Un début d’année 2013 enthousiasmant ?

vendredi 4 janvier 2013

Il aura manifestement fallu mobiliser tout le potentiel de la municipalité pour créer une ambiance aussi festive à l’occasion de ces fêtes de fin d’année.

Point d’animation permanente comme l’avait été la patinoire à l’époque de Pascal Beaudet, point d’animation commerciale (peut-être l’image du futur marché du Montfort délocalisé). On ne peut pas dire que la foule ait eu plaisir à se rendre au centre ville. Seuls quelques baladins sont venus se faire prendre en photo tels des touristes japonais avec les répliques en plastique dur des ours blancs paradant autour de la fontaine. Recouverte d’une neige artificielle de piètre qualité, il risque de ne plus rester qu’un tissu gris élimé pour les voeux du maire le 18 janvier prochain. Ne manquait que l’écharpe en nylon éponge autour du cou des mammifères pour conférer à la création un côté encore plus kitch.

Comme quoi, il est possible de faire encore plus ringard, mais il faudra faire vite car l’équipe municipale actuelle n’aura plus qu’un nouvel an pour relever le défi.

JPEG - 190 ko

Une fin d’année 2012 morose, à l’image de l’année 2013 entamée. Et surtout une crainte encore plus marquée sur les politiques menées actuellement. Les deux vidéos du parti communiste sur les "vrais faux vœux" de Nicolas Sarkozy et celle sur ceux de François Hollande montrent des objectifs et des méthodes qui ne font que creuser le fossé entre les attentes des citoyens et leurs dirigeants. Elles témoignent utilement ce dont nous ne voulons pas.

Bienvenue aux voeux du parti communiste le 12 janvier à 17h30, école Robespierre

JPEG - 278.2 ko

Les enjeux de rupture avec les logiques actuelles portés par le parti communiste et le front de gauche sont plus encore d’actualité alors que quotidiennement les effets des politiques menées affectent l’emploi, la santé, de l’éducation, le logement, le pouvoir d’achat... La vidéo du PCF conclut sur des voeux de bonne année de lutte. Dans cet esprit, les militants, sympathisants du parti communiste seront là en 2013 pour contribuer à la construction d’un projet de société plus juste. C’est leur voeu le plus cher qui accompagne les combats sur lesquels ils veulent être utiles aux quotidien comme les actions menées en 2012 sur la santé.

Ils vous invitent le samedi 12 janvier 2013 à 17h30 à l’école Robespierre pour lever le verre à la nouvelle année.

14 Messages

  • Un début d’année 2013 enthousiasmant ? Le 4 janvier 2013 à 17:12

    il est vrai qu’il y a un réel mécontentement chez les commerçants.

    Répondre à ce message

  • Un début d’année 2013 enthousiasmant ? Le 4 janvier 2013 à 17:15

    Si j’ai bien compris, On a le choix entre les voeux du PCF à Robespierre le 12 janvier et se cailler les miches aux voeux du maire le 18.

    Répondre à ce message

  • Un début d’année 2013 enthousiasmant ? Le 4 janvier 2013 à 18:29, par Marianne

    Comme le dit le commentaire de @quelle tristesse : "Nous sommes une ville de passage, sans vie, où plus personne ne connaît personne, où les nouveaux arrivants ne s’intéressent pas à la vie de la ville et où les anciens n’ont plus qu’une envie, fuir le plus vite possible". Cette ville est triste, ses habitants n’ont pas le moral et les festivités de fin et de début d’année sur la place de mairie sont à l’image de la ville.

    Répondre à ce message

  • Un début d’année 2013 enthousiasmant ? Le 4 janvier 2013 à 19:21, par Merci pour la précision

    A première vue, je croyais que c’était la photo des voeux du maire. Mais vous précisez que c’est le 18.

    Répondre à ce message

  • Un début d’année 2013 enthousiasmant ? Le 5 janvier 2013 à 10:56, par NON un début d’année EUPHORIQUE !

    Votre appréciation est trop faible. Je corrige (en gras) les erreurs d’appréciation.

    Il aura effectivement fallu mobiliser tout le potentiel inventif de la municipalité pour créer une ambiance aussi orgasmique à l’occasion de ces fêtes de fin d’année.

    Point d’animation permanente comme l’avait été l’inutile patinoire à l’époque de Pascal Beaudet, point d’animation commerciale (le commerce explose son chiiffre d’affaire). On peut dire que la foule est venue massivement au centre ville. De très nombreux baladins sont venus se faire prendre en photo comme le jour de leur mariage avec les magnifiques sculptures des ours blancs paradant autour de la fontaine. Recouverte d’une neige artificielle plus réelle que la vraie, l’oeuvre donnera une puissance spectaculaire aux voeux du maire le 18 janvier prochain....

