La lettre de Pascal Beaudet

vendredi 5 mars 2010

Une lettre de Pascal Beaudet spécial élections régionales.

Hebergement gratuit d image et photo Hebergement gratuit d image et photo
Hebergement gratuit d image et photo Hebergement gratuit d image et photo

47 Messages

  • Familles à gauche Le 7 mars 2010 à 15:59, par Corcri

    Samedi soir, réunion de la familles et d’amis : on est 12. La discussion s’engage sur les régionales. Tout le monde s’accorde pour dire qu’il faut voter à gauche. L’un des participants, électeur traditionnel du PS, envisage un vote Huchon. Ca discute ferme. Au bout du compte tout le monde s’accorde sur un vote le plus à gauche possible. Il y aura douze voix pour le Front de gauche.

    Répondre à ce message

  • Il faut élire Pascal Beaudet à la région Le 7 mars 2010 à 16:09, par Albert

    Pascal est en sixième position sur la liste du Front de gauche. Pour qu’il soit élu il faut que le FG progresse par rapport à son score de 2004. Les sondages indiquent une progression des intentions de vote pour le Front de gauche. J’espère que le résultat dans les urnes confirmera les sondages et que Pascal sera élu.

    On en a vraiment besoin pour Aubervilliers.

    Nota :Bernard Vincent, candidat sur la liste PS est en position éligible. On se rappelle qu’il avait été candidat à la cantonale mais s’était retiré en raison d’un accord départemental avec les Verts. On le remercie donc de son geste par une promotion vers la région après avoir, dit-on, envisagé pour lui un poste de sénateur. Telle va la vie au Parti socialiste...

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 9 mars 2010 à 10:52, par SARKOVATOR

    Électeur du Front de Gauche, je reçois ce matin dans ma boîte aux lettres le journal de Jean-Jacques Karman.
    Il explique que le vote Front de Gauche de dimanche prochain sera un vote contre Sarkozy en même temps qu’un vote contre Jacques Salvator.

    Cela me rend vraiment perplexe.

    Je m’apprêtais à voter Front de Gauche pour d’une part renouveler ma confiance aux élus PCF et progressistes qui ont gouverné la région pendant cinq ans, et pour donner un signal de mécontentement envers la politique désastreuse suivie par Sarkozy.

    Si le PCF, à Aubervilliers, transforme cette élection en référendum contre le maire socialiste, cela pose un véritable problème et va m’amener à reconsidérer ma position.

    D’autant que pour le dimanche 21, au deuxième tour, le Front de Gauche passera un accord avec le parti socialiste .

    La position exprimée par le conseiller général communiste Jean-Jacques Karman est-elle la position de toute la section PCF d’Aubervilliers, et cela signifie-t-il que, dans la logique du vote anti-Salvator du premier tour, le PCF (ou Jean-Jacques Karman) appellera à voter une nouvelle fois contre Salvator ?

    Il faudrait que les choses soient claires rapidement afin que les citoyens puissent se déterminer.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 9 mars 2010 à 11:28, par SALVAKOZY

    Effectivement on peut se poser la question. Quelle mouche a donc piqué JJ Karman ? Lui qui n’hésite pas à présenter Jacques Salvator avec une abeille dans la tête ! à coté de la photo de Sarko... ( Je rappelle qu’il avait voté pour ces mouches à miel ainsi que tout le groupe communiste)

    Sa haine des "socialisss" lui fait perdre tout sang froid.
    Il faut pourtant, dit-on, ne pas insulter l’avenir et préparer les alliances du second tour qui permettront aux régions de rester à gauche.

    Une fois de plus se pose le problème jamais résolu et déjà responsable de l’échec aux municipales de l’attelage Beaudet - Karman .

    Pour avancer, il faut aller dans la même direction, camarades !!!!!

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 9 mars 2010 à 13:08, par SARKOVATORSALZY

    Le plus simple serait que Pascal Beaudet, qui figure sur la liste Front de Gauche au nom du PCF, nous donne son opinion.

    Est-ce que, pour lui, le vote aux régionales prend un caractère de vote local contre Jacques Salvator ?

