Déclaration de Pascal Beaudet à propos de la décision du Conseil d’Etat concernant l’élection cantonale des 20-27 mars 2011

mercredi 18 avril 2012

Au lendemain de l’élection cantonale des 20 et 27 mars 2011, le secrétaire de la section d’Aubervilliers du Parti socialiste avait déposé un recours en annulation devant le Tribunal administratif de Montreuil.

Le Tribunal administratif ayant, le 22 septembre 2011, rejeté le recours, appel a été fait devant le Conseil d’État.

Celui-ci s’est prononcé le 12 mars 2012 par une décision qui confirme le rejet décidé par le Tribunal administratif.

Mon élection comme conseiller général est en conséquence définitivement validée.
Je me félicite de la conclusion de cet épisode judiciaire dont la démocratie n’avait vraiment pas besoin.

4 Messages

  • Les socialistes ont fêté pendant un an le recours qu’ils ont introduit en justice contre l’élection de Pascal Beaudet comme conseiller général.

    Seul l’arrêt du Conseil d’Etat est venu ternir la fête.

    Répondre à ce message

  • Et le fond ? Le 18 avril 2012 à 22:34, par Victor Noir

    On me dit obnibulé par Aubervilliers. Est-ce un défaut ? Passons... et parlons du fond.
    Ce qui me frappe chez Mélenchon, au-delà de la posture tribunicienne et néo-jauressienne (si j’étais méchant, j’aurais dit pseudo), c’est l’absence d’évolution par rapport à un discours PC très années 80. Discours polarisé sur le monde du travail (alors que la nouveauté fondamentale de ces 30 dernières années est bien celle du non-emploi). Le smic à 1 7000 euros ? pourquoi pas. Mais c’est très loin du vrai sujet....
    6 millions de chômeurs et d’ultra-précaires, où sont ses propositions ?
    Le vrai populaire, celui qui paye l’ajustement mondial, alors que les autres s’en sortent encore, il est là.
    Quelque chose pour eux ? Rien de crédible...
    L’appel à la procuration si portée depuis quelques jours par le Front de Gauche dit tout de la sociologie des votants putatifs de Méluche. Beaucoup de profs, des fonctionnaires, des petites middle class, bref, ceux qui auront des vacances de printemps...
    La litote sur la réindustrialisation et les effets faciles
    sur le protectionnisme nationaliste en matière de production sont des propos d’estrade sans vraies perspectives. Nous le savons tous, mais c’est vous qui vivrez avec...
    Honnêtes ? Qui l’est vraiment...

    Répondre à ce message

  • C’est pas possible, voilà que le Victor vient nous radoter toujours la même chose. Il est tard Victor, demain tu bosses peut-être, faudrait pas que ton patron te fasse des remontrances parce que tu n’es pas performant. Garde ton énergie pour ton boulot, pour militer et ta vie personnelle. Si tu as l’occasion, viens au meeting de Mélenchon demain soir, ça t’occupera. On peut pas te proposer un voyage au Sofitel de New York ou au Carlton de Lille, mais porte de Versailles, on peut.

    Répondre à ce message

  • Bec cloué mais griffes toujours sorties ? Le 20 avril 2012 à 18:47, par Thémis

    Cette décision du conseil d’Etat fait chaud au coeur, mais il reste que la plainte déposée par le maire et sa première adjointe de femme pour insultes et menaces je crois, continue sans doute de courir son chemin judiciaire.

    J’espère que tout cela va s’effondrer.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article