Huma 2011, stand d’Aubervilliers : une fête qui regonfle

mardi 20 septembre 2011

"On a l’impression que vous avez eu pas mal de gens d’Auber sur le stand" relève un habitué. Si en 2008 notre présence face à grande scène était une nouveauté qui avait pu surprendre, quatre fêtes plus tard, elle est totalement intégrée à l’ambiance de ces trois jours continus de débats, concerts et échanges. Le stand n’a pas échappé à cette atmosphère que titre l’Huma ce matin, "Les indignés de la Courneuve" au dessus de la photo d’un public aux visages enthousiastes largement composé de jeunes.

"L’élection cantonale est passée par là" rappelle un militant impliqué dans le front de gauche à l’adresse de Pascal Beaudet, très sollicité durant ces trois jours. Sur le stand se croisent les échos des débats qui donnent sens à la fête : Jack Ralite s’opposant sur l’agora à la dispersion des manuscrits de Robespierre ou encore les multiples débats sur les prolongements du printemps arabe qui impliquent nombre d’albertivillariens. Le stand, c’est aussi en direct les prise de parole sur la grande scène et bien sûr les concerts. Bref, les participants vivent un va-et-vient permanent entre les questions locales et les question nationales ou internationales. Un enjeu essentiel pour les échéances de 2012 que le calicot du stand, place sous le signe du front de gauche.

E.P.

Hebergement gratuit d'image et photo Hebergement gratuit d'image et photo
Hebergement gratuit d'image et photo Hebergement gratuit d'image et photo
Hebergement gratuit d'image et photo Hebergement gratuit d'image et photo
Hebergement gratuit d'image et photo Hebergement gratuit d'image et photo
Hebergement gratuit d'image et photo Hebergement gratuit d'image et photo
Hebergement gratuit d'image et photo Hebergement gratuit d'image et photo
Hebergement gratuit d'image et photo Hebergement gratuit d'image et photo

1 Message