    Je le remercie d’apporter cette précision aux électeurs.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 9 mars 2010 à 13:54, par Tous Ensemble !!

    Le fait que la réunion des communistes d’Aubervilliers fasse tant peur que cela aux socialistes prouve que c’est LA solution aux problèmes que causent les socialistes à notre ville.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 9 mars 2010 à 16:54, par Salvator plombe Huchon !

    En faisant le choix de soutenir ouvertement Jean Paul Huchon, Salvator prend lui même le risque de localiser le scrutin. Salvator répond donc à la question de l’internaute inquiet de savoir si le scrutin était communal ou régional.
    Mais pourquoi cette question ? Le bilan municipal ne serait-il pas bon ? et risquerait-il de peser localement sur le scrutin ?
    Ce serait ennuyeux pour le front de gauche au deuxième tour.

    Répondre à ce message

  • Position Le 9 mars 2010 à 19:07, par Léna

    J’ai moi aussi reçu le journal de JJ Karman. Je dis bien le journal de JJ Karman qui n’exprime pas toujours la position des communistes.

    Certes ses critiques à l’égard de l’action de la municipalité sont pertinentes et la polémique est une fille de la politique.

    Les socialistes d’Aubervilliers et leurs alliés ont brisé l’union de la gauche et l’ont emporté en raison du vote en leur faveur d’une partie de l’électorat de droite. Ce qui est arrivé en 2008 est grave. Beaucoup de gens de gauche en sont encore très meurtris. J’ai des ami(e)s qui ne parviennent pas à serrer la main des socialistes. Ce n’est pas du sectarisme (ils le disent très sincèrement) mais ne le peuvent tout simplement pas.

    Les socialistes ne parlent pas aux communistes. Ils ne font aucun effort pour débattre alors qu’il y aurait tant besoin de confrontations d’idées.

    Dans cette situation, il est inévitable que les régionales qui ont leur propre dimension politique et qui impliqueront des fusions de second tour pour battre la droite, s’articulent sur la situation locale qui est d’autant plus dure à vivre que le PS local en rajoute.

    Visitez donc son site. Vous y découvrirez une présentation quotidienne des actions d’affichage contre le Front de gauche. Pour les socialistes locaux, le Front de gauche est vraiment l’ennemi.

    Bien sûr il faut surmonter tout cela même si c’est difficile. Le plus important, l’essentiel, est que le Front de gauche fasse un très bon score dimanche prochain. Si tel est le cas ça l’installera dans le paysage comme une perspective crédible et dynamique et ça pèsera lourd dans le contenu des politiques régionales futures.

    Ca pourrait aussi aider les socialistes locaux (ainsi que leurs alliés) à réfléchir vraiment au devenir d’Aubervilliers.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 9 mars 2010 à 20:43, par PASCAL KARMAN

    Merci pour ces précisions.

    Donc monsieur Karman, membre éminent du PCF n’exprime pas nécessairement l’opinion du PCF.

    Comprenne qui pourra.

    Monsieur Karman détourne le vote aux régionales en en faisant un referendum local contre la mairie socialiste.

    OK.

    Si monsieur Karman n’exprime pas nécessairement l’opinion des communistes, pourrait-on connaitre l’opinion des communistes sur cette élection.

    Et surtout, est-ce que monsieur Beaudet pourrait nous donner sa propre opinion. Ou faut-il penser qu’il s’aligne sur celle de monsieur Karman.

    D’ailleurs, le seul endroit où il est question de la candidature de Pascal Beaudet aux cantonales de l’année prochaine, c’est sur le journal de JJ Karman.

    Pascal Beaudet y apparaît non comme le candidat du PCF, mais comme la marionnette de JJ Karman.

    Il serait bon que monsieur Beaudet sorte du silence.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 9 mars 2010 à 22:06, par L’union avec une vraie gauche finira par devenir possible.

