Prêts toxiques, impôts… la bataille des idées est lancée

lundi 4 novembre 2013

Nos amis du Parti socialiste réagissent vivement à un tract de Jean Jacques Karman distribué à La Villette qui dénonce la pression fiscale que vivent les habitants d’Aubervilliers.

Ils attaquent en traitant un élu de la République de manquer de transparence et d’honnêteté : curieuse conception du débat politique. Malheureusement pour eux, les fiches d’imposition arrivent et la réalité s’impose. En six ans, les impôts locaux ont augmenté de 30% à Aubervilliers et les habitants n’en peuvent plus.

Les socialistes prétendent que la pression fiscale est due aux « emprunts toxiques » ou emprunts indexés. Ils avancent le chiffre de 92,96% des 930 millions de dette du département. Encore faut-il préciser que l’on aboutit à ce taux dans le cadre d’une renégociation globale de la dette.

Ils omettent un autre chiffre, beaucoup plus intéressant : la dette de l’Etat envers le département, due à l’absence de compensation des dépenses contraintes (RSA, aides aux personnes handicapées, aides aux personnes âgées…). Si l’état versait ce qu’il doit au département, la dette actuelle serait entièrement comblée. Or, ce que l’Etat refuse de verser, ce sont les contribuables qui le paient. S’il y a donc un responsable de l’endettement, autant le nommer clairement, c’est l’Etat, tous gouvernements confondus !

Au sujet de l’endettement de la ville, leurs affirmations sont fantaisistes, comme chacun peut le vérifier. En effet, Jean Jacques Karman, lorsqu’il était maire-adjoint aux finances, a désendetté la ville, contre l’avis… de Jacques Salvator qui prétendait alors que l’endettement permettait les investissements. D’ailleurs, les socialistes se sont abstenus sur le budget primitif 2008 en invoquant la politique de désendettement.

Quant à leur bilan en la matière, il est catastrophique. En six ans, les socialistes ont endetté la ville de 57 millions d’euros (+49% d’endettement), sans compter le PPP de l’école Wangari Maathai qui renchérit le coût de l’école de près de 10 millions d’euros.

Concernant les dépenses supplémentaires dues au remboursement des emprunts indexés, ils n’en donnent pas le montant. Et pour cause : jusqu’à maintenant, la ville n’a pas payé de sur-coût. Ils ne sont donc pas responsables de l’état actuel des finances, contrairement à ce que l’on essaye de nous faire croire. Ce qui ne veut pas dire qu’ils ne sont pas potentiellement dangereux.

Enfin, sur le positionnement des élus communistes au conseil municipal, remercions le Parti socialiste de dire la vérité. Nos élus, dans un souci d’opposition constructive, ont toujours voté en faveur des équipements et contre les augmentations d’impôts. Sont-ils pour autant déraisonnables ? Les contribuables, qui ne sont pas amnésiques, se souviennent certainement d’une époque où la ville était gérée par les communistes et où le taux d’imposition n’était pas celui qui pèse actuellement…

Caroline Andreani

50 Messages

  • La camarade soutient Jean Jacques Karman, victime de la propagande socialiste , notre camarade au conseil national du PCF du 30 MARS 2008 , avait déjà fait un puissant rappel historique :

    "Nous sommes une nouvelle fois devant un renversement d’alliance de la part du PS. Il est vrai, qu’il faut se souvenir, qu’à Aubervilliers, la municipalité communiste de 1920 a été renversée en 1923 par une alliance des socialistes avec le sinistre Pierre Laval. Le PS a mené une campagne ouvertement anticommuniste, avec affiches sur lesquelles ont pouvait lire « les communistes, 60 ans çà suffit » ...... Nous avons eu dans mon canton un meeting de Ségolène Royal, le lendemain une visite d’Elisabeth Guigou, le surlendemain, le Président de la Région, puis ce fut Tobira, Mamère, Liepsik, Bartholone, et le parrain de l’opération le maire de Pantin."

    Continuons sur cette lancée et faisons une campagne contre les impôts locaux en mettant des petits autocollants non signés sur les murs . L’anonymat permet de ratisser large et de convaincre TOUS les habitants déçus qui ont ras le bol des impôts de Salvator .

