Accueil > Tous les articles > Suzanne Martorell, le PCF et Aubermensuel > Suzanne Martorell, le PCF et Aubermensuel > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Suzanne Martorell, le PCF et Aubermensuel

17 mai 2009 08:30, par Nez d’Élec

Assez curieux cette manière qu’ont certains de défendre Charles Tillon comme si ça allait de soi, et qu’on ne l’avait pas traîné dans la boue pendant de decennies.
Quand il a été éjecté du PCF, au début des années 50, un militant alors en pointe à Aubervilliers avait prononcé cette phrase définitive dont il est fait mention dans les livres de Charles Tillon :
"Qu’il s’estime heureux, si on avait été au pouvoir, comme en Tchécoslovaquie, iil aurait été pendu".
A la même époque, une des personnes chargées de liquider politiquement Tillon, le jeune André Karman, était allé voir le chef des FTP pour lui dire (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.