Jean-Pierre BALLAIS vient de nous quitter

mercredi 16 novembre 2011

Notre camarade Jean-Pierre BALLAIS vient de décéder. Véritable enfant d’Aubervilliers, Jean-Pierre est né, s’est marié, a élevé ses enfants et vécu sa retraite à Aubervilliers.

La vie de Jean-Pierre a été une vie de labeur. Ouvrier toute sa vie, Jean-Pierre est le type même du militant communiste et syndicaliste dont l’engagement militant a fortement influencé la vie. Jean-Pierre n’a jamais exercé de responsabilités dans le parti ou dans l’équipe municipale, mais c’était un militant qui avait la lutte de classes chevillée au corps.

Doté d’un humour à froid, d’une logique de classe implacable, Jean-Pierre n’hésitait pas à discuter et à confronter ses interlocuteurs à leurs contradictions. Il y prenait même un malin plaisir lorsqu’il s’agissait d’élus en responsabilité. Au moment des élections, combien de fois a-t-il transformé la place du marché en tribune politique où ses interlocuteurs avaient le plus grand mal à justifier leurs positions !

Partis à la retraite il y a quelques années, Jean-Pierre et sa femme Danielle n’ont jamais cessé de militer au Parti communiste et à la Gauche communiste. Jean-Pierre était également militant de la Confédération nationale du logement.
Jean-Pierre et Danielle ont profité de leur retraite pour sortir – ils participaient activement aux activités des Seniors d’Aubervilliers – et pour voyager dès qu’ils le pouvaient.

Jean-Pierre est parti beaucoup trop jeune. Ayant vécu dans des conditions matérielles difficiles qui ont sans doute pesé sur sa santé, il n’aura pas bénéficié de sa retraite bien longtemps.

Nous saluons le militant syndical et politique et assurons sa famille de nos sincères condoléances.

7 Messages

  • Jean-Pierre BALLAIS vient de nous quitter Le 16 novembre 2011 à 21:55

    Il s’accrochait à son idée et ne lâchait rien. Tant qu’il n’avait pas la réponse à sa question, il harponnait son interlocuteur. Et on s’amusait de ces situations (surtout quand on était un peu plus loin). Parce que face à Jean-Pierre, c’était dur. Dur de trouver une stratégie de repli. Et c’était d’autant plus dur qu’il était respectable, attachant et drôle. Une personnalité d’autant plus forte qu’elle était totalement désintéressée.

    Eric Plée

  • Jean-Pierre BALLAIS vient de nous quitter Le 16 novembre 2011 à 22:30, par Thierry.bonus

    En souvenir de jean pierre ballais continuons le combat contre l exploitation capitaliste et ses alliés . Jean pierre on ne peux t oublier. Toutes mes condoléances à Danielle ainsi qu à ses enfants.

  • Jean-Pierre BALLAIS vient de nous quitter Le 19 novembre 2011 à 13:39, par carlier michele

    Jean Pierre nous te remercions d’avoir été avec nous cette grande famille communiste, je me souviens de nos réunions de cellule avec des engueulades et des églats de rires, nos ventes de muguets, collages d’affiches, etc... personnes ne peut d’oublier avec la vie syndicaliste en toi, et militante combien de fois tu nous as remonté le moral.
    J’espère que d’autres camarades derrière moi ce manifesteront.
    merci a toi.

  • Jean-Pierre BALLAIS vient de nous quitter Le 21 novembre 2011 à 09:39, par Michelle Hurel

    Après Bebert, Carmen, voilà que Jean-Pierre nous quitte, lui aussi..
    Jean-Pierre, c’était Ballou, comme on l’appelait affectueusement.

    Comme tu l’évoques, Michèle, que de souvenirs lorsque nous habitions cité Gabriel Péri !
    A l’époque, militer était aussi naturel que respirer. Les mots camaraderie, fraternité, solidarité, avaient un vrai sens. Si une famille était dans le besoin, tout le monde se mobilisait pour lui venir en aide.
    La casse des entreprises commençait à sévir mais le chômage n’avait pas encore fait les ravages que l’on connaît à l’heure actuelle.

    Jean-Pierre s’est toujours battu pour défendre ses idées, que ce soit sur le plan syndical en tant que délégué, politique ou associatif.
    Quand il donnait son avis, c’était clair, net et tranché, chez lui, pas de langue de bois !

    Au revoir Ballou, ça va faire bizarre de ne plus apercevoir ta frimousse, entendre ta voix rauque mais si douce à nos oreilles...

    Michelle Hurel.

  • Jean-Pierre BALLAIS vient de nous quitter Le 21 novembre 2011 à 20:54, par communiste et républicain

    C’est ce sacré bonhomme qui de sa voix rauque avait interpellé tous les élus locaux pour qu’on réinscrive sur la mairie "LIBERTE EGALITE FRATERNITE". Et sa tenacité avait payé...

  • Jean-Pierre BALLAIS vient de nous quitter Le 21 novembre 2011 à 21:16, par un camarade

    "Toi qui a fait des études..." En général, quand Jean-Pierre commençait comme ça, c’était déjà foutu. Impossible de prendre la tangente, il s’accrochait autant à son interlocuteur qu’à son idée. Et comme derrière son idée, il avait une autre idée mais derrière la tête cette fois-ci, c’était impossible de se défaire de Jean-Pierre. Mais quand on était à quelques mètres, c’était bien plus confortable et drôle que face à lui... Il fallait savoir trouver sa place...

  • Jean-Pierre BALLAIS vient de nous quitter Le 15 décembre 2011 à 20:55, par christelle

    C’etait mon oncle .
    Un sacre homme.
    Il etait merveilleux, toujours a l’ecoute ,et pres a se battre pour son parti et ses idees.
    Adieu mon tonton adore.