    Répondre à ce message

    • Quel est le rapport entre les déclarations de Karman au CN du Pcf en 2008 (ça fait un petit bout de temps) et la situation fiscale d’Aubervilliers ? Le "camarade" qui exhume les déclarations anciennes pourrait-il préciser sa pensée ?

      Répondre à ce message

      • la bataille des idées est lancée Le 6 novembre 2013 à 07:27, par Les impôts sont nécessaires

        Un auto-collant anonyme a été effectivement collé par un membre bien connu de la Gauche Communiste et du Front de Gauche. On le trouve sur les murs autour du marché du Montfort : Il est écrit sur un fond blanc et noir :

        "En mars 2014, il faut changer de maire
        +30% d’impôts et
        +70% M€ de dettes
        C’est le triste bilan de Jacques Salvator
        Et nous vivons de plus en plus mal
        "

        Coller des auto-collants anonymes révèlent des pratiques politiques malsaines qui en disent bien plus long que tous les discours politiques . Sans parler du contenu : il aurait pu être écrit par" les contribuables associés" groupe libéral réactionnaire . Alors c’est une initiative d’un gaucho-poujadiste ou une bavure politique du FdeG ?

        Répondre à ce message

        • la bataille des idées est lancée Le 6 novembre 2013 à 08:18, par 3615 délation

          Le site du PCF est devenu pour les socialistes un site de délation. « J’ai vu un militant communiste coller un auto-collant ». Oh mon dieu, un auto-collant ??? Ça a l’air de vous faire du bien, c’est dommage que ça ne soit pas remboursé par la sécu.

          On aurait bien aimé entendre vos cris scandalisés pour dénoncer les pratiques de vos colleurs d’affiche, qui refusent tout pluralisme sur les panneaux associatifs. Rien à voir ? Allez savoir.

          Répondre à ce message

          • la bataille des idées est lancée Le 6 novembre 2013 à 09:48, par Electeur de gauche

            @3615 Tout le Landernau des militants politiques de gauche sait qui colle ces stickers anonymes .Aucune réponse sur le fond et sur la forme....
            Donc la Gauche Communiste cherche des alliés auprès des électeurs de droite pour battre Salvator qui cherchera des alliances au centre bref une addiction au marécage politicien .

            Quant aux colleurs d’affiche, c’est une ancienne pratique, aux municipales de 2001, votre "grand" penseur arriviste ,disait qu’il était victime "des méthodes staliniennes" de la part des colleurs d’affiches ....de Jack Ralite et du PCF ....Un classique des bornés sectaires de TOUS les partis de gauche ...Un classique qui est de se trouver des boucs émissaires pour ne pas remettre en cause ses pratiques politiques . Continuez sur ce chemin et la victoire en 2014 ne sera pas un long fleuve tranquille.

            Répondre à ce message

            • la bataille des idées est lancée Le 6 novembre 2013 à 09:53

              Enfin une bonne nouvelle. La réalité de la victoire pour 2014 est même acté par les écrits. Il y a péril en la demeure chez Salvator...

              Répondre à ce message

              • la bataille des idées est lancée Le 6 novembre 2013 à 10:30, par Electeur de gauche

                Alors votre ami anar-poujadiste représente t-il la ligne du Front de Gauche ou est ce un hurluberlu solitaire . Tiens sera t-il sur la liste du camarade Beaudet avec sa ligne anti impôt primaire . Lisez "vivent les impôts" de ATTAC !

                Répondre à ce message

                • la bataille des idées est lancée Le 6 novembre 2013 à 13:53, par info ou intox ?

                  Mais ces 70 millions de dettes en plus et ces 30% d’impôts en plus, c’est vrai ou pas ?
                  Electeur de gôche pourrait nous dire si cela fait partie du conte de fée du presque docteur S.

                  Répondre à ce message

                  • la bataille des idées est lancée Le 7 novembre 2013 à 08:52, par Témoin

                    Bien sûr que c’est vrai et parfaitement vérifiable. En six ans, 30% d’augmentation des impôts locaux, les contribuables peuvent en témoigner. En six ans, un endettement de 70 millions supplémentaires, soit 50% d’augmentation de la dette. Là aussi, c’est vérifiable puisque les budgets des communes sont consultables sans aucune restriction.