    On peut encourager celles et ceux qui s’opposent ou ne partagent pas les prises de positions personnelles de JJ Karman à lire avec toute l’attention nécessaire "la lettre de Pascal Beaudet". Cela leur permettra de vérifier, sans grande difficulté, qu’il existe bien des approches différentes. Tous ceux qui connaissent un peu la vie politique locale n’ignorent pas que les points de vue de JJ Karman et de P. Beaudet sont parfois loin d’être identiques et il n’est nul besoin que Pascal Beaudet le répète à chaque instant. On perçoit bien les souhaits de notre blogueur unique qui se masque sous des pseudos multiples. Il voudrait par dessus tout un retour de la division des communistes car il sait que là est sa force. Il faut qu’il sache à son tour que ses souhaits ont peu de chance de se réaliser. Les communistes vont continuer de considérer que la diversité fait partie du débat et qu’elle ne s’oppose pas au travail commun. Oui à Aubervilliers les élections régionales auront une incidence locale. Tout comme elles compteront au niveau national, c’est en tout cas ce que ne cesse de répéter M. Aubry pour le PS. En ce qui concerne l’avenir de l’union de la gauche à Aubervilliers, pour l’immédiat, le maire autant que son équipe municipale n’ont semble t-il aucune intention d’élargir leur majorité à d’autres composantes de la gauche.

    Répondre à ce message

  • dans son message du 07 mars,"NADINE électrice UMP" reconnaissait qu’il ne fallait pas changer de Maire.Pour la rassurer, il lui faut savoir que les électeurs UMP ont contribué à l’élection de JS, de même que les électeurs de l’UNA.En récompense,par exemple, un candidat de la liste UMP est devenu chargé de mission auprès de Jacques SALVATOR !
    espérons que Nadine ne se sente pas trop abusée par ses propres "amis" politiques.
    de toute évidence le PS et l’UMP font jeu commun au détriment du peuple.

    DIMANCHE 14 JE VOTERAI FRONT DE GAUCHE

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 10 mars 2010 à 00:05, par Jean Jacques Beaudet

    Quand il y a un opposant, c’est obligatoirement un blogueur unique....
    Quand c’est un soutien par contre, pas de problèmes, il s’agit d’une multitude de personnes.
    Pratique mais n’est-ce pas une approche un peu orientée ? Voir un brin réductrice ?
    Décidément Staline n’est pas mort...

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 10 mars 2010 à 06:50, par JEAN-PASCAL KARDET

    En tant qu’électeur du Front de Gauche, je ne voudrais pas que mon vote soit interprété comme un désaveu de l’équipe municipale en place depuis deux ans, mais comme un soutien au travail réalisé par l’équipe ui gère la région et comme un désaveu de la politique de casse sociale de Sarkozy.

    L’un des élus du PCF sur la ville a choisi de donner une dimension locale au vote.

    Il est légitime de demander à Pascal Beaudet de s’exprimer personnellement sur cette question.

    Est-ce qu’il demande, lui aussi, aux électeurs de donner cette dimension de revanche des élections municipales au scrutin de dimanche prochain.

    C’est extrêmement simple, et il serait incompréhensible qu’il se dérobe.

    Répondre à ce message

  • Unique Le 10 mars 2010 à 08:38, par Gani

    Que le blogueur unique se calme. Réponse lui a été faite. Qu’il lise donc le n° 3 de La lettre de Pascal Beaudet et il trouvera réponse à toutes ses angoisses.
    Au fait, si le blogueur n’est pas unique que tombent les masques (je veux dire les pseudos particulièrement fins du blogueur sans doute unique).

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 10 mars 2010 à 09:42, par GRETA KARBEAU

    Gani n’arrive pas à saisir que la distribution du journal de Karman est un fait nouveau dans la campagne électorale, et que cela intervient APRES la lettre de Beaudet.

    Karman rejoue les municipales, qu’il a contribué puissamment à faire perdre au PC, et tente de transformer les régionales en revanche contre le maire actuel.

    Pascla Beaudet est-il sur cette ligne politique.

    C’est assez simple de répondre aux interrogations d’un électeur du Front de Gauche pour qu’il se détermine en toute connaissance de cause dimanche prochain.

    Le fait de continuer à botter en touche va finir par nous faire croire qu’il existe une gêne sur cette question dans la section PCF.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 10 mars 2010 à 11:27, par ça se soigne avec le temps.

    "Blogueur unique" semble avoir beaucoup de temps à consacrer au traitement de ses angoisses. Aidons le par le silence à maîtriser son impatience ; dimanche soir n’est pas si loin !

