Vente directe de fruits et légumes

Avec le parti communiste, mangez cinq fruits ou légumes par jour !

Jeudi 19 aout, à partir de 17h30, Fort d’Aubervilliers

lundi 16 août 2010

Les militants d’Aubervilliers seront à quelques mètres du fort d’Aubervilliers, jeudi 19 aout à partir de 17h30 pour vous proposer fruits et légumes en direct du producteur. C’est une opération traditionnelle que le parti mène en fin d’été avec les agriculteurs du Modef, dont la dimension la plus médiatique est la gigantesque vente place de la Bastille. Comme chaque année, la section d’Aubervilliers veut faire profiter les albertivillariens de cette action.

Pendant que les petits producteurs sont contraints de manger les fruits et légumes qui leur restent sur les bras, faute de pouvoir les vendre à un prix qui leur assure une juste rémunération, à l’autre bout de la chaine, les consommateurs souvent modestes peinent à assurer un équilibre alimentaire satisfaisant à leur famille. Les prix des fruits et légumes sont souvent dissuasifs, et contribuent à la mal-bouffe. On l’a vu récemment pour un autre produit alimentaire de base, le lait : les producteurs ont du brandir la menace d’actions spectaculaires pour éviter la vente à perte.

Entre les deux bouts de la chaine, des intermédiaires et notamment la grande distribution organisent la culbute des prix qui contribue à l’excellente santé financière des grands groupes de l’agroalimentaire, faute de contribuer à la santé publique des consommateurs.

Nul doute que cette année encore, l’opération sera accueillie avec sympathie et intérêt parce qu’elle a le mérite de montrer qu’une alimentation de qualité est compatible avec une juste rémunération des producteurs.

Alors rendez-vous au Fort, jeudi 19 septembre, à partir de 17h30

Pascal Fiel

4 Messages

  • Avec le parti communiste, mangez cinq fruits ou légumes par jour ! Le 16 août 2010 à 19:34, par Et si citoyen plaine co était un peu obsessionnel ?

    Citoyen_plaine_commune va sans doute nous proposer un système de vidéo-surveillance pour assurer la bonne tenue de la vente des fruits et légumes le 19 aout. En effet, les militants et acheteurs seront piétonisés au moment de l’opération et donc risquent d’être fauchés par une automobile. A mpins que l’on fasse appel au préfet Lambert pour mener la guerre pour la consommation de 5 fruits et légumes par jour.

  • Je viens de manger le melon que j’ai acheté en passant au stand du parti communiste. Le développement durable, il est là et pas dans les gadgets écolo-bobo où on nous fait venir des produits bio de l’autre bout de la planète. Là, un melon du Lot et Garonne, donc pas d’émission excessive de CO2 parce que c’est une filière courte, un achat qui permet le maintien d’un agriculteur dans un département rural. un produit frais qui n’a pas été pas été cueiilli vert pour murir dans les soutes d’avion ou les cargos, bref, un produit qui a du goût. Ca me change des grandes surfaces ! Dommage que ce soit une fois par an.

  • Avec le parti communiste, mangez cinq fruits ou légumes par jour ! Le 20 août 2010 à 12:59, par citoyen_plaine_commune

    Bravo à l’initiative des agriculteurs du Modef et de la section d’Aubervilliers du PCF. Organiser une telle vente c’est du boulot. On voit la marge que doivent se faire les grands groupes de distribution sur les légumes et les fruits.

    Sur la nationale 2 les passages piétons sont rares, les voitures roulent vite. Pour passer à pied de Pantin à Aubervilliers c’est du sport. Pour une personne très âgée ou pour une personne malade et affaiblie, ça ne doit pas être facile de traverser cette voie. Alors oui piétonniser le carrefour entre la rue Danielle Casanova et la nationale 2 en faisant passer les automobiles en dessous serait une bonne idée. Pourquoi seuls les beaux quartiers de Paris et de Neuilly auraient le privilège de faire enterrer les axes routiers et autoroutes ?

  • Avec le parti communiste, mangez cinq fruits ou légumes par jour ! Le 24 août 2010 à 07:20, par Pour une nationale 2 vivable !

    Effectivement, la nationale 2 est une tranchée entre pantin et Aubervilliers qui constitue une véritable frontière et un repoussoir. Les rares points de passage sécurisés sont les deux couloirs de métro des 4 chemins et du Fort avec ses cactus en plastique !

    Cela nous rappelle l’autoroute du Nord à Saint Denis il y a quelques années. Depuis la construction du stade, l’autoroute a été en grande partie couverte, et l’avenue du Président Wilsons’est mise à revivre : façades ravalées, espaces récréatifs nouveaux, reconquête de l’espace public par la population.

    On se dit que sans un grand projet, la N2 ne pourra jouer ce rôle. En 2000, la grande fête RN 2000 avait permis une réappropriation temporaire de ce lieu et fait prendre conscience de son état. Mais il est vrai que cet axe d’intérêt national, comme en témoigne les flux qui l’animent et qui ne sont pas d’intérêt albertivillariens, devrait être aménagé par l’Etat, comme l’est la Natonale 13 à Neuilly.

    J’agréé pleinement à ce que dit citoyen_plaine_commune la dessus.