Accueil > Tous les articles > L’objectif de l’éducation prioritaire, c’était d’en sortir ; Peillon s’y emploie (...) > L’objectif de l’éducation prioritaire, c’était d’en sortir ; Peillon s’y emploie (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

L’objectif de l’éducation prioritaire, c’était d’en sortir ; Peillon s’y emploie !

7 février 2014 13:05

Sur les rythmes scolaires, et au regard de ce que proposent les villes du 93 qui appliqueront la réforme en 2014, Aubervilliers apparaît comme assez nettement au-dessus du lot avec ce qu’elle a mis en place au niveau de ses ateliers. Il faut croire que l’auteur de ces propos n’était pas à Aubervilliers depuis septembre et coupé de toute source d’info. On ne l’oblige pas à venir lire ce qu’écrit Armand D ou Tartempion sur le blog du PCF, mais même le lecteur de base du Parisien est un peu plus circonspect sur la réalité des rythmes scolaires à Aubervilliers.
Et accessoirement, si Aubervilliers est au (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.