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 10 mars 2010 à 18:40, par questions réponses

    Que se soit sur le budget ou sur les élections régionales, il n’y a jamais de vraies réponses aux questions posées.
    On botte toujours en touche en noyant le poisson, en déclenchant un nouveau débat, en parlant d’autre chose.Cela devient lassant à la longue.

    Les questions sont pourtant simples et à la portée des électeurs moyens.

    Les réponses devraient l’être aussi. A moins qu’il ne s’agisse de questions qui fâchent ?

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 10 mars 2010 à 19:35, par Fatigué de ses propres questions.

    On a souvent les réponses qu’on mérite... Notre blogueur, plus que jamais unique, trouve "que ça devient lassant", enfin une bonne nouvelle !

    Répondre à ce message

  • réponse simple Le 10 mars 2010 à 20:26, par Poisson Rouge

    Lorsqu’on lit les différentes interventions de Pascal Beaudet (nouvel an, auber.com et lettre de Pascal Beaudet), on ne comprend pas du tout l’instance de notre contradicteur. La réponse est simple : oui le vote Front de Gauche sera aussi un vote sanction contre la municipalité en place. Et je ne vois pas où est le problème.

    Accessoirement, nous avons aussi un programme électoral complet allant du logement social au transport, que vous pouvez lire ici : demandez le programme

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 10 mars 2010 à 20:36, par JEAN-PASCALE DETMAN

    Est-ce que Pascal Beaudet maintiendra cette position de vote sanction contre la municipalité d’Aubervilliers quand il appellera à voter pour la liste d’union PS-Europe écologie-Front de gauche au deuxième tour et qu’il fera liste commune avec Bernard Vincent ?

    L’exercice va être difficile et va montrer ses limites.

    Et il montre sur quelle pente ce pauvre Pascal est entraîné par celui qui a, de fait, pris les rênes du Pcf, à Aubervilliers, sur des bases sectaires.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 10 mars 2010 à 22:36, par GDM

    Le vote Front de Gauche sera avant tout un vote contre la droite et un vote d’opposition à la politique de Sarkozy et de son gouvernement. Il sera aussi bien sûr un vote qui portera une ambition pour une Île-de-France solidaire, écologique et citoyenne. Il sera encore et même surtout un vote pour aider à la construction d’une perspective de rassemblement et d’union d’une vraie gauche de transformation sociale et écologique.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 11 mars 2010 à 10:30, par JEAN BEAUKAR

    GDM exprime clairement ce que Beaudet aurait pu écrire s’il ne s’était laissé embarquer dans une alliance sans issue et dont il va payer le prix, étape après étape.

    Le vote Front de Gauche est mobilisateur s’il s’agit de reconstruire une alternative progressiste et de sanctionner la politique sarkozyste de casse sociale.

    C’est une impasse si on le détourne à des fins de revanche et de soumission à de minables accords locaux pilotés par la branche la plus sectaire et stalinienne du PCF.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 11 mars 2010 à 11:32, par blogueur unique, parti unique !!

    Notre blogueur unique, grand zélateur du bipartisme, oublie, comme d’ailleurs l’ont oublié ses camarades socialistes d’Aubervilliers, le principe du désistement démocratique au second tour.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 11 mars 2010 à 13:13, par JACQUES KARDET

    N’est-ce pas Jean-Jacques karman qui a inventé , à Aubervilliers, le système du non-désistement en faveur de la liste de gauche conduite par Jack Ralite ?

    Mémoire courte sur ce blog.

    Tandis que Beaudet continue à se taire.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 12 mars 2010 à 07:20, par Blogueur solitaire ?

    Rendez-vous dimanche soir à tous les blogueurs uniques pour entendre la déclaration de Pascal Beaudet.

    Nous espérons tous, qu’il ouvrira enfin la bouche pour nous faire part de sa position pour le deuxième tour.

    Vote sanction contre Sarkozy, mais pour les socialistes, c’est à peu près sur.

    Peut-être contre Salvator et son abeille dans la tête ?