                    Répondre à ce message

            • la bataille des idées est lancée Le 6 novembre 2013 à 10:15, par Moi, je vis un vrai conte de fée ; le cauchemar c’est pour les autres.

              N’empêche que 70 millions de dettes en plus et 30 % d’impôts en plus, c’est bien le bilan du presque docteur S, celui qui disait toujours vivre un vrai conte de fée.

              Répondre à ce message

          • la bataille des idées est lancée Le 7 novembre 2013 à 08:49, par Témoin

            On aurait aimé aussi vous voir dénoncer les diffuseurs d’articles calomnieux écrits par des journalistes nourris à la gamelle, dupliqués de nuit sur les photocopieuses de la mairie, et diffusés anonymement. Ca s’appelle comment, du poujado-socialo-verts ?

            Répondre à ce message

    • La bataille des idées est lancée Le 4 novembre 2013 à 16:52

      J’aimerais comprendre pourquoi l’endettement de la ville d’Aubervilliers est passé de 117 millions d’euros en 2007 à 174 millions en 2013. Ca fait tout de même une augmentation de 50% de l’endettement en six ans. C’est beaucoup. D’autant que de nombreux équipements ne sont pas à la seule charge de la ville. Par exemple, le Conservatoire à rayonnement régional est co-financé avec la Courneuve, la région, etc.

      Peut-on avoir la traçabilité en quelque sorte des dépenses afin de comprendre les raisons de cet endettement qui se répercute forcément sur les contribuables que nous sommes ?

      Répondre à ce message

      • La bataille des idées est lancée Le 4 novembre 2013 à 19:50, par kikid’auber

        D’après ce que j’ai compris pour le CRR c’est déjà 24 millions d’euros à débourser uniquement pour Aubervilliers. C’est beaucoup, même si des bijoux de familles comme des terrains ont été vendus.

        Personnellement, je pense qu’une partie de cette somme aurait pu être utilisée pour le Centre de Santé pour éviter la diminution voire la suppression de certaines spécialités.

        Répondre à ce message

        • La bataille des idées est lancée Le 5 novembre 2013 à 10:41, par Contribuable

          La construction du Conservatoire et le maintien d’activités au Centre municipal de santé ne se posent pas sur le même plan.

          Les fonds mobilisables ne sont pas les mêmes. D’un côté, il y a un projet d’investissement, porté par plusieurs partenaires, pour la construction d’un équipement structurant pour la ville et ses habitants. De l’autre, il y a un budget de fonctionnement et des orientations stratégiques partagées par la direction municipale et le directeur du CMS, qui sont de supprimer une spécialité dentaire.

          On peut déplorer la liquidation de cette spécialité. Elle aurait parfaitement pu être maintenue car ce n’est pas une question de manque de moyens mais une décision assumée de la direction du CMS.

          Répondre à ce message

          • La bataille des idées est lancée Le 5 novembre 2013 à 12:04, par kikid’auber

            Je pensais aussi à la cardiologie et à l’ophtalmologie. Pour le conservatoire est-on sûr que beaucoup d’habitants d’Aubervilliers fréquenteront le Conservatoire surtout pour suivre ses cours au rapport de ce que la ville a apporté financièrement pour sa construction et aussi pour son entretien futur.
            Car même si il y a des partenaires comme La Courneuve entre autre je me doute bien que c’est Aubervilliers qui supportera la grande majorité des charges qui incomberont à ce Conservatoire.

            Il n’y a que 50% des personnes qui fréquentent le Théâtre de la Commune qui sont d’Aubervilliers. Je trouve que c’est peu. C’est pour cela que je me pose des questions. Par contre je suis pratiquement sûr qu’une très grande majorité de personnes fréquentant le Centre de Santé sont d’Aubervilliers.

            Pour le futur, je pense que lors de la ventilation du budget de la ville, le poste santé des habitants d’Aubervilliers devrait être prioritaire, car là, tous les habitants de notre ville seront concernés et pas seulement une partie.

