Sauvons le marché du Montfort !

lundi 10 décembre 2012

Dimanche matin, sur le marché du Montfort, un collectif d’habitants était présent
afin de faire signer une pétition pour sauver ce marché, en présence de leur conseiller
général, Pascal BEAUDET.

La municipalité, en effet, ne propose rien de moins que de le raser et de le remplacer
par un projet immobilier de 55 logements sur cinq étages !
Même si des emplacements sont prévus en rez-de-chaussée, il est clair qu’ après deux ans de travaux les commerçants ne reviendront pas, surtout quand on connait les
difficultés actuelles de ce marché. Il y aura donc, dans les faits, une dizaine
de logements de plus que ceux prévus initialement.

Les habitants rencontrés, à l’annonce de la nouvelle, ont été choqués par cette décision, prises sans concertation et ont massivement signé la pétition.

JPEG - 91.8 ko

Le marché du Montfort est indispensable au lien social dans le quartier, et également
complémentaire des commerces de la rue Hélène Cochennec.

Malgré ses difficultés actuelles, sa destruction, pour faire place à une opération de
promotion immobilière, serait tout simplement scandaleuse, même si elle correspond
bien, malheureusement, aux pratiques de l’actuelle municipalité, notamment en matière d’urbanisme et d’habitat.

Il est encore temps de déjouer cette opération. Une réunion publique est ainsi prévue samedi 15 décembre à 11h à l’école Robespierre.

2 Messages

  • Sauvons le marché du Montfort ! Le 11 décembre 2012 à 06:09, par la solution ; le travail du dimanche !

    Ah, si le marché du Montfort ne fonctionnait pas le dimanche, on aurait l’explication aux difficultés...
    ... Mais là, on ne peut pas dire que c’est parcequ’il n’y a pas marché le dimanche... c’est bien dommage

    Alors il reste une solution, on bétonne ! et manifestement, il n’y a pas que la ville qui est bétonnée...

    Répondre à ce message

  • Sauvons le marché du Montfort ! Le 11 décembre 2012 à 10:40, par Défenseur du marché

    Les habitants sont furieux et ils veulent le maintien du marché, et pas sa disparition programmée.

    On connait la chanson : après deux ans de travaux, jamais le marché ne ré-ouvrira. Quant aux personnes âgées qui viennent y faire leurs courses, comment vont-elles faire ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article