Accueil > Réflexions/Idées > Crise de la dette : le remède pire que le mal > Crise de la dette : le remède pire que le mal > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Crise de la dette : le remède pire que le mal

29 juillet 2011 18:09, par Olivier

"Si François Hollande est élu les déficits publics seront ramenés à 3%", confirme Pierre Moscovici, ancien Strauss-kahnien rallié aujourd’hui à François Hollande. Entre 2012 et 2013, pour tenir cet engagement, il faudra imposer 40 milliards d’euros d’efforts aux français. Dans un délai aussi court, la seule remise en cause des cadeaux fiscaux ne suffira pas. Il faudra aussi réduire les dépenses publiques et certainement augmenter les impôts. On aimerait que ceux qui au PS se présentent comme "plus rigoureux que moi tu meurs" nous en disent un peu (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.