Ce qu’ils ont dit, au fond, est assez intéressant : nous avons bien aperçu leur vision du monde.
    Quant à moi je salue le fait qu’Auberviliers aura pour maire le 21 janvier prochain une femme compétente, connue pour ses engagements féministes et internationalistes et d’origine algérienne.
    Pascal saura trouver, j’en suis convaincue, les mots justes pour dire cela.

    • Nous irons de l’avant Le 8 janvier 2016 à 19:26, par Anticipation démocratique

      Lu sur la page Facebook de Anthony Daguet : "Avec Meriem Derkaoui comme nouvelle maire d’Aubervilliers, nous allons continuer"... Mais alors, elle est déjà élue avant que le conseil municipal ne se soit tenu ?

      • Dans un fauteuil Le 9 janvier 2016 à 14:45, par Rabcor

        Hé oui, Meriem Derkaoui va être élue maire d’Aubervilliers. Ca a l’air d’ennuyer certains qui se sont complus dans de très médiocres calculs politiciens. Tant pis pour eux.

  • si MERIEM DERKAOUI devais devenir maire de la ville se ne serai que justice car elle et loin d etre une inconnu vu sont engagement qu il soit politique ou personnel sur la ville depuis plus de vingt ans elle a etai et seras au service de tous les habitans de la ville comme elle l a toujour fait je suis sur quel continura a se battre avec tous les moyens dont elle dsposerai pour que la ville avance dans la bonne direction quand a certain menbres du ps qui critique tous ce qui et fait depuis l election municipale il ferai mieu de balayer devant leur porte il oubli qu il etai a la tete de la ville 6ans pour quel resultat ? bon courage a MERIEM DERKAOUI et l equipe municipale (MR KAMALA MR DAGUET MR CHIBA MR CHOUDER ETC) une grande majoriter d habitants de la ville on confiance en vous et compte sur vous :)

  • Vous avez raison, il vaut mieux ignorer le peuple. Organiser des élections vous permettrait de voir que plus personne ne croit en vous. PCF et PS même soupe même combat

  • Assurer la sécurité des habitants d’Aubervilliers

    Rien qu’avec ce premier point nous voyons tout ce qu’il y a à construire. C’est une promesse de campagne qui n’a jamais abouti, bien au contraire, d’année en année tout se déteriore. Les réponses des différents acteurs bne sont pas à la hauteur.
    L’OPH laisse pourir des situations qui perdurent. Pas de réponse et quand on en a une « Vous verrez cela aux prochaines élections »
    La police municipale, un responsable que vous essayez de joindre, qui vous dit-on doit vous rapeller et dont on attend son appel en vain.
    Tout cela pour dire que sur ce premier point l’attente est énorme, c’est un adjoint à temps plein qu’il faut.