Déclaration de Pascal Beaudet aux agents de l’OPH d’Aubervilliers

Soutien aux agents d’accueil de l’OPH agressés

mardi 29 octobre 2013

J’ai appris l’agression très violente de deux agents d’accueil de l’Office au 10, rue Hémet la semaine dernière. Cette agression, purement gratuite, est choquante et inadmissible. Elle révèle un climat insupportable au quotidien, pour les agents de l’office comme pour la grande majorité des locataires qui aspirent à la tranquillité.

Les agressions envers les agents d’accueil ne sont pas nouvelles. Elles sont d’autant plus insupportables que le travail des agents, qui rendent service aux locataires, est difficile. Sans leur présence et leur action quotidienne, je n’ai pas de mal à imaginer la dégradation du lien social qui en résulterait.

Les agents d’accueil doivent pouvoir travailler en toute sécurité et avec sérénité. L’OPH d’Aubervilliers doit garantir leur sécurité. Cela implique d’investir les moyens nécessaires pour réaliser des travaux de protection des loges et des espaces d’accueil.

La même problématique se posait dernièrement avec le Club Edouard Finck, cible de dégradations continuelles. J’ai demandé au maire de sécuriser le local. J’ai aussi demandé que des agents de prévention interviennent et que si la médiation échouait, que les personnes qui dégradent soient poursuivies.

Aujourd’hui, face à cette montée de violence à l’encontre des agents de l’OPH, j’ai la même exigence : donner les moyens matériels de protéger les agents, et poursuivre systématiquement les auteurs d’agressions.

Vous avez décidé une journée de grève pour protester contre l’insécurité et pour de meilleures conditions de travail. Dans une période de crise, où les attaques contre les acquis sociaux sont constantes et où le pouvoir d’achat se réduit, je ne peux que partager vos préoccupations et vous dire mon soutien.

Avec mes cordiales salutations,

Pascal BEAUDET
Aubervilliers, le 28 octobre 2013

21 Messages

  • Soutien aux agents d’accueil de l’OPH agressés Le 29 octobre 2013 à 17:50, par Compteur

    Rien à voir avec cette déclaration (que j’approuve en tous points par ailleurs) mais j’avais une petite question à poser. Est-ce que les chiffres donnés dans la barre d’adresse correspondent au nombre d’articles postés ? Si oui, ça signifie qu’on en est au 992 ! Wouah ! Est-ce que vous fêterez votre 1000ème article ?

    Bonne continuation.

    Répondre à ce message

  • Soutien aux agents d’accueil de l’OPH agressés Le 29 octobre 2013 à 21:44, par Décryptage

    Un soutien qui ne mange pas de pain... et un dernier paragraphe qui n’a aucun rapport avec le schmilblick (mais tout fait ventre quand on bat la campagne). Hum... peut mieux faire. Enfin, c’est quand même moins flou dans que l’appel des bataillons citoyens de la Maladrerie dont on n’arrive pas, ici, à lire la moindre ligne (c’est un comple !). Dommage de nous priver de cette prose que l’on pressent fondatrice d’un grand mouvement populaire. J’en connais au moins un, du coin, qui va être vexé... Scission à venir ?

    Répondre à ce message

  • Soutien aux agents d’accueil de l’OPH agressés Le 30 octobre 2013 à 05:51, par Acquis sociaux et insécurité

    Pour préciser la dernière phrase : si les effectifs des employés municipaux augmentent sans augmenter les impôts locaux et avec le maintien de la retraite à 60 ans , l’insécurité à Aubervilliers disparaitra . En êtes vous sûr ? Dans ce cas : pourquoi pas une manifestation devant la Mairie, avec comme slogans :
    "contre l’insécurité et pour la propreté, votez Beaudet "
    " Pour une baisse des impôts locaux de 30%, votez Beaudet ".

    Répondre à ce message

    • Soutien aux agents d’accueil de l’OPH agressés Le 30 octobre 2013 à 08:34, par Bas les masques !

      Ils ne le peuvent pas, le groupe PCF au Conseil municipal a voté plus de 60 millions d’euros d’investissement et de fonctionnement de dépenses.

      Lorsque la population en aura pleinement conscience, certains masques auront du mal à tenir....

      Demain, avec Pascal Beaudet, on rase gratis !
      CRR + écoles + crèche +centres sociaux + ... = 0 € !