    Nous serons aussi très attentifs aux propos de Jean-Jacques Karman qui, malgré tout le mal qu’il pense et dit des socialistes, a été élu conseiller général avec le poing et la rose sur ses bulletins.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 12 mars 2010 à 08:59, par Acharnement stupide

    Le blogueur unique, solitaire etc... fait dans l’acharnement et la répétition. Il perd donc toute crédibilité. Les
    positions pour le second tour sont simples, elles sont connues et ont déjà été écrites. Le Front de Gauche, à Aubervilliers comme ailleurs, fusionnera partout où cela sera possible avec les listes de la gauche rassemblée. Il encouragera ses électeurs à tout faire pour ne pas permettre à la droite ou à ses partenaires politiques potentiels de gagner des sièges dans les conseils régionaux.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 12 mars 2010 à 11:31, par JEAN MANKARDETBEAU

    Le ton employé sur ce blog est pour le moins discourtois.

    On lit donc que le Front de Gauche fusionnera avec la la liste menée par Jean-Paul Huchon et Bernard Vincent ainsi qu’avec Europe Ecologie.

    Cela signifie que le vote sanction contre le Parti socialiste que JJ Karman appelle de ses voeux est une position singulière du conseiller général communiste (élu avec le concours de la direction nationale du PS), et qu’elle n’engage pas Pascal Beaudet.

    Pourquoi Pascal Beaudet a-t-il autant de difficultés à le dire lui-même ?

    Est-ce parce qu’il est l’otage de son mentor JJK ?

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 12 mars 2010 à 12:14, par la solitude du blogueur de fond !!!

    Cher blogueur,

    Vous semblez vraiment perturbé dans cette histoire JJK/Pascal Beaudet. Mais sachez que ça se soigne. Vous pouvez faire part de vos tourments sur ce blog, mais j’ai l’impression que la thérapie n’est pas efficace.

    Essayez un autre traitement dimanche, en votant Front de Gauche. Vous verrez, ça ira nettement mieux. Moi, j’ai essayé aux européennes, finalement ça m’a fait le plus grand bien.

    Fraternellement,

    Un autre blogueur solitaire et solidaire qui ne cherche qu’à aider son prochain.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 12 mars 2010 à 16:34, par Ca se soigne ?

    Tant qu’à voter socialiste au deuxième tour comme on nous y invite après nous avoir invité à un vote sanction contre les mêmes socialistes, je vais voter socialiste dès le premier tour.

    Au moins, j’y gagnerai en cohérence.

    Je ne suis pas tenté par la schizophrénie et n’ai aucune envie de me retrouver en contradiction avec moi-même.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 12 mars 2010 à 17:21, par Finalement, c’est un marrant...

    Notre blogueur unique semble un cas un peu désespéré, alors ne cherchons pas à le guérir. Il nous dit toujours la même chose avec des mots à peine différents. Allez, laissons lui croire que ce qu’il nous dit est important et amusons tout simplement de ses commentaires. Je rigole déjà de la réponse qu’il va me faire.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 12 mars 2010 à 17:55, par Blogueur de fond a raison !

    Compte tenu de la pathologie de l’intéressé, tant qu’à voter socialiste, autant voter MODEM dès le premier tour. Là, vous serez en totale cohérence avec la volonté d’ouverture au centre de la municipalité. Et cerise sur le gateau, le tête de liste du MODEM s’appelle DOLIUM. On croirait un nom de médicament.

    Répondre à ce message

  • Malika Ahmed magouille infos ou intoxs Le 12 mars 2010 à 18:19, par Francis Moreau

    Des élus socialistes font courrir le bruit que Malika ahmed va être virée car elle n’a pas respecté la procédure légale pour la vente du commerce de sa mére. Est-ce pour la discréditer alors qu’elle prépare sa candidature pour les cantonnales ou simplement de la méchanceté ?

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 13 mars 2010 à 16:04, par Europe écologie vaincra

    Passer du rouge du front de gauche, voir du rose des socialistes à l’orange du modem, autant continuer jusqu’au vert des écolos...

    La seule couleur qui permette d’avancer !

