Apéro du Front de Gauche, mercredi 12 septembre à partir de 18h30 au Saint-Emilion, place de la mairie

lundi 10 septembre 2012

La rentrée est marquée par des attentes qui restent largement à satisfaire et des signes inquiétants :

- la rentrée scolaire qui ne traduit pas d’inflexion réelle par rapport à la politique mise en oeuvre sous Sarkozy,

- les annonces de licenciements avec la fermeture de PSA Aulnay sont destructeurs et ne peuvent être mis sur le même plan que l’augmentation de la prime de rentrée scolaire ou la très légère baisse du prix de l’essence après un dérapage qui a duré plusieurs mois.

Aussi, l’inquiétude est forte de voir ratifier à la hussarde un nouveau traité européen qui enserre les politiques économiques des états dans un carcan qui ne leur laisse aucune marge de manoeuvre. Là où, au contraire, il faut un véritable débat démocratique comme a pu l’être celui sur le Traité pour une constitution européenne de 2005 et comme le réclament des milliers de pétitions que nous vous invitons à signer, Hollande tente le passage en force.

L’impossibilité de créer des emplois, de développer l’activité économique, la recherche, les services publics, confirme la spirale d’enfoncement dans la crise que nous voulons combattre en poursuivant le débat et l’action à partir de notre programme l’Humain d’abord.

A Aubervilliers, nous avons besoin d’échanger autour de ces questions, et poursuivre la construction du Front de Gauche pour le rendre plus large, plus efficace et pour permettre à ceux qui se reconnaissent dans ses valeurs d’y apporter leur contribution.

Nous serons heureux de vous retrouver mercredi soir autour d’un verre au premier étage du Saint-Emilion pour faire le point de cette rentrée et envisager nos prochains rendez-vous :

- fête de l’Huma (vous pourrez vous procurer votre billet d’entrée : 20 euros auprès des militants au lieu de 26 euros à la Fnac ou Virgin et 30 à l’entrée)

- la proposition d’une assemblée citoyenne fin septembre pour préparer la manifestation contre le MES (Mécanisme Européen de Stabilité)

- la manifestation du 30 septembre contre le MES

Front de Gauche Aubervilliers