Halte aux impôts trop chers et injustes

mardi 1er octobre 2013

Vous avez reçu votre avis d’imposition. Beaucoup d’entre vous doivent payer plus alors que les services publics, les dépenses utiles sont réduites. C’est injuste et insupportable. C’est le résultat du gel du barème fiscal mis en place par le gouvernement de droite de François Fillon décidé en 2012, applicable en 2013.

Le projet budget de la Nation et de la sécurité sociale pour 2014 prévoit de vous faire payer encore plus d’impôts et de cotisations sociales tout en réduisant les dépenses publiques. C’est inadmissible ! D’autant que l’argent qu’on vous prend sert à octroyer 20 milliards de cadeaux supplémentaires aux grandes entreprises sans contre partie pour l’emploi et le pouvoir d’achat. Le patronat doit aussi bénéficier de 35 milliards d’exonération de cotisation à la branche familiale de la sécurité sociale.

Nous réclamons d’urgence :
- Un moratoire sur le paiement des impôts supplémentaires pour tous
- Suppression de la hausse de TVA prévue en janvier
- Le contrôle de toutes les aides publiques affectées aux entreprises prévues en 2014
- Avec les parlementaires du Front de Gauche une grande loi de réforme fiscale pour la justice et l’efficacité économique

Pour imposer des choix de gauche, faites vous entendre. C’est pourquoi nous vous donnons rendez-vous :
Mercredi 2 octobre à 13h30
devant le Centre des Finances publiques d’Aubervilliers,
87 Boulevard Félix Faure à Aubervilliers

10 Messages

  • Halte aux impôts trop chers et injustes Le 1er octobre 2013 à 21:15, par L’homme sans cigare

    Moui... Enfin, ce qu’il faut surtout dire, c’est que l’impôt n’est pas assez progressif. Et que les plus riches y échappent, grace à d’habiles techniques d’« optimisation fiscale »...

    Répondre à ce message

  • Halte aux impôts trop chers et injustes Le 2 octobre 2013 à 09:22, par Novice

    Extrait de la tribune du 14.02.2012 :
    « Dans des déclarations publiées en début de semaine dans des journaux comme The Guardian, The International Herald Tribune et The Financial Times, le candidat socialiste à l’élection présidentielle se défend de toute agressivité à l’égard du monde de l’argent et dit vouloir se rapprocher sur ce thème de la position du président américain, Barack Obama. »
    Promesse tenue : A l’heure où les finances publiques sont au plus mal, où la pression fiscale n’a jamais été aussi forte pour les ménages modestes, où même les retraités, aux limites de la pauvreté, sont mis à contribution via l’impôt sur les revenus dont ils étaient, jusqu’alors, exonérés, le gouvernement persiste et signe dans une politique de petits arrangements entre amis. En effet, plutôt que de demander aux grands Trust industriels transnationaux de contribuer à financer les infrastructures du pays, le gouvernement socialiste continue d’avaliser les conventions signés par un certain N Sarkozy, alors ministre des finances.
    Et donc s’il est une mesure qui doit être ajoutée aux revendications du Front de Gauche, n’est-ce pas un moratoire sur ces scandaleuses conventions fixant un forfait fiscal et surtout demander une taxation sans concession des profits des entreprises et particulièrement celles pratiquant la domiciliation en Suisse, pays associé à la CEE et eldorado du dumping fiscal.
    En conclusion, Rappelons simplement que, comme l’a déclaré Caillaux, ministre des finances sous la IIIème République, créateur de l’impôt sur le revenu et appartenant au parti radical socialiste : « Faites payer les plus pauvres, ils sont plus nombreux ! »

    Répondre à ce message

  • Halte aux impôts trop chers et injustes Le 2 octobre 2013 à 22:36

    Le rouge des drapeaux PCF s’aper­çoit du bout de la rue Félix-Faure d’Aubervilliers (Seine-Saint-De­nis). Plus discrète, l’affiche pla­cardée sur le portail du Centre des finances publiques : « Fermeture pour cause de ma­nifestation pouvant causer des troubles à l’ordre public ».

    La consigne viendrait de la direction départementale des finances. Et, cerise sur le gâteau, une délégation de la police municipale a fait le déplacement. Étrange contraste entre cette attention par­ticulière et la distribution de tracts organisée par le PCF, hier.

    Une dizaine de militants, accompagnés du député au Parlement eu­ropéen Patrick Le Hyaric et du conseiller général de la ville, Jean-Jacques Karman, appelaient à stopper la hausse « injuste » des impôts. « Nous réclamons un système proportionnel aux revenus des Français, un moratoire pour qu’ils continuent de payer les impôts qu’ils déboursaient jusque-là », explique Patrick Le Hyaric. Bernard, militant PCF d’Aubervilliers, confirme : pas d’évolution de salaire mais une aug­mentation d’impôts de 2,5 %.

    Dans ce contexte, Patrick Le Hyaric appelle, par le biais d’une campagne nationale, à se réunir devant les centres d’impôts et devant Bercy pour prôner une « réforme progressiste qui refondrait l’ensemble de la fiscalité française », qui fera l’objet d’une proposition de loi.

    Et la question n’est « pas d’être contre l’impôt républicain », selon Jean-Jacques Karman, mais contre « la hausse de la fiscalité sur les pauvres » pour en faire « des cadeaux au patronat ».

    Car, par exemple, celle des impôts locaux n’empêchera pas la fer­meture de La Poste dans le quartier des Quatre Chemins – La Villette, observe-t-il. À Aubervilliers, 50 % des familles gagnent moins de 700 euros par mois. Un jeune homme, venu pour son père demander des explications, atteste : « Il gagne 669 euros de retraite et n’a jamais payé de taxe d’ha­bitation. Cette année, pourtant, l’État lui réclame 700 euros. » « Impossible » que son père paie la facture. Un constat loin d’être isolé devant les grilles du Trésor public.

    Audrey Loussouarn , dans l’Humanité du 3 octobre 2013

    Répondre à ce message

  • Halte aux impôts trop chers et injustes Le 3 octobre 2013 à 06:31, par Félix

    Quand Jean-Jacques Karman parle des pauvres, c’est un rôle de composition.

    Répondre à ce message

  • Halte aux impôts trop chers et injustes Le 7 octobre 2013 à 01:40, par impots

    Et là, le compte rendu avec photo de l’initiative des élus sur les impôts :
    http://patrick-le-hyaric.fr/mobilisation-de-gauche-contre-linjustice-fiscale/

    Répondre à ce message