    Répondre à ce message

  • Espoir d’avancée à gauche Le 13 mars 2010 à 16:56, par Léna

    Demain soir les urnes rendront leur verdict. Très certainement la droite va prendre une baffe mémorable mais que va t-il se passer à gauche ?
    De ce point de vue le score du Front de gauche est capital. On l’annonce en progrès sur les européennes et en capacité de s’inscrire durablement dans le paysage politique.
    D’aucuns diront que tout cela est bien lent compte tenu de l’urgence qu’il y a à voir émerger une gauche combative.
    Mais l’essentiel n’est-il pas que se profile pour la première fois depuis longtemps une perspective politique vraiment à gauche et rassembleuse ?

    En tout cas le FG, tous les commentateurs le disent, a fait une belle campagne. A Auber aussi, les militants se sont défoncés. Puisse le résultat être à la hauteur de tous ces efforts et des espoirs qu’ils révèlent.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 15 mars 2010 à 09:23, par BOOMERANG

    A Aubervilliers, l’ensemble des forces de gauche obtient un score de près de 66%.

    La coalition présidentielle s’effondre. Le Modem est réduit à la portion congrue.

    Seule ombre au tableau (avec le poids de l’abstention), le sore toujours trop important du FN.

    Dimanche prochain, la liste de la gauche métissée, rose, rouge, vert conduite par Jean-Paul Huchon va pouvoir continuer son travail en faveur des franciliens.

    L’analyse des forces en présence au sein de la gauche, à Aubervilliers, est aussi pleine d’enseignements.

    L’alliance PS-Verts actuellement en charge de la municipalité fait un total de 39%, en progression de près de 10 points sur les régionales précédentes.

    Le Parti communiste, renforcé par la Parti de Gauche recule de 3 points à 18%.

    Dans son journal payé par la publicité des promoteurs, du BTP, et envoyé grâce à une généreuse machine à timbrer, JJ Karman appelait à faire de ce scrutin un vote contre Sarkozy et l’équipe municipale.

    Les électeurs n’ont pas mordu à l’hameçon. Le désaveu est cinglant.

    On s’explique mieux aujourd’hui le silence embarrassé de Pascal Beaudet, le muet du sérail.Il se doutait du résultat mais ne pouvait désavouer celui dont, au fil du temps, il est devenu l’obligé.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 15 mars 2010 à 10:12, par GDM

    Les stratégies faisant des élections régionales le "premier round" avant 2012, comme celles appelant à une sanction locale sont en total décalage avec les préoccupations populaires. Le poids électoral des abstentionnistes est là pour le rappeler. Attention de ne pas tirer de conclusions trop hâtives du résultat local (et national) en ignorant les difficultés "Sarkozienne". Le PS est encore loin d’une reconquête de l’électorat populaire de gauche et l’histoire montre que l’hégémonie est toujours une mauvaise stratégie. Aujourd’hui comme hier, la vraie question est celle de construire un programme d’urgence contre la crise et pour une autre politique répondant aux revendications d’un mouvement social qui, tout en restant fort, cherche et réclame des débouchés politiques. Dans cette affaire, vos commentaires diviseurs et à répétition sont toujours aussi dérisoires.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 15 mars 2010 à 10:23, par électeur de gauche

    Boomerang souhaite-t-il, par sa contribution anti-unitaire, que les électeurs du Front de gauche du 1er tour, s’abstiennent au 2ème tour ?

    Quelle irresponsabilité !

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 15 mars 2010 à 11:13, par SAUVONS LE SOLDAT BEAUDET

    En Seine-Saint-Denis, le Front de Gauche est assuré d’avoir 5 élus.

    Pascal Beaudet est dans le sas.

    La seule façon pour qu’il soit élu, c’est que le regroupement du PS des Verts, du Front de gauche soit le plus mobilisateur possible.

    Si les électeurs du Front de Gauche traînent des pieds, s’ils écoutent les arguments de rancoeur distillés ici par les karmanistes, Pascal Beaudet risque bien de voir la porte se refermer sur son nez.

    En conclusion, s’il y en a bien un qui a intérêt à adopter un discours d’union et à s’agiter en criant "Huchon !, Huchon ! Huchon !", c’est bien Pascal, le silencieux d’avant le premier tour.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 15 mars 2010 à 11:26, par Débilité incurable

    Je ne sais pas si comme vous le dîte il est possible de "sauver le soldat Beaudet", mais ce qu’il y a de sûr, c’est que vous, vous êtes définitivement inguérissable.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 15 mars 2010 à 15:15, par Plagiaire !!

