Réduction des crédits du conservatoire : Pascal Beaudet écrit à la Ministre de la culture

jeudi 21 février 2013

Madame la Ministre,

Le Conservatoire à rayonnement régional de Seine-Saint-Denis vient d’apprendre que la Drac envisage une baisse de 25 % de ses subventions et un gel de ses crédits de 6 %, décision qui devrait être entérinée lors du vote du budget le 18 mars prochain.

Comme vous le savez, le CRR de Seine-Saint-Denis a une activité en direction du public scolaire du département qui va bien au-delà de la simple initiation à la musique, à la danse et aux théâtre, ou de la pratique culturelle développée dans d’autres départements. Depuis des années, le CRR de Seine-Saint-Denis mène une politique en direction du public scolaire du département, pour lui permettre d’avoir accès à un horizon culturel qu’il n’aurait pas forcément rencontré autrement.

En baissant de 25 % la subvention du CRR de Seine-Saint-Denis et en gelant les crédits de 6 %, des pans entiers de l’action du CRR sont compromis, notamment l’activité en direction du public scolaire. Des emplois vont également disparaître, dans une filière qui connaît déjà de grandes difficultés.

Notre département est extrêmement fragilisé économiquement. Il cumule toutes les adversités : chômage, précarité, mal-logement... Un équipement tel que le CRR est d’autant plus important pour rééquilibrer par la promotion d’une culture de qualité une forme aiguë d’injustice sociale.

C’est pourquoi je me permets de vous interpeller sur la situation particulière du CRR de Seine-Saint-Denis afin que sa situation soit ré-examinée au regard de son importance culturelle et sociale dans le département, et d’instruire avec la Drac la réévaluation de sa subvention et l’arrêt du gel de ses crédits.

En espérant que vous examinerez ma demande avec le plus grand intérêt, je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de ma haute considération.

Pascal BEAUDET

8 Messages