Accueil > Vie d’Aubervilliers > Une bien timide commémoration de la Libération > Repères, oui, absolument > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Repères, oui, absolument

8 septembre 2011 22:02, par Hélène

Cet "incident" à propos de la "masculinisation" de Danielle Casanova soulève au fond un vrai problème : le temps passant des références qui étaient hier absolument parlantes (encore que) cessent de l’être.
Je fus ainsi, il y a deux ans, éberluée d’entendre une adjointe au maire habitant la cité Emuile Dubois parler de "l’allée du Gros Perrin" alors que Charles Grosperrin était un militant communiste fusillé par les nazis.
De même, lors des obsèques de Fernande Collot, la première adjointe s’étonnait que, lors de l’évocation des résistantes d’Aubervilliers, on ait oublié de citer... Danielle Casanova ! (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.