            Répondre à ce message

            • La bataille des idées est lancée Le 7 novembre 2013 à 09:03, par Conservateur

              Les villes d’Aubervilliers et de la Courneuve financent respectivement à 60% et 40% le fonctionnement du Conservatoire si je ne me trompe pas, lequel reçoit en plus des subventions de la DRAC. Toutes les villes n’ont pas de conservatoire, mais celles qui en ont un donnent la possibilité à tous de pratiquer la danse, la musique, etc. dans des conditions exceptionnelles.

              Est-ce un surplus d’âme ? Quand on voit le parcours de la chef d’orchestre Zaia Zihouani, issue d’une famille populaire de Pantin, que rien ne destinait à une carrière musicale, et qui a rencontré par hasard la musique classique au conservatoire de Pantin, c’est en soi la démonstration de l’utilité d’un équipement culturel de haut niveau dans une ville populaire. Le travail qu’elle mène auprès des enfants de Stains en est la prolongation. Et elle n’est pas la seule enfant issue de quartiers populaires à avoir découvert le théâtre, le cinéma, la littérature, la poésie... parce que des municipalités communistes ont mené une politique volontariste pour que la culture soit accessible au plus grand nombre.

              Quant à la santé, c’est un véritable enjeu, comme le logement, l’action sociale, la jeunesse, etc. Faut-il prioriser un domaine plutôt qu’un autre, ça se discute. Les habitants d’Aubervilliers ont de toute manière intérêt à avoir des équipements culturels en pointe et surtout, à les investir pour ne pas la laisser aux seuls nantis. C’est un véritable combat.

              Répondre à ce message

              • La bataille des idées est lancée Le 7 novembre 2013 à 09:48, par Electeur de gauche

                @témoin Donc vous avez la logique , les socialos-vert font des "saloperies" donc nous faisons la même chose .

                Pascal Beaudet parle de construire "une méthode pour un projet municipal qui s’appuie sur le vécu et les attentes des citoyens" J’ai envie de le croire car je connais des membres du FdeG qui veulent faire de la "politique autrement ".

                Le FdeG local est à la croisée des chemins , comment procèdera-t-il pour construire sa liste :discussion secrète de couloir pour ménager les ego et les sensibilités/partis/groupuscules différents ( voire contradictoires) ou prise en compte des souhaits des habitants après des réunions de quartier bref nous verrons si les amis de l’anar-poujadiste seront présents sur votre liste.

                Je ne suis pas d’accord avec le contenu du sticker (au contenu anti impôt primaire) mais cela pourrait être l’objet d’un débat mais le plus détestable c’est l’anonymat : cela rappelle les méthodes staliniennes.

                Répondre à ce message

                • La bataille des idées est lancée Le 7 novembre 2013 à 11:52, par infos ou intox ?

                  Electeur de gôche ne répond toujours pas à la question : est-ce vrai ou pas les 30% d’impôts en plus et sur ls 70 millions d’euros en plus depuis que le presque docteur S est aux commandes de la ville ?
                  Le reste, l’anonymat ou le soit-disant anti-impôt primaire, ce n’est que pour faire diversion.

                  Répondre à ce message

                  • la bataille des idées est lancée et déjà terminée ... Le 7 novembre 2013 à 14:31, par Electeur de gauche

                    @infos ou intox. Merci pour la réponse : si si c’est sincère . Le Front de Gauche a visiblement besoin de ses gaucho-poujadistes , il se fout des électeurs de gauche sans carte d’ailleurs, je ne suis pas de votre clan, je suis de gôche, avec un O accent circonflexe, je suis rangé dans la sous gauche . Je dois faire pénitence , on me demande de m’’expliquer ,alors que la réponse avait été fournie. Je dois surtout m’agenouiller devant la vraie gauche .

                    Au fond , peu importe qui sera le Maire : ce sera Beaudet ou Salvator , les électeurs sont des spectateurs à qui on demande d’approuver une ligne déterminée à l’avance .J’avais des doutes, je voulais venir à la réunion avec Pascal Beaudet à Langevin, pour m’informer. J’ai l’impression que c’est une mise en scène du PCF, du Parti de Gauche, de la FASTI, du PCOF, de la Gauche Unitaire, de la Gauche Anticapitaliste, de Convergence et Alternative , des Alternatifs et de la la Gauche dite "Communiste" ,pour apparaitre à l’écoute du peuple, mais les jeux des places se déroulent en coulisse .. On comprend pourquoi les électeurs ne votent plus !

