L’évènement du vendredi 14 octobre 2011

Première assemblée citoyenne du Front de gauche à Aubervilliers

vendredi 7 octobre 2011

Le Front de gauche à Aubervilliers : Parti communiste français, Parti de gauche, Gauche unitaire, Fédération pour une alternative sociale et écologique, Convergence et alternative, République et socialisme

Pourquoi des assemblées citoyennes ?


En France, la réduction de la dette est devenue le prétexte à l’austérité généralisée. Rassurer les marchés financiers, tailler encore plus dans le vif des dépenses sociales, des retraites, des salaires, démembrer les contrats de travail, et inscrire obligatoirement ces dispositions dans la Constitution, voilà le programme annoncé par les économistes libéraux et le gouvernement Sarkozy.

Quant à la gauche sociale-libérale, elle ne porte aucun espoir de changement : elle approuve la perspective de l’austérité et s’enfonce chaque jour dans des batailles d’écuries présidentielles.

Alors que l’école et la santé tombent en lambeaux et ne tiennent que par l’engagement de celles et ceux qui y travaillent ; alors que les associations qui maintenaient, avec de grandes difficultés, le lien social se voient privées d’une grande partie de leurs moyens ; alors que le chômage, celui des jeunes en particulier, connait une progression dramatique ; alors que les disparités sociales s’accentuent, le Front de gauche veut relever le défi de l’espoir et engager le débat sur le terrain des idées, des luttes sociales, environnementales et politiques.

Parce qu’un front social du refus et de l’alternative s’impose, les partis et organisations qui constituent le Front de gauche à Aubervilliers veulent s’organiser pour construire et développer une dynamique populaire qui s’inscrive dans le changement.

C’est ce dont nous voulons débattre avec vous en vous invitant à la première assemblée citoyenne d’Aubervilliers.

Vous pourrez vous procurer (2€) "L’humain d’abord", programme du front de gauche et de son candidat commun Jean-Luc Mélenchon (éditions Libro).

Le monde craque de toutes parts. Après l’éclatement de la bulle financière, l’économie mondiale est au bord d’une dépression historique. Les périls environnementaux s’emballent. En même temps, de l’autre côté de la Méditerranée, des tyrannies vieilles de plusieurs décennies vacillent. De quel côté les évènements vont-ils aller ? Tout dépend des choix de société que nous ferons.

Ce livre-programme appelle à une révolution citoyenne dont il détaille le contenu à travers tous les aspects de l’existence : partager les richesses et combattre l’insécurité sociale, reprendre le pouvoir aux banques et aux marchés financiers, faire la planification écologique, convoquer une Assemblée Constituante pour la Sixième République...

11 Messages

  • prenons l’offensive ! Le 7 octobre 2011 à 10:41, par Effronté de gauche

    Cette assemblée citoyenne du Front de gauche,le 14 octobre école Robespierre peut ouvrir la possibilité, pour chacune et chacun d’entre nous, d’être véritablement acteur de cette confrontation avec le peuple en vue des mobilisations indispensables et des élections présidentielles et législatives de l’année prochaine. Pour cela, ne faudrait-il pas que cette assemblée du 14, au delà des échanges politiques utiles, puisse prendre le temps d’organiser l’action ? Définir les thèmes, constituer les groupes affinitaires pour les travailler à partir de notre réalité, composer un premier calendrier d’actions, de premiers rendez-vous de porte à porte pour faire connaître nos candidats et le programme partagé du Front de gauche. Il nous faut trouver le meilleur mode de fonctionnement pour tirer partie du retour d’expérience, le partager, en dégager les enseignements pour lever les difficultés rencontrées par des initiatives adaptées et un travail sur nos argumentaires au fil du temps. Ne comptons que sur nous-même. Soyons ambitieux, bavards et...concrets.

  • Première assemblée citoyenne du Front de gauche à Aubervilliers Le 11 octobre 2011 à 08:50, par Gauche écolo

    Ce meeting est émouvant Tito revient à Auber .
    Il laisse les rancoeurs passées de coté, vous savez quand il parlait " du raidissement dans la pratique démocratique du parti" puis il a claqué la porte.

