Tribune de Pascal Beaudet dans l’Aubermensuel

Vous avez dit métro ?

dimanche 12 décembre 2010

Oui ! Et plutôt deux fois qu’une ! Voilà donc qu’avec deux bonnes décennies de retard, Aubervilliers est concerné par deux grands projets de transports collectifs par métro.

L’un est porté par l’Etat, dans le cadre de l’aménagement du grand Paris, on l’appelle la double boucle ou le grand huit. Une boucle desservant au sud Orly, l’autre au nord Roissy. Les grandes gares parisiennes et quelques pôles de développement seront les autres stations de ce futur métro automatique rapide et assez coûteux : plus de 25 milliards d’euros.
Une gare liaison à grande vitesse est envisagée sur la plaine Saint-Denis.

L’autre projet porté par la Région est encore plus intéressant. Il est constitué de plusieurs arcs organisant des circulations nouvelles avec le réseau actuel, permettant des liaisons de banlieues à banlieues, sans être obligé de passer par Paris. Tout le Nord Est est concerné et singulièrement Aubervilliers avec une option pour une ligne Mairie d’Aubervilliers, Hôpital Avicenne, Préfecture.

Avec notre si désirée ligne 12, dont le prolongement de la porte de la Chapelle à la mairie est en cours, c’est tout le paysage des transports publics qui sera bouleversé pour le plus grand bonheur de nos futurs concitoyens … ENFIN !

On a tellement voulu faire des économies, contre les services publics des transports, que les déplacements sont devenus un frein majeur à l’essor de la région capitale.

Mais, pas de panique ! Le grand huit de l’Etat c’est pour 2025 – 2030 la fin des travaux !

Le projet Arc Express de la Région : la première mise en service est prévue pour 2017 !! si les financements sont bien au rendez-vous !

Alors finalement, « un tiens » vaut mieux que deux « tu l’auras ! »

Vive le métro en 2015 à la mairie ; Celui-là, c’est nous qui l’avons arraché et on est sûr de le voir.

Un mode d’emploi à se souvenir pour l’avenir.

Pascal BEAUDET
Président du Groupe Communiste Républicain et Citoyen

1 Message

  • L’exploitation du métro du Grand Paris semble impossible à équilibrer financièrement. Elle se ferait toujours avec un déficit, car la ligne de Saclay coutera une fortune à faire marcher avec seulement 5000 voyageurs potentiels. D’autre part un métro sur pneus pour faire 40km d’Orly à Roissy serait un échec technique. Les métros sur pneus étaient conçus pour des petites distances.

    Arc Express au contraire traverse des zones denses. Il sera sur rails. Son epxloitation devrait être rentable pour le Stif. Le problème d’Arc Express c’est sa lenteur. Seulement 40 km/h alors que le RER A roule à 120 km/h. Le maillage avec le réseau existant et la facilité des correspondances fera le succès d’Arc Express.

    Oui la Seine-Saint-Denis a besoin d’Arc Express.

    Il va falloir se battre pour qu’Arc Express ne tombe pas dans les mains des groupes privés. Et lutter contre un partenariat public privé.

    Arc Express doit appartenir à la Nation. Il doit être géré par la Ratp.