Pascal Beaudet participera à un débat dans le cadre des élections cantonales

Mercredi 9 mars à 19h30, école Robespierre

mardi 8 mars 2011

“Génération engagée” est une association de jeunes qui milite pour encourager la jeunesse à s’investir dans la vie associative et politique. Depuis quatre ou cinq échéances électorales, elle organise des débats contradictoires auxquels elle invite les différents candidats.

A l’occasion des cantonales, Pascal Beaudet a naturellement été sollicité et sera présent pour exposer ses projets développés dans sa campagne, tout comme les autres candidats.

Après la rencontre du 4 mars avec la jeunesse organisée par sa suppléante Leila Tlili et le débat qui s’en est suivi, nous nous réjouissons de l’initiative de “Génération engagée”.

La confrontation des projets sera un élément important à la compréhension des enjeux de l’élection et nous espérons son succès.

4 Messages

  • Heureuse initiative. J’espère que seront évoquées les questions d’actualité du conseil général du 93. J’attends des explications sur les fameux PPP, sur l’implantation d’un sixième collège, et puis surtout sur la prise en charge de la carte Imagin’R pour tous les jeunes, sans oublier la question du rétablissement de l’aide pour l’achat des ordinateurs aux collégiens du département. Cette confrontation des projets et propositions des différents candidats va nous changer des habituelles réunions électorales ennuyeuses à mourir.

    Répondre à ce message

  • Des questions Le 9 mars 2011 à 18:17, par Sylvie

    Je viens de recevoir dans ma boîte à lettres une somptueuse brochure de 40 pages éditée par Mme Yonnet.

    Elle s’intitule modestement "programme, idées et engagements".

    Je suis très surprise de n’y trouver aucune analyse de la politique générale menée par le Conseil général depuis 2008, ni évoquées les responsabilités de la droite. Il n’est question que de sujets envisagés pour l’avenir, sujets qui mêlent d’ailleurs les dimensions locales et départementales. Rien n’est donc dit sur les questions fondamentales.

    On y trouve de bien curieuses choses telle la résurgence des vélos-taxis et la proposition de développer une filière de recyclage des déchets d’équipements ménagers ou professionnels pilotée par la Régie de quartier de la Maladrerie alors même que cette piste n’a jamais été évoquée dans les débats de la Régie.

    Quant à l’amélioration de la qualité de l’air aux abords de la RN2...

    Bien évidemment il n’est question ni de la carte Imagin’R, ni de la carte Améthyste, ni des subventions aux associations.

    Pour résumer, sous une très belle enveloppe, on ne vend pas grand chose.

    J’espère que les électeurs ne se laisseront pas embobiner.

    Répondre à ce message

  • Dégagement en touche Le 10 mars 2011 à 08:17, par Albert

    Effectivement, la brochure de Mme Yonnet est très curieuse. Elle ne dégage aucune perspective d’ensemble. Elle ne dit rien des politiques territoriales, des difficultés rencontrées et des perspectives à construire.

    Au fond c’est une brochure apolitique, faite d’un empilage de mesures à prendre (de cela on peut discuter) mais sans aucun souffle.

    Répondre à ce message

  • "Je suis très surprise de n’y trouver aucune analyse de la politique générale menée par le Conseil général […]. Il n’est question que de sujets envisagés pour l’avenir"

    Sylvie, vous êtes très mauvaise langue : une brochure de 40 pages diffusée en période électorale n’est pas faite pour contenir des idées.

    En outre, vous ne mesurez pas le talent du communiquant qui est derrière tout ça, le concept, la mise en page (et en plis), le choix des clichés photoshopés à mort et tout le reste.
    Talent ultime : 40 pages et ne rien dire ! vous vous rendez compte d’un "challenge".
    Le tout gratuitement. Vous ne voudriez pas, en plus, quelques idées intéressantes, un poil d’interrogation, un zeste de propositions ?
    Non : du 100 % com’, du pur jus de promesses. Contentez vous donc d’emballer le poisson avec.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article