Mélenchon en tête à Aubervilliers, c’est possible

lundi 16 avril 2012

Lors du meeting du 11 avril, avec Patrick Le Hyaric (sur notre photo), ce n’est plus le directeur de l’Huma ou le député qui s’exprimait, c’est le régional de l’étape qui en 2009 dans sa commune, est arrivé en tête aux élections européennes sous les couleurs du Front de Gauche. C’est dire que les trois objectifs qu’il a relevés ce 11 avril au soir répondaient à une aspiration partagée avec un public prêt à s’engager plus encore dans la dynamique de la campagne.

- Battre le Front National pour reléguer Le Pen derrière Mélenchon qui lui, a réussi à faire douter l’électorat d’extrême-droite (on l’a vu lors du fameux débat à l’émission "cartes sur table") et qui n’accorde plus une confiance aussi aveugle à la fille de son père ; et chaque voix comptera pour atteindre cet objectif au plan national.

- Chasser Sarkozy en ancrant la gauche vraiment à gauche ; toutes les études d’opinion le montrent, le vote Mélenchon, n’entame quasiment pas le potentiel électoral socialiste, car c’est en partie parmi les abstentionnistes que le vote Mélenchon mobilise. Au contraire, il renforce la gauche dans la perspective de l’application d’un programme qui permette de vivre mieux. "Avec le Front de gauche, Vivre mieux devient possible" titrent les affichettes de Patrick Le Hyaric avec Jean-Luc Mélenchon.

- Donner sa "Place au peuple" dans une ville dont les habitants souffrent trop du manque de démocratie au quotidien, dont les droits au travail, à un revenu décent, à la santé, aux services publics sont souvent bafoués... Tout cela passe par le vote Mélenchon le 22 avril prochain.

Et pour qu’au matin du 23 avril, lendemain du premier tour, au travail avec les collègues, dans le bus, en accompagnant les enfants à la crèche ou au centre de loisirs, chez le boulanger... chacun puisse dire, "A Aubervilliers, c’est Mélenchon", il nous reste une petite semaine pour inciter nos amis, nos voisins à participer à ce très bel élan.

E.P.

13 Messages

  • Mélenchon en tête à Aubervilliers, c’est possible Le 16 avril 2012 à 12:57, par Il n’y a pas de petit candidat

    “Battre le Front National pour reléguer Le Pen derrière Mélenchon qui lui, a réussi à faire douter l’électorat
    d’extrême-droite”

    C’est vrai que le petit candidat qu’est Mélenchon n’était pas à la hauteur (électorale) de Le Pen et qu’il n’est qu’un leurre (des paroles et des actes, France 2, il n’y a pas si longtemps...). Le mépris était la seule réponse à apporter à cette grande gueule.

    Et bien rien que pour ça, je voterai Mélenchon.

  • Mélenchon en tête à Aubervilliers, c’est possible Le 17 avril 2012 à 08:43, par Le despotisme ? il faudrait déjà qu’il soit éclairé !

    “Donner sa "Place au peuple" dans une ville dont les habitants souffrent trop du manque de démocratie au quotidien”

    Pourtant on est dans une ville où chacun des groupes politiques a une place égale pour sa tribune dans le mensuel, où le maire ne coupe pas le micro au nouveau conseiller général qui veut remercier les électeurs au soir de sa victoire, où ce même maire ne pète jamais les plombs, où il ne démet pas Malika Ahmed de ses délégations d’adjointe au lendemain de la cantonale parce qu’elle a soutenu le candidat du parti de gauche le mieux placé au second tour de la cantonale, où le parti socialiste va jusque devant le conseil d’Etat pour tenter de faire annuler l’élection de Pascal Beaudet...

    L’argument du manque de démocratie dans la ville est un peu forcé, vous trouvez pas ?

  • Mélenchon en tête à Aubervilliers, c’est possible Le 17 avril 2012 à 14:16, par comptable

    Vous n’avez pas peur des défis !!
    Pour mémoire, à la présidentielle de 2007 à Auber, Besancenot + Buffet + Schinardi + Bové = 12 %.
    Laguiller : 1,3 %
    Voynet : 1 %
    Bayrou : 13,7 %
    Royal = 38,6 %.
    Et Sarko + De Villiers + Nihous = 24,9 %.
    Le Pen (père) 9,6 %.

    De 12 à 38,6, ça fait 26,6 points à remonter. Si cela se fait, ce sera fou !