      Répondre à ce message

    • Ah ben on y est ! le temps où il va devenir impossible de faire état d’une situation anormale accentuée par l’incapacité de nos chers élus sans recevoir 15 trash mail de militants ps prêts à justifier n’importe quoi.
      Voilà que s’indigner de vivre avec une poubelle sur son palier est un acte immoral et que soutenir des employés agressés relève de la vile manœuvre politicarde...
      Bravo : les militants et élus ps sont prêts à justifier n’importe quoi, à défendre l’indéfendable pourvu que le parti (avec un grand P) s’en sorte les fesses propres. Une logique purement partisane de défense de l’appareil ps et des apparatchiks ps qui vous fausse la tête.
      La réalité c’est que certains problèmes de vie quotidienne sont très difficiles à solutionner, certes. Pour autant rien ne sert de les nier ou de botter en touche car pour ceux qui les subissent c’est une insulte de plus.
      Ni sur l’école ni sur le logement, ni sur les problèmes de vie quotidienne les dirigeants locaux (ou nationaux) du ps n’écoutent rien, convaincus de posséder la "vérité révélée", la ligne juste, rien qu’en défendant leur petit château de sable.
      Ce qu’on reproche ici à vos représentants, mesdames messieurs les élus ps, c’est de surajouter aux difficultés de notre vie en ne les reconnaissant même pas. Par là c’est notre vie que vous voulez ignorer parce qu’elle ne rentre pas dans vos cadres de pensée.
      Il est vrai que l’exemple de ce mode de gouvernement viens de haut.
      Pour moi c’est simple : je ne vous calcule plus non plus. Mesdames et messieurs Hollande, Ayrault, Guigou et Salvator, je passe aux abonnés absents.

      Répondre à ce message

      • Soutien aux agents d’accueil de l’OPH agressés Le 30 octobre 2013 à 11:48, par horizon élargi

        A Saint-Denis, le grand copain communiste de Beaudet, Didier Paillard, a été obligé de décrèter un couvre-feu dans une partie de sa ville. Le problème de la gestion calamiteuse des ordures se pose quotidiennement, les locataires se plaignent de l’état des Hlm, des ascenseurs en panne.

        À Saint_ouen, la maire communiste copine de Beaudet a été obligée de faire édifier un mur pour couper des rues empruntées par les dealers. Le quartier mairie est investi par une véritable armée de "veilleurs" qui sécurisent la vente du shit et terrorise la population.

        A Bagnolet, plusieurs listes communistes vont s’affronter, dans un bastion pcf tenu par un copain de Beaudet. On a même retrouvé de la came par kilos (cocaïne) et des armes de guerre dans les bureaux de la direction des services municipaux.

        Pascal Beaudet, dans sa grande vision intersidérale, va donc tirer les leçons des déboires de ses amis de Saint-Denis, Saint-Ouen ou Bagnolet et trouver la recette miracle pour sortir la banlieue de la misère qui la plombe.

        Il faut lancer une pétition pour que le prochain lauréat du prix Nobel de la Paix soit attribué à la Lumière du Landy.

        Répondre à ce message

        • Le site du PS s’est doté d’un deuxième penseur. Après Marc Guerrien qui a une vision sur quasiment toutes les questions albertivllariennes et planétaires, Véronique Le Bihan définit une politique européenne et pour la France en matière d’immigration.
          Est-ce un premier effet du conseil municipal avec les souffleurs dont l’une des délibérations préconisait une décision de nature à favoriser l’émergence de matière grise chez les élus ? Cf site du journal La Croix
          On attend la suite avec intérêt...

          Répondre à ce message

        • Soutien aux agents d’accueil de l’OPH agressés Le 30 octobre 2013 à 14:06, par Chiche

          Juste pour rigoler, demandez-donc au service hygiène d’Aubervilliers de passer pour vérifier que ce local poubelle répond bien aux prescriptions du Réglement Sanitaire Départemental.

          Répondre à ce message

        • Soutien aux agents d’accueil de l’OPH agressés Le 30 octobre 2013 à 14:10, par anti-communsime, quand tu nous tiens !

          l’anticommunisme primaire est la seule politique du parti socialiste d’Aubervilliers. Heureusement que ce n’est pas le cas des électeurs socialistes qui ont pu juger de l’attitude de la municipalité su les rythmes scolaires.

          Répondre à ce message

          • Soutien aux agents d’accueil de l’OPH agressés Le 30 octobre 2013 à 15:06, par C’est quoi l’anti-communisme ?

            Quand les militants du PCF ne sont pas à l’aise dans leurs pompes , ils nous sortent l’anti communiste .
            Pourtant ceux qui m’apparaissent comme les plus anti communismes furent ceux qui se disaient communistes , à côté la direction du PS, ce sont des amateurs . Vous le savez mais au fond c’est toujours la même ritournelle , vous agitez ce cri-cri salvateur pour ne pas vous interroger sur la ligne fluctuante de votre Parti.
            Prenons par exemple Mélenchon est-il un anti communiste quand il critique le PCF en parlant de" l’exemple désastreux "de son alliance avec le PS à Paris .

