Des voeux unitaires

dimanche 16 janvier 2011

Les vœux prononcés par Laurence Grare, secrétaire de section, et Pascal Beaudet, président du groupe des élus communistes au conseil municipal, sont à l’image du travail de rassemblement opéré par les communistes d’Aubervilliers au cours de ces dernières années.

On pouvait en effet croiser ce samedi 15 janvier dans l’école Robespierre des membres du Parti de Gauche, des Fédérés, de Lutte Ouvrière ainsi que de nombreux militants syndicaux et associatifs. Notons aussi la présence de Jean-Jacques Karman, Conseiller Général PCF, de Jack Ralite, Sénateur PCF et de Leïla Tlili, candidate aux côtés de Pascal Beaudet pour les élections cantonales de mars 2011.

C’est sur cette démarche d’ouverture qu’a notamment insisté Laurence Grare dans son discours : "[Le Front de Gauche], c’est pour nous l’espace politique de coopération de toutes celles et ceux qui veulent construire le nouveau projet politique que devrait porter a gauche. C’est l’énergie positive pour changer toute la gauche et recréer l’espoir. Nous appelons donc toutes les femmes et les hommes de gauche, communistes, socialistes, écologistes, républicains de progrès, féministes, militants syndicaux et associatifs, citoyens, à s’engager avec nous dans ce projet."

Pascal Beaudet a rappelé quant à lui que cette démarche unitaire s’articulait déjà de manière concrète à Aubervilliers puisque pour les élections cantonales sa candidature était déjà soutenue par le PCF, le NPA, le Parti de Gauche, les Fédérés, la Gauche Unitaire et la Gauche Communiste.

Menant la campagne au plus près des Albertivillariens, il évoque les nombreux porte-à-porte déjà effectués et l’accueil très chaleureux avec lequel il est reçu. Nombreux sont ceux qui lui témoignent de leurs difficultés de vivre dans un pays gouverné par la droite depuis tant d’années et face à laquelle un Parti Socialiste peine à incarner une opposition crédible.

Hebergement gratuit d'image et photo

Il conclut sur une citation de Shakespeare : "Ils ont échoué parce qu’ils n’ont pas commencé par le rêve". Promettant du rêve et de l’espoir pour tous les albertivillariens, il adresse à toutes et à tous ses meilleurs vœux pour l’année 2011.

Denis Raffin