    Ce retour autour Mélenchon pourrait préfigurer une étape nouvelle de "l’unité" de la gauche de la gauche mais votre nouvelle star n’arrive pas à se défaire de sa culture politique mitterrandienne lambertiste, la preuve en est donnée sur http://bellaciao.org/fr/spip.php?article120692

    Dans un reportage filmé la semaine dernière et diffusé dimanche sur Canal+, on voit un militant s’approcher de Jean-Luc Mélenchon juste après la visite de Martine Aubry et lui lancer : "je voudrais savoir s’il y a un débat ou si c’est juste pour la télé ? Il y avait Martine, elle ne s’est pas exprimée et on ne sait pas ce qu’elle est venue faire à la Fête de l’Humanité..." Très agacé, Jean-Luc Mélenchon lui répond sans ménagement : "bon, redescends (de la tribune), s’il te plaît. Dehors !".
    Le militant : "Non, pourquoi je redescendrais ?"
    M. Mélenchon : "Si tu es un militant, tu es discipliné !"
    Le militant : "Non, attends, tu vas pas me faire la leçon !"
    M. Mélenchon : "Si, je te la fais. Dégage !"
    Le militant communiste est ensuite poussé hors de l’estrade par l’entourage de Jean-Luc Mélenchon tout en lançant : "Il n’a pas à me dire ça... Moi, je suis pas journaliste, Jean-Luc !".

    Peut-on avoir confiance en cette alliance protéiforme qui ressemble plus à un assemblage des ego qu’à une dynamique populaire.

    Aussi le PCF avant de mettre en place des assemblées citoyennes , devrait avoir un regard objectif sur ses alliances politiques à géométrie variable.

    Rappelez nous avec qui le PCF s’est allié aux dernières élections cantonales ? Le PS !

    Alors le PS serait-il plus à gauche pendant les élections .Pourrait-on parler d’opportunisme électoraliste ? Pas du tout vous pourriez me taxer d’anti communiste !

  • @ecolo : Aussi le PCF avant de mettre en place des assemblées citoyennes...
    Rappelez nous avec qui le PCF s’est allié aux dernières élections cantonales ? Le PS !

    Deux phrases, deux bêtises !
    1) Le PCf ne met pas en place des assemblées citoyennes, c’est le front de gauche qui le fait et, à Aubervilliers en tout cas, il y a une vraie différence.
    2) Alliance PCF-PS à Aubervilliers. Faut-il te rappeler que, devancé aux municipales, le PS s’est maintenu et a gagné, avec le support d’une partie des électeurs Augy ?
    Idem aux cantonales, mais là la candidate Ps a été battue non seulement au 1er tour, mais aussi au 2e. Et au 3e (tribunal) itou...

    C’est bien dommage de ne pas vouloir regarder la réalité : le Front de gauche est en construction. Il mêle militants Pc, militants ex-Npa, adhérents de la Fédération, non inscrits, parti de gauche, etc, etc.
    Et bien d’autres, dont Martine Billard ex-Députée des Verts.
    Ce qui me ramène à Tito : député Front de gauche-Fase (fédération pour une alternative sociale et écologiste).

    Tous ont un point commun : sortir de la logique de gestion libérale et européiste.
    Y a pas de honte a demander des explications. Mais faut poser les œillères.
    Cette gauche là ne gouvernera pas pour gérer le système. L’écho des propositions Montebourg au sein du PS montre que c’est une vraie question que beaucoup de gens se posent :
    "si le Ps ne change pas et continue dans sa "gestion loyale" du système, vais-je voter pour eux ?"
    Les gages donnés à Montebourg devront aussi être donnés au front de gauche... même si le rejet de Sarko s’implifiera la tache au PS

  • Etrange pas de réponse sur l’attitude de Mélenchon à la fête de l’humanité, ce silence illustre le malaise du parti.

    Quant au Front de Gauche, il n’existerait pas sans la force militante du PCF d’ailleurs les militants communistes ne sont pas dupes, ils connaissent la "duplicité" politique de Mélenchon, il se sert du PCF pour sa propre carrière politique et à terme cela risque de conduire à votre déclin.

    Quant à votre direction, elle est ambivalente au point qu’on pourrait se demander si elle ne souhaite pas la disparition du PCF comme force politique autonome. Il suffit de regarder les dernières élections sénatoriales. Pierre Laurent n’est pas sénateur alors que Robert Hue et Paul Verges (Parti Communiste Réunionnais) le sont, pourtant ils ont appelé et appellent à voter François Hollande au primaire socialiste comme Jacques Salvator, votre ennemi local.

    Cette assemblée citoyenne ne risque t-elle pas d’être de la poudre aux yeux pour masquer vos alliances contradictoires de la Gauche communiste au Parti de Gauche en passant par le Parti Socialiste au sénat ?

  • Etrange pas de réponse sur l’attitude de Mélenchon à la fête de l’humanité
    Je ne suis pas là pour justifier ou expliquer ou dénoncer tel ou tel geste ou parole. Et la construction d’un front de gauche dépasse bien la personne de Mélanchon.
    La question c’est : "est-il possible de faire une politique de gauche, c’est-à-dire non pliée devant le système ?
    Y a-t-il ou pas des gens qui défendent une politique qui permette de sortir de cette crise en la faisant payer aux responsables : les banques... et de proposer une organisation économique et un régime politique qui ne soit pas au service des actionnaires ? Et au détriment des hommes et de la planète...