            Votre ritournelle sur l’anti communiste doit être rangée comme vous avez rangé la dictature du prolétariat et oui le PCF a changé mais pas encore tous ses militants .

            Répondre à ce message

            • ... perseverare diabolicum Le 30 octobre 2013 à 17:11

              c’est bien ça : pas de bilan, juste de l’anti-communisme.

              Répondre à ce message

              • ... perseverare diabolicum Le 30 octobre 2013 à 21:10, par unionpopulaire

                Le premier anticommuniste d’Aubervilliers n’est autre que Pascal Beaudet.

                Sur ces affiches placardées ces jours-ci dans Aubervilliers, que lit-on ?

                "Pascal Beaudet, votre maire 2014"

                Pas le moindre slogan, pas la moindre revendication, pas le moindre projet.

                Le vide.

                Pas de sigle du PCF, pas de faucille, pas de marteau, pas de Front de Gauche.

                Juste une tête fantomatique sortie d’un film de science fiction.

                Un peu de courage, beau-fils. Jack Ralite, même en désaccord, ne faisait pas de mystère de son attachement à Parti Communiste Français.

                Là c’est "votez pour le notable", "votez pour le grand méchant mou".

                Allez Pascal, on affiche la couleur : du rouge que diable ! Que va dire le compère Karman qui revendique la nécessité immédiate du retour à la dictature du prolétariat ?

                Allez, on ose :

                Votez communiste, votez Beaudet-Karman.

                Et ne venez pas dire que c’est de l’anticommunisme primaire !

                Vive le glorieux Parti Communiste Français, vive l’Internationale, vive notre génial leader albertivillarien JJK, vive la lumière éternelle du Landy, vive Vladimir Illitc Beaudetov, tsar de toutes les cités d’Auber !

                C’est la lutte finaaaaaaaaaaaaaaaaaaale etc...

                Répondre à ce message

        • Parcequ’à Aubervilliers, le couple Salvatore a chassé de ses petits bras musclés tous les dealers ? Vous ne connaissez ni Aubervilliers, ni la vie des Albertivillariens. D’ailleurs vous vous en foutez bien.

          Répondre à ce message

        • Saint denis, saint ouen, bagnolet... ? Les municipales d’Aubervilliers ont lieu à Aubervilliers avec des électeurs d’Aubervilliers qui subissent les âneries faites à Aubervilliers par des élus qui... ont la tête ailleurs, tous occupés à justifier à tout prix la ligne politique d’un gouvernement qui les tond (comme nous sommes tondus), qui les trompe (comme il a trompé les électeurs) et qui les mènent (et tous avec eux) dans le mur.

          Etre socialiste n’est plus une opinion politique, c’est un truc de gourou.

          Répondre à ce message

  • Soutien aux agents d’accueil de l’OPH agressés Le 30 octobre 2013 à 09:59, par Gratis, gratis...

    C’est marrant que les mêmes qui faisaient du porte à porte en 2007-2008 en promettant du travail, des logements, le permis de conduire gratuit, la propreté, la sécurité... fassent aujourd’hui la leçon aux communistes.

    Les communistes, en tout cas, ne promettent rien quand ils font du porte à porte. Ils disent la vérité : la ville est sur-endettée, elle est dans un état calamiteux après six ans de gestion PS-Verts et il faudra rattraper les multiples erreurs commises.

    Et que vont dire les militants socialistes au porte à porte : "Attention au grand méchant loup" ? En tout cas, six de socialisme, ça suffit !

    Répondre à ce message

    • Soutien aux agents d’accueil de l’OPH agressés Le 30 octobre 2013 à 14:28, par gratos

      Gratis a mal lu.

      Le bloggeur qui parle de Saint-Denis, Saint-Ouen, Bagnolet ne dit pas que le couple Salvator a réussi quelque chose de définitif sur ce point. Même si chacun peut s’accorder à dire que la situation à Auber n’en est pas au point d’incandescence des villes alentour.

      Non, il dit que Pascal Beaudet est un cador sur toutes ces questions, et qu’il va régler tout le tintoin d’un coup de faucille magique. Qu’il va montrer à ses petits camarades Paillard, Everbecq et Rouillon comment on s’y prend.

      On en a de la chance d’avoir un type pareil à Auber.

      Je signe la pétition pour Beaudet Prix Belon de la Paix.

      Répondre à ce message