Le débat entre les candidats à la cantonale a-t-il clarifié les enjeux ?

jeudi 10 mars 2011

Six candidats sur 9 avaient répondu présent à l’invitation de génération engagée à débattre de leurs propositions pour le conseil général du 93. De nombreuses affichettes, un entrefilet du Parisien et une annonce sur notre site (manifestement le seul à avoir relayé l’information) ont attiré environ 150 spectateurs qui souhaitaient soutenir leur candidat. le réfectoire de l’école Robespierre s’est avéré suffisamment grand pour accueillir un public devenu plus clairsemé au cours de la réunion.

D’entrée de jeu, et c’est le tirage au sort qui en a décidé ainsi, Pascal Beaudet a rappelé les effets de la politique gouvernementale qui conduisent à la multiplication des difficultés pour les habitants de Seine Saint Denis et d’Aubervilliers. La question était dès lors posée des choix politiques du département pour ne pas amplifier localement les effets de cette politique, que paradoxalement, tous les candidats ont dénoncé, y compris la candidate de l’UMP !

Beaucoup d’approximations dans les propos tenus par les candidats

Difficile dans ce débat de voir ce qui relevait clairement du conseil général, tant les messages apparaissaient brouillés par des lieux communs sans mesure avec les compétences du département. Incontestablement, la palme est revenue dans ce domaine à la droite : la candidate de l’UMP, Nadia Lenoury, a, dans l’une de ses interminables réponses, expliqué que le capitalisme, c’était aussi les trois francs six sous que la ménagère avait dans son porte-monnaie ! La candidate du modem a expliqué que les studios de cinéma représentaient peu d’emplois au mètre carré et qu’il valait mieux encourager des entreprises du BTP à s’implanter. Sans doute l’albertivillarienne récente qu’est Claire Vigeant a-t-elle été eclairée (Aubervilliers s’éclaire est son slogan) par l’exemple de la Plateforme du bâtiment qui se trouve boulevard Félix Faure, dont les voisins mesurent bien l’effet moteur sur l’emploi informel et la circulation (C’est là que des hommes viennent "se vendre" chaque jour auprès des entreprises). Beaucoup d’amateurisme donc dans ce débat, mais aussi beaucoup d’approximations, y compris de la candidate socialiste sortante, Evelyne Yonnet, dont on pouvait attendre au terme de six ans de mandat une meilleure maîtrise du sujet. L’auditoire a été gratifié d’une énième version sur le sixième collège dont la conseillère sortante assure qu’il verra le jour en 2015 (les parents attendent de pied ferme) sans pour autant préciser qu’il serait intercommunal contrairement à la brochure de la candidate. Autre sujet sensible, la suppression de l’aide à l’achat de l’ordinateur (bien que la conseillère ait affirmé l’inverse dans d’autres réunions) qui serait compensé par un plan d"équipement des collèges sans précédent ! Pas surpenant que ces affirmations aient suscité de vives réactions de la salle, en droit d’attendre un peu plus de rigueur de la part de ses élus.

Vous avez dit éthique ? ou quand on voit midi à la porte des autres !

Car d’éthique, il a aussi été question à travers la question du cumul des mandats. Il est naturel sur ces questions d’être sur une position anti-cumul qui est juste, alors que le problème essentiel est surtout le cumul des charges. On se souvient de l’ancienne maire socialiste de Noisy le Sec qui n’avait q’un mandat mais cumulait huit délégations. Un peu surprenant dans ces conditions qu’un habitant de la Courneuve soit venu à Aubervilliers dénoncer la situation de nos voisins alors que la conseillère sortante à Aubervilliers est aussi première adjointe et cumule d’importantes délégations municipales.

Le conseil général doit-il oui ou non accompagner la régression sociale ?

30 millions d’euros de coupe dans les budgets qui constituent une aide directe aux habitants, un investissement qui a diminué depuis deux ans pour les collèges, des équipes d’éducateurs au point mort, on ne peut pas dire que le conseil général ait depuis deux ans impulsé un réel mieux dans les domaines qui sont de sa compétence directe. Tout au plus s’est-il lancé dans une sorte de fuite en avant programmatique et financière à travers son projet 21 collèges pour le 21ème siècle largement financé par des PPP et dont on a du mal a imaginer une application sérieuse quand on voit les tergiversations entre la ville et le conseil général (et sans doute au sein même de ces collectivités) par rapport au 6ème collège. On peut regretter que ce débat n’ait pas permis de réellement cerner les enjeux départementaux ni fait émerger une ambition réaliste pour le département, qui, rappelons le, était souvent cité en modèle pour ses actions sociales, de santé en matière de prévention notamment, culturelles... Un département dont les habitants ont souvent été amenés à se battre avec leurs élus, comme ils l’avaient fait pour obtenir la ligne 12 du métro, et comme ils seront sans doute obligés de le faire pour obtenir le passage de l’arc express. C’est aussi ce qu’a rappelé Pascal Beaudet au cours d’un débat.

Merci aux organisateurs pour avoir tenté ce défi audacieux et aux candidats : Malika Ahmed (diversité de la majorité municipale) Nadia Lenoury (UMP) Claire Vigeant (Modem) Evelyne Yonnet (PS- Europe écologie) Pascal Beaudet (Front de Gauche- PCF- Parti de gauche- gauche unitaire- gauche communiste- Fédération- NPA) Bachir Hadj Larbi (En avant Aubervilliers)

Eric Plée

Hebergement gratuit d'image et photo

Hebergement gratuit d'image et photo

Hebergement gratuit d'image et photo

42 Messages

  • Grand absent du débat, le thème de l’écologie n’a pas été abordé. Pas un seul représentant des verts du conseil municipal dans la salle, pas une seule proposition dans le sens du développement durable, c’est regrettable dans un département très bétonné. La question de l’environnement mérite un autre traitement que celui qui lui est infligé par les politiques.

  • Le débat entre les candidats à la cantonale a-t-il clarifié les enjeux ? Le 10 mars 2011 à 14:54, par Huchon dit non aux PPP

    Huchon ne veut pas de PPP pour financer le campus Condorcet ; http://www.educpros.fr/detail-article/h/2fbd7e6af8/a/campus-condorcet-la-region-ile-de-france-voit-rouge.html Ce qui est jiste pour Huchon ne le serait pas pour Bartolone et Yonnet pour financer les collèges ?

  • Campus Condorcet : avec ou sans PPP ? Le 10 mars 2011 à 16:47, par Omnis homo mendax

    Campus Condorcet : les financements PPP font débat.
    "La Région a toujours soutenu ce projet, elle en est même à l’origine. Mais nous ne participons à aucun PPP dans quelque secteur que ce soit, et ce pour une raison très simple : c’est dans l’intérêt de nos concitoyens, afin d’assurer la meilleure gestion possible des deniers publics".
    Déclaration de Mme Isabelle THIS SAINT-JEAN vice-présidente PS du conseil régional d’Île-de-France en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche.
    On attend une réaction de Marc GUERRIEN conseiller municipal d’Aubervilliers en charge du développement universitaire du territoire.

