Tribune de Pascal Beaudet dans l’Aubermensuel de novembre 2011

Le métro à la mairie avant 2017 !

samedi 5 novembre 2011

L’association « Métr’Auber »
m’a alerté sur le risque que
la ligne 12 du métro n’arrive pas à la mairie d’Aubervilliers avant 2017. C’est
d’autant plus incroyable
que l’ouverture de la station « Front Populaire » est prévue pour
décembre 2012.

Le tunnel est creusé sous nos pieds. Il
atteindra la gare de La Courneuve dans
quelques mois. Comment comprendre
que la RATP prévoit cinq ans de travaux
pour ouvrir deux stations, Pont de Stains
et Mairie d’Aubervilliers ?

Il n’y a pas de mystère : si l’ouverture n’est
programmée qu’en 2017, c’est que le
financement n’est pas prévu. Or les travaux sont financés par l’Etat, la région Ile-de-France et la RATP.

Il faut débloquer des financements pour
l’ouverture de ces deux nouvelles stations. Le projet du métro automatique du
Grand Paris – qui comporte deux stations
à Aubervilliers (à la Mairie et au Fort
d’Aubervilliers) qui ne seront pas ouvertes
avant des années – ne doit pas mobiliser
la totalité des crédits alloués aux
transports parisiens.

Les deux conseillers généraux d’Aubervilliers, Jean Jacques Karman et moi-
même, et les conseillers municipaux du
groupe communiste et citoyen « Tous
ensemble pour Aubervilliers » sont prêts à
s’investir dans toute initiative qui sera
prise pour que le métro arrive à la mairie
d’Aubervilliers avant 2017.

Les transports en commun sont essen-
tiels. Plus le métro arrivera vite en centre-ville, mieux la ville sera desservie, et
mieux les usagers seront transportés. Si
l’on veut que les habitants privilégient
les transports en commun par rapport
à la voiture, il faut qu’ils puissent voyager
correctement. Ce n’est pas le cas actuellement.

En avril 2005, j’avais participé avec l’association « Métr’Auber » et une centaine
d’habitants d’Aubervilliers à l’occupation
du Syndicat des transports d’Ile-de-France
(le STIF) pour que le prolongement
de la ligne 12 ne soit pas abandonné.
Une action de ce type sera sans doute
nécessaire pour que nous obtenions
satisfaction.

Pascal Beaudet
Président du groupe communiste et citoyen « Tous ensemble pour Aubervilliers », Conseiller général

5 Messages

Répondre à cet article