    Est-ce que c’est Boomerang qui reprend l’édito du site du PS ou est-ce l’éditorialiste du site du PS qui reprend les arguments de Boomerang ?

    Ou peut-être est-ce la même personne ?

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 15 mars 2010 à 16:05, par Triste conception du rassemblement

    Quand on lit ce jour, au lendemain du second tour, l’article du PS sur son site, on n’a pas envie de trainer les pieds ; on s’arrête net !

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 15 mars 2010 à 17:10, par albert

    quelle abeille à piquée jjk ,veut-il éliminer le pcf de la vie municipale ? que dit beaudet le grand muet de cette affaire ,

    Répondre à ce message

  • Nul ! Le 15 mars 2010 à 17:29, par André Narritsens

    Je lis avec effroi le communiqué de la section du PS suite au premier tour des régionales. Nous allons les jours prochains procéder à une analyse détaillée des résultat et nous la ferons connaître.

    En tout cas le langage de haine anticommuniste, joint à une remarquable courte vue ne fait qu’exprimer la mentalité très spéciale qui règne chez les socialistes locaux.

    Puisqu’il est question du bureau de vote n° 9 (Edouard Finck) quelques observations :

    - le bureau n’a pas le même territoire qu’auparavant et malgré cela le résultat du FG est remarquable en progression sur celui des européennes et sur celui des régionales de 2004.

    - si le vote communiste a jusqu’à aujourd’hui été très important dans le quartier il y a eu des élections ou le PS et ses clones ont fait de très bons résultats.

    - ceci dit ce bureau de vote pose manifestement problème au PS qui continue de penser que s’y réalisent des opérations de fraude. Depuis des années le bureau est très surveillé. c’était encore le cas, d’une certaine façon, dimanche.

    Pour être précis il y régnait une sale atmosphère. La présidence était assurée par JY Vannier et la vice présidence par...la mère du président. K., l’homme à tout faire bien connu dans la ville, était assesseur associé à une suppléante dont la (brève)prestation a été catastrophique.

    Avant l’ouverture du bureau, alors que se mettait en place le dispositif matériel pour le vote. K a déclaré "que personne ne bouge avant l’arrivée du président !". Cela a entraîné un premier accrochage verbal.

    Comme il n’y avait aucun document officiel indiquant les assesseurs désignés par les partis, la responsable administrative a demandé à K quel titre il se trouvait là. K a répondu "moi je suis élu, je suis vice-président". Il découvrit quelques instants plus tard, sans murmurer, qu’il était assesseur... (1)

    Lors de l’installation de l’urne, le président a déclaré : "maintenant les urnes sont sécurisées nous avons mis de vraies charnières".

    Il a fallu que les assesseurs du FG demandent à ce que soit retenu le principe de rotation sur les tâches de vote (vérification de l’identité, tenue du cahier). Le président a acté le principe en précisant que ce serait "à sa discrétion". Interrogé sur le sens qu’il convenait d’attribuer à ce propos, il n’a pas répondu.

    K. s’étant longuement absenté, sa suppléante (arrivée à 10 heures passées) a pris sa place au cahier d’émargements. Elle s’est très vite montrée incapable d’assurer sa tâche. Il en est résulté la formation d’une longue file d’où ont bientôt surgi des protestations. J’ai du exercer une très longue pression sur la présidente afin que je prenne la gestion du cahier. Mme Vannier a résisté à ma demande tant qu’elle a pu. J’ai dû dire que si elle persistait ainsi j’abandonnais la vérification des identités pour qu’elle cède. Les électeurs ont très bien vu ce qui se passait et ont vivement protesté.

    L’assesseure incompétente a largué les amarres, criant "qu’on ne devait pas lui parler comme ça" et a abandonné le cahier pour glisser vers la vérification des identités. Peu de temps après, K étant revenu, elle a disparu et on ne l’a plus revue.