  • vous avez dit social démocrate ? Le 10 mars 2011 à 16:54, par ET la lutte de classe camarade

    Madame Salvatore/Yonnet est comme son mari partisanne d’une société socialo-libérale. Elle ne peut donc pas répondre sur le fond aux problèmes que rencontre les habitants de notre ville et du 93 car pour cela il faudrait affirmer une véritable volonté de renverser les dogmes de ceux qui nous gouvernent aujourd’hui. Etre de gauche dit Strauss Khan c’est vouloir le possible sans demander l’impossible. C’est donc aménager le capitalisme et le laisser continuer à briser les vies dans nos banlieues. Bartolone lui n’a de cesse de dénoncer les emprunts toxiques de ces prédécesseurs (dont il était) et de choisir de faire porter le poids de la crise aux habitants du département. Dans le 93 le PS et les verts n’ont qu’une ambition:en finir avec ceux qui n’acceptent pas que la gauche se réduise à eux. En marginalisant les force populaires en se torchant avec les valeurs républicaines comme l’a fait le PS local et ses alliés aux municipales, il contribue à créer une situation qui risque d’être très douloureuse l’an prochain.

  • "Pas un seul représentant des verts du conseil municipal dans la salle"... c’est pas nouveau.
    Je vote écolo par principe, mais dans cette ville, les verts sont totalement absentéistes de tout.
    Bon, y eu les abeilles, mais rien sur la conversion énergétique des logements Hlm – ou alors à voix basse –, rien sur les pistes cyclables (ou en petit comité), rien sur la démocratie... bref aucune campagne d’info ou de débats sur les thèmes verts pour faire avancer le Schlimblick dans nos villes.

  • Au site PCF Aubervilliers,

    Je suis très surpris que votre site donne une vision extrêmement réductrice des débats qui se sont tenus hier soir et que les propos de la candidate du modem, Claire Vigeant, aient été résumés à sa seule appréciation sur le développement des studios d’enregistrement à Aubervilliers.

    Claire Vigeant a affirmé au cours du débat des engagements clairs, notamment sur le non cumul des mandats, sur la laïcité, sur son indépendance politique.

    Elle a aussi développé les mesures qu’il serait nécessaire de prendre en terme d’emploi, cette question étant sa principale préoccupation ; en terme d’insertion notamment en revisitant la façon d’accorder les aides sociales par une priorisation plus importante à l’insertion, et en redéfinissant certains domaines de compétence comme la culture où le saupoudrage des subventions émanant de différents acteurs instuitutionnels ne permet pas une efficacité satisfaisante dans ce domaine.

    Claire Vigeant avait préalablement fait part du soutien que lui apportait le docteur Augy ainsi que différentes associations ou formations politiques, sans négliger la dimension écologique de sa candidature.

  • @ plume :
    il semble effectivement que les Verts aient désertés et abandonnés Aubervilliers.

    J’en veux pour preuve le dernier article paru sur leur blog intitulé : « Le vote Evelyne Yonnet pour confirmer le changement en Seine Saint Denis et à Aubervilliers »
    est signé : « Marc Guerrien »

    Source : http://www.lesverts-aubervilliers.org/article-le-vote-evelyne-yonnet-pour-confirmer-le-changement-en-seine-saint-denis-et-a-aubervilliers-68808385.html

  • Vous indiquez que le papier sur le débat du 9 mars est réducteur par rapport au débat lui-même et vous citez l’exemple de madame Vigeant qui a développé des arguments bien plus larges que celui évoqué dans notre article.

    Je vous informe que malgré cette faiblesse, l’information qui est rapportée concernant madame Vigeant sur notre site est bien plus complète que ce qu’on peut trouver sur le sien, où seule une galerie de photo tient lieu de compte rendu de la soirée. La seule information qu’on peut en tirer est que madame Vigeant s’est présentée debout à l’auditoire, ce qui, vous en conviendrez, n’est pas d’un intérêt fondamental pour l’électeur.

    Désormais, grâce à votre post sur notre site, les électeurs du modem auront plus d’informations sur leur candidate que sur le sien. Soyez remercié de l’intérêt que vous portez au travail des militants du parti communiste.

    Accessoirement, vous pourriez inviter la candidate du modem à lire les pages histoire sur notre site, cela lui éviterait de blesser de nombreux habitants dont les parents communistes ont payé un lourd tribu à l’occupation et au régime de Vichy. En affirmant que le front national et le parti communiste sont à placer sur le même plan, pour refuser toute consigne de vote au second tour, madame Vigeant témoigne d’un manque de respect sans doute involontaire mais réel pour une ville qu’elle habite depuis trois ans seulement.

    E.P.

  • Vive le site du PCF ! Le 11 mars 2011 à 08:13, par Gaby

    On peut certes considérer que toute expression a des limites. Mais ce qui se dit sur ce site et qui peut se compléter, comme on le voit, de commentaires est vraiment unique sur la ville.

    Le site du PS est accablant, le blog ouvert par Mme Yonnet pour sa campagne est complètement vide (apolitique), le site des Verts ne dit rien, celui du FN suinte la haine et ne connaissant rien de la ville, ne dit pas grand chose.

    Je souhaite que le site de la Section du PCF qui apporte beaucoup de choses continue à vivre longtemps et je félicite les militants qui l’animent.

  • @Gigi
    P... je viens d’aller voir la contribution de M. Guerrien sur le site des Verts ! C’est gratiné : une tartine infinie... et, en gag, une ode au développement de la ville et ses grandes avancées : "Nouvelles lignes de métro et de tramway, nouveau quartier du Millénaire, réhabilitation du centre-ville et développement du pôle culturel, campus universitaire Condorcet," le tout étant – mais ce n’est pas dit – le travail de la mandature précédente dans laquelle travaillaient (??) des élus Verts.

    Ce texte restera comme une intense rigolade et une démonstration sans précédant de talent de maniement de la louche.

    Merci d’avoir signaler ce lien magnifique.

  • @Anonyme

    Aucune proposition sur le site de Claire Vigeant ?

    Vous avez depuis une dizaine de jours, sa profession de foi ici
    où elle developpe son plan Lumière pour Aubervilliers. Affirmer le contraire est faire preuve de mauvaise foi

    Mauvaise foi également sur le silence à propos de la prestation catastrophique de Mr Beaudet, pour un ex maire d’Aubervilliers on l’aurait aimé un peu plus concrêt et un peu moins dogmatique

    Sur les 5 minutes de sa présentation
    4’30 sur Sarkozy et MAM
    puis il parle d’Aubervilliers sur les 30 dernières secondes en balancant 3 mesures desordonnées et inaudibles vu sa précipitation finale

    le reste de sa prestation était de la même veine...

    la vidéo fera foi à ce que je dis et je laisserais les électeurs juger

  • @DC...
    Eh oui, ne vous en déplaise, ces cantonales sont aussi une occasion de sanctionner la politique du gouvernement. Et ce n’est pas plus mal qu’au moins 1 candidat ait pu dire que le sort de notre canton (et du département) se joue aussi à cette échelle.
    Ce n’est pas hors sujet, bien moins en tout cas que les promesses distribuées à la volée dans ce type de scrutin.

