Tribune de Pascal Beaudet dans l’Aubermensuel

2011, année de luttes !

mercredi 5 janvier 2011

L’année qui vient de s’écouler a été riche en évènements.

D’une part, un mouvement social d’une ampleur exceptionnelle contre la très injuste réforme des retraites. Par millions, nos concitoyens ont exprimé à cette occasion leur rejet du système capitaliste, dont la seule finalité est l’exploitation du monde du travail et l’accumulation des richesses au profit de quelques uns.
De l’autre, une élite politique et économique discréditée, une caste qui n’hésite pas à mentir, à user de son influence, voire à se servir dans les caisses de l’Etat pour préserver ses intérêts.

Quel contraste entre ces hommes et ces femmes qui défilaient pour revendiquer le droit de vivre dignement une retraite méritée après une vie de travail, et ceux qui profitent éhontément de leurs privilèges !

Pourtant me direz-vous, les premiers n’ont pas fait reculer les seconds. Ce n’est qu’une question de temps : récession économique, fermetures d’entreprises, réduction du nombre de fonctionnaires, paupérisation accrue sont au menu de Sarkozy et de Fillon pour 2011.

Or l’avenir est à ceux qui veulent changer les choses. Notre peuple vient de dire très clairement qu’il refuse le recul de civilisation que l’on cherche à nous imposer.

Tout ce que nos aînés ont gagné, la sécurité sociale, les retraites, le droit du travail, l’éducation pour tous, la santé, des services publics de qualité, tout ceci est grignoté année après année. La situation devient insupportable. D’une façon ou d’un autre, il est temps que cela cesse et que ceux qui nous imposent ces reculs reculent à leur tour !

C’est sur ce message d’espoir que je vous présente, avec les élus du groupe communiste et citoyen, mes meilleurs vœux pour l’année 2011.

Pascal BEAUDET, président
Jean Jacques KARMAN, conseiller général
et les élus du groupe « Tous ensemble pour Aubervilliers »
Patricia LATOUR, Meriem DERKAOUI, Gérard DEL MONTE, Marie KARMAN, Marc RUER, Laurence GRARE, Kilani KAMALA

1 Message

  • 2011, année de luttes ! Le 8 janvier 2011 à 12:15, par Roger

    La lutte des classes est toujours une réalité. L’annonce des salaires des grands patrons français pour l’année 2009 le démontre. D’un côté on continue à se goinfrer allègrement, tandis que de l’autre on se serre la ceinture pour payer des loyers exorbitants et pour boucler ses fins de mois. Depuis plus de deux ans, ce sont les salariés qui payent cash une crise dont ils ne sont pas responsables. Licenciements, stagnation salariale, chômage technique et partiel, précarité renforcée, répression antisyndicale, la liste est malheureusement longue et la note fort douloureuse pour les travailleurs. Les profits des grandes entreprises s’envolent à nouveau et atteignent déjà 41 milliards d’euros pour le premier semestre de l’année 2010, soit une hausse de 85 % ! A coup de plans de licenciements et d’austérité sociale, les grands groupes ont en fait utilisé leurs salariés comme variable d’ajustement. Les profits ont été pratiquement épargnés, les actionnaires continuent à se goinfrer et la spéculation financière est repartie comme aux plus belles heures de l’avant-crise. Bref, tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes patronal et capitaliste.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article