La section du parti communiste déménage

samedi 28 mai 2011

Fini le 15 République que la section occupait depuis 1977. Une page d’histoire se tourne, les communistes, sympathisants et amis se retrouveront dès le premier juin au 35 rue Hertault, dans des locaux modernes et fonctionnels, situés derrière le marché du centre, pas loin du collège Rosa Luxemburg.

L’aménagement n’est pas encore terminé, mais nul doute que le 35 Heurtault deviendra rapidement un lieu vivant et accueillant et que les militants y trouveront rapidement leurs marques.

Les coordonnées téléphoniques et internet restent identiques.

Au revoir le 15 République et bienvenue au 35 Heurtault pour mener les batailles qui nous attendent, dont la première est le déménagement qui aura lieu le 31 mai : avis aux hommes forts

Cliquez sur la carte pour l’agrandir.

hebergeur image

31 Messages

  • La section du parti communiste déménage Le 28 mai 2011 à 21:42, par jacques un habitant de la cité robespierre

    Pourquoi un changement de section ?

  • La section du parti communiste déménage Le 28 mai 2011 à 21:55, par Éric Plee

    La municipalité qui est propriétaire du 15 République a souhaité récupérer les lieux. Elle l’a donc fait en demandant à l’office HLM de proposer au parti communiste d’autres locaux à la location, d’où notre installation au 35 Heurtault.

  • La section du parti communiste déménage Le 29 mai 2011 à 10:16, par jacques un habitant de la cité robespierre

    merci éric pour ta réponse.
    Donc en quelques sortes on vous as mis dehors, mais avec une proposition de relogement. Que penses tu toi des nouveaux locaux ? N’est ce pas une nouvelle vie qui commence pour le pcf aubervilliers ? Est ce que la gauche communiste de JJKarman est dans les mêmes locaux ?

  • La section du parti communiste déménage Le 29 mai 2011 à 13:06, par AUBER IMMO

    Non, cher Robespierre, la Gauche Communiste ne devrait pas rejoindre les nouveaux locaux de la section PCF qui, en vérité, a pour adresse la rue Léon Jouhaux.

    La pureté révolutionnaire interdit aux camarades de mette un nom aussi honni sur leurs cartes de visite.

    Mais rassurez-vous : avec l’argent récolté auprès des entreprises qui fournissent le Conseil Général, grâce à la publicité qu’elles achètent à pleines pages dans le torchon de Jean-Jacques Karman, la secte Gauche Communiste devrait avoir les moyens de s’offrir un loft à La Villette.

  • La section du parti communiste déménage Le 29 mai 2011 à 14:52, par Bienvenu au 35 Heutault

    @ Jacques de la cité Robespierre

    Le mieux est que tu viennes voir les nouveaux locaux à partir du 1er juin, tu pourras te faire opinion sur les avantages et inconvénients. Maintenant, l’avis d’Eric Plée, on s’en fout complètement, l’essentiel est que chacun, y compris les militants de la gauche communiste, y trouve sa place. Vu la façon dont ça se passait au 15 République, où circulait pas mal de monde, il n’y a pas de raison pour que ce lieu ne soit pas un lieu ouvert où se croisent et se rencontrent militants progressistes de tout bord. Tu es le bienvenu.

  • La section du parti communiste déménage Le 30 mai 2011 à 06:06, par BOMASK

    VÉRIFIÉ AU CADASTRE : La nouvelle section du Pcf est bien située rue Léon jouhaux, une rue inaugurée par Jacques Ralite. Mais comme c’est le nom d’un socialiste, on fait semblant de croire que l’adresse est rue Heurtault.

    C’est comme les entreprises qui s’implantent en bordure d’Aubervilliers et qui ont honte d’avoir une adresse dans la 93. Elles s’arrangent pour avoir un petit morceau de bâtiment qui est sur Paris et s’en serve pour avoir une adresse en 75...