    Ce n’est d’ailleurs pas pôur rien que les candidats de droite taisent soigneusement leur appartenance à l’UMP dans beaucoup d’endroits.

  • Le pire c’est que EP a raison ! On va sur le site de Claire Vigeant, on clique sur propositions pour voir que le programme est toujours en cours de constitution. Alors on va sur la circulaire électorale qu’il a fallu sans doute faire un peu en catastrophe parce que les délais d’envoi l’imposaient. Dans celle-ci, on trouve quelques thèmes d’ailleurs sans grand rapport avec le conseil général comme la sécurisation des halls d’immeubles ou la vidéosurveillance. Bref, on trouve plus de renseignements sur le modem sur le site du PCF que sur celui de la candidate...

  • Un soutien de poids... très lourd Le 11 mars 2011 à 18:19, par victor noir

    C’est avec un intérêt certain que j’ai parcouru la dernière brochure en date de JJK (intitulée si modestement : JJ Karman en Direct avec vous).

    Résumons :

    - L’actuel maire d’Aubervilliers est en train de ruiner la ville. La photo de taudis placée en Une vaut tous les mots, voilà ce qui nous attend à brève échéance... (c’est bien triste !).

    - Suit une longue liste à la Prévert des impérities attribuées à Salvator. Le tout est assez cocasse. Patinoire, déchetterie et héliport, Jean-Jacques nous fait un prix de gros... Pas très crédible, mais assez drôle.

    - Le reste est de la même eau. Si Salvator est un dangereux irresponsable, que dire d’Evelyne Yonnet, la menteuse, de Claude Bartolone, le menteur (aussi !), ou de DSK, le fourbe ?

    - On continue cette prosodie par le rappel des projets de la précédente municipalité. Sous-entendu (c’est une façon de parler...), l’actuelle n’a rien inventé. Evidemment, d’aucuns de nos concitoyens, sans doute un peu simplets, préfèrent le faire au dire. JJK, lui, aime mieux les belles images. Pour le reste, il n’est pas à quelques années près. Comme du côté de la rue du Port au début des années 90, où notre visionnaire, alors aux affaires, nous promettait un nouveau quartier. Une génération plus tard, les terrains étaient toujours en jachère... malgré quelques dizaines de millions d’euros engloutis !

    - Mais le meilleur de la plaquette reste encore les huit pages de publicité qui finissent notre lecture. Des entreprises militantes sans doute... Comment expliquer autrement la présence en ces pages de deux sociétés parisiennes, des Pavillons sous Bois ou de Gagny ? JJK a la fibre BTP, c’est son côté ouvrier. Qui pourrait lui reprocher ?

    Pascal doit être ravi de ce soutien si appuyé de la part du camarade JJK. Evidemment, il lui faudra intégrer cette oeuvre littéraire dans ses comptes de campagne. Mais ça en valait sûrement la peine...

  • Mais pourquoi victor noir soutien JJ Karman ? Le 11 mars 2011 à 19:09, par Rose Victor

    C’est peut-être très lourd, mais c’est pas plus une oeuvre littéraire qu’un soutien à Pascal Beaudet. Chaque page lui faisant perdre des voix, il n’y a aucune raison que cela figure dans ses comptes de campagne. C’est un peu comme si on proposait de mettre les commentaires de victor noir dans les comptes de campagne de M. Beaudet.

  • @Bernard Orantin : En tant qu’ardent défenseur de la liberté d’expression totale, je vous reconnais le droit de proférer des inepties. Mais je m’accorde aussi le droit, puisque vous avez des prétentions à de solides connaissances historiques et que vous vous permettez d’invoquer les heures sombres de notre Histoire pour salir une candidate honnête et compétente, à vous rafraïchir un peu la mémoire :
    - Le PC n’a pas le monopole de la Résistance ; en fait, il a fallu la rupture du pacte germano-soviétique, en 1941, pour qu’il sorte de l’ambiguïté. Pas exactement un titre de gloire... 70 ans après, le "parti des fusillés", ça commence à bien faire, comme argument. Changez donc de disque.
    - Ni la révélation des crimes de Staline en 1953, ni la Hongrie en 1956, ni la Tchécosclovaquie en 1968, n’ont été des événements suffisants au PC pour se remettre en question. Il reste aujourd’hui l’hériter du stalinisme, l’idéologie, qui, avec 80 millions de morts, reste la plus meurtrière de tous les temps. Sans doute parce que, comme le disait George Marchais, elle a un "bilan globalement positif" ? En ce sens, Claire Vigeant a bien eu raison de vous mettre sur le même plan que le Front National comme extrème. Même le NPA trostkiste est moins controversé que le PC sur l’héritage...
    - L’action sociale du PC a consisté principalement à la promotion de la rédemption par le foot : ou comment faire croire à nos jeunes qu’ils seront tous des Zinédine Zidane. A grand renforts de bus (et on prend sa carte du parti au passage...). Quel dommage qu’il n’y ait qu’un seul Zizou !
    - Votre candidat, mercredi soir, n’a annoné que des banalités connues de tous. Dieu sait à quel point je déteste Sarkozy et ses sbires, qui ont détruit nos valeurs et notre société. Mais j’attendais d’un candidat au Cantonales qui soit une force de propositions concrètes, comme Claire Vigeant, que vous diffamez, l’a été.
    - Le PC, aujourd’hui, en est réduit à se jeter dans les bras de Mélenchon pour sa survie. Pas exactement de quoi pavoiser.

    Avant de vous poser en moralisateur, balayez donc un peu devant votre porte.

  • Le débat entre les candidats à la cantonale a-t-il clarifié les enjeux ? Le 11 mars 2011 à 21:49, par Les pleureuses comptez-vous !

    A monsieur Herlock : vous devriez plutôt être satisfait qu’on parle sur notre site de la candidate du modem et que vous puissiez y trouver davantage d’informations sur son programme que sur son propre site. Tous les candidats n’ont pas eu droit à une telle attention.

    Rien ne vous empêche, à la lumière de notre échange d’apporter un éclairage sur votre propre site, d’améliorer l’ergonomie de votre organe de façon à ce que quand on clique sur programme, on ne tombe pas sur une mention indiquant que ce programme est en cours d’élaboration. L’élection c’est dans une semaine !

    Enfin, vous avez pu constater que vous avez pu laisser votre post sur notre site et y développer toute l’histoire du PCF en 20 lignes sans être censuré. Je n’ai malheureusement pas pu en faire autant sur celui du modem, les messages étant modérés. Comme quoi, la démocratie n’est pas forcément la vertu la mieux partagée...

    PS : l’auteur du papier que vous incriminez est Eric Plée (c’est au bas du texte) et non Bernard Orantin qui est l’auteur de la mise en ligne.

  • à l’attention de "Herlock".

    Puisque vous vous adressez à moi, et sans savoir à quel propos de ma part vous faites référence, j’en profite pour vous demander si un tel déluge va aider à construire pour avril 2012 une union solide pour battre Sarkozy et Le Pen ?

