Accueil > Réflexions/Idées > Crise de la dette : le remède pire que le mal > Crise de la financiarisation > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Crise de la financiarisation

20 juillet 2011 17:36, par Olivier

Les plans de rigueurs grecs, portugais et italiens non seulement ne redressent pas les finances de leurs pays, mais plombent complétement leur croissance. Si on attend des candidats à la primaire socialiste qu’ils proposent une alternative sérieuse à cette politique de rigueur catastrophique.
Et bien, c’est raté !
Les deux prétendants Aubry et Hollande viennent de déclarer vouloir ramener le déficit public sous la barre des 3% dès 2013 conformément au traité de Maastricht. Ils reprennent à leur compte l’engagement du gouvernement Sarkozy et devront réduire de plus de 40 milliards d’euros les (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.