  • La section du parti communiste déménage Le 30 mai 2011 à 08:52, par Jean-Luc ALARUE

    C’est drôle, parce que justement la section du Paerti socialiste est située rue André... Karman....

    C’est pas pour ça qu’ils mettent sur leur carte de visite rue de la Goutte d’Or, par exemple.

    Les communistes devraient accepter que leur adresse c’est rue Jouhaux et pas rue Heurtault. Mais ils font ce qui veulent, c’est leur problème

  • La section du parti communiste déménage Le 30 mai 2011 à 08:55, par Socialiste d’Aubervilliers

    A BOMASK. Vous n’avez pas honte de continuer à perdre votre temps sur des idioties comme ça ?

  • La section du parti communiste déménage Le 30 mai 2011 à 10:39, par Kollontaï

    Non seulement Léon Jouhaux était socialiste, mais il a organisé la chasse aux communistes en 1938 au sein de la CGT réunifiée, en bon socialiste qu’il était. Il ya donc bien filiation entre les anciens et les nouveaux.

  • La section du parti communiste déménage Le 30 mai 2011 à 11:26, par COLON TAILLE

    Léon Jouhaux aurait organisé la chasse aux communistes ! Rien que ça.

    Ce doit être pour cette raison que Jacques Ralite, ministre du Travail de Mitterrand et inventeur du forfait hospitalier, lui a rendu honneur en baptisant une rue de son nom...

    Karman a organisé la chasse aux communistes dissidents, au moment du stalinisme triomphant, ce n’est pas pour ça qu’on raye son nom de la rue qui lui est consacrée.

    La nouvelle section du pcf est donc bien domiciliée "rue Léon Jouhaux" et non rue Heurtault comme le prétend le colon de petite taille.

  • La section du parti communiste déménage Le 30 mai 2011 à 12:11, par Tom

    Que la section du pcf soit domiciliée rue Heurtault ou rue Jouhaux, franchement, à part vous, tout le monde s’en fout. Ce qui compte c’est que le pcf puisse continuer de mener ses activités qu’elle que soit l’adresse. Vous feriez mieux de vous intéresser à la situation des salariés qui ne cessent de se dégrader. Nous parler par exemple des actions qui vont se dérouler demain avec les personnels de la fonction publique qui vont défendre leur pouvoir d’achat.

  • La section du parti communiste déménage Le 30 mai 2011 à 17:10, par ça suffit, on est adulte !

    Cela commence à faire beaucoup toutes ces idioties.
    Je ne regarde pas souvent le site mais là cela devient honteux.
    Tout le monde peut venir à la nouvelle section, les communistes de tous genres, les LO, les front de gauche,les NPA, et les gens qui veulent discuter même sans carte.
    Les autres qu’il aillent au diable vauvert si c’est seulement pour insulter, provoquer !

    Le mardi et le jeudi de 10 à 12h, nous sommes présents, nous ne demandons pas leur carte aux visiteurs mais vous pouvez apporter des gâteaux , nous vous offrirons le café.

    Les plus bêtes sont ceux qui répondent à des idioties.

  • La section du parti communiste déménage Le 30 mai 2011 à 20:38, par PS unitaire

    Cela commence vraiment à bien faire ce débat sur l’adresse de la section du PCF. Elle se situe au coin des rues Heurtault et Léon Jouhaux.
    Les habitants de l’immeuble se font adresser leur courrier rue Léon Jouhaux, et la section de nos camarades communistes a choisi de prendre la rue Heurtault pour adresse.
    C’est leur droit et si cela ne gène pas la Poste, je ne vois pas ce qu’il y a à redire.

  • La section du parti communiste déménage Le 30 mai 2011 à 22:29, par Soc à l’eau

    Sont bien bon les socialos.
    Eux qui ont vécu pendant des années rue Crèvecoeur dans une cave.
    Tout le monde s’en foutait à l’époque.
    Pour avoir pignon sur rue , il leur a fallu trouver par eux-mêmes un local privé. C’est pas l’OPHLM qui les a reloger.

