Accueil > Tous les articles > L’objectif de l’éducation prioritaire, c’était d’en sortir ; Peillon s’y emploie (...) > L’objectif de l’éducation prioritaire, c’était d’en sortir ; Peillon s’y emploie (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

L’objectif de l’éducation prioritaire, c’était d’en sortir ; Peillon s’y emploie !

8 février 2014 11:08, par Un prof en ZEP

C’est un fait, le maire Jack Ralite a ,jusqu’au mouvement de 1998, refusé les classements ZEP pour ne pas stigmatiser la ville ! C’est le mouvement des enseignants, en grande partie du second degré, qui a fait bouger les choses. Beaucoup d’écoles ont alors été labellisées ZEP ainsi que tous les collèges. Avec certains oublis qui demeurent inexpliqués. Il y a eu ensuite les classements REP pour certains : Firmin Gémier qui n’est pas ZEP, puis les réseaux ambitions réussite et enfin les éclair. L’idée de la remise à plat de l’éducation prioritaire n’est pas en soi mauvaise. Des disparités réelles existent (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.