                    Répondre à ce message

                    • Et encore une dose d’enfumage....

                      Répondre à ce message

                    • la bataille des idées est lancée et déjà terminée ... Le 9 novembre 2013 à 12:06, par Remettre en choses à l’endroit

                      Comment pourriez-vous le savoir ? Votre post est daté du 7 novembre à 14h31, soit plusieurs heures avant le déroulement de la réunion qui se tenait à 19h. A moins que vous ayez des dons de voyance particulièrement développés... Si le para-normal s’invite dans la discussion en plus de la délation, autant s’incliner. Vous avez peut être déjà les résultats du 1er tour de mars 2014 ?

                      Répondre à ce message

                      • Ces autocollants existent, savoir qui les a collé est simple. Il suffit de demander à n’importe quel militant de gauche , il vous dira que c’est la Gauche Communiste . C’est une évidence cette secte locale est avide de pouvoir , elle a failli faire perdre Jack Ralite en 2001 et elle a permis à Salvator d’être élu en 2008 . Quant à ces autocollants anonymes, ils sont tellement apolitiques qu’ils discréditent leurs auteurs , combattre les impôts injustes est une chose mais rejoindre la prose libérale sur le sujet en est une autre . Dénoncer le contenu apolitique de ces stickers, cela n’a rien à voir avec de la délation, aucun nom des colleurs n’ a été divulgué en revanche dénoncer l’apolitisme total du contenu sans classe a du sens , il montre bien que leurs auteurs ne voulaient pas être démasqués. Dommage : c’est devenu publique .

                        Répondre à ce message

                        • Dis nous, mon petit cherif de gôche, ces autocollants, ils disent la vérité oui ou non ?

                          Répondre à ce message

                          • la bataille des idées est lancée : l’impôt juste est nécessaire ! Le 9 novembre 2013 à 15:56, par prise de tête

                            La gauche communiste est avide de pouvoir et a été sur la liste de Beaudet en 2008 pour le faire perdre !!! L’analyse du chérif de gôche est à peu près aussi puissante que celle de Rambo.

                            Répondre à ce message

                            • la bataille des idées est lancée : l’impôt juste est nécessaire ! Le 9 novembre 2013 à 18:51, par Contribuable assommé

                              Je ne suis pas à la gauche communiste (je ne connais pas ce parti), je ne suis pas non plus au pcf, ni d’ailleurs à aucun parti politique, mais je suis contribuable à Aubervilliers. Je ne suis pas non plus bêtement contre l’impôt dès lors qu’il est justifié et avec un montant supportable. Petit propriétaire de mon modeste pavillon, j’ai reçu comme tout le monde, il y a quelques jours, ma taxe d’habitation plus ma taxe foncière et j’en suis resté assommé....Alors si quelqu’un veut bien me passer quelques autocollants je me ferai un plaisir d’en coller (proprement) partout où c’est possible.

                              Répondre à ce message

                              • Les impôts locaux à Aubervilliers sont trop hauts cela ne fait aucun doute mais pas plus qu’à ST Denis (augmentation de 31%), St Ouen , Bagnolet etc villes dirigées par un Maire Front de Gauche .

                                La gauche communiste est une secte gauchiste dirigée par Jean Jacques Karman ou JJK . Elle a connu moulte scissions , elle prône la "dictature du prolétariat" et affirme que le PCF est dirigé par une clique droitière "en voie de social-démocratisation" (dixit). Certains de ces membres sont dans le Parti d’autres pas. JJK a voulu être Maire en 2001 et a crée son groupuscule en se présentant contre Jack Ralite, il a failli faire passer la droite mais la gauche unie (PCF/PS) a su déjouer ce piège diviseur. Puis JJK est rentré dans le rang en s’alliant avec Pascal Beaudet en 2008, ce fut une liste bicéphale avec deux Maires ,cela a permis l’élection du PS . JJK a toujours rêvé d’être Maire comme son Père ( Maire PCF d’Auber de 57 à 84), c’est un rêve de gosse , malheureusement pour lui , il n’a pas comme son Père, d’alliés fiables politiquement, certains de ses amis sont des réactionnaires : le discours peut-être d’extrême gauche mais les pratiques politiques sont de droite :le classique du gauchisme .