    Après, les états d’âme de telle ou telle fraction, on fera avec. Pour mieux dépasser ces blocages, il faut travailler et réfléchir ensemble.

    Avec le PS, quel que soit le candidat, on sait qu’il gérera le système dans le cadre du système... et décevra le peuple faute du courage de sortir des logiques actuelles de profit.
    La gestion sera un peu moins dure, c’est tout. Il suffit de voir les politiques infligés aux Grecs, aux Espagnols par des gouvernements dits socialistes.

    Cela dit sans acrimonie : je parle politique, pas comptage de points et concours de beauté !

  • pour répondre à l’internaute qui met en avant le silence du parti sur l’attitude de Mélenchon sur les mauvaises paroles qu’il a eut à la fête de l’huma.
    Je ne veux pas répondre au nom du Parti mais je pense que Mélenchon ne sort pas grandi d’une telle attitude. Moi aussi quand j’ai vu la vidéo sur Canal+ j’ai été effarée des propos tenus envers le militant coco.
    Maintenant Mélenchon est connu pour ses débordements, et ses frasques verbales. Ne donnons pas d’importance à des choses qui n’en valent pas la peine.

  • Donc ce n’est pas grave !
    Votre Mélenchon nouveau a t-il rompu avec le Mélenchon, ministre de Jospin qui ne s’est opposé ni aux privatisations massives, ni à la guerre en Afghanistan. Il vrai que Jospin était "la lumière de sa vie" (dixit) à cette époque.

    Aussi comment croire un tel individu, aux casquettes changeantes, suivant le sens du vent et le plus grave, sans aucun regard critique sur son passé.
    Pourtant j’ai cherché et je n’ai pas trouvé au contraire il voue toujours un culte laudatif à Tonton .

    Je m’interroge sur votre soutien : êtes vous conscient de l’ambiguïté du personnage ou vous n’êtes pas dupe mais en raison de la baisse d’influence électorale du PCF , vous estimez que ce passage sous les fourches caudines de la "melenchonisation" de votre parti est inévitable .

    Malheureusement je crains vous voir disparaître dans un magma dit de la "gauche de la gauche" ,sans réelle unité politique , à part "tous contre Sarko" et" le PS n’est pas assez à gauche ".

    Cette chronique de votre mort annoncée ne me réjouit pas bien que je ne sois pas communiste.
    Je vous présente mes sincères condoléances en avance, en espérant me tromper.

  • Réussir avec le Front de Gauche, c’est possible ! Le 21 octobre 2011 à 10:13, par Alain B

    On ne construit pas le rassemblement pour un autre avenir sur des petites phrases. Votre obsession à critiquer J-L Mélenchon à partir d’un acte dont il a dit lui même ensuite que ce n’était surement sa meilleure répartie, est totalement anecdotique. Venez donc faire un tour dans les prochaines assemblées citoyennes vous y rencontrerez des personnes qui confrontent leur point de vue sur l’avenir et cherchent à s’engager pour réussir autrement que dans la critique stérile.

  • L’humain d’abord Le 21 octobre 2011 à 22:45, par Réveillons nous

    L’agence de notation "Moody’s", qui n’a ni vu venir la faillite de "Leehman brothers" ni celle de "dexia", nous met sous surveillance et prétend voir venir celle de la France ? A peine cette déclaration faite, les médias et les politiques s’engouffrent dans cette campagne pour développer une inquiétude qui pousse à accepter la crise. Quand mettra t-on fin à cette logique de l’argent roi et des marchés financiers qui dicte et condamne notre avenir ?

  • Faire le bon choix Le 23 octobre 2011 à 19:08, par Georges

    Je suis content de la prise de position très claire de Jean-Luc Mélenchon qui a annoncé qu’il ne ferait pas partie du gouvernement de François Hollande rappelant qu’il ne voulait pas être le ministre de Papandréou. Avec le Front de gauche Jean-Luc Mélenchon incarne une gauche radicale qui affiche une volonté de rupture, alors que François Hollande, lui, incarne une gauche mondialiste, au service des puissants.

  • Arnaud Montebourg : un politicien comme les autres Le 23 octobre 2011 à 19:39, par Adhérent déçu

    A la convention d’investiture de François Hollande organisée ce samedi par le parti socialiste, Arnaud Montebourg c’est à nouveau moqué de ses électeurs à la primaire. Il a déclaré : « la trop longue glissade des socialistes vers le libéralisme est désormais interrompue » et il a conclu son intervention par un « vive le socialisme nouveau ! » et un « vive la VIe République ! » qui n’a pourtant pas trouvé sa place ni dans le projet ps, ni dans les prises de position de son candidat. Je regrette mon vote en sa faveur.