  • @Bernard Orantin : Je vous présente mes excuses, je vous ai confondu avec M. Eric Plée, comme vous apparaissez comme l’auteur de son article lorsque l’on clique "répondre". J’ai répondu à ses propos sur le communisme et Vichy, qui m’ont choqué. Je ne vous connais pas et n’ai rien contre vous.
    Ceci dit, pour 2012, si le niveau du débat est comparable à celui de mercredi soir, c’est mal barré. Et je ne parle pas que de votre candidat communiste. J’ai été consterné par l’ensemble des prestations, sauf celle de Claire Vigeant qui avait des idées concrètes, en matière d’emploi et de redéployment de l’argent disponible. J’ai tout particulièrement été rebuté par l’arrogance de M. Yonnet/Salvatore, qui présente un beau bilan sur papier glacé avec des chiffres en valeur absolue... sans montrer leur évolution dans le temps, à la baisse pour la plupart des postes important ; et bien sûr, et surtout, pas la belle unanimité des présents sur le cumul des mandats : le cumul, c’est pas bien, sauf dans mon cas ! Nous ne vivons pas sur la même planète...

  • à Herlock :

    je vous remercie, et vous précise que je suis totalement solidaire du compte-rendu de la soirée du 9 mars rédigée par mon camarade Eric.

  • Le débat entre les candidats à la cantonale a-t-il clarifié les enjeux ? Le 12 mars 2011 à 01:15, par allons jusqu’au bout

    Un internaute suggère à un autre internaute, je cite :

    "améliorer l’ergonomie de votre organe de façon à ce que quand on clique sur programme, on ne tombe pas sur une mention indiquant que ce programme est en cours d’élaboration. L’élection c’est dans une semaine !"

    Est ce qu’il n’y aurait pas un lapsus, le l de élection devant être remplacé par un r ?

  • @plume

    La disparition des Verts se confirme puisque, cette fois, le dernier message, de leur blog, intitulé : « « Grand Paris Express » à la mairie et Fort d’Aubervilliers : nous y sommes presque ! » est signé « Evelyne Yonnet,
    Conseillère générale »

    A noter que c’est pour elle l’occasion de se réjouir : « Je lis avec satisfaction aujourd’hui que les responsables de la Communauté d’Agglomération « Plaine Commune », de la future université « Aubervilliers-Condorcet » et des entreprises de la Plaine de France appuient cette démarche. »
    Source : http://www.lesverts-aubervilliers.org/article-grand-paris-express-a-la-mairie-et-fort-d-aubervilliers-nous-y-sommes-presque-69095509.html

    Pour mémoire, le 26 janvier dernier, paraissait un communiqué de presse de Patrick Braouezec, président de Plaine Commune, député ; Jacques Salvator, maire d’Aubervilliers ; Didier Paillard, maire de Saint-Denis ; Gilles Poux, maire de la Courneuve où l’on peut lire, notamment, « Il nous semble inconcevable que le territoire de la Plaine, pôle majeur de développement à l’échelle métropolitaine puisse ne pas être desservi par Arc Express. La liaison Pleyel Bobigny via la Plaine, la Mairie et le fort d’Aubervilliers (lieu d’un futur écoquartier de 25 ha) a toujours été considéré comme incontournable et nous ne pouvons pas imaginer qu’elle ne figure pas au titre des tronçons confirmés. Précisons d’ailleurs qu’un des enjeux parmi bien d’autres est la desserte du futur Campus Condorcet. »
    Source : http://www.plainecommune.fr/page/p-433/art_id-1684/

    Cela ne s’appelle-t-il pas prendre le train en marche ?

  • Communiqué de presse – Priorité à l’emploi à Aubervilliers__

    Claire Vigeant candidate centriste aux élections cantonales à Aubervilliers-Est a participé au débat entre les candidats du canton organisé le 9 mars par l’association Génération engagée.

    __

    Elle a présenté un projet alternatif à la politique menée par l’actuelle majorité du Conseil Général et fait preuve d’une nouvelle attitude politique.

    __

    Claire Vigeant s’est en effet engagée au non cumul de mandat, et elle sera une conseillère générale libre de défendre les intérêts des Albertivillariens auprès de toutes les institutions : Gouvernement, Conseil régional, Plaine commune et Mairie d’Aubervilliers. Aucun des candidats investis par un parti ne s’aligne sur cet engagement. A qui profite le cumul. Aux électeurs peut-être ?

    __

    Avec le projet qu’elle porte, Claire Vigeant a pris le parti de défendre et promouvoir l’emploi. Elle prône une réorientation complète de la politique actuelle qui est menée.

    ◦Arrêter de céder à des entreprises de l’image des surfaces de plateaux de tournage qui rapportent bien peu d’emplois au m2, et encore moins pour les Albertivillariens.
    ◦Arrêter de spécialiser les employés sur l’aide à domicile dont les emplois à temps partiels alourdissent les difficultés de pouvoir d’achat des salariés du Département.
    __

    Sa proposition consiste à investir, au titre de la politique d’insertion et des aides aux entreprises, dans les secteurs suivants :

    ◦le BTP : nous manquons de serruriers, plombiers…,
    ◦l’hôtellerie, qui doit pouvoir se développer sur l’axe Villette / Aéroport CDG
    ◦l’aéronautique.
    __

    Cette orientation devra être appuyée par les politiques de formation de la Région Ile-de-France, l’orientation scolaire et le renforcement des liens entreprises / jeunes dès le collège.

    __

    Quelle n’a pas été notre surprise de constater que la majorité des candidats n’avait pas repéré que l’emploi relevait d’une compétence du département alors que c’est la priorité NUMERO 1 des Français !

    __

    Faisons concrets, soyons pratiques, apportons des réponses au plus près des besoins plutôt que de perdre un temps infini à discuter sondages et alliances partisanes.

    voir l’article original

  • Communiqué de presse – Propositions pour la santé à Aubervilliers__

    Claire Vigeant candidate centriste aux élections cantonales à Aubervilliers-Est a organisé ce jeudi un débat sur la santé.

    Les intervenants, spécialistes réunis à cette occasion, ont souligné l’intérêt de voir la question SANTE PROXIMITE portée par une CONSEILLERE GENERALE titulaire d’un seul mandat et prouvant son esprit innovant avec des propositions pratiques et effectivement réalisables sur le CANTON :

    - Développer les services de soins à domicile, en lien avec l’institut de formation en soins infirmiers « louise COUVÉ » et en partenariat avec le réseau des pharmaciens.

    - Faciliter le stationnement des personnels médicaux & para médicaux, afin de ne pas entraver leurs missions auprès des personnes soignées à domicile.

    - Créer une maison médicalisée en partenariat avec tous les acteurs locaux pour offrir, en toute sécurité, un service de proximité, en amont des urgences et de 20h à 24h. Cette maison médicalisée pourrait fonctionner sur la base des moyens du dispensaire et avec l’appui des professionnels de santé volontaires du secteur libéral.

    - Instaurer une passerelle interprofessionnelle de prévention, qui permettra l’éducation à la santé pour anticiper des risques et ne pas exposer inutilement les plus fragiles d’entre-nous, en ciblant notamment les collégiens.

  • On a besoin d’infos sérieuses Le 13 mars 2011 à 07:55, par Bientôt sur le site les pronostics du tiercé ?