                                Répondre à ce message

                                • La Gauche communiste, c’est un peu comme le couteau sans lame auquel il manque le manche.
                                  ça s’appelle "gauche" et c’est réactionnaire, ça s’appelle c"communiste" et c’est une organisation créée à la seule gloire d’un individu, Jean-Jacques Karman.

                                  ça devrait s’appeler "Tout Pour Ma Gueule".

                                  JJk a bompris en 2001 que c’était terminé pour lui, le fauteuil de maire d’Auber.

                                  Il en a tiré les conclusions et s’est installé dans le rôle du "maire par procuration" en profitant des faiblesses de Beaudet.

                                  C’était ça la "liste bicéphale" de 2008. Un type sur l’affiche et un autre, Toxic Affair, dans la coulisse.

                                  Et ils remettent le couvert pour 2014 !

                                  Répondre à ce message

                                  • la bataille des idées est lancée : l’impôt juste est nécessaire ! Le 10 novembre 2013 à 10:08, par Poisson Rouge

                                    @doucefrance @jean a

                                    Votre propos est tellement caricatural qu’il en est presque drôle. Que la liste bicéphale ait été maladroite, peut-être. Mais elle montre que Pascal Beaudet a su rassembler toute sa famille politique, dans l’intérêt des albertivillariens et en dépit d’une histoire « difficile ».

                                    C’est cette démarche d’ouverture qui permettra un jour à Pascal Beaudet de rassembler l’ensemble des forces de gauche, parti socialiste compris. Et ce en dépit d’attitudes très sectaires de la part des socialistes : anti-communisme érigé en argument de campagne (qu’on se souvienne des affiches « 60 ans de communisme, ça suffit » de 2008), refus d’ouvrir la majorité municipale sur sa gauche, appropriation systèmatique des panneaux d’affichage, sans parler des propos haineux balancés par des élus sur de simples militants FdG (un seul exemple : l’inauguration du conservatoire).

                                    Les albertivillariens ne sont pas là pour arbitrer les conflits au sein de la gauche. Les seules questions qui les intéressent sont les suivantes :
                                    - quel projet pour Aubervilliers ?
                                    - comment le construire et le mettre en place de façon collective, démocratique ?
                                    - Aubervilliers peut-elle les protéger contre les mauvais coups austéritaires des gouvernements qui se succèdent ?

                                    Bref : peut-on vivre mieux à Aubervilliers ?

                                    Répondre à ce message

                                    • Je suis d’accord avec Poisson Rouge. Le poste de Douce France est outrancier, mais la caricature part toujours de la réalité, et il y a donc quelque chose de vrai sous le vernis.
                                      Je crois que Pascal a de réelles chances de gagner en mars 2014 s’il se débarasse du boulet Karman qui l’a fait perdre il y a six ans. Karman, c’est Mélenchon sans le bagage culturel. Du "Yaka", "Faut qu’on"...

                                      Répondre à ce message

                                      • Je ne sais pas qui est poisson rouge, mais je crois qu’il a entrevu une solution qui permettra de rassember la gauche a moyen terme et long terme.
                                        1er étapes Pasqual Beaudet arrive en tête au 1er tour.
                                        2ème étapes il propose pour le 2ème tour une liste commune ( ils refuseront)
                                        3ème étapes lors du premier conseil il demande aux élus de toutes la gauche de voter pour lui. (Certains le feront) et il les intègre dans la majorité.
                                        4éme étapes chaque année il repropose à ceux qui ne sont pas encore dans la majorité d’y entrer.
                                        5éme étapes En 2020 il n’y a qu’une liste de gauche aux élections avec comme tête de liste Pascal Beaudet.
                                        Salvator aurait pu essayé de le faire , mais sa haine la aveuglée.
                                        Quand à Jean-Jacques Karman ne vous trompez pas d’élections. C’était une histoire de 2008, cela ne doit pas être une histoire de 2014. (Il n’est pas si terrible que ça )

                                        Répondre à ce message

                                        • Pas mal le scénario de Bertrand même s’il est plus rose que rouge...

