Facture d’eau : quittance salée pour les locataires de l’OPH

mardi 11 janvier 2011

En guise de bons vœux, l’office HLM, incapable d’effectuer un relevé des compteurs depuis avril 2008, impose à ses locataires un rappel qui peut aller jusqu’à 150 euros sur leur quittance de janvier. C’est une nouvelle qui a été particulièrement appréciée après les fêtes. Et mieux, cette bonne nouvelle se poursuivra les mois suivants puisque les vœux du président de l’office pourront être renouvelés pendant quatre mois, jusqu’en avril, date à laquelle les plus gros rappels devaient être éclusés. Pourtant d’autres offices comme celui de Romainville, ont mis en place un système de gestion en temps réel des consommations qui permet à chaque locataire de savoir à tout moment où il en est de sa facture. Mais l’OPH d’Aubervilliers, tout aussi réactif qu’il l’avait été l’an passé pour le chauffage où il avait fallu que 200 habitants occupent le hall de la mairie, préfère laisser trainer sur plus d’un an et demi le relevé des compteurs.

Coup de pouce de Lanternier à ses amis élus au social

Alors que les locataires recevaient une note d’information sur le paiement de ces rappels, le centre communal d’action social, dans le cadre de ses opérations solidarités actives proposait le 17 décembre dernier cinq nouvelles mesures coup de pouce dont l’une s’intitule : comment mieux maitriser mes consommations d’eau et d’électricité quand j’ai d’importante factures ?

hebergeur image Lettre du CCAS proposant "cinq nouvelles mesures coup de pouce"

Les initiateurs de cette mesure doivent un grand merci au président de l’office pour le succès de leur initiative. C’est l’hôpital qui se moque de la charité, affirme une locataire excédée qui a du mal à joindre les deux bouts. Mais que cette dame se rassure : grâce au micro-crédit, autre mesure phare de ces dispositions, cette locataire pourra payer ses rappels d’eau.

Eric Plée

4 Messages

  • Facture d’eau : quittance salée pour les locataires de l’OPH Le 14 janvier 2011 à 05:07, par L Maurice, OPHLM

    Comment-a-t-on pu en arriver là. A écouter un voisin, c’est près de 1000 euros de facture d’eau qu’il aurait à payer, puisque sur sa quittance, ses appels provisoires étaient mensuellement de 3 euros. Votre article est même en dessous de la réalité. c’est vraiment irresponsable qu’une administration agisse ainsi.

  • Facture d’eau : quittance salée pour les locataires de l’OPH Le 16 janvier 2011 à 15:13, par Pierre Le Granit

    Merci de signaler cette situation dont la responsabilité est à imputer à la mauvaise gestion de l’OPH. Comment es-il posible que nous en soyons arrivés là ? Pourquoi cela a-t-il duré aussi logtemps ? Il faut savoir que les locataires payent dans leurs charges à la société CIS-Schlumberger (abonnement -location-relevé). A mon avis il convient d’exiger le remboursement pour leur incapacité sur la période de avril 2008 à décembre 2010.
    Les sommes sont bien plus importantes, car rien que pour la période de avril à septembre 2009 les montants atteignent parfois 800€ et même plus de 1000 €.

    Mais il reste encore à venir la période novembre 2009 à décembre 2010 pour laquelle les rappels vont être de la même ampleur.

    Effectivement les acomptes demandés à certains locataires mensuellement sont en complet décalage, car demander moins de 3 € alors que le prix du M3 oscille entre 3,15 € et 4 € est une aberration. Sachant qu’une personneconsomme en moyenne plus de 4 m3 par mois (à multiplier par le nombre d’occupants) nous ne comprenons pas cette défaillance de gestion. Il peut arriver de faire des erreurs mais que ça dure aussi longtemps nous laissetrès dubitatifs, les quittances de décembre 2010 n’étant toujours par rectifiées.
    Il faut donc contrôler ses compteurs et les charges locatives en général.
    La CNL vient d’afficher dans les halls, une note dinformation indiquant son intervention auprès de l’Office ; elle a exigé un étalement des sommes dues au titre de la régularisation d’eau, en relation avec le budget de chaque locataire qui en fera la demande.

  • Facture d’eau : quittance salée pour les locataires de l’OPH Le 16 janvier 2011 à 20:04, par La goutte d’eau qui pourrait mettre le feu aux poudres ?

    L’auteur du dernier message pointe un problème qui se répercutera sur bien plus de quatre mois pour de nombreux locataires. Contrairement à ce que laissait entendre l’article, les rappels risquent fort de se répéter sur une bonne partie de l’année 2011, puisque cela fait deux ans et demi que les relevés ne sont pas opérationnels.

    Nul doute que les représentants des locataires auront des exigences de transparence vis à vis de l’office de l’habitat qui, si on en juge toujours à ce qu’écrit le précédent internaute, n’a pas été en capacité d’exiger de son prestataire privé un service pourtant élémentaire : relever les compteurs !

    Après le coup l’an passé du chauffagiste qui gagnait de l’argent en faisant des économies de chauffage, c’était dans son contrat, et donc il chauffait moins, provoquant la colère des locataires, le coup des rappels sur l’eau est particulièrement malvenu.

  • Facture d’eau : quittance salée pour les locataires de l’OPH Le 18 janvier 2011 à 23:33, par quand il s’agit d’expliquer, y’a plus grand monde !

    Curieusement, y’a pas grand monde qui est monté au créneau pour défendre l’incurie des gestionnaires de l’office HLM dans cette histoire d’eau et de compteurs non relevés. Quand il s’agissait de conneries style chaudières à bois, on pouvait compter sur les verts, par contre, quand il s’agit de flotte, ressource qui mérite d’être préservée et qui en plus coûte cher, plus personne au bataillon. Alors à quand une explication des représentants de la mairie et du président de l’office ?