    Voilà, c’est un peu plus sérieux... Et Victor Noir sera content

    Répondre à ce message

  • Un début d’année 2013 enthousiasmant ? Le 5 janvier 2013 à 11:44, par Ras le bol

    On aimerait lire des commentaires un peu sérieux. Parlez nous des vraies préoccupations des citoyens d’Aubervilliers, de leurs difficultés économiques, de leur pouvoir d’achat en régression, du chômage qui augmente (même à Aubervilliers), du manque de propreté de la ville, des perturbateurs d’immeuble qui mettent en cause notre tranquillité, des loyers, des impôts de plus en plus difficiles à payer... Les sujets préoccupants ne manquent malheureusement pas et on aimerait vraiment lire vos suggestions pour améliorer le quotidien des albertivillariens. Fichez nous donc la paix avec vos polémiques dérisoires et sans intérêt.

    Répondre à ce message

  • Un début d’année 2013 enthousiasmant ? Le 6 janvier 2013 à 13:00, par Max Hillaire

    Ces deux derniers articles ne sont pas très engageants. Ils illustrent une réalité locale où le politique n’existe plus. Bien sûr, les décorations de Noêl ne sont pas la politique de la ville. Mais il y a un moment où la forme rejoint le fond. Et là, on est vraiment au fond... La débauche animationnelle du maire actuel qui a prévalu en début de mandat, le foisonnement du tout et n’importe quoi (qui se souvient encore de la visite du maire de Neuilly ou des élus déclamant les monologues du vagin dans les couloirs de la mairie) ne font pas une politique municipale sérieuse.

    Pendant ce temps, la ville est bradée aux promoteurs sans que cela ne se traduise par une amélioration des conditions de logement pour les albertivillariens. Ceux qui arrivent et qui se saignent à quatre veines pour payer 4000 euros le m2 sont ils finalement mieux lotis que des habitants plus modestes qui vivent en logement social ?

    Et tout cela pour un coût collectif et un coût humain qu’on mesure mal encore.

    Coût collectif (lisez impôts locaux) car il faudra construire les équipements obligatoires comme les écoles au détriment de l’entretien de l’existant.

    Coût humain car nombre de logements ne trouveront comme acheteurs que des investisseurs (l’argent existe dans notre pays...) qui ne trouveront pas de famille pour louer un F3 à 1200 euros. Et qui finiront par louer à plusieurs familles comme le révèle un nombre significatif de boites aux lettres où figurent plusieurs couples dans le quartier du Landy...

    Bilan, une population qui se renouvelle en permanence, sans que qui que ce soit y trouve ses marques. Des anciens qui veulent partir, des nouveaux arrivants qui ne peuvent se sentir bien dans la ville, et pendant ce temps, de nombreux habitants qui voudraient accéder à un logement et qui ne le peuvent pas.

    Il faut une vraie politique de l’habitat et de l’urbanisme dans cette ville et un vrai projet de ville. Dans ce marasme, et par cet échec municipal, on voit de façon caricaturale ce qui est mauvais.

    Je souhaite que le PCF avec le Front de Gauche travaillent en 2013 à un vrai projet de ville qui aboutisse en 2020 à une ville plus agréable à vivre :

    - avec un turn-over limité de la population : ce sera un indicateur qui permettra de mesurer si la population se sent mieux.

    - une diminution du taux d’occupation des logements (Aubervilliers est la seule ville importante où ce taux augmente depuis plusieurs recensements alors qu’il baisse ailleurs)

    - une ville qui préserve ses repères comme la façade de la bourse du travail, (un temps maculée d’un panneau de promoteur) et qu’il y ait une véritable valorisation du patrimoine historique, et environnemental (berges du canal, squares...) et non d’opérations gadget dispendieuses comme les ruches à abeilles...

    On est quand même dans la ville du chantre de l’exception culturelle française. Sommes nous condamnés à laisser brader notre patrimoine humain et culturel ?

    Que 2013 pose les bases d’une ville agréable à vivre

    Répondre à ce message

  • Un début d’année 2013 enthousiasmant ? Le 6 janvier 2013 à 22:16, par Pas fou le Salvator

    Les exégètes de la carte de voeux l’auront remarqué, la municipalité a porté son choix sur le thème du nouveau conservatoire (un instrument à cordes et des portées de musique qui déclinent les meilleurs voeux municipaux pour 2013). Une réalisation conçue à l’époque de Pascal Beaudet.