    Tiercé, loto sportif ; rapido, on a jamais les tuyaux sur ce site. Que font les inrtenautes ?

  • Le débat entre les candidats à la cantonale a-t-il clarifié les enjeux ? Le 13 mars 2011 à 18:19, par un compagnon de route

    Il y a du parti pris mais c’est le blog le plus complet de la ville. Regardez le débat, je ne l’ai vu annoncé nul part et je n’ai vu de compte rendu nul part non plus, à part chez vous. C’est un peu le baromètre de la ville. La meilleure illustration c’est que même le modem vient y copier coller ses éléments de programme pour les élections. Vous êtes bien informé de ce qui se passe dans tous les domaines.

    Et puis c’est souvent drôle.

  • Ou sont passés les Verts ? Le 13 mars 2011 à 18:32, par Tom

    Cette campagne des cantonales marque la disparition politicienne des Verts.

    On le sait, à Aubervilliers les Verts c’est dix personnes dont la moitié d’opportunistes venus manger dans la gamelle supposée porteuse d’Europe écologie.

    Ils sont alliés aux socialistes mais ne disent rien de spécifique.

    Yonnet les méprise visiblement.

    H. Kanda ne prononce pas une phrase (il vaut peut être mieux) et JF Monino dort d’un sommeil profond.

    On dit que des Verts "historiques" ont quitté ce calamiteux navire. Ce serait bien qu’ils disent ce qu’ils pensent.

  • Plan Lumière pour Aubervilliers

    Emploi et éducation : créer les conditions de réussite

    5h30, l’heure de pointe au métro Aubervilliers - 4 chemins. Pour ceux qui ont la chance d’avoir un emploi, il faut souvent aller travailler loin et/ou à des heures décalées.
    Tel est le résultat des politiques actuelles qui donnent priorité notamment au développement de l’industrie de l’image. Celle-ci est malheureusement plus consommatrice de m² de plateaux de tournage que créatrice d’emplois. Les élus en place mettent aussi l’accent sur les services à la personne. Cela répond effectivement à un besoin de la société. Mais comment vivre de ces emplois qui ne permettent pas de gagner un SMIC à temps plein tant il faut passer de temps dans les transports d’un client à un autre ?
    Le Conseil général maintient par ailleurs une politique d’assistanat, ne consacrant que 7% des ses dépenses RMI/RSA à l’insertion.

    Pourtant, nous avons des atouts. Sur l’axe Villette/Roissy, nous pourrions prétendre à plus d’emplois dans l’aéronautique et au développement de l’hôtellerie à Aubervilliers. Nous pourrions aussi attirer des entreprises du BTP qui offrent des débouchés nombreux aux serruriers, maçons, plombiers…

    Nos propositions :

    • Attirer sur notre territoire des entreprises qui y ont intérêt et qui vont y rester en ciblant le BTP, l’hôtellerie, l’aéronautique, et les commerçants qui participent à l’attractivité de la Ville

    • Participer au financement de formations dans ces domaines

    • Développer dans les collèges, sur le temps périscolaire, des conférences découvertes de ces métiers et des rencontres avec les chefs d’entreprises.

    Logements : rester et bien vivre Aubervilliers
    Les soucis financiers de l’OPH d’Aubervilliers ont bloqué les constructions durant plusieurs années. Le retard s’est accumulé, et l’on dénombre plus de 4 400 demandes de logements sociaux non satisfaites à Aubervilliers.

    Dans le même temps, le parc de logement est vieillissant, construit en moyenne depuis 34 ans. Les besoins de réhabilitation sont immenses, les problèmes de chauffage, dégradation des halls et vétusté des appartements sont récurrents.

    Nos propositions :

    • Donner un accès prioritaire aux habitants sur place pour des logements sociaux, sans oublier les jeunes qui prennent leur autonomie en quittant le foyer familial.

    • Libérer des logements sociaux pour les demandeurs en facilitant l’accession à la propriété en Seine-Saint-Denis plutôt qu’en Seine-et-Marne par exemple. Déménager en proximité, c’est mieux que de payer un surloyer ! Et cela limite le temps passé dans les transports en commun.

    • Aménager davantage de F4/F5, en logement intermédiaire dans le parc locatif de l’office départemental et privilégier le logement durable plutôt que le logement d’urgence.

    • Réhabiliter plutôt que de détruire et construire chaque fois que possible. Exiger l’esthétique et la qualité énergétique de petits ensembles d’habitation pour toutes les constructions.

    • Recourir davantage au privé pour la construction de logements afin d’affecter davantage de budget sur la réhabilitation de l’existant.

    Communautés éducatives : ouvrir les collèges
    Le Conseil général est en charge de la gestion des collèges : construction et maintenance des équipements, restauration, personnels d’accueil et d’entretien. Les collèges sont fermés une grande partie des vacances scolaires, des soirées et week-ends.

    Aubervilliers compte aujourd’hui 5 collèges. Le 6ème faisait déjà partie du programme de la conseillère générale sortante en 2004. Il est en théorie acté dans le programme d’investissement du Conseil Général mais sera sans doute partagé avec les collégiens de La Courneuve. Son implantation au nord d’Aubervilliers reste à confirmer. La première pierre n’est donc pas posée.

    Nos propositions :
    • Développer le principe du « collège ouvert » 6 jours sur 7 et en soirée afin de mettre des salles à disposition d’associations œuvrant pour le vivre ensemble, le développement des liens intergénérationnels et la lutte contre les incivilités.

    • Intégrer des jeunes au titre du service civique volontaire pour organiser le temps périscolaire, comme cela est fait dans les écoles maternelles et primaires : lutte contre la « malbouffe », théâtre social, forums de discussion, animation des salles multimédia …

    • Réétudier l’implantation du 6ème collège pour limiter le déséquilibre actuel des établissements entre l’est et l’ouest d’Aubervilliers. En effet, le seul collège à l’est aujourd’hui ne pourra pas absorber le développement des quartiers du Landy et de la Porte d’Aubervilliers qui devraient apporter une croissance plus rapide de la population et des collégiens.

    Sécurité : agir efficacement de façon ciblée et concertée
    La recrudescence des actes de violence à la personne est constante depuis plusieurs années. C’est l’échec du Gouvernement.
    Citons Arnaud Montebourg, qui dans son livre « Des idées et des rêves », s’interroge : « Mais il faut insister pour réduire les inégalités territoriales les plus manifestes. Pourquoi Paris a-t-il un policier pour 172 habitants quand Aubervilliers en a 1 pour 418 avec des niveaux de délinquance qui sont si éloignés ? » (Page 325)

    Nos propositions :
    • Arrêter les débats aussi stériles qu’idéologiques sur la vidéo-protection et mettre en place 10 à 20 caméras aux endroits clés de la Ville, en mobilisant toute la chaîne des acteurs intervenant du flagrant délit jusqu’à la peine (police municipale, médiateurs, bailleurs sociaux, police nationale, justice, acteurs de la réinsertion…).

    • Solliciter des experts en matière de sécurité pour aménager les halls d’immeubles :

    • lumières vives dans les halls pour se sentir en sécurité tout en limitant l’envie de stagner en groupe,

    • espaces dégagés à l’entrée des bâtiments pour éviter toute possibilité d’embuscades.