    En milieu d’après midi, en application du principe de rotation, K a pris la gestion du cahier et ne l’a plus lâchée jusqu’à la clôture du scrutin. Sorti fumer et ayant de ce fait délaissé le cahier j’ai dû me substituer à lui un électeur souhaitant voter. K est alors revenu à pas rapides m’enjoignant de respecter "son territoire". Interpellé sur ce que signifiait "territoire" il a déclaré que "c’était la loi".

    Voilà. On a dépouillé sans problème. Presque tous les scrutateurs étaient des camarades ou des sympathisants. Le résultat était très bon pour le FG. J’ais compilé les résultats. Tous étant informé ont quitté le bureau de vote.JY Vannier a proclamé les résultats devant une salle vide (hormis le personnel administratif, K et moi-même). C’était vraiment surréaliste.

    (1) Hormis le FG et le PS aucune autre formation n’avait désigné d’assesseurs. Comme quoi on peut faire des scores sans disposer de militants et se moquer de l’exercice de la démocratie comme d’une guigne.

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 15 mars 2010 à 23:24, par électeur de gauche

    je viens effectivement de lire la déclaration de la section du PS sur sont site.

    Je crois que c’est clair : la section locale du PS essaie de démobiliser l’électorat de gauche pour que Bernard Vincent ne soit pas élu conseiller régional.

    Mais si moi je veux l’élire ?

    Répondre à ce message

  • La lettre de Pascal Beaudet Le 16 mars 2010 à 23:09, par Jeanine dubrac

    Malika Ahmed magouille infos ou intoxs ?
    12 mars 2010, par Francis Moreau

    En réponse à Francis Moreau : D’après ce que j’ai pu lire sur aubermensuel, c’est peut-être aussi et tout simplement à cause de ses prises de positions contre le projet de déchetterie...et le ton de certaines de ses tribunes qui ne doit pas toujours plaire. Elle doit leur donner du fil à retordre !
    Quant aux cantonales, c’est sûr que sa candidature doit emmerder salvator pour des raisons évidentes. Cherche-t-il à la virer et/ ou la discréditer, ce n’est pas impossible !

    Le faire en ciblant sa mère après tout, en politique pour certains, tous les coups sont permis, même les plus bas ! Si Salvator a quelque chose à reprocher à sa mère, pourquoi la virer elle ?
    A-t-elle fait quelque chose de répréhensible ? Si vous avez des infos ????????

    ça a plutôt l’air d’une méchante magouille socialiste ou d’une tentative de pression et/ou de déstabilisation contre une candidate qui peut peut-être changer la donne politique pour tout le monde. Ce qui est certain c’est que cette dame n’a pas sa langue dans sa poche, et ne pratique pas la langue de bois. A mon avis ils vont essayer de le lui faire payer cher.

    Répondre à ce message

  • Bureaux de vote : besoin d’infos Le 17 mars 2010 à 10:21, par Martine

    Le post d’André Narritsens m’amène à demander que soient recensés la manière dont les bureaux de vote ont été tenus. Manifestement il y a eu beaucoup de problèmes. On me signale ainsi qu’à Joliot-Curie,la présidente (V. Hammache) ayant abandonné l’urne pour papoter, l’assesseur du Front de gauche s’est retrouvé seul pour effectuer la totalité des opérations de vote, ce qui est très anormal et... illégal. On me dit aussi que Vannier a fait une tournée et mijoté quelques provocations (il a ainsi fait annoter le PV du bureau présidé par JJ Karman de la mention "le président invite les électeurs à choisir le bulletin rouge")...

    Vraiment il faut faire la clarté sur tous cela.

    Répondre à ce message

  • Bureaux de vote suite Le 19 mars 2010 à 10:57, par Martine

    Non seulement Mme Hammache a papoté toute la journée mais elle avait oublié de se réveiller. Il a fallu la sortir du lit pour qe le bureau de vote ouvre à 8h 10. Il est vrai qu’elle est coutumière du fait : elle avait déjà fait le coup lors des élections prudhommales.
    On me dit aussi qu’à Angela Davis on a ouvert en retard en raison d’un problème d’alarme...
    (A suivre)

    Répondre à ce message

Répondre à cet article