Voeux pour l’année 2011

Espoirs et luttes à Aubervilliers

jeudi 30 décembre 2010

Les communistes d’Aubervilliers vous souhaitent à vous même et à votre famille de bonnes fêtes et une bonne année 2011.

On se souviendra pour 2010 de cette formidable mobilisation autour de la bataille pour la retraite à 60 ans (et à taux plein !). Les français, très majoritairement en désaccord avec la réforme injuste proposée par le gouvernement se sont massivement soulevés, au cours d’une dizaine de journées de mobilisation nationale. Le site de notre section s’en est fait l’écho au jour le jour.

On a aussi vu cette année se soulever de manière spectaculaire les peuples d’Europe (en Grèce, en Espagne ou au Portugal pour ne citer qu’eux) contre ces mesures antisociales qu’on cherche à leur imposer. Les tenants du capitalisme mondialisé (FMI et BCE en tête) continuent à vouloir faire payer aux travailleurs les conséquences économiques d’une crise financière qui n’en finit pas de finir. Les créanciers ruinent les États en spéculant sur leur dette et ce sont toujours les peuples qui doivent se serrer la ceinture en abandonnant docilement leurs acquis sociaux.

Toutes les fois que ces logiques s’imposeront, les gouvernements trouveront face à eux les communistes debout, portant le drapeau du mécontentement social.

C’est dans cet état d’esprit que les communistes d’Aubervilliers abordent les élections cantonales de 2011. Rassemblée avec Pascal Beaudet et Leilla Tlili, la gauche de la gauche d’Aubervilliers portera au Conseil Général les espoirs des albertvillariens pour une vie meilleure. Élire des communistes au Conseil Général, c’est faire de notre département un poste avancé de résistance contre les mauvais coups de la droite au gouvernement. C’est donner la priorité aux besoins sociaux et écologiques des habitants de Seine-Saint-Denis ; c’est défendre l’emploi, le droit au logement, ; c’est donner plus de moyens à l’éducation et à la culture.

2011, c’est une nouvelle année de luttes en perspective. Contre la casse de l’éducation nationale, des collectivités locales, de l’emploi, de la santé et de tous les acquis sociaux, les communistes d’Aubervilliers seront à vos côtés !

Bonnes fêtes et bonne année 2011,

Laurence Grare
Secrétaire de section

1 Message

  • On continue Le 31 décembre 2010 à 08:01, par Martine

    Mais quelle idée les camarades ont-ils eue de décider de la création du Parti communiste un 30 décembre, il y a 90 ans ?

    La date n’est guère favorable à la célébration, le calendrier étant bien encombré.

    On attendra donc un petit peu pour lire le, n° spécial que L’Humanité mettra en kiosque le 24 janvier prochain sous l’intitulé : "Communisme, une espérance française".