                                          Juste une modification.

                                          Si on admet que Beaudet-Karman soient en tête bicéphale au premier tour de 2014 et qu’ils gagnent au deuxième tour, cela ouvrirait un boulevard à ce duo dont la visée sur les siècles futurs éclairerait le monde.

                                          Dans la foulée, les siamois albertivillariens se présenteraient aux primaires socialo-communistes pour les présidentielles et seraient élus sans coup férir à la magistrature suprême.

                                          Beaudet président, Karman premier ministre, ça vous aurait de la gueule, non ?

                                          Ceux qui échouent, ce sont ceux qui ne rêvent pas !

                                          Répondre à ce message

                                        • Vous pouvez penser ce que vous voulez, mais JJK et ses amis ont évité en 2008 à la section PCF d’Aubervilliers le même sort que la section de Pantin après l’élection de Kern. Et c’est un peu pour ça que le FDG est en position de pouvoir battre le presque docteur S.
                                          Et c’est surement pour ça toutes ces attaques.

                                          Répondre à ce message

                            • Si la Gauche communiste est avide de pouvoir, alors ses militants ne sont pas des flèches ! Quand on veut le pouvoir, on préconise autre chose que la révolution. Ce n’est pas très porteur, surtout en ce moment.

                              Répondre à ce message

                              • @POISSON ROUGE (rapidement) vous pourriez gagner en 2014 mais vous avez tendance à faire comme si la GC n’existait plus, pourtant ce groupe a un activisme militant important dans la ville . Ce groupe risque d’être un frein pour la victoire de Pascal , c’est un assemblage politique hétéroclite d’habitants qui voulaient battre Jack Ralite en 2001 . Ayant perdu , leur union a continué , mais leur homogénéité politique n’a jamais été faite , au fond le "JJK bashing" n’est plus de mise , Jean Jacques est out , c’est un nostalgique , il rêve à la belle époque du PCF qu’il souhaiterait débarrassé du stalinisme, c’est un mythe qui n’a jamais existé .
                                Jean Jacques voudrait construire un nouveau PCF sur ses bases politiques et il met en place des revendications transitoires à la façon des trotskistes , au fond il reprend de ses amis " le droit de tendance et l’assemblée constituante" ( voir assise du communisme) . JJK est devenu modeste , il ne veut plus être le nouveau Lénine .Il se rend compte qu’il a perdu, il ne pourra plus être Maire d’Aubervilliers .Alors il veut rentrer dans le rang en gardant la ligne de la "dictature du prolétariat" pour lui et les quelques fidèles . Certes il a le don du comique , il dénonce l’électoralisme du PCF alors que sa pratique politique sur la ville ne fut qu’électoraliste .Il a dû s’allier à des zigotos sans "culture communiste" , ces individus seront un frein à la victoire de Pascal Beaudet car ils emploient les méthodes politiques des coups fourrés au fond comme certains membres du PS local . Alors arriverez-vous à faire de la politique autrement ? Puis-je te dire : j’en doute ! Pourtant, j’apprécie ton ouverture d’esprit .

                                Répondre à ce message

                                • la bataille des idées est lancée : l’impôt juste est nécessaire ! Le 12 novembre 2013 à 16:45, par Mise au point !

                                  Puisqu’on en parle, le mieux est de lire la réponse que Parti Socialiste :
                                  http://www.ps-aubervilliers.fr/?p=1583

                                  Contrairement à ce qui est affirmé, le groupe PCF d’Aubervilliers au Conseil municipal a voté le PPP pour l’école Maathaï/Dolto.

                                  Mme Andréani est une vraie disciple karmaniste : je tronque, je biaise, je mens aux habitants !

                                  Répondre à ce message

                                  • la bataille des idées est lancée : l’impôt juste est nécessaire ! Le 17 novembre 2013 à 11:31, par Caroline ANDREANI

                                    « Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » Ca me dérange de citer George Orwell, un anti-communiste maladif (et un malade tout court comme le prouvent des archives récemment ouvertes au public en Grande-Bretagne).