    • L’office départemental devra être exemplaire dans ses réhabilitations et transférer son savoir-faire aux autres opérateurs.

    Bien vivre à Aubervilliers à tout âge :
    La solidarité est une des principales compétences du Département. Elle doit protéger les populations objectivement les plus fragiles, et faciliter leur autonomie et leur insertion sociale et économique.

    Nos propositions :
    • Apporter aux parents des solutions de garde plus souples, pour l’accueil à temps partiel des enfants et l’accueil en horaires décalés notamment chez les assistantes maternelles (le week-end et la nuit notamment).

    • Prioriser les aides aux personnes âgées qui souhaitent rester à domicile plutôt que les accueils plus coûteux et moins humains en établissements, et aider les familles à accompagner leurs proches malades et dépendants (appui de professionnels, formations, groupes de paroles…)

    • Développer les services de soins à domicile, en lien avec l’institut de formation en soins infirmiers « Louise COUVÉ » et en partenariat avec le réseau des pharmaciens.

    • Faciliter le stationnement des personnels médicaux & paramédicaux, afin de ne pas entraver leurs missions auprès des personnes soignées à domicile.

    • Créer une maison médicalisée en partenariat avec tous les acteurs locaux pour offrir, en toute sécurité, un service de proximité, en amont des urgences et de 20h à 24h. Cette maison médicalisée pourrait fonctionner sur la base des moyens du dispensaire et avec l’appui des professionnels de santé volontaires du secteur libéral.

    • Instaurer une passerelle interprofessionnelle de prévention, qui permettra l’éducation à la santé pour anticiper des risques et ne pas exposer inutilement les plus fragiles d’entre-nous, en ciblant notamment les collégiens.

    Tirer parti des grands projets :
    Le centre commercial du Millénaire ouvre ses portes dans quelques semaines. Profitera-t-il aux Albertivillariens autant qu’aux Parisiens ?

    L’Université Condorcet est en train de sortir de terre : elle devrait accueillir progressivement plus de 12 000 étudiants en sciences humaines.

    On nous annonce enfin pour 2017, le métro qu’on attend depuis 40 ans pour la Mairie d’Aubervilliers.
    Le 26 janvier dernier, après presque 3 ans d’études, de luttes et de concertation, l’Etat et la Région ont annoncé leur accord sur le projet de tracé du futur super métro automatique désormais dénommé le Grand-Paris-Express. Ce tracé ne passe pas par Aubervilliers. D’après le plan, au mieux nous avons une gare à La Courneuve (gare optionnelle dans le projet), au pire au Bourget ou à Saint-Ouen.
    Bien sûr, nous soutenons le projet de tracé avec la desserte du Fort d’Aubervilliers, même s’il nous semble un peu tardif de lancer une pétition sur ce sujet. Nous avons donc choisi d’anticiper aussi l’hypothèse qui nous priverait du métro, car elle est probable et qu’il faut s’y préparer pour éviter, une fois de plus, de tomber de haut.
    L’aménagement de la Porte d’Aubervilliers échappe trop largement au pouvoir des élus locaux.

    Nos propositions :
    • Ouvrir le campus Condorcet sur Aubervilliers, autant que sur Saint-Denis ou Paris.

    • Reprendre la main sur le projet Porte d’Aubervilliers.
    Nous refusons ici la construction d’un ensemble du type La Défense, réservé aux bureaux. Nous souhaitons au contraire que l’arrivée de cette nouvelle activité favorise la création de nouveaux logements (accessibles à différents niveaux de revenu et aux étudiants), le développement de nos commerces et l’attractivité d’une population diversifiée.

    • Mettre en place des bus plus fréquents et sécurisés pour faciliter l’accès aux futures gares du Grand Paris Express depuis les différents quartiers de la Ville. C’est une occasion qu’il faudra saisir pour résoudre la problématique des bus bondés, notamment avenue de la République.

  • Le débat entre les candidats à la cantonale a-t-il clarifié les enjeux ? Le 14 mars 2011 à 07:33, par accusé de réception du programme du modem finalisé six jours avant l’élection

    Après avoir joué les insolents, le modem, tel le mauvais élève qui est à la bourre pour rendre sa copie, (son programme) se précipite pour rendre son travail en cachette (à 2h30 du matin) dans le casier du du prof. il espère ainsi se rattraper. C’est flatteur pour le PCF élevé au rang d’el professore chargé de l’évaluation, et c’est lui reconnaitre une certaine légitimité. Seul problème, ce n’est pas le PCF qui évalue, c’est l’électeur, même s"il arrive à l’électeur de tromper. C’est ce que nous disent certains d’entre eux pour l’élection municipale de 2008 par exemple.

    Ou alors le modem considère-t-il le site du PCF comme incontournable dans sa stratégie "lumineuse" de communication. Au regard de la notoriété du site, on peut le penser, mais les chiffres de fréquentation du montrent que là aussi, le modem est à la bourre puisque nos internautes sont déjà sur autre chose, le meeting du 17 et le surloyer.

    Un petit conseil politique : dans la mesure où vous risquez de tailler des croupières à l’électorat PS, pourquoi n’iriez vous pas développer votre programme (aussi) sur leur site qui fait un travail de qualité : des photos de leurs panneaux d’affichage avec leurs colleurs, des articles qu’ils reprennent de leur site national ou départemental, et souvent des commentaires d’internaute à la hauteur des papiers qui leur sont proposés en une. Vous pourriez aussi le faire sur le site des verts en parfaite cohérence avec celui du PS dans la mesure où ses deux derniers papiers locaux sont signés de membres éminents du PS.

    Enfin, un dernier conseil, mais surtout ne vous fâchez pas comme la dernière fois où vous êtes parti dans une sorte de chiasse verbale d’anti-communisme primaire, quand un militant vous a demandé de ne pas blesser les habitants d’Aubervilliers dont les parents communistes ont souvent payé un lourd tribu à l’occupation et au régime de Vichy. Ayez l’obligeance de ne pas utiliser de sigles syndicaux pour annoncer votre programme. Je sais que votre candidate dispose d’une tonne de labels qui mériteraient d’être mieux connus comme celui des Marianes de la République ou celui des démocrates handicapés, mais notre webmestre n’est pas à l’abri d’une protestation de l’une des organisations syndicales citées, dont je doute qu’elles soutiennent votre candidate.

    Un militant de base

  • @militant de base :
    Il n’y aurait pas eu de "chiasse verbale" (sic), et je ne serais pas allé vous embêter avec le pacte germano-soviétique, si vous n’aviez pas choisi vous-même de placer le débat sur Vichy et la Résistance - périodes de l’Histoire fort intéressantes mais fort peu pertinentes pour les élections cantonales...et je note qu’à l’image de votre candidat dont le programme énoncé est, je cite, "battre la droite", vous trouvez plus simple de dénoncer l’"anticommunisme primaire" (sic) que de répondre sur le fond.
    Pour apaiser les choses, disons-le de bon coeur : oui, il y eut des communistes héroïques, des gens courageux et honnêtes qui ont donné leur vie, qui n’ont pas attendu 1941 pour rentrer dans le maquis, et qui n’ont pas souscrit au stalinisme ; j’avais beaucoup d’affection pour mon professeur d’Histoire, communiste historique, qui avait cependant quitté le parti à l’époque du "Bilan globalement positif". Je disais simplement qu’il n’y eut pas que des communistes : il y eut des gaullistes, des socialistes, et même des royalistes. Personne n’a le droit de s’arroger le monopole de l’héroïsme, notre Histoire appartient à tous. Laissez l’Histoire reposer en paix, et proposons des avancées concrètes pour le Conseil Général !

