Le champ de luzerne

mercredi 8 décembre 2010

Dans un livre, « le champ de luzerne », Georgette Arellano-Ulloa , qui a été durant de nombreuses années responsable du service social municipal, évoque un aspect de l’histoire d’Aubervilliers, aujourd’hui disparu.

Ces pages retracent de 1880 à 1946, la précarité de la vie en Espagne à la fin du 19ème siècle, le désir d’émigration, la constitution, entre Aubervilliers et la Plaine-Saint-Denis, de la « petite Espagne » formée de déracinés qui contribuent fortement au développement de l’industrialisation.

Née en 1935, dans ce milieu d’hispanité, l’auteur pose un regard d’enfant, souvent innocent mais toujours curieux sur une période trouble, et malgré tout heureuse, dans ce quartier qui se trouve « de l’autre côté du canal ».

Ce livre est disponible à la librairie « Les mots passants », 2 rue du moutier à Aubervilliers tél : 01 48 34 58 12 et sur le site internet de l’éditeur

Bernard Orantin

Répondre à cet article