15 et 23 septembre

Le mouvement contre la réforme des retraites toujours en marche !

mardi 14 septembre 2010

Suites logiques de la journée du 7 septembre, celles du 15 et 23 septembre constituent deux nouveaux temps forts de la lutte pour le maintien de la retraite à 60 ans. L’intersyndicale insatisfaite à juste titre des mesurettes annoncées par le président de la république sur la pénibilité a d’ors et déjà programmé une grande journée de grève et de manifestation : ce sera le 23 septembre. Nous en reparlons.

Mais face à l’urgence, les organisations syndicales CFDT, CFE/CGC, CFTC, CGT, FSU et UNSA appellent dès demain (15 septembre), jour de vote de la réforme par les députés, à une journée d’action partout en France. Le rendez-vous parisien est à 12h30 place de la concorde, devant l’assemblée nationale.

Ne lâchons rien !

D.R.

3 Messages

  • En masse ! Le 21 septembre 2010 à 08:06, par Rabcor

    Il faut participer en masse à la grève et à la manifestation de jeudi.

    L’UL CGT met à disposition trois cars mais il faut réserver car la participation s’annonce très forte.

    Voici le n° de téléphone de l’UL : 01-48-34-35-99.

    Le rendez-vous est à 11h 3O devant la mairie.

    La manif démarre à 13h (précises) de Bastille.

    Le point d’arrivée est à Denfert-Rochereau.

    La météo est plutôt bonne et notre moral en acier.

  • Classe égoïste Le 21 septembre 2010 à 08:12, par Martine

    Je viens d’entendre Laurence Parisot, ce mardi 21 septembre sur France inter.

    Au moins c’est clair : le patronat défend ses intérêts et appuie Sarkozy et la bande du Fouquet’s.

    On n’a vraiment pas le choix : on leur en met une dans la rue jeudi et on continue s’il le faut.

  • Grand écart Le 21 septembre 2010 à 09:23, par Clarté

    "Oui bien sûr, quant on vit plus longtemps il faudra travailler plus longtemps... Nous l’avons dit, nous prenons en compte les 41,5 ans et si en 2025 ça ne suffit pas, pour chaque année d’espérance de vie supplémentaire, il faudra travailler 6 mois de plus"... Sarkozy ? Non déclaration de Martine Aubry sur "France 5" le dimanche 13 juin 2010. Avant 2012 le grand écart a commencé !