  • Le débat entre les candidats à la cantonale a-t-il clarifié les enjeux ? Le 14 mars 2011 à 11:44, par encore un effort Herlock !

    Voyez, fallait pas s’énerver... Vous voilà revenu à de meilleurs sentiments. Et je trouve que vous vous améliorez très rapidement. Bientôt, vous aurez une lecture de l’histoire moins emprunte de l’idéologie dominante du moment (qui consiste à renvoyer dos à dos les protagoniste, mais on en rediscutera)

    En ce qui concerne l’histoire locale, en lisant notre blog, vous avez sans doute appris que les communistes avaient été décimés au cours de l’occupation, Laval ayant mis un point d’honneur à les éloigner (le terme est faible). A tel point que la première municipalité à la libération aurait pu être gaulliste (à une voix près). Des lieux, des plaques, le cimetière, des noms rappellent cette mémoire.

    Je passe sur les bidouillages du maire actuel, qui consiste à honorer soit des gens dont il n’a jamais été attesté qu’ils aient joué un rôle à la Libération, soit des socialistes qui n’ont pas de rapport avec Aubervilliers. C’est le cas des résistants du réseau du musée de l’homme dont le seul lien avec Aubervilliers est que la ronéo qui a servi à imprimer l’un de leur tract était à Aubervilliers ! C’est un peu comme si votre candidate se voyait honorée dans la commune où elle a fait imprimer sa propagande électorale. On ne peut donc pas placer les uns et les autres sur le même plan.

    Enfin, reconnaissez que nombre de conseils généraux de droite comme de gauche se sont inspirés des réalisations du CG 93 pour mener leurs politiques dans les domaines de la santé, la culture, les sports, la jeunesse, le handicap, les loisirs et même les espaces verts ! (Le 93 a souvent gagné le prix du département fleuri !)

    Alors encore un effort Herlock et je sens que vous allez bientôt prendre votre carte au PCF.

  • à Herlock :

    J’ajoute que la Seine-Saint-Denis est le seul département urbain à avoir reçu le label européen "Natura 2000" pour les réalisations des nombreux parcs dans le département.

    Comme quoi il y a les écologistes qui parlent et ceux qui agissent.

  • Ne pas confondre.... Le 14 mars 2011 à 17:42, par Aubervilliers s’éclaire

    @Militant de base

    Vous confondez être en retard et distiller son programme au bon moment, aucun intérêt de sortir son programme 6 mois à l’avance alors que les citoyens lisent les programmes la dernière semaine.
    Une méconnaissance des électeurs qui m’étonne un petit peu pour un si grand donneur de conseil.

    Je suis content que vous ne trouvez à redire sur le fond du programme de Claire que l’heure où je peux poster mes commentaires... eh oui moi je suis sur le terrain la journée auprès de Claire et je ne peux m’occuper d’informer mes chers internautes communistes que le soir et tard...

    Tiens à propos de 2008, j’ai croisé le directeur de campagne de mme Yonnet, qui me soutient mordicus qu’à l’époque c’est Mr Beaudet qui à fait qu’il se soit fait avoir lui même en refusant tout accord. Qu’en est-il exactement ?

  • pour éclairer un petit peux l’éclaireur d’Aubervilliers sur 2008 Le 14 mars 2011 à 17:56, par lampe de poche

    Pascal Beaudet et ses co-listiers ont été jusqu’à proposer le poste de 1er adjoint à Salvator qui l’a refusé. Si ça ce n’est pas aller jusqu’au bout du bout des négociations...

    Comme quoi, il ne faut jamais croire ce que dit un socialiste...

  • l’éclaireur peut il nous éclairer ? Le 14 mars 2011 à 18:00, par Baisse un peu l’abat-jour !

    Et les discussions entre ce bon Docteur Augy et Salvator entre les deux tours, vous pouvez nous éclairer ?

  • .... Le 14 mars 2011 à 23:29, par Luminothérapie pour les dindons de la farce

    ah ? Salvatore à tenté de berner également le docteur Augy ?

    ben ca n’a pas marché alors sinon il n’y aurait pas eu de quadrangulaire....

    Par contre Mr Beaudet lui s’est fait avoir en beauté....

    Ca va recommencer cette année ?

  • désistement républicain mon oeil Le 15 mars 2011 à 17:37, par Baisse un peu l’abat-jour !

    Berner, peut-être, s’arranger pour le deuxième tour, on dirrait bien à la vue du résultat.

  • karmann or not Karmann Le 15 mars 2011 à 17:53, par Luminothérapie

    Quand on voit l’opuscule sorti par le conseiller général du canton ouest
    je cite

    "Le maire d’Aubervilliers est bon dernier dans le 93 niveau gestion"

    "Avec un maire socialiste, l’avenir est sombre"

    j’en passe pour arriver au meilleur en 4eme de couverture :

    "EVELYNE YONNET A MENTI !"

    on se demande parfois comment ils peuvent s’entendre au 2eme tour

    amis communistes, vous allez appeller à voter au 2eme tour pour des gens que vous n’arretez pas de massacrer tout le reste de l’année et qui vous le rendent bien d’ailleurs ???

    Vous dites qu’elle ment et vous allez en sachant cela la faire réélire ?

    j’ai souvent du mal à comprendre cette logique de faire passer les alliances improbables entre ennemis jurés devant l’intérêt des Albertivillariens

  • Le débat entre les candidats à la cantonale a-t-il clarifié les enjeux ? Le 15 mars 2011 à 21:51, par pour y voir plus clair, quelques chiffres du bilan bartolone

    la vielle recette "diviser pour mieux régner" est-elle périmée ? à ceux qui ont la mémoire courte, le deuxième tour des municipales n’a t il pas suffit à faire tomber les masques des "partenaires" ps d’Aubervilliers ?
    Petit rappel pour ceux qui brandissent en ces temps de déficit idéologiquen le vote utile face au FN, de ce que cela coûte de voter PS...2 années de gestion bartonole-yonnet, ça suffit !
    Rien ne parle mieux que les chiffres...

