Avec quelques photos

Premier mai historique ? À Aubervilliers, réussir le premier mai pour peser le 6 !

lundi 30 avril 2012

Voici quelques photos prises ce 1er mai sur les différents stands de vente du muguet :

JPEG - 201.4 ko
JPEG - 193.8 ko
JPEG - 164.7 ko
JPEG - 191.8 ko
JPEG - 187.6 ko
JPEG - 198.3 ko
JPEG - 181.9 ko

Entre les deux tours de la présidentielle, au moment où les urnes ont inscrit le Front de gauche dans les têtes et surtout dans les cœurs, le premier mai 2012 est le premier grand rendez-vous d’après le premier tour. C’est bien plus qu’un premier mai traditionnel.

Bien sûr, les militants communistes tiendront leurs points de vente du traditionnel muguet, mais cette occasion sera sans aucun doute un moment d’échange avec ceux qui ont soutenu le Front de gauche, ceux qui ont douté et préféré le vote utile, et plus généralement, ceux qui fondent des espoirs en créant les conditions d’un rapport de force favorable à l’Humain d’abord.

"Derrière les syndicats" pour reprendre la formule de Mélenchon, les militants du Front de Gauche d’Aubervilliers auront à coeur dans la manifestation l’après midi, de contribuer à peser dans la rue pour faire de ce premier mai un Front qui rassemble l’ensemble les travailleurs, les salariés privés d’emploi, les retraités, pour poursuivre l’élan né de la présidentielle.

On le sait, les médias traiteront sur le même plan le premier mai et la pitoyable initiative aux relents vichystes au Trocadéro de Sarkozy ou le rassemblement Le Pen sous le statue de Jeanne d’Arc. Ils mettront en avant les déclarations de leaders syndicaux qui organiseront leur propre initiative. A nous d’être nombreux pour imposer l’Humain d’abord.

Les travailleurs, chômeurs, étudiants, retraités, sans droits... sont des femmes et des hommes qui ont besoin de faire vivre et développer leur conscience politique et leur conscience syndicale. Et souvent, ils sont impliqués dans les deux .

Alors, le premier mai, faisons Front de Gauche en participant nombreux à la manifestation.

Rendez-vous :

14h00 mairie d’Aubervilliers pour un départ collectif

15h00 Denfert Rochereau

Et nos points de vente du muguet le matin :
- Franprix Maladrerie
- Place de la mairie
- Firmin Gémier
- La Villette

Bon premier mai à tous

La section du parti communiste

1 Message

  • L’Action Catholique Ouvrière (ACO) s’exprime sur le 1er mai (déclaration reprise sur le blog des paroisses catholiques d’Aubervilliers) :

    « Chères amies, Chers amis,

    Les dernières déclarations du président sortant candidat Nicolas Sarkozy au sujet du 1er mai créent un contexte malsain qui ne respecte pas les travailleurs et leurs organisations syndicales.

    Le secrétariat national appelle ses responsables diocésains et de secteurs, et au delà tous les membres du mouvement, à participer et faire participer aux manifestations du 1er mai prochain.

    En effet, Le « vrai travail » que le parti de droite prétend défendre est à l’opposé de la situation réelle vécue, subie par les travailleurs et les chômeurs.

    Aujourd’hui, le travail est mis en miettes. Pour beaucoup, travailler devient stress, travailler devient souffrance, précarité et incertitude. Les travailleurs privés d’emploi sont rejetés, accusés, fliqués, trimballés de temps partiels en intérim.

    Les faibles salaires, les conditions de travail, le chômage rendent pauvres, dépendants, minent la santé et le sommeil. Le travail et le chômage cassent les vies. Voilà le vrai travail.

    Aux tentatives de division, nous répondons en manifestant notre unité et notre volonté de justice et de progrès social avec les organisations syndicales.

    Il y a d’autres solutions que le rejet de l’autre ou d’attiser la haine. Nous voulons travailler « au vivre ensemble ».

    Nous faisons partie de ces chrétiens qui ne veulent pas se taire devant la montée de l’extrême droite et des exclusions de toutes sortes. Un tel vote nous parait inconciliableavec L’Evangile, cette Bonne Nouvelle de libération.

    Le secrétariat vous encourage à relire ensemble la dernière déclaration de l’ACO « Rendre visibles les invisibles » (disponible sur le site internet sous ce lien : http://www.acofrance.net/ressources/10227/02/1.pdf.

    Et à la diffuser massivement selon les formes que vous déciderez. Ce texte est porteur des paroles des travailleurs, de leurs aspirations et de notre relecture en mouvement. N’hésitons pas à le faire connaitre pour entrer en dialogue.

    Cordialement,

    Pierre Chétif, Secrétaire général