  • Mélenchon en tête à Aubervilliers, c’est possible Le 17 avril 2012 à 14:41, par @ comptable

    - Hollande fera-t-il les 38,6% de Royal en 2007 à Aubervilliers ?
    - Mélenchon fera-t-il les 12% que constituent l’addition des voix des candidats à la gauche de la gauche toujours en 2007 à Aubervilliers ?
    - Alors les 26,6% d’écart risquent de ne plus peser très lourd le 22 avril...

    Regarde l’enthousiasme des troupes des uns et des autres... Ecoute ce qui se dit autour de toi... Et ce qui ne se dit pas, c’est vrai... Et tu verras que les 26,6% d’écart risquent de se réduire comme peau de chagrin... Et peut-être même un peu plus...

  • Le conseil d’Etat s’est-il prononcé ? Le 17 avril 2012 à 18:36, par Thémis

    Si je me souviens bien, le Tribunal administratif avait retoqué le recours en annulation de l’élection cantonale déposé par le PS.

    Après cette déconvenue, le PS aurait saisi en appel du jugement le conseil d’Etat. Pouvez-vous me dire si celui-ci s’est prononcé et dans quel sens ?

    S’il a rejeté le pourvoi du PS ça clouerait le bec à ces amoureux de la démocratie.

  • Mélenchon en tête à Aubervilliers, c’est possible Le 17 avril 2012 à 21:24, par oeillet rouge

    le conseil d’état leurs a clouer le bec !!!

  • “la gauche de la gauche” , ben non, c’est la gauche de gauche... c’est pas pareil. Relis.

    “Ecoute ce qui se dit autour de toi... Et ce qui ne se dit pas, c’est vrai”, ben oui, il y a un vrai risque de voir monter la bête brune. Et tu as raison, ces scores là arrangent beaucoup de monde : pour diviser, pour effrayer, pour contraindre le vote par exemple.

  • Mélenchon, c’est le seul vote utile qui comptera Le 20 avril 2012 à 08:44, par Alain B

    Pas d’hésitation, il faut voter front de gauche et être devant le front national. Portons un coup décisif au parti de la haine et de la division.Pour battre le Front National le 22 avril
    le vote utile et efficace, c’est le vote Mélenchon.

  • Voter utile c’est voter Mélenchon Le 20 avril 2012 à 09:52, par Joseph

    Quand le Front de Gauche se renforce c’est bon pour toute la gauche.
    Qu’il termine premier ou deuxième à l’issue du premier tour,
    François Hollande l’emportera contre Sarkozy lors du deuxième tour.
    Il est donc possible à la fois de battre Sarkozy et de placer Mélenchon devant Le Pen à condition de voter front de gauche dès premier tour.

  • Pour que la gauche ne soit pas une déception Le 20 avril 2012 à 10:04, par Maurice F

    Battre l’extrême droite est important, mais il ne faut pas oublier que le programme de François Hollande n’est pas à la hauteur des besoins sociaux.
    François Hollande refuse de porter le SMIC à 1700€ brut par mois dès son élection.
    François Hollande refuse de rétablir le droit à la retraite à taux plein pour tous.
    Donner du poids au front de gauche c’est aussi affirmer la volonté des électeurs de voir aboutir leurs revendications.

  • Info le Parisien de ce matin
    Sondage : Hollande augmente encore son avance
    Selon l’enquête exclusive BVA réalisée jeudi auprès de 2161 personnes, le socialiste creuse l’écart avec le président sortant et laisse Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, loin derrière, se battre pour la troisième place.
    Agir jusqu’à la dernière minute peut permettre de devancer Le Pen.

  • Hollande élu ne changera pas la vie Le 20 avril 2012 à 10:24, par Olivier

    Arrêtez de croire qu’avec Hollande le changement c’est maintenant. Oui il faut foutre dehors Sarkozy, mais croire que cela suffira pour changer la vie est une grosse illusion. Dés Hollande président de la République il faudra créer un rapport de force pour imposer de véritables changements.

  • melanchon l’espoir à gauche Le 20 avril 2012 à 10:52, par Désistement oui mais pas que....

    j’écoute ce matin F. Hollande sur Europe. Celui-ci ré-affirme pas de concession sur mon programme ce sera celui-ci et rien d’autre...Naturellement il y aura un report des voix de gauche sur moi au deuxième tour donc rien à négocier...front de gauche circulez, y a rien à voir !!!!
    Comme à Aubervilliers les socialistes au niveau national veulent se faire élire avec les voix du centre. A nous de les obliger à prendre en considération la colère et l’espoir qu’incarne le Front de gauche..pour cela un seul choix Mélanchon au premier tour pour que la victoire se construise avec et pour le peuple.....