    Endettement du CG en 2008 : 834M au 31/12/2010 : 952 M
    30 M de coupes en fonctionnement en 2010
    +13% d’impôts en 2 ans
    36M ticket modérateur
    75M dette de l’Etat en 2010- 640M depuis 2004

     JEUNESSE

    FONCTIONNEMENT
    • Suppression de l’aide à la carte Imagin’ R (- 11 millions seuls les collégiens boursiers maintenus)
    • Suppression de l’aide à l’acquisition d’un ordinateur pour les élèves de 6ème pour réduire la fracture numérique
    • - 130 000E aide au permis de conduire des jeunes en insertion
    • - 100 000E FAJ ( fond d’aide aux jeunes, - 100 000 E en 2009)
    • - 500 000E Accès individuelle à la Formation
    • suppression de l’aide au logement des jeunes
    • - 200 000E Allocations Contrats d’Avenir
    • - 1.3M E subventions aux actions collectives de formation
    • - 120 000E aide à l’accès aux soins
    • - 3 M sports et loisirs
    • - 10% de subvention aux 4 associations de prévention des conduites à risques
    • -2M enseignement supérieur DESENGAGEMENT DU CAMPUS CONDORCET

     AIDE SOCIALE A L’ENFANCE- SANTE : -5.5 Millions

    FONCTIONNEMENT
    • -209 000e suivi éducatif
    • -120 000E prévention spécialisée (éducateurs de rue)
    • -50 000E défense juridique des enfants
    • - 90 000 accueil mère-enfant
    • -500 000e aide à l’installation de professionnel de santé
    • -449 000E subvention aux crèches non départementales

     ESAPCES VERTS ET ECOLOGIE URBAINE :
    Suppression de la Biennale de l’environnement

    INVESTISSEMENT budget en baisse de 70% par rapport à 2009 (on passe de 25.1M à 8M)
    • - 500 000 E signalétique dans les parcs
    • - 310 000E Etudes Biodiversité
    • - 6.8 M développement et entretien des parcs
    • - 900 000 E études développement trame verte
    • - 200 000E subvention parcs et espaces verts
    • - 6.2M lutte contre les nuisances phoniques
    • - 150 000E aménagement des berges
    • -500 000 aménagement itinéraires cyclables

    FONCTIONNEMENT budget en baisse de 2,3M ( on passe de 15.4M à 13M)
    • -240 000e entretien des parcs départementaux
    • -1,1M manifestations festives
    • -720 000E lutte contre les graffitis

     PERSONNES AGEES ET HANDICAPEES : - 5 Millions

    • -50 000 service d’accompagnement personnes handicapées
    • - 2 M Aide sociale à l’hébergement des personnes handicapées
    • +166% carte améthyste (on passe de 15 euros à 40 euros)
    • - 500 000E aide sociale à l’hébergement des personnes âgées

     SPORTS : -2.4M

     INSERTION : -2M

     CULTURE : - 1.5 M (le salon du livre a récupéré +1M grâce au groupe PC) disparition de LIVRES AUX TRESORS

     PERSONNEL : - 5.7 M / -50% sur le coup des renforts

     LOGEMENT : -8.4M en investissment

    • -1.3 M aide à la rénovation des groupes scolaires
    • - 740 000 Fond d’intervention Quartier ( FIQ)
    • - 671 000 soutien aux constructions neuves
    • - 700 000 habitat indigne
    • -3M soutien à l’OPAH93
    • -350 000 aide aux propriétaires occupants (ACGPO)
    • -500 000 accession à la propriété
    • -80 000e SECOURS D’URGENCE

     TRANSPORTS ET ROUTES : - 22.7 M

    • -11M développement et modernisation du réseau routier
    • -2.5M maintenance et exploitation du patrimoine
    • -7.1M tramway
    • -500 000 aménagement itinéraires cyclables
    • -3.3 M plan de déplacement urbain
    • -3.1M transports en commun

     CRECHES : -4 M travaux
    • -449 000E subvention aux crèches non départementales
    • -3.1 grosses réparations
    • - 300 000e espaces extérieurs-mobiliers

    rappel BP en 2009 :
    Secours d’urgence : - 1M
    Subvention aux associations :-6M
    Clubs de prévention : - 900 000
    Prévention des conduites à risques : - 200 000 (-22.9%)
    FAJ :- 100 000
    Action en faveur de la formation :- 600 000
    Environnement :- 2.5M (- 56%)
    Jeunesse : - 40% (968 000-589 000)
    Culture :-6%

  • La longue litanie de chiffres enfilés comme des perles dans un précédent post devrait nous convaincre que Bartolone est un quoi exactement ? :

    - Un incompétent notoire (le personnage a eu droit à différents qualificatifs durant sa carrière politique mais pas à celui-là).

    - Un futur ministre de Sarkozy et comme tel tout à la destruction de ce département de gauche...

    - Un masochiste caractérisé et irrépressible (quel responsable public sain d’esprit réduirait de son propre gré des budgets de fonctionnement sans y être obligé ?).

    La réalité, camarades, est plus prosaïque. Ces dernières années, la Seine-Saint-Denis filait gentiment mais certainement vers son iceberg financier. Et la collision se rapprochait inexorablement...

    On peut débattre de la responsabilité des uns et des autres, de la part relative ou absolue de l’Etat dans cette dérive (et Bartolone n’est pas resté tout à fait les deux pieds dans le même sabot sur ce sujet) ... reste qu’un Bramy reconduit n’aurait pas fait autrement ! Il n’aurait pas eu le choix à moins d’assumer une faillite et une mise sous tutelle.

    Permettez-moi de penser que le PCF n’aurait pas pris ce risque synonyme, pour beaucoup y compris parmi ses électeurs, de mauvaise gouvernance.

    Pour le coup cela n’aurait pas aidé les dernières collectivités gérées par le Parti... où qu’elles soient, en France ou en Navarre.

  • COMMUNIQUE DE PRESSE – Propositions de Claire Vigeant sur la santé Le 16 mars 2011 à 07:11, par Lumiere pour Aubervilliers

    COMMUNIQUE DE PRESSE – Propositions de Claire Vigeant sur la santé

    Claire Vigeant candidate centriste (MODEM / UNA) aux élections cantonales à Aubervilliers-Est a organisé ce jeudi 10/3 un débat sur la santé.

    Les intervenants, spécialistes réunis à cette occasion, ont souligné l’intérêt de voir la question SANTE PROXIMITE portée par une CONSEILLERE GENERALE titulaire d’un seul mandat et prouvant son esprit innovant avec des propositions pratiques et effectivement réalisables sur le CANTON :

    - Développer les services de soins à domicile, en lien avec l’institut de formation en soins infirmiers « louise COUVÉ » et en partenariat avec le réseau des pharmaciens.

    - Faciliter le stationnement des personnels médicaux & para médicaux, afin de ne pas entraver leurs missions auprès des personnes soignées à domicile.

    - Créer une maison médicalisée en partenariat avec tous les acteurs locaux pour offrir, en toute sécurité, un service de proximité, en amont des urgences et de 20h à 24h.

    Cette maison médicalisée pourrait fonctionner sur la base des moyens du dispensaire et avec l’appui des professionnels de santé volontaires du secteur libéral.

    - Instaurer une passerelle interprofessionnelle de prévention, qui permettra l’éducation à la santé pour anticiper des risques et ne pas exposer inutilement les plus fragiles d’entre-nous, en ciblant notamment les collégiens.

  • Merci au représentant du Modem pour nous expliquer (au front de gauche) comment il fallait faire une campagne électorale. On a toujours des leçons à recevoir, et c’est dommage que je n’aie pas lu votre contribution avant l’élection. j’aurais pu dans les réunions intervenir en ayant pompé vos propositions.