Mercredi 19 mai - 18h30 - place de la Rotonde, Paris

Les peuples n’ont pas à payer la crise du capitalisme.

mardi 18 mai 2010

L’Europe a encore trouvé 750 milliards pour stabiliser la zone euro. Certes, la création de ce fonds d’entraide et de solidarité, en contournant les mauvais traité de Maastricht et de Lisbonne, est un tournant dans la construction européenne. Mais pour quel usage ? Nicolas Sarkozy et Angela merkel le justifie par leur volonté « de redonner confiance aux marchés » !

Concrètement, les 110 milliards prêtés à la Grèce serviront à honorer les intérêts des financiers qui ont spéculé contre ce pays. C’est le peuple grec qui paiera l’addition avec la baisse prévue des salaires, les privatisations, le recul de l’âge du départ à la retraite... En France, pour protéger ces mêmes requins, le gouvernement de Nicolas Sarkozy veut faire payer l’allongement de la durée de la vie aux françaises et aux français, en les faisant travailler plus longtemps et, de fait, en réduisant les pensions. C’est assez ! Le Parti communiste présentera mercredi 19 mai son plan d’urgence pour les peuples européens contre la finance.

Consulter et/ou télécharger le tract :

PDF - 141.9 ko
Tract pour le meeting du 19