Accueil > Vie d’Aubervilliers > Une bien timide commémoration de la Libération > Une bien timide commémoration de la Libération > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Une bien timide commémoration de la Libération

8 septembre 2011 21:38, par zorbec le gras

@la poutre
Danielle Casanova ou Danièle, il y a bien maldonne mais au moins on sait que c’est une femme !
Et quitte à aller au bout, mes manières de correcteur de presse me conduise à préciser que si Danielle Casanova ce fut comme être humain, la rue doit s’écrire Danielle-Casanova !
Sur le fond, le rédacteur reste un âne qui ne doit pas bien connaître ni l’histoire de sa ville ni l’histoire de la résistance.
Il est vrai que sous des habits guillerets, le style est à l’enflure (pas le bonhomme que je ne connais pas, l’écriture !) pour tenter de faire mousser un évènement modeste : on ouvre un chemin (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.