Projet d’héliport porte d’Aubervilliers : on n’en veut toujours pas !

lundi 22 août 2011

Un rapport de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris relance le projet de construction d’un héliport à la Porte d’Aubervilliers. Ce qui était inacceptable en janvier 2011 l’est toujours aujourd’hui.

Souvenez-vous : il y a quelques mois, deux élus UMP de Paris avaient émis l’idée de construire un nouvel héliport en région parisienne afin de réduire les nuisances causés par celui d’Issy-les-Moulineaux. Les sites d’implantation envisagés étaient la Porte d’Aubervilliers et Bercy-Charenton ; deux emplacements "dépourvus d’habitants" selon MM Lamour et Goujon.

Les communistes d’Aubervilliers avaient rapidement protesté en appelant au "respect des habitants d’Aubervilliers et de Saint-Denis". Une manifestation avait même été organisée place de la mairie afin de sensibiliser la population à ce nouveau coup bas. Cette affaire faisait suite aux projets d’implantation d’un centre pour toxicomanes et d’une déchetterie porte de la Villette, preuve s’il en faut du peu de considération des élus parisiens PS et UMP pour les populations de banlieue proche.

Aujourd’hui, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris (CCIP) vient de publier un nouveau rapport dans laquelle elle se prononce pour l’implantation d’un nouvel héliport à Paris. L’argument principal est évidemment la sacro-sainte "attractivité" et le fait que la clientèle d’affaire a "l’habitude" de ce mode de transport. La CCIP est donc prête à sacrifier la tranquillité des habitants pour le confort bourgeois de quelques uns.

Vous trouverez ci-dessous le communiqué rédigé par Ian Brossat, Président du Groupe PCF / PG au Conseil de Paris.

La section

Non au projet de nouvel héliport à Paris (communiqué)

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris (CCIP) vient de publier un rapport dans lequel elle se prononce pour l’implantation d’un nouvel héliport à Paris.

Elle relance ainsi une hypothèse déjà avancée en juillet 2009 par l’ancien secrétaire d’Etat aux transports, Dominique Bussereau. Dans un courrier qu’il m’avait adressé en février 2011, son successeur Thierry Mariani avait confirmé cette possibilité.

La CCIP balaie d’un revers de main l’opposition unanime des élus parisiens à tout nouvel héliport, dont les nuisances seraient importantes et indéniables. Deux implantations avaient été évoquées par le gouvernement : Bercy Charenton et la Porte d’Aubervilliers. Dans un cas comme dans l’autre, ces installations seraient désastreuses pour la qualité de vie dans ces quartiers.

Aujourd’hui, les missions de service public sont assurées par l’héliport de Paris Issy-les-Moulineaux. Ses capacités sont largement suffisantes. Rien ne justifie que l’on soigne le confort de quelques uns au mépris de la tranquillité des habitants. Je déposerai à nouveau un vœu au Conseil de Paris du 26 septembre pour exprimer l’opposition ferme et résolue des élus de la capitale à ce projet

Communiqué de Ian Brossat

Président du Groupe PCF / PG au Conseil de Paris

le 19 août 2011 »

Répondre à cet article