                                    Et pourtant, quand je lis la prose de "Mise au point", je ne peux m’enpêcher d’y faire référence.

                                    Cher ami, je peux me tromper, mais il ne me semble pas avoir écrit où que ce soit que les élus du groupe communiste n’avaient pas voté pour la contruction de l’école Wangari Maathai, bien qu’elle ait été proposée en PPP. Leur décision reposait sur une considération, que des élus responsables ne pouvaient pas voter contre la construction d’une école. Je me rappelle que lors du débat sur cette question, ils ont émis des réserves sur le mode de réalisation en PPP. Je vous renvoie donc à l’écoute des bandes du conseil municipal.

                                    Quant à m’affubler du terme de "disciple" karmaniste, je ne peux que vous en remercier. Non que j’apprécie d’être qualifiée de disciple : je n’ai pas besoin de gourou. Je travaille depuis près de 15 ans avec Jean Jacques Karman, pour qui j’ai du respect et de l’amitié. Si tous les élus avaient son sens de l’écoute et du respect des habitants d’Aubervilliers, l’équipe municipale actuelle n’en serait sans doute pas là où elle en est.

                                    Répondre à ce message

  • Prêts toxiques, impôts… la bataille des idées est lancée Le 10 novembre 2013 à 17:40, par kikid’auber

    Je viens d’apprendre qu’il serait question de faire payer un loyer virtuel ou fictif aux propriétaires pour leur résidence principale. C’est une commission composée d’économistes qui aurait décidé de proposer ça. Même en Grèce on n’y avait pas pensé ! Incroyable !

    Répondre à ce message

    • Nouvelle taxe pour les gogos ! Le 16 novembre 2013 à 14:45, par Albert

      La naissance d’une nouvelle rumeur.
      Je pense que l’on va en avoir un paquet dans cette période préélectorale.
      Il suffit de connaître un tant soit peu les règles fiscales pour juger ce gros bobard.

      Répondre à ce message

      • Nouvelle taxe pour les gogos ! Le 16 novembre 2013 à 15:50, par kikid’auber

        C’est plus qu’une rumeur, c’est une solution préconisée par le "Conseil d’Analyse Économique" (CAE), réunion d’experts qui a pour mission de produire des réflexions à l’intention du Premier ministre. D’ailleurs, il suffit de mettre sur le moteur de recherche " loyer virtuel ou fictif pour les propriétaires" pour voir que c’est dans les cartons de certains. Mais peut-être veulent-ils voir les réactions pour tenter d’aller plus loin qu’une simple proposition.

        Répondre à ce message

      • Nouvelle taxe pour les gogos ! Le 16 novembre 2013 à 17:56

        Autant faire simple : la porte d’entrée, c’est ici puis suivre les liens ! http://www.latribune.fr/opinions/tr...
        ou encore là : http://www.latribune.fr/actualites/...

        Albert, c’est pas parce qu’un projet est dans les tuyaux ou à l’étude qu’il faut insulter ceux qui lève le lièvre au prétexte qu’ils ferait du "préélectoral". Le CAE est un service rattaché au Premier ministre je te rappelle...
        Après, tu es en droit de considérer que La Tribune est un journal du Front de gauche, mais bon là...

        Répondre à ce message

  • Nous sommes les citoyens d’une République.

    Nos impôts locaux servent à financer des équipements et des services publics communaux et intercommunaux.

    Le PCF devrait laisser à la droite le discours sur l’overdose d’impôt. Il faut arrêter d’imiter l’UMP.

    Dans une collectivité quelle qu’elle soit (Etat, région, département, commune) quand les impôts baissent, c’est mauvais signe.

    ça veut dire que des services publics ont été discrètement supprimé, ou des équipements fermés.

    Une baisse de la part communale des impôts locaux, peut être normale, suite à la fin du remboursement d’un emprunt par exemple. Il faut se poser des questions. C’est souvent par ce que la commune n’investit plus.

    Quand les impôts locaux augmentent, il faut contrôler qu’ils correspondent à des investissements et services utiles et que les marchés publics sont passés dans les règles.

    Quand les impôts locaux augmentent, en général c’est bon signe pour les habitants d’une commune.

    Répondre à ce message