  • La section du parti communiste déménage Le 31 mai 2011 à 21:45, par Quelques règles basiques, mais faut expliquer

    On lit beaucoup de choses, y compris n’importe quoi dans cette rubrique. Généralement, les lecteurs corrigent d’eux mêmes, mais il est parfois utile d’apporter des précisions.

    Concernant les élus des à la communauté d’agglomération, la règle à Plaine Commune est que les élus qui y siègent et qui ont été élus dans leurs villes au suffrage universel soient représentatifs de ce suffrage pour l’élection des conseillers communautaires et des vice présidents, au prorata de la population de chaque commune. C’est logique et démocratique dans la mesure où leur élection de conseiller communautaire se fait au suffrage indirect et le "pacte" dans cette communauté d’agglo c’est que ses représentants sont l’émanation des villes.

    Même si la majorité à plaine Co aurait permis mathématiquement l’élection comme vice-président d’un membre ou même plusieurs de la liste communiste d’Aubervilliers, cela aurait été à l’encontre du suffrage exprimé aux municipales en 2008. En poussant plus loin le bouchon, on aurait même pu empêcher les socialistes ou la droite (Epinay) d’accéder aux vice-présidences !

    Donc, contrairement à Bruno Leroux (ancien maire socialiste d’Epinay qui en 2001 s’était retrouvé dans la minorité) et qui avait souhaité alors une vice-présidence, les communistes et leurs partenaires ont été respectueux du suffrage de 2008.

    On comprend que notre internaute qui voit les socialistes s’assoir sur la démocratie puisse dire des inepties en disant que Pascal Beaudet aurait pu demander une vice-présidence, mais il y a un moment où il faut réexpliquer les principes démocratiques. C’est dans la clarté et l’éthique qu’on fera reculer le désaveu du politique.

  • La section du parti communiste déménage Le 31 mai 2011 à 22:02, par Vive le mouton Mérinos

    On lit beaucoup de choses, y compris n’importe quoi dans cette rubrique. Généralement, les lecteurs corrigent d’eux mêmes, mais il est parfois utile d’apporter des précisions.

    Concernant l’adresse de la section, 35 rue Heurtault, c’est le numéro de l’immeuble qui abrite la section, bien sûr mais aussi des appartements de l’office HLM, même si leur entrée se situe sur le mail en question. Construits avant le baptême du mail Léon Jouhaux, ces logements sont domiciliés à cette adresse. D’ailleurs il suffit de se promener dans le secteur pour voir que le 35 est entre le 33 et le 37 (l’office des séniors).

    Je ne sais pas si Heurtault a plus ou moins de mérite que Léon Jouhaux, mais si mes renseignements sont justes, c’était un député de la noblesse aux Etats généraux qui s’est retrouvé satellisé sur terres au moment du consulat et y a développé l’élevage du mouton mérinos (qui donne la laine à matelat qui serait bien utile au repos de certains internautes excités).

  • La section du parti communiste déménage Le 31 mai 2011 à 22:13, par Peu convaincu

    En réponse à "règles basiques mais il faut expliquer", je dirai que vu la façon dont le conseil municipal d’Aubervilliers a élu ses conseillers communautaires, et vu les charlots qu’ils ont envoyé la-bas, on pouvait se permettre une entorse à ta règle basique.

  • La section du parti communiste déménage Le 1er juin 2011 à 07:40, par Violette

    Pourquoi le site n’a pas marché hier ? Est-ce que c’est lié au déménagement de la section ?

    Je viens souvent, tous les deux ou trois jours. Je lis surtout les articles au milieu, des fois les réactions, c’est parfois intéressant mais certains intervenants ne respectent pas les lecteurs, soit en donnant des opinions sans intérêt, soit par des attaques pas fondées. Ceci dit, c’est plutôt mieux que le courrier des lecteurs sur certains sites comme orange ou yahoo...