    Il faudra peut-être attendre 2015 pour voir trôner sur la carte de voeux municipale l’ours blanc en plastique qui fait le beau place de la mairie. Mais ça c’est un peu moins sûr...

    Répondre à ce message

  • Refroidi Le 7 janvier 2013 à 11:49, par Rabcor

    Je suis passé place de la mairie ce samedi et alerté par l’évocation de la mise en scène hivernale j’ai effectivement découvert ce qui restera certainement une initiative culturelle majeure.

    Il ne manque que Depardieu en tenue de moujik pour que la fête soit complètement réussie.

    Répondre à ce message

  • devinette Le 8 janvier 2013 à 12:44, par une année tonitruante et jubilatoire

    qui a souhaité pour Aubervilliers :

    - moins de murs et plus de ponts
    - des boites aux lettres fonctionnelles, des cages d’escaliers propres, des ascenseurs en état de marche...une révolution quoi !
    - moins de ghettos, plus de mixité
    - la préservation du centre ville "village citoyen"
    - une nette réduction du nombre de demandeurs d’emploi et de RMistes,
    - plus de dialogue, plus de concertation

    j’en passe et des meilleurs !!!!!

    réponse : la section socialiste d’Aubervilliers, mais ça c’était avant !!!!!

    Répondre à ce message

  • Un début d’année 2013 enthousiasmant ? Le 10 janvier 2013 à 15:30, par Sancho Panza

    Hier soir, lors de ses voeux, le maire socialiste de Pantin, par ailleurs député suppléant de notre circonscription, cita la phrase de Cervantes qu’aimait
    à répéter François Mitterrand : "Il faut laisser du temps au temps."

    On est déja bien loin du "changement c’est maintenant". Mais il faut toutefois préciser que cette phrase est tirée de Don Quichotte, héros qui, on s’en souvient, voulait combattre les moulins à vent.

    Je pense que ce combat contre les moulins à vent est tout à fait approprié à nos édiles socialistes d’Aubervilliers en place depuis 2008, ainsi qu’à leurs
    semblables au gouvernement depuis le printemps dernier.

    Répondre à ce message

  • Un début d’année 2013 enthousiasmant ? Le 11 janvier 2013 à 08:29, par Ne laissons quand même pas trop de temps au temps...

    A notre ami internaute qui reprend la fameuse formule popularisée par Mitterrand, moi, Ballandar je dis : "laissons du temps au temps, mais pour quoi faire ?".
    Et c’est dans le "quoi faire", déclinaison du "Que faire" de Lénine qu’est la vraie question.

    Parce que si c’est pour se laisser enfumer en laissant du temps au temps....

    Répondre à ce message

  • Un début d’année 2013 enthousiasmant ? Le 11 janvier 2013 à 10:07, par Déprimé

    La cote de confiance de François Hollande recule de quatre points, à 35 %, et celle de Jean-Marc Ayrault de deux, à 33 %, selon l’observatoire politique mensuel CSA-Les Échos publié hier. 62 % des personnes interrogées, soit six points de plus qu’en décembre, ont déclaré ne pas faire confiance au chef de l’État "pour affronter efficacement les principaux problèmes du pays".
    les évolutions parallèles des cotes du président de la République et du Premier ministre confirment qu’il ne s’agit plus de la contestation de tel ou tel autre aspect d’une politique, mais plutôt d’une inquiétude généralisée sur la capacité du pouvoir politique à proposer des mesures efficaces pour protéger la population de la crise qui frappe le pays.

    Répondre à ce message

  • Un début d’année 2013 enthousiasmant ? Le 13 janvier 2013 à 14:14, par Nous vaincrons sur Rabcor

    A la sortie de la messe, j’ai pu voir que les ours blancs autour de la fontaine avaient trouvé un compagnon. Un ours brun en peluche et des petits paquets cadeaux qui contribuaient à donner à l’oeuvre un caractère évolutif permanent ponctué par des tableaux éphémères dont le point d’orgue sera les voeux du maire sur cette même place vendredi prochain.

    Rabcor ferait mieux de placer son observation dans la cadre de cette dynamique avant de livrer son appréciation personnelle sur les pratiques culturelles à Aubervilliers.

    Mais nul doute que la puissance de l’oeuvre que Rabcor dénigre viendra à bout de la météo pourtant clémente jusque là mais qui laisse entrevoir des températures négatives vendredi pour les voeux du maire. Dommage, mais nous vaincrons...

    Répondre à ce message

Répondre à cet article