Pour un pôle public de l’énergie

lundi 8 août 2011

Les tarifs de gaz ont augmenté de 20% depuis un an, soit 240 euros en moyenne par foyer. Cela porte l’augmentation à 60% depuis l’ouverture de capital de Gaz de France décidée par la droite en 2004.

Depuis 2004, l’Etat a accepté que GDF-Suez revendique une marge supplémentaire de commercialisation, dépense créée de toutes pièces par la direction commerciale de l’entreprise pour gonfler ses tarifs. Il fallait rendre GDF privatisable, aujourd’hui il faut engranger les profits pour les actionnaires.

Pour 2010, GDF-Suez a réalisé 46 milliards d’euros de bénéfices. Les actionnaires en reçoivent 70%, la voilà la cause principale de l’augmentation des prix !

Avec l’effet prix sur les ventes et l’hiver froid et précoce, l’entreprise a engrangé 600 millions d’euros supplémentaires. La restitution de cette somme aux consommateurs aurait permis une baisse de tarif de 8% !

La mission de GDF et d’EDF est d’assurer le service public du gaz et de l’électricité, le secteur énergétique doit revenir sous maitrise publique.

extrait du journal des sénateurs communistes