  • La section du parti communiste déménage Le 1er juin 2011 à 07:59, par Lutte des places

    Réaction à la réaction de l’internaute qui a écrit cela :

    "je dirai que vu la façon dont le conseil municipal d’Aubervilliers a élu ses conseillers communautaires, et vu les charlots qu’ils ont envoyé la-bas, on pouvait se permettre une entorse à ta règle basique."

    Vous ne pensez pas que la grandeur de la politique c’est le respect de certaines valeurs et principes ? Ce qui est en cause dans l’élection des conseillers communautaires, c’est la forme qu’a pris cette élection, pas les personnes qui ont été élues, quoiqu’on puisse en penser.

    C’est vrai qu’à un moment, le fond rejoint la forme. Quand on assiste à un conseil où madame Ratzel insulte monsieur Monino qui fait sa cuisine tout seul, quand madame Kouamé place ses camarades sociallstes face à leurs responsabilités de façon peu conventionnelle mais sincère, on peut être inquiet de notre personnel politique et de la qualité de son travail. Parce que la mascarade du conseil municipal du en question n’est pas seulement risible, il est symptomatique de l’absence de conscience pour l’intérêt général. Je crains qu’on ne le voit encore fin juin, lors du prochain conseil où ce sera encore la lutte des places

  • La section du parti communiste déménage Le 1er juin 2011 à 09:37, par Amélia

    Violette tu devrais comme moi consulter ce site plus souvent en zappant les commentaires nauséabonds.

  • La section du parti communiste déménage Le 1er juin 2011 à 10:40, par GUILLAUMET

    ENFIN !

    Il a fallu une quinzaine de messages divers pour que les responsables locos du Pcf nous expliquent que leur nouvelle section est bien située rue Léon Jouhaux, mais comme le mail Léon Jouhaux a été inauguré après la construction des bâtiments, ils ont préféré conserver l’ancienne adresse rue Heurtault.

    Ben, si c’était qussi simple, fallait le dire tout dse suite.

    Sinon, on pouvait croire que vous aviez du mal à accepter le nom d’un résistant, déporté dans l’annexe de Büchenwald avec son ami Mandel que les nazis assassineront.

    On a un peu insisté sur ce sujet parce que l’équipe de stals du coin ont enquêté six mois durant pour contester au maire le fait d’avoir fait poser une plaque sur la façade du Chien qui fûme.

    Cette plaque rappelle qu’un tirage du premier journal de la Résistance fut imprimé à Aubervilliers.

    Mais comme il n’était pas estampillé "PCF", mais "Réseau du Musée de l’Homme", il fallait faire la guerre à la plaque de rue...

    Sans rancune. On viendra vous rendre visite, un de ces jours, rue Léon Jouhaux.

  • La section du parti communiste déménage Le 1er juin 2011 à 11:24, par POCKER MENTEUR

    C’est quoi cette histoire de mariage de Karman à Las Végas, la capitale du jeu, du vice et de la corruption ? La ville la moins écolo du monde où tout doit être importé, comme l’eau, à des coûts exorbitants ?

    Je croyais que c’était un gag, mais on me dit que non, que c’était son fantasme depuis toujours...

    Pourquoi il y a pas une publicité pour les casinos amerloks et les bandits manchots dans son torchon ?

  • le révisionnisme confine à la bêtise crasse Le 1er juin 2011 à 11:32, par Kollontaï

    Comment peut-on écrire qu’André Karman a fait la chasse aux communistes pendant la période stalinienne ?

    André Karman a été victime d’un limogeage en règle dans les années 50, sur des questions politiques oubliées depuis longtemps. Même lui n’était pas certain des raisons qui avaient amené la direction du parti à le mettre au deuxième plan. Ce qui ne l’a pas empêché de revenir au premier plan. A toutes fins utiles, je précise qu’André Karman n’a pas été déporté dans un goulag par les affreux staliniens.

    Précisons pour les incultes que Charles Tillon n’a pas été limogé par André Karman (pas plus qu’André Marty, qu’Antoine Casanova ou que qui que ce soit d’autre). Ca évitera (peut être) quelques morceaux de bravoure totalement surprenants.

    Quand on prétend faire de l’histoire ou avoir des références historiques, on vérifie ses sources. Autrement, ça porte un nom : l’inculture crasse.

  • La section du parti communiste déménage Le 1er juin 2011 à 14:43, par ROUGE IMPAIR ET PASSE

    Ainsi, Karman a fait un procès au PCF et a empoché des indemnités.

    Ainsi Karman s’est inscrit aux ASSEDIC et a cumulé ses indemnités de chomdu avec ses indemnités de Conseiller Général, ce qui est légal mais assez peu moral.

    Et, les poches pleines, il a pu s’envoler et convoler à Las Végas, patrie du libéralisme triomphant.

    Qu’on nous rassure : ce n’est tout de même pas le même Karman que celui qui donne des leçons de pureté révolutionnaire à tous les instants, le même qui traite ses adversaires de "menteur" dans son torchon financé par les boîtes du Cac 40 ?

    Non, ce serait trop gros...

  • La section du parti communiste déménage Le 1er juin 2011 à 15:18, par SCIENCE INFUSE

    Kollontaï est bien un stalinien de la pire espèce.

    Au lieu de se contenter d’avancer des arguments pour défendre André Karman (le père de Las Végas), il traite les autres intervenants "d’idiots", "d’ignorants", de "révisionnistes"...

    On se croirait revenus au temps de la guerrefroide, ça nous rajeunit.

    Justement, à cette époque je fréquentais le PSU et le Secours Rouge, j’ai eu l’occasion de discuter avec l’ancien maire d’Aubervilliers, Charles Tillon, immense résistant viré par ses potes du PCF au terme d’accusations fabriquées sur le modèle de ce qui se passait en Union soviétique.
    Charles Tillon se souvenait alors très précisèment du rôle joué par André Karman (le père d’Assedic). Il en fait même état dans son livre "Un procès de Moscou à Paris" :
    "Dans le journal local du PC, Karman, responsable du Parti dans le secteur s’inquiète : Je voudrais répondre à une question qu’on pose souvent à Aubervilliers : "Qu’attendez-vous de Charles Tillon ?" et il répond : "Le temps passe avec son concert de calomnies contre l’Union Soviétique, oui, nous exigeons de Charles Tillon son autocritique".

    André Karman (le père du torchon) était bien en pointe pour organiser l’éviction de Charles Tillon et sa condamnation.
    Il suffit à Kollontaï de se déplacer aux archives municipales pour trouver bien d’autres interventions d’André Karman au temps où il jouait au commissaire politique pour ladirection stalinienne de son Parti.

    Ce qui ne remet en cause ni son histoire personnelle ni le travail considérable qu’il a accompli pour sa ville. Mais on ne peut laisser salir la mémoire de Charles Tillon en amnistiant ceux qui l’ont piétiné.

  • La section du parti communiste déménage Le 1er juin 2011 à 15:44, par Didou la Didette

    Science infuse semble bien connaitre certaines pratiques staliniennes, et les éclairant de son anti-karmanisme (fils) primaire. Cela fait perdre un peu de crédibilité à sa démonstration.

    C’est dommage parce que les héritiers de ces pratiques qui traduisent une dégénérescence du communisme municipal s’incarnent aujourd’hui mieux chez les socialistes que chez les communistes : non respect du pacte républicain, clientélisme qui leur est revenu comme un boomerang aux cantonales, médiocrité de leur personnel politique qu’on mesure au quotidien, il suffit d"’assister au conseil municipal...

    A tel point qu’on a l’impression que la régénérescence viendra des communistes ou ne viendra pas.

    Un comble ! parce que j’ai souvent voté socialiste, y compris en 2001 et 2004 pour Yonnet.

  • La section du parti communiste déménage Le 1er juin 2011 à 16:14, par Bobl’éponge

    Je viens de visiter le blog de Karman. Je m’attendais au pire du point de vue des commentaires. Et surprise, RIEN de RIEN ! pas le moindre commentaire de notre détraqué aux pseudos multiples. C’est bien dommage car ça nous ferait des vacances qu’il aille exercer ses crapuleries sur le site de l’intéressé.

  • Mieux vaut tard... Le 1er juin 2011 à 19:56, par Denis Raffin, maitre toilier

    "Pourquoi le site n’a pas marché hier ? Est-ce que c’est lié au déménagement de la section ?" demande Violette.

    Tout juste ! Mais de façon indirecte. Le déménagement nous a empêché de trier le courrier (électronique) reçu avec toute l’attention requise. La facture de renouvellement du nom de domaine n’a pas été traitée à temps et faute de réponse, le fournisseur a temporairement coupé le site. J’ai ensuite perdu du temps à chercher l’origine de la panne, pensant que ça devait venir du serveur.

    Finalement, tout est rentré dans l’ordre et le site fonctionne à nouveau. Pour la petite anecdote, le 3ème anniversaire du site tombe le 5 juin (dans 4 jours)... Si je ne suis pas trop débordé, j’essaierai de publier quelques statistiques.

  • La section du parti communiste déménage Le 3 juin 2011 à 12:43, par Kollontaï

    Je remercie très chaleureusement les socialistes qui écrivent sur le blog du Pcf et qui donnent ainsi à voir leur véritable visage.

    Insultes, insinuations sordides, commentaires haineux et attaques personnelles... Qu’avez-vous d’autre en magasin ? Il vous reste la délation (vous savez faire), les articles fielleux, les mensonges éhontés (selon la doctrine de Goering : "mentez, mentez, il en restera tounours quelques chose").

    Je n’ai qu’une chose à dire : continuez ! Les lecteurs vont en apprendre beaucoup sur vos méthodes et vous finirez là où vous avez commencé, le caniveau.

    PS : Pour les incultes, je conseille Wikipédia, l’encyclopédie en ligne, où vous devriez trouver un article détaillé sur Kollontaï (précision : c’était une femme). La pauvre doit se retourner dans sa tombe en s’entendant traiter de "stalinien(ne)". Evidemment, on ne peut pas demander à des gens qui confondent café du commerce et blog politique d’avoir des références historiques.

  • La section du parti communiste déménage Le 4 juin 2011 à 14:01, par Avant Garde

    Effectivement sur l’encyclopédie en ligne "Wikipédia" on apprend des choses intéressantes. C’est ainsi que l’on peut lire que Alexandra Kollontaï a été au cœur de nombreuses polémiques sur la place des femmes dans la société soviétique. Lénine, au courant de ses nombreuses liaisons amoureuses, qualifie la vision Kollontaï de décadente.

  • La section du parti communiste déménage Le 10 juin 2011 à 14:07, par Un habitant du quartier

    Une précision purement géographique, qui n’a rien de politique.

    Il s’agit de la Rue Léon Jouhaux, et non d’un Mail comme cela a été dit. Il y a confusion avec le Mail Frachon, qui passe devant le collège.

    Une précision purement politique, qui n’a rien de géographique.

    Oui, le PCF d’Aubervilliers dit être Rue Heurtault et pas Léon Jouhaux. A vrai dire, cela m’a étonné, mais si il semble que ce soit également la pratique des locataires de l’immeuble, cela peut se comprendre.
    Peut être aussi par facilité vis-à-vis de leurs interlocuteurs : Personne ne connait la Rue Léon Jouhaux ( pas même la Poste semble-t-il puisqu’il y a quelques fois des difficultés d’acheminement du courrier, ni les services propreté de Plaine Commune puisque la Rue Léon Jouhaux et le Mail Frachon sont des exemples flagrants de laisser aller ).

    En tout cas, une chose est sur, au vue de la discussion qui précède mon propos : l’Union de la Gauche en Seine-Saint-Denis est un rêve illusoire ( ou utopique